Les dépenses pour soutenir le pouvoir d'achat n’empêcheront pas de tenir les engagements sur la baisse de la dette publique et la réduction des déficits (Le Maire)

Lors de la passation des pouvoirs entre Olivier Dussopt et Gabriel Attal, le numéro deux du gouvernement, Bruno Le Maire, a réaffirmé la priorité du gouvernement de « protéger les Français » contre la hausse des prix et de lutter contre l’inflation. Un projet de loi sera examiné en juin après les élections législatives.

3 mn

Numéro deux du gouvernement, à la tête un Bercy aux compétences élargies, Bruno Le Maire étend son influence.
Numéro deux du gouvernement, à la tête un Bercy aux compétences élargies, Bruno Le Maire étend son influence. (Crédits : Reuters)

A peine reconduit à son poste de ministre de l'économie, Bruno Le Maire a dressé les lignes de son action, samedi, lors de la passation des pouvoirs entre Olivier Dussopt et Gabriel Attal, au poste de ministre délégué aux Comptes publics. Après avoir protégé « massivement les entreprises et les salariés » pendant la crise sanitaire, le ministre a déclaré que désormais la « protection des Français contre l'inflation » sera la nouvelle priorité du gouvernement.

« Dès octobre 2021, nous avons mis en place un bouclier tarifaire sur l'électricité et le gaz, qui nous permet d'avoir aujourd'hui le taux d'inflation le plus faible de la zone euro », a rappelé Bruno Le Maire.

L'inflation flirte avec les 5 % en France contre près de 8% en Allemagne. Mais ces mesures ont un coût de quelque 26 milliards d'euros (essentiellement un manque à gagner) sur le budget de l'État.

« Dès demain, nous allons nous atteler avec Gabriel Attal à la préparation du projet de loi sur le pouvoir d'achat. Je veux être clair : pour réussir à protéger efficacement nos compatriotes, chacun doit participer au combat contre l'inflation. Je recevrai dès lundi les acteurs économiques pour étudier avec eux comment ils peuvent aussi participer à la protection des Français contre la hausse des prix, que ce soit par la prime Macron, par les salaires ou par les engagements de filière », ajoute le ministre.

Budget rectificatif

Numéro deux du gouvernement, Bruno Le Maire est désormais à la tête d'un grand Bercy qui regroupe à la fois l'économie, les finances mais aussi la « souveraineté industrielle et numérique ». Le président réélu Emmanuel Macron a souhaité jouer la continuité à Bercy à l'heure où l'horizon économique et financier s'assombrit singulièrement, mais aussi l'équilibre avec une première ministre, Elisabeth Borne, plutôt classée « à gauche ».

Cette dernière avait déclaré, vendredi, que le premier projet de loi examiné par le Parlement issu des élections législatives du mois de juin serait consacré au soutien au pouvoir d'achat. Un budget rectificatif, qui doit inclure des mesures de pouvoir d'achat (augmentation générale des fonctionnaires, chèque alimentaire, revalorisations des retraites et des minima sociaux notamment), sera donc présenté après les élections législatives des 12 et 19 juin.

La lutte contre l'inflation sera néanmoins conduite, précise le locataire de Bercy, sous la double contrainte de la stratégie économique du gouvernement : « le renforcement de la souveraineté industrielle et numérique et la maitrise des comptes publics ». « Les dépenses que nous engageons" pour le pouvoir d'achat "ne nous empêcheront pas de respecter les engagements du président de la République sur la baisse de la dette publique et la réduction des déficits », a bien précisé le ministre.

En 2021, le déficit, malgré la forte reprise économique, a atteint 6,5% du PIB et la dette publique près de 113% du PIB. Bien au-delà des critères de Maastricht.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 22
à écrit le 23/05/2022 à 13:22
Signaler
ah bon, il va exiger que la BCE contribue à la réduction de la Masse Monétaire Mondiale qui a explosé depuis 2008 ? il va demander d'arrêter les taux bas délirants ? ou il va juste faire de la politique et s'empresser d'appliquer le contraire de ce ...

à écrit le 23/05/2022 à 9:18
Signaler
Quand tout devient une priorité comme en ce moment :pouvoir d’achat,réduction des déficits,l’éducation nationale,l’hôpital public….la liste est longue,ça veut dire que le désastre est partout et que le gouvernement ne fera que mettre des pansements ,...

à écrit le 22/05/2022 à 10:28
Signaler
Ses priorités devraient être : 1) Présenter sa démission 2) Présenter ses excuses à tous les Français pour son incompétence 3) Se mettre à disposition de la France pour tout travail manuel d'intérêt général que nous jugerions bon de lui confier (de n...

