COVID-19 en 24h : déficit commercial, chômage des jeunes, frontières australiennes...

 |  | 955 mots
Lecture 6 min.
Premiers touchés par la crise, le taux de chômage des jeunes explose et atteint 23,4% en décembre 2020, selon les chiffres d'Eurostat le 1er février.
Premiers touchés par la crise, le taux de chômage des jeunes explose et atteint 23,4% en décembre 2020, selon les chiffres d'Eurostat le 1er février. (Crédits : Reuters)
Face au risque de troisième vague, les autorités sanitaires alertent sur le caractère plus contagieux des variants. Elles appellent à prendre des mesures plus strictes, alors que le déficit commercial continue de se creuser. L'économie française pourra-t-elle surmonter la crise ? Voici les informations éclairantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.
  • L'INFO À SUIVRE - Des mesures plus strictes en France ?

La diffusion de variants du coronavirus rend probable la nécessité de « mesures plus strictes » en France « dans un avenir proche », a estimé vendredi Daniel Lévy-Bruhl, responsable de l'unité infections respiratoires de l'agence de santé publique, lors d'un point de presse hebdomadaire. En effet, le nombre de malades hospitalisés est déjà « très élevé », a-t-il ajouté, alors que les variants sont plus contagieux.

La proportion de cas suspectés d'être l'un de ces trois variants s'élevait, au 27 janvier, à 14% du total des cas détectés, selon des résultats encore préliminaires publiés jeudi. Au 7-8 janvier, la proportion du variant britannique avait été mesurée à 3,3% des cas positifs.

Lire aussi : La France marche sur des oeufs pour éviter un troisième confinement

  • LE CHIFFRE - 65,2 milliards d'euros

Plombé par l'aéronautique, atout traditionnel de l'industrie tricolore, mais aussi par les importations de masques pour cause de pandémie, le déficit commercial de la France s'est creusé en 2020 de 7,3 milliards d'euros en 2020 pour s'établir à 65,2 milliards d'euros, contre 57,9 milliards en 2019.

La balance commerciale s'est détériorée de 7,3 milliards d'euros par rapport à 2019, pénalisée par « une diminution généralisée des exportations, en particulier dans les secteurs aéronautique et automobile », selon les Douanes. Cependant, le redressement de fin d'année laisse espérer un rebond en 2021.

Lire aussi : Le déficit commercial, à son plus bas niveau en novembre depuis 2016

  • LA PHRASE - « Nous devons de toute urgence lever le secret des affaires et permettre l'émergence de vaccins open source » (Robin Guittard, porte-parole d'Oxfam France)

People's Vaccine Alliance, qui comprend notamment des organisations comme Oxfam ou ONUSIDA, exhorte les gouvernements et l'industrie pharmaceutique à intensifier la production de vaccins Covid-19, dans un communiqué publié ce vendredi.

Elle estime que cela doit passer par la suppression des barrières artificielles qui pèsent sur les capacités d'approvisionnement, notamment en suspendant les règles liées aux droits de propriété intellectuelle. Elle appelle aussi les laboratoires à partager les technologies et à mettre fin aux monopoles qu'ils exercent sur leurs vaccins respectifs.

Lire aussi : COVID-19 : l'utilité des laboratoires pour la société, le grand rappel de la crise sanitaire

  • LE GRAPHIQUE - Les jeunes en première ligne face à la crise

En France, le taux de chômage des jeunes explose et atteint 23,4% en décembre 2020, soit près d'un jeune de moins de 25 ans sur quatre, selon les chiffres d'Eurostat le 1er février. La tendance est la même dans l'ensemble de la zone euro avec un taux de chômage des jeunes à 18,5% fin 2020. Dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique, ce taux a progressé de 0,4 point par rapport à novembre et de 3 points sur un an, précise l'office européen des statistiques. Les jeunes sont les premières victimes économiques de la pandémie. En effet, dans l'ensemble de la zone euro, le chômage touche 8,3% des actifs en décembre, comme en novembre, avec une hausse de 0,9 point sur un an.

« Vu l'effondrement de l'économie l'an dernier, c'est impressionnant » de voir à quel point les mesures de chômage partiel « ont réellement permis de limiter les pertes d'emplois », a commenté Jessica Hinds de Capital Economics. Selon Eurostat, le chômage touchait 16 millions d'hommes et de femmes en décembre dans l'UE, dont 13,671 parmi les 19 Etats de la zone euro. La République tchèque affiche le taux de chômage le plus faible, à seulement 3,1% de la population active, devant la Pologne (3,3%) et les Pays-Bas (3,9%). Les taux de sans emploi les plus élevés étaient enregistrés en Espagne (16,2%), en Lituanie (10,1%), en Italie (9%) et en France (8,9%).

Lire aussi : Les embauches des jeunes de moins de 26 ans ont baissé de 14% en 2020

  • EN RÉGIONS - À Niort, le casse-tête d'une galerie commerciale

Ouverte un jour, puis fermée ensuite : une galerie commerciale de Niort (Deux-Sèvres) a illustré cette semaine les calculs subtils auxquels ont dû se livrer les autorités pour mettre en place les nouvelles mesures contre la propagation du virus. Finalement, la galerie du Leclerc de Mendès-France a rouvert ce vendredi, sauvée par ses 19.500 m² de surface.

Fin janvier, le gouvernement avait annoncé que « les centres commerciaux non alimentaires d'une surface de plus de 20.000 mètres carrés » seraient contraints à fermer pour éviter une recrudescence de l'épidémie de Covid-19.

Lire aussi : La fermeture des centres commerciaux coûte 500 millions d'euros par mois

  • À L'ÉTRANGER - L'Australie maintient la quarantaine

Canberra a annoncé vendredi le maintien de l'obligation pour toutes les personnes entrant dans le pays d'observer une quarantaine de deux semaines. Cette décision intervient alors que les campagnes de vaccination ont commencé en Australie et partout dans le monde.

Le directeur de la Santé Paul Kelly a expliqué qu'il n'y avait pas encore suffisamment de retours sur la capacité des vaccins à limiter la transmission du virus pour permettre un assouplissement des mesures aux frontières australiennes. Celles-ci sont complètement fermées depuis près d'un an.

Lire aussi : Israël suspend ses vols internationaux une semaine malgré la vaccination massive

La pandémie plombe les exportations américaines

En 2020, la crise de Covid-19 a plombé les exportations des Etats-Unis, creusant le déficit commercial à son plus haut niveau depuis 2008. Les exportations ont diminué bien plus (-15,7%) que les importations (-9,5%) d'où un solde négatif plus important.

Le déficit des biens et services a atteint 678,74 milliards de dollars, soit une hausse de 17,7%. Dans le détail, le déficit des biens s'est hissé à 915,79 milliards quand l'excédent des services s'est réduit à 237,05 milliards.

Lire aussi : Etats-Unis : les cinq immenses chantiers économiques de Joe Biