Covid-19 en 24h : AstraZeneca, craintes de Christine Lagarde, chômage américain...

Alors que les Etats-Unis confirment leur reprise fulgurante, avec un taux de chômage en baisse en avril, l'Union européenne peine à sortir de la crise économique. La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a rappelé « l'urgence » de mettre en place le plan de relance, tandis que Bruxelles envisage de sévir contre les retards de livraison d'AstraZeneca… Voici le graphique et les informations éclairantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.
Aux Etats-Unis, le taux de chômage a atteint son niveau le plus bas depuis le début de la crise sanitaire.
Aux Etats-Unis, le taux de chômage a atteint son niveau le plus bas depuis le début de la crise sanitaire. (Crédits : Reuters)

L'INFO À SUIVRE - Bruxelles envisage une action en justice contre AstraZeneca

La Commission européenne envisage une action en justice contre le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca, dont les livraisons de vaccins sont nettement inférieures aux chiffres prévus initialement, a rapporté l'AFP de sources européennes.

Selon un porte-parole de la Commission, Stefan De Keersmaecker, « aucune décision n'a encore été prise ». « Ce qui importe (...) c'est que nous puissions garantir la livraison en temps voulu d'un nombre suffisant » de vaccins AstraZeneca, a-t-il ajouté.

La Commission a déjà activé le 19 mars dernier une procédure contractuelle de règlement des différends pour résoudre le conflit avec AstraZeneca.

Astrazeneca soumet a l'ue une demande pour une usine de vaccins aux pays-bas

Le laboratoire n'a livré au premier trimestre que 30 millions de doses à l'UE sur les 120 millions promises contractuellement. Au deuxième trimestre, il ne compte en livrer que 70 millions sur les 180 millions initialement prévues.

Lire aussi : Covid-19 : L'UE pourrait ne pas reconduire AstraZeneca

LE CHIFFRE - La chimie française a chuté de 9% en 2020

En 2020, l'industrie chimique française hors chimie fine pharmaceutique a chuté de 9%, du fait de sa forte dépendance aux parfums et aux cosmétiques. Ce recul est beaucoup moins marqué en Union européenne à 1,9% et en Allemagne à 1,1%.

Avec la pandémie, le secteur savons et détergents des industriels de la chimie a vu son volume d'activité progresser de 6%, mais celui des parfums et cosmétiques a chuté de 18,6%.

Interparfums: reprise graduelle d'activite en vue, net repli au premier semestre

Cela représente une baisse moyenne de 15,8% de la production dans l'ensemble de la branche, qui tirait jusqu'à présent la chimie française avec un tiers de l'activité en moyenne, a indiqué jeudi Luc Benoit-Cattin, président de la Fédération nationale de l'industrie chimique France Chimie.

Lire aussi : Covid-19 : le marché des tests rapides aiguise l'appétit des laboratoires pharmaceutiques

LA PHRASE - « Il est urgent que (le plan) devienne opérationnel sans délai »

La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a insisté sur « l'urgence » à mettre en oeuvre le plan de relance européen, appelant les Etats à ratifier « rapidement » cette initiative qui doit permettre de soutenir l'économie en zone euro.

Christine Lagarde

« Il est urgent que (le plan) devienne opérationnel sans délai », a déclaré Mme Lagarde lors d'une conférence de presse alors que les Vingt-sept sont engagés dans un laborieux processus de ratification. Ce programme doté de 750 milliards d'euros doit contribuer « à une croissance plus rapide, plus forte et plus durable », a-t-elle rappelé.

Par ailleurs, la Banque centrale européenne juge « prématuré » de débattre de la fin progressive du programme monétaire d'urgence (PEPP) contre la pandémie alors que l'économie européenne est encore affectée par les conséquence de la crise sanitaire, a déclaré sa présidente Christine Lagarde.

Lire aussi : Plan de relance : où en est la cavalerie européenne ?

LE GRAPHIQUE - Un salarié sur cinq en télétravail en février, avant le troisième confinement

Alors que plus d'un quart des salariés étaient en télétravail pendant le premier confinement (entre mars et mai 2020), seulement 22,1% le pratiquaient lors du second confinement en novembre, selon les données de la Dares. Un chiffre toutefois bien plus élevé qu'avant la crise, estimé à 7% (selon une définition souple incluant la pratique occasionnelle du télétravail), d'après la Dares.

Après l'adoption en 2020, va-t-on assister à la consécration du télétravail en 2021 ? Les cadres du privé - principaux intéressés par cette pratique - "aspirent à un modèle hybride, mêlant télétravail et présentiel, escomptant gagner par ce biais en temps et en sérénité", selon une étude menée par l'Apec mi-décembre.

Mais en avril, avec le retour des restrictions, une dernière étude montre un rebond du télétravail en France.

Made with Flourish

Lire aussi : Après un recul, les salariés ont retrouvé le chemin du télétravail en avril

EN RÉGIONS - Sur la Côte d'Azur, la Caisse d'Epargne veut participer à la relance

Le produit net bancaire de la Caisse d'Epargne demeure stable. L'établissement bancaire indique avoir appris de ce que la crise sanitaire a provoqué, au point de structurer son offre tout comme son organisation interne à destination des chefs d'entreprises.

Une stratégie avec plusieurs leviers dans un territoire - la Côte d'Azur - très tourné vers le tourisme mais très concerné aussi par la transition écologique.

Lire l'article

Lire aussi : Printemps des Territoires : une 3ème édition au cœur des plans de relance

À L'ÉTRANGER - Aux États-Unis, les inscriptions au chômage au plus bas depuis le début de la crise

Entre le 11 et le 17 avril, 547.000 personnes se sont inscrites au chômage, a annoncé le département du Travail, atteignant un nouveau plus bas depuis le début de la crise, un signe supplémentaire de la reprise économique entamée dans le pays.

Ils étaient 586.000 la semaine précédente, un chiffre déjà en baisse, selon des données révisées à la hausse, et les analystes anticipaient une augmentation avec 600.000 nouvelles demandes.

Tous les adultes américains sont éligibles à la vaccination depuis le 19 avril, et Joe Biden a annoncé mercredi que l'objectif de 200 millions d'injections dans les 100 premiers jours de sa présidence serait atteint cette semaine.

Lire aussi : La croissance mondiale boostée par les Etats-Unis, relancée par la vaccination

En Suisse, les exportations horlogères repartent à la hausse après le choc de la crise

Les exportations horlogères suisses se sont nettement redressées en mars, portées par la Chine, a indiqué la fédération horlogère suisse. Par ailleurs, la base de comparaison est faible, puisqu'elles avaient connu une « dégradation marquée » de 21,7% avec le choc de la pandémie, a-t-elle rappelé.

Swatch group s'attend a une croissance saine en 2017

Sur le mois écoulé, les exportations horlogères ont rebondi de 37,2% sur un an, à 1,9 milliard de francs suisses (1,7 milliard d'euros), a-t-elle chiffré dans le communiqué détaillant comme chaque mois les statistiques pour les plus grands marchés horlogers.

Elles n'en sont pas moins revenues au-dessus de leur niveau d'avant-crise. En prenant 2019 comme point de référence, elles s'inscrivent en hausse de 7,4% durant le mois de mars, a noté la fédération.

Lire aussi : Comment l'État veut relancer les exportations malgré la pandémie

L'Egypte va produire 40 millions de doses de Spoutnik V par an

La firme pharmaceutique égyptienne Minapharm a annoncé un accord pour la production en Egypte de quelque 40 millions de doses par an du vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V.

« Le déploiement du vaccin est attendu pour le 3e trimestre de 2021 », selon un communiqué commun Minapharm et le Fonds souverain russe (RDIF).

Parallèlement, les autorités sanitaires égyptiennes avaient annoncé un peu plus tôt ce mois-ci que l'Egypte allait produire prochainement quelque 80 millions de doses annuellement de vaccin du laboratoire chinois Sinovac.

Lire aussi : L'Allemagne pourrait acheter 30 millions de doses du vaccin russe Spoutnik V

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 23/04/2021 à 9:16
Signaler
"l'Union européenne peine à sortir de la crise" Non ça ne va pas du tout ça ! Vous devez attendre la prochaine réunion des membres de l'UE afin de fixer la date de celle qui annoncera si elle peine à sortir de la crise ! Depuis le temps quand...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.