à écrit le 22/05/2022 à 4:39
Signaler
Tout cela pour sauver le président ukrainien pro-américain en place .Je l'aurais envoyé au USA et laisser Poutine mettre sa marionnette en place . Ce qui est fou ,c'est que tout le monde en aurait rien eu à foutre ! À part les lobbies ,la sphère de...

le 22/05/2022 à 18:17
Signaler
Même Melenchon, qui voue pourtant une admiration sans limite a tous les regimes les plus autoritaires et les moins démocratiques de la planète POURVU qu'ils soient anti-americains, a fini par admettre, tres gêné mais forcé-contraint par l'agression c...

le 23/05/2022 à 7:54
Signaler
Votre commentaire est tellement déconnecté des faits qu'il en devient extrémiste et dangereux

le 23/05/2022 à 8:20
Signaler
@Gerard ( ... de Coluche ? ! ) ... ; ... Bonghjornu , " ... . Il suffirait de MOINS de 4% de la riche$$e cumulee des 225 PLUS gro$$es fortune$ mondiales pour donner a toute la population du globe l ' acces aux besoins d...

à écrit le 21/05/2022 à 23:13
Signaler
Il faudrait stimuler l'économie, en simplifiant les contraintes administratives, en réduisant les impôts de production, en facilitant l'exercice d'activités à tout âge, en enlevant les barrières réglementaires à de nombreuses activités.

le 22/05/2022 à 8:25
Signaler
Oui et en distribuant moins d'argent aux consommateurs et plus aux travaillleurs

à écrit le 21/05/2022 à 20:47
Signaler
Le pilote est toujours l' UE sous occupation us comme au moment du premier mandat aussi BLM poursuit de nous fumer. Dans un nouveau mantra, notre homme prétend lutter contre l' inflation quand au même moment appuyer la gu...

le 21/05/2022 à 22:14
Signaler
« Un politicien professionnel est un homme professionnellement malhonnête. Pour se rapprocher des hautes sphères du pouvoir, il doit faire tant de compromis et se soumettre à tant d’humiliations qu’il devient indiscernable d’une tapineuse. » H. L. Me...

à écrit le 21/05/2022 à 20:26
Signaler
Ils ont gardé ce young leader ? Un autre moins ..gradé comme Véran fera le café et sera remplacé par une ex-secrétaire médicale !..

à écrit le 21/05/2022 à 19:56
Signaler
L'inflation a un autre nom : appauvrissement général qui reflète la situation économique réelle d'une zone monétaire déterminée. C'est trop long et c'est pas cool alors on dit inflation. Pour info les Le Maire et autres Biden vénère son nom. Elle tue...

à écrit le 21/05/2022 à 18:35
Signaler
La hausse des taux à venir par la BCE va être la pour endiguer l'inflation. Le Maire ne décide de rien. Gare à la faillite avec la hausse des taux.

à écrit le 21/05/2022 à 16:52
Signaler
" ... un projet de loi sera examine ... " ... : ... projet OU encore une loi a geometrie variable , grande specialite goooloise ! ??? . ... AFF ISS .

à écrit le 21/05/2022 à 15:48
Signaler
Encore des mots pour ne rien dire car comment lutter contre l’inflation dans la mesure où elle est essentiellement importée !!

le 21/05/2022 à 16:37
Signaler
En important moins, en redressant notre compétitivité et donc en baissant le pouvoir d'achat. Mais c'est surtout une affaire de la Banque Centrale. Quand elle arretera d'acheter la dette des états (ce qui n'était pas son devoir d'ailleurs, mais jus...

le 21/05/2022 à 18:57
Signaler
Et si le service de la dette était une garantie pour l'industrie financière privée, c'est quand même troublant tous ces pays plus ou moins endettés..

à écrit le 21/05/2022 à 15:15
Signaler
Le nono qui vent prendre le job a la cricri ,c'est pas cool ça .Bon, il prend pas de risques, il sait bien qu'il y a l'euro qui nous protège des crises (H.L.). Sacré nono.

à écrit le 21/05/2022 à 15:02
Signaler
Et, il pense changer de logiciel pour régler le problème? Non! Sa patience n'a pas de limite, il attendra que cela se règle seul et prépare simplement les arguments de com.!

à écrit le 21/05/2022 à 13:07
Signaler
@enzoligark ... ; ... Le Maire aurait un projet pour la construction d ' un canal entre la fronce et Monaco ? ! . ... AMF ( A Monaco Fora ) AhAhAhAhAhAhAhAhAh ......

à écrit le 21/05/2022 à 13:00
Signaler
Voir OU revoir : Les freres rap-tout ( vampires ) [ Musique / Videooooo... ] by Les Inconnus . Certains disent qu ' a Monaco nombreux rigolent ... ! ( ? ) . ... AFF ISS pe Corsica * .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.