Bayrou prône un rapprochement entre Juppé et Fillon

Le président du MoDem, François Bayrou a plaidé dimanche sur Europe 1 pour que deux candidats déclarés à la primaire de la droite et du centre Alain Juppé et François Fillon "se rapprochent". Le président du MoDem ne votera pas lors de la primaire.

2 mn

Le président du MoDem ne votera pas à la primaire pour garder son libre arbitre
Le président du MoDem ne votera pas à la primaire pour garder son "libre arbitre" (Crédits : REUTERS)

"Je souhaiterais que François Fillon et Alain Juppé se rapprochent, qu'ils puissent présenter ensemble un horizon", a lancé François Bayrou lors de l'émission "Le Grand Rendez-Vous" Europe 1/Le Monde/I-télé. Depuis un an, M. Bayrou affirme qu'il était prêt à aider le maire de Bordeaux en vue de 2017, mais n'avait jamais encore plaidé pour un rapprochement entre les deux candidats à la primaire. Lui-même exclut de s'y présenter.

"Alain Juppé le mieux placé"

"Je souhaiterais qu'ensemble ils proposent une alternative, mais ça n'est pas mon affaire, ce n'est pas mon parti". Interrogé sur lequel devait mener l'attelage dans l'hypothèse d'un rapprochement, le président du MoDem estime "qu'Alain Juppé est le mieux placé", démentant demander "un ralliement" de l'un à l'autre. "Je pense que François Fillon est quelqu'un d'absolument respectable avec qui j'ai des liens amicaux depuis longtemps."


 
Bayrou ne votera pas à la primaire

François Bayrou explique depuis plusieurs mois que si Alain Juppé ne sort pas victorieux de la primaire et si Nicolas Sarkozy l'emporte, alors il sera "libre" de se présenter à la présidentielle. Ira-t-il voter à la primaire ? "À titre personnel et de citoyen, non", a-t-il indiqué avant d'ajouter que "beaucoup de [ses] amis iront". "Si je vais voter à la primaire de la droite je suis engagé par le résultat de la primaire."

"Si je n'y vais pas, c'est pour garder mon libre arbitre devant la situation qui sera créée par le résultat de la primaire", a-t-il insisté, répétant qu'il ne veut pas "qu'on se retrouve devant la triple impasse Hollande, Sarkozy, Le Pen".

(Avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 08/02/2016 à 10:08
Signaler
J'aimerais aussi que Juppé et Fillon se rapprochent et ne fassent plus qu'un! Mais c'est sans doute une utopie car les ambitions personnelles prédominent toujours... Juppé n'a pas encore publié son troisième livre sur l'économique et donc son prog...

à écrit le 12/10/2015 à 11:37
Signaler
Bien vu ! Juppé c'est le suite naturelle après Hollande , la continuité sans rien changer .

à écrit le 12/10/2015 à 10:57
Signaler
NS ne pourra se présenter aux présidentielles il s'est trop gavé, Juppé et Fillon ont eux aussi bien profité des largesses de notre République nourricière; ils aspirent désormais à un repos bien mérité. Bayrou a toujours de ces élucubrations.

à écrit le 12/10/2015 à 9:25
Signaler
Plutôt que de prôner un rapprochement Juppé Fillion il devrait plutôt proposer Juppé NKM. Fillion est trop isolé pour présenter un intérêt il fera pschitt aux primaires. la meilleure chance pour Juppé c'est que Morano y aille car elle prendra des voi...

à écrit le 12/10/2015 à 8:49
Signaler
que les trois personnes se fasse oublier a jamais car si la France est dans un etat de quasi faillite c'est bien en parti a cause de leur gestion qui depuis 40ans a passe de la democratie a la finance puis la gestion du pays par une caste sortie ...

à écrit le 11/10/2015 à 19:54
Signaler
Je comprends Bayrou. Je pense que quelque soit son opinion il faut aller voter à cette primaire. Car beaucoup de français en ont un peu marre de se faire confisquer le choix du président qu'ils souhaitent au deuxième tour. Là pour une fois on pourra ...

à écrit le 11/10/2015 à 17:49
Signaler
Bayrou est surtout une girouette sans intérêt qui veut se faire un peu de pub. De plus, soutenir Juppé qui, rappelons-le est un repris de justice condamné pour abus de biens sociaux, c'est-à-dire vol d'argent public, dénote une mentalité particulière...

le 12/10/2015 à 0:30
Signaler
bien dit Patrickb je suis bien de votre avis.

à écrit le 11/10/2015 à 17:46
Signaler
‘’’’’ Bayrou prône un rapprochement entre Juppé et Fillon------------------------------‘’’’’ L’ennui …… il change comme le vent …Voter Ségolène …. une foi c’est voter Sarkozy , l’autre foi c’est voter Holland contre Sarkozy …etc etc ….. Le command...

à écrit le 11/10/2015 à 13:33
Signaler
Le probleme est qu'il n'y a qu'un trône ! Le pire serait de remettre le petit jo Dalton

à écrit le 11/10/2015 à 13:10
Signaler
On fait des rapprochément, des Parlément et des Gouvernément ? Pour la dynamique de la croissance et donc de l’emploi, on trouve que pour la chimie on aurait perdu depuis 2000 : 41524 emplois soit de 244685 à 203161 en 2013. L’industrie fin 2014 sera...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.