Comptes de campagne : Macron est le plus dépensier, Lassalle le plus économe

 |   |  271  mots
Emmanuel Macron a dépensé au total 16,7 millions d'euros pour les deux tours de l'élection présidentielle 2017.
Emmanuel Macron a dépensé au total 16,7 millions d'euros pour les deux tours de l'élection présidentielle 2017. (Crédits : JEAN-PAUL PELISSIER)
Emmanuel Macron a dépensé près de 6 millions d'euros de moins que le plafond des dépenses électorales. Avec 15,1 millions d'euros de budget, Benoît Hamon est le deuxième a avoir le plus engagé de fonds dans cette campagne.

Emmanuel Macron a été le candidat qui a le plus dépensé lors de la campagne présidentielle, avec près de 16,7 millions d'euros de frais, selon les chiffres officiels des comptes de campagne publiés jeudi dernier au Journal officiel. Sa concurrente du second tour, la présidente du Front national Marine Le Pen, a, elle, dépensé près de 12,5 millions d'euros.

Sur le podium des candidats les plus dépensiers, le chef de l'Etat devance deux éliminés du premier tour. L'ancien socialiste Benoît Hamon a dépensé un peu plus de 15 millions d'euros quand la facture du candidat Les Républicains, François Fillon, s'est élevée à 13,8 millions. Avec 10,7 millions d'euros, Jean-Luc Mélenchon de La France insoumise est le candidat le plus économe de ceux qui ont dépassé les 5% de suffrages exprimés, synonyme de remboursement.

Jean Lassalle est le candidat le plus économe

Parmi les candidats qui ne seront pas remboursés, seuls Nicolas Dupont-Aignan, pour Debout la France, et François Asselineau, de l'Union populaire républicaine, ont dépassé le million d'euros dépensé. Avec uniquement 260.112 euros engagés, Jean Lassalle (1,91%) a été le candidat le plus économe.

Ces comptes vont être examinés par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, qui devra les valider. Pour les candidats éliminés dès le premier tour, les dépenses électorales sont plafonnées à 16.851.000 euros. Ce chiffre s'élève à 22.509.000 pour les deux qualifiés pour le second tour. À titre de comparaison, Nicolas Sarkozy et François Hollande avaient respectivement dépensé 21,3 et 21,8 millions d'euros en 2012.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/08/2017 à 22:09 :
Dans le cadre des économies demandé aux finances publiques, pourquoi ne pas réduire à 2 millions le seuil de remboursement voir le supprimer. Deuxième question: QUI A FINANCER VOTRE CAMPAGNE (en gros qui a payé depuis vos dépenses à votre remboursement si vous avez remboursé vos dettes bien sûr...)
a écrit le 10/08/2017 à 14:23 :
Et une chose est certaine, Lassalle s'occuperait bien mieux du peuple français que notre VRP des riches.
Réponse de le 10/08/2017 à 23:17 :
Oui, c'est sur, mais la sympathie n'est pas tout... encore faut-il la compétence, n'est-ce pas la frustration ???
Réponse de le 14/08/2017 à 14:26 :
" Oui, c'est sur, mais la sympathie n'est pas tout... encore faut-il la compétence, n'est-ce pas la frustration "

Qui vous parle de sympathie ?

Vous êtes épuisants les trolls à sans arrêt me faire dire des trucs que je n'ai jamais dis, certes il est évident qu'à armes égales vous êtes à la ramasse mais bon un minimum d'amour propre je vous prie, merci.

Vous rendez vous compte qu'en intervenant de façon aussi tonitruante et aléatoire vous discréditez tous les commentaires que vous diffusez et sur lesquels vous passez énormément de temps ?

Je vais quand même pas faire votre boulot les gars ce serait le comble !
a écrit le 10/08/2017 à 8:30 :
Et ça part déjà en vacances ???? Les marcheurs en marche... maintenant paumés dans le bois des conseillers de l'administration ! Le casier judiciaire vierge…. le vote blanc... la proportionnelle.... le droit à l'erreur.... les cumulards syndicalistes… recul sur les dotations de l’armée… sur les APL…. Ferrand le Danton notoire... Pennicaud la millionnaire aux licenciés... les villas de Ferracci… la drogue à Touret…. Mercier épinglé… la tentative de gros lot sur la mamie Macron … Et c’est pas fini.... !!! Décidément, l'Assemblée des Danton au Macron le Robespierre vertueux reste sourde aux attentes du Peuple .... Va-t-il falloir faire une descente sur le Parlement pour virer tous ces politiques justes bons à causer entre eux sous le contrôle des énarques et se dire déjà fatigué? Ça grogne dans les chaumières de France .... GRRRRR.......
Réponse de le 10/08/2017 à 13:30 :
Passation de pouvoir, 14 Mai, Assemblée élue le 19 Juin en exercice depuis 6 semaines. Voilà ! tout est dit. Un quinquennat dure quelques semaines. Campagne pour la Dictature Mélenchon en cours pour 5 ans.
Réponse de le 10/08/2017 à 13:51 :
@ TAKAVOIR a écrit le 10/08/2017 à 8:30 :

vous avez totalement raison ;

pour remédier à ce bordel ambiant, il faut se rappeler que les candidats En Marche ne se sont pas gênés pour venir nous harceler pour leur campagne électorale chez nous à nos domiciles à n'importe quelle heur de la journée jusqu'à plus de 19h00 voir 20h30 le soir

alors les Français mécontents sont très bien FONDéS à aller au domicile des élus LREM pour leur causer du pays ... du matin au soir tous les jours de la semaines même le samedi
Réponse de le 10/08/2017 à 13:52 :
Voilà c'est fini, pourquoi 5 ans, en quelques semaines c'est tout vu, et accompli.
a écrit le 09/08/2017 à 23:19 :
Pour quelqu'un qui n'avait pas de parti derrière lui, je suis impressionné par cet élan de donation............ plus de 2€ par électeurs........c'est quand bien moins que les 5€ de réduction des APL.......... Vive la ni gauche ni droite.........
a écrit le 09/08/2017 à 19:42 :
Ce que j'aimerai savoir c'est la provenance des fonds de la campagne Macron.

EM n'existait pas avant la campagne donc pas de cagnotte initiale, Macron n'y a engagé aucune fortune personnelle et ce ne sont pas les "membres" qui ont pu apporter une telle somme.

Alors, qui a prêté? Combien? .... et en échange de quoi?
Réponse de le 10/08/2017 à 13:34 :
Bonjour à tous,
la réponse est simple par les gens qui détiennent le pouvoir les financiers, les banques, le patronat etc etc.
Réponse de le 10/08/2017 à 17:59 :
Emmanuel Macron a engage sa fortune personnelle (a travers un pret bancaire de 8M€, de memoire). Le reste venant de dons.
Voir le documentaire "Emmanuel Macron, les coulisses d’une victoire", vers le debut il me semble. Il evoque le sujet lui-meme, tres clairement.
a écrit le 09/08/2017 à 14:25 :
Maintenant, tu comprends pourquoi la PUB est un marché juteux...
a écrit le 09/08/2017 à 14:07 :
pour une politique vertueuse ! c est bien la finance qui gouverne.. ..paradoxal
a écrit le 09/08/2017 à 12:49 :
A l’analyse du graphique publié par La Tribune, l’on peut rapidement constater que les meilleurs gestionnaires et les Présidentiables les PLUS EFFICACES ont été

1er Mélanchon
2ème Le Pen

Dépenses (en millions d'euros) / retour en pourcentage de voix
Score au 1er tour (en %)

Les 2 scores remarquables et excellents
Mélenchon son score excellent : 19.58 divisé par 10,7 = 1,82
Le Pen son score très remarquable : 21,3 divisé par 12.4 = 1,71

Les 2 scores minables au regard de leurs prétentions
Macron son score minable : 24,01 divisé pa 16,7 = 1,43
Fillon son score minable : 20,01 divisé par 13,8 = 1,45

Les chiffres sont incontestables, la France 2017 est dirigée par un incapable notoire
Réponse de le 09/08/2017 à 17:49 :
Pourtant je n'ai pas voté pour lui
Réponse de le 10/08/2017 à 11:00 :
Je vais rajouter juste quelques notions car je trouve l'analyse incomplète. Certains candidats ont du faire campagne pendant deux tours donc un deuxième tour aurait engendré plus de frais pour M. Fillon, M. Mélenchon et M. Hamon.

Si l'on se tient juste à vos raisonnement de division, il faut rajouter au score minable le score de Hamon: 6.36/ 15.1 = 0.41

Donc je relativiserai le score remarquable de M. Mélenchon qui aurait eu des frais supplémentaire au deuxième tour et il y a un score selon vos dires " minable" ou alors hors catégorie qui est celui de M. Hamon.
a écrit le 09/08/2017 à 12:13 :
Mauvaise foi ou incompétence ? Tous les médias titrent de la même manière. Comparer les dépenses des candidats éliminés dès le 1er tour avec les deux qui firent campagne pour le second tour ne rime à rien. De plus posez vous la question de savoir quel aurait pu être le montant final de Hamon, Fillon ou Mélenchon s’il avait été qualifiés pour le second tour. Connaissez-vous le montant par voix de chacun des candidats ? Pourquoi ne dites-vous rien sur l’onéreuse campagne de Benoît Hamon, qui a coûté 15,2 millions d'euros, mais n'a rallié que 6,35 % des suffrages, ce qui met la voix à un peu plus de 6,50 euros...A comparer avec J. Lassalle et ses 60 centimes d’euros par voix. Cheminade 6,30 euros/voix, Arthaud 4,12 euros/voix, Poutou 1,98 euos/voix, Macron 1,93, Fillon 1,91, LePen 1,63, Mélenchon 1,51….Autre chiffre, le candidat de la France insoumise a dépensé 6,3 M€ en réunions publiques, plus que E. Macron…Les chiffres bruts ne veulent dire que ce que l'on veut bien leur faire dire.
a écrit le 09/08/2017 à 8:21 :
Merci aux généreux donateurs qui ont misé sur ce cheval, les gains vont être a la hauteur!
Mr Macron, venue de nulle part, élue président par la grâce d'une bonne organisation!
Réponse de le 19/08/2017 à 22:16 :
"élue président par la grâce d'une bonne organisation" Vous voulez rire? C'est dû uniquement à la nullité de tous nos politiciens candidats !!!
a écrit le 08/08/2017 à 20:45 :
un gros 20% de Français a voté pour lui ? Beaucoup diront maintenant... Ha je savais pas..... Ben maintenant, Ils l'ont !!!!
a écrit le 08/08/2017 à 19:52 :
D'ou viens l'argent?
je croyais qu'en Marche n'avait récolté que 7 mio€?
Un peu de transaprence ne ferait pas de mal.
Réponse de le 10/08/2017 à 13:39 :
Bonjour à tous,
la réponse est simple par les gens qui détiennent le pouvoir les financiers, les banques, le patronat etc etc.
a écrit le 08/08/2017 à 19:43 :
Parti de rien, ce n'est pas étonnant qu'il ait dépensé en dépenses de campagne plus que d'autres candidats déjà bien connus du monde médiatique, tels que MM Fillon et Mélanchon.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :