Covid-19 en 24h : aéroports parisiens, inflation britannique, dette espagnole...

Alors que les pays européens se préparent à la réouverture des frontières, les aéroports parisiens redoutent de grandes queues d'attente à la sortie des avions à cause des contrôles sanitaires. De son côté, l'Espagne a vu sa dette exploser fin mars à cause des mesures contre la pandémie...Voici les informations marquantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.

8 mn

Le patron du gestionnaire des aéroports parisiens s'est dit inquiet des queues à la descente des avions cet été, avec la multiplication des contrôles sanitaires.
Le patron du gestionnaire des aéroports parisiens s'est dit inquiet des queues à la descente des avions cet été, avec la multiplication des contrôles sanitaires. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'INFO À SUIVRE - Le patron des aéroports parisiens inquiets pour les temps d'attente cet été

Le patron du gestionnaire des aéroports parisiens s'est dit inquiet d'une possible « apocalypse de temps d'attente » à la descente des avions cet été, vu la multiplication des contrôles dus à la situation sanitaire.

aéroport, Paris, Delta Airlines

« Ce qui me préoccupe moi principalement, c'est la gestion de la multiplicité des contrôles, des tests et du double contrôle de la police aux frontières », a déclaré Augustin de Romanet, PDG du Groupe Aéroports de Paris (ADP), interrogé lors d'une conférence de presse consacrée aux carburants renouvelables pour l'aviation.

Le trafic passagers à Orly et Roissy n'a atteint en avril que 13,9% du nombre de voyageurs du même mois de 2019, avant la pandémie, mais ADP compte voir ce chiffre grimper en moyenne à plus de 35% sur l'année 2021, en particulier à la faveur de déplacements d'été à nouveau possibles vers certaines destinations.

Lire aussi Les bénéfices ne sont pas encore en vue pour les compagnies aériennes en 2021

LE CHIFFRE - 200 millions de doses

Plus de 200 millions de doses de vaccin ont été administrées dans l'Union européenne, selon un décompte réalisé par l'AFP, et près de 53 millions d'Européens sont désormais entièrement vaccinés.

France, Allemagne, Union européenne, Europe, drapeaux, flags,

Au moins 200,11 millions de doses ont été administrées à environ 148 millions de personnes au sein des Vingt-Sept, soit 33,2% de la population de l'UE, selon un comptage à partir de sources officielles.

Malte se distingue avec quelque 32,5% de sa population déjà entièrement vaccinée, tandis que 64% de ses habitants en ont déjà reçu au moins une dose. A l'inverse, la Bulgarie marque le pas: seulement 10,2% de ses habitants ont reçu une dose de vaccin, et à peine 6% sont complètement vaccinés.

Lire aussi L'UE se déchire sur le partage de 10 millions de doses de Pfizer/BioNTech

LA PHRASE - « L'inflation pourrait légèrement dépasser son objectif pendant quelques temps en fin d'année »

La Banque d'Angleterre (BoE) s'attend à ce que l'inflation reprenne au Royaume-Uni, mais pas assez longtemps pour inquiéter l'institution et la pousser à ralentir son programme de rachats d'actifs, a affirmé son gouverneur mardi.

Le projet de loi brexit devant la chambre des lords

 « L'inflation pourrait légèrement dépasser son objectif pendant quelques temps en fin d'année », notamment en raison de la hausse des prix de l'énergie, a affirmé le gouverneur Andrew Bailey lors d'une audition devant la chambre des Lords.

Mais selon lui, la BoE débute tout juste l'examen de la fin de son programme de rachats d'actifs. Lors de sa réunion de politique monétaire au début du mois, la BoE a choisi de maintenir son taux d'intérêt à 0,1% et son programme de rachat d'actifs à 895 milliards de livres.

Lire aussi Inflation dure et reprise molle: l'inquiétude qui monte à Wall Street a contaminé les Bourses européennes

LE GRAPHIQUE - La crise a favorisé le commerce intra-européen

Face à la crise, le commerce intra-européen a accéléré plus vite que le commerce de la zone euro avec les pays extérieurs.

En effet, le commerce intra-zone euro frôle les 200 milliards d'euros en mars 2021, soit 27,5% de plus qu'il y a un an (156 milliards en mars 2020), selon les chiffres publiés le 18 mai par Eurostat. Au même moment, les exportations de biens de la zone euro vers le reste du monde se sont établies à 212,1 milliards d'euros, soit 8,9% de plus qu'en mars 2020. Toutefois, les importations depuis les pays extérieurs ont davantage augmenté (+ 19,2% entre mars 2020 et mars 2021), divisant ainsi par deux l'excédent du commerce de biens de la zone euro à 15,8 milliards d'euros contre 29,9 milliards en mars 2020.

Made with Flourish

Lire aussi 4 mnCommerce extérieur : le déficit se creuse, les exportateurs en convalescence

EN RÉGION - Comment TravelAssist.io veut accompagner le redécollage des voyages à l'étranger

Son concept a tapé dans l'œil du célèbre incubateur mondial spécialisé dans le tourisme. La startup stéphanoise TravelAssist.io, qui développe une conciergerie de voyage innovante, fait partie des 15 startups internationales à être retenues au sein de la promotion 2021 du Welcome City Lab. A l'aube du redécollage tant attendu des voyages, le positionnement de la jeune pousse pourrait bien rassurer des milliers de voyageurs rendus frileux par la pandémie.

covid, test, aéroport

Lire aussi Royaume-Uni : Bruxelles recommande la levée des restrictions pour les "voyages essentiels"

À L'ÉTRANGER - Le chômage recul au Royaume-Uni malgré le confinement

Le taux de chômage a reculé à 4,8% au premier trimestre au Royaume-Uni contre 4,9% pour décembre à février malgré un confinement strict, notamment à cause d'une sortie des jeunes du marché du travail.

Le taux a amorcé une décrue à partir de fin décembre après avoir grimpé jusqu'à 5,1%. Mais il reste toutefois largement supérieur à son niveau de fin février 2020, juste avant le plein choc de la pandémie, quand il se situait à 4%, rappelle l'Office national des statistiques (ONS).

jeunes emplois

Les moins de 25 ans sont les plus durement touchés par les conséquences sur l'emploi de la pandémie car souvent employés dans les secteurs qui ont dû fermer leurs portes à cause du virus, comme la restauration ou la distribution.

Lire aussi Covid-19 en 24h : vaccination des adultes, bénéfice d'AstraZeneca, chômage brésilien...

En Espagne, la dette publique grimpe à plus de 125% du PIB fin mars

La dette publique de l'Espagne a atteint fin mars 1.393 milliard d'euros, soit 125,3% du Produit intérieur brut (PIB), sur fond d'explosion des dépenses publiques provoquée par la pandémie, a annoncé la Banque d'Espagne.

Coronavirus: une corrida a madrid pour les toreros sur la touche

Le gouvernement espagnol avait pourtant annoncé récemment qu'il prévoyait que la dette publique ne représenterait que 119,5% du PIB fin 2021, après avoir augmenté à 120% fin 2020.

Le volume global de la dette a augmenté de 13,7% par rapport à fin mars 2020, précise la Banque d'Espagne dans un communiqué de presse. La dette de l'Etat central a augmenté de 11% sur un an, et celle de la Sécurité sociale de 55%.

Lire aussi La dette pharaonique des entreprises françaises menace l'investissement

Les décès du Covid-19 aux Etats-Unis au plus bas depuis mars 2020

Le nombre de morts quotidiens du Covid-19 aux Etats-Unis est au plus bas depuis mars 2020, soit lorsque l'épidémie s'est répandue dans le pays, ont annoncé les autorités sanitaires américaines.

En moyenne sur la semaine passée, 546 décès du coronavirus ont été enregistrés par jour, selon les données des Centres de lutte et de prévention contre les maladies (CDC).

« La dernière fois que notre moyenne sur sept jours était si basse, c'était en mars 2020, c'est-à-dire en somme quand la pandémie a démarré dans une grande partie des Etats-Unis », a déclaré la directrice des CDC, Rochelle Walensky, lors d'un point presse.

(avec AFP)

8 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 19/05/2021 à 8:24
Signaler
Ah ben si c'est seulement ça qui l'inquiète ça va, il a pas trop de problèmes dans la vie le gars.

à écrit le 18/05/2021 à 22:05
Signaler
Pour les doses de vaccins, on pourrait commencer à envoyer la facture à la Chine.

à écrit le 18/05/2021 à 20:13
Signaler
ha ben ca personne ne se doutait qu'il y allait avoir des queues dans les aeroports, en plus des queues pour la securite! quelle vision prospective! evidemment, eux ils veulent que les gens s'entassent dans les halls avant de s'entasser dans des av...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.