Au troisième trimestre, l'économie française a créé plus de 108.000 emplois

Entre juillet et septembre, le secteur privé a crée plus de 95.000 emplois. Du côté du public, environ 13.000 nouveaux emplois ont été recensés selon l'Insee.

2 mn

Les embauches dans la restauration ont été importantes au cours de l'été.
Les embauches dans la restauration ont été importantes au cours de l'été. (Crédits : Reuters)

Les voyants sont au vert sur le marché du travail. L'emploi salarié privé a de nouveau progressé, de 0,5%, au troisième trimestre, soit 95.200 créations nettes d'emplois, selon l'estimation définitive publiée mercredi par l'Insee. Cette hausse est néanmoins nettement moins forte que celle exceptionnelle du deuxième trimestre (+1,5%,soit +285.300 emplois), qui était principalement due aux réouvertures en juin dans les services (hébergement-restauration, services culturels...). De son côté, l'emploi public ralentit également au troisième trimestre mais plus légèrement: +0,2% (+13.000 emplois) après +0,4% (+24.200 emplois) au trimestre précédent. Il dépasse son niveau de fin 2019 de 1,2% (+70.300). L'estimation est identique à celle, provisoire, publiée le 5 novembre.

Malgré le variant Omicron, les entreprises interrogées récemment par la Banque de France anticipent une hausse de l'activité en décembre. "Au mois de novembre, l'économie française serait un demi point au-dessus de son niveau pré-crise. Elle devrait être au-dessus de trois quart de point en décembre. Au quatrième trimestre, la hausse du PIB serait légèrement inférieure à 0,75 point", a déclaré l'économiste Olivier Garnier lors d'un point presse mardi 7 décembre.

Lire aussi 5 mnCovid-19 : malgré Omicron, l'économie française tient le choc (pour l'instant)

L'emploi supérieur à son niveau d'avant-crise

L'emploi salarié privé avait retrouvé son niveau d'avant-crise au deuxième trimestre. Au total, fin septembre 2021, l'emploi salarié privé dépasse son niveau antérieur à la pandémie (c'est-à-dire celui de fin 2019) de 1% (190.600 emplois).

L'emploi intérimaire, boussole du marché de l'emploi, continue de se redresser: +1,6% (+12.100 emplois) après +3,1% au premier semestre. Il reste malgré tout légèrement inférieur à son niveau d'avant-crise, s'inscrivant fin septembre 0,8% sous son niveau de fin 2019, avec un recul de 6.600 emplois.

Hors intérim, malgré une légère hausse au troisième trimestre (+0,1%, comme au deuxième), l'emploi industriel reste fin septembre nettement inférieur à son niveau de fin 2019: -1,3% soit -41.300 emplois.

Coup de frein dans le tertiaire

Dans le tertiaire marchand hors intérim, l'emploi salarié privé ralentit après le bond du trimestre précédent: +0,8% après +2,2% (+92.100 après +255.500 emplois). Fin septembre 2021, l'emploi dans ce secteur dépasse son niveau de fin 2019 de 1,1% (+128.900 emplois).

Dans la construction, l'emploi salarié privé (hors intérim) baisse légèrement (−0,2% ou −3.700 emplois) mais demeure largement au-dessus de son niveau d'avant-crise: +4,5% par rapport à fin 2019 (+64.500 emplois). De même, au troisième trimestre 2021, l'emploi salarié privé dans le tertiaire non marchand se stabilise (0,1% soit +5.600 emplois), après +0,4% le trimestre précédent. Il dépasse de 1,5% son niveau de fin 2019, notamment dans la santé (+3,9%, soit +61.800 emplois).

(Avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 08/12/2021 à 13:32
Signaler
Après deux ans de destruction c'est pas illogique. Maintenant allez l'expliquer a ceux qui on perdu leur emploi et vont le perdre, Conforama, Carrefour, Géant Casino, Michelin sans oublier les petits commerces qui ont coulé et qu'on ne parle jamais.....

à écrit le 08/12/2021 à 11:35
Signaler
Pourtant on arrête pas d'entendre que les gens ne veulent pas travailler, là encore faudrait savoir. J'ai un ami chez paul qui passe son permis en formation, parcours du combattant soit dit en passant alors que le permis à la campagne est tout simple...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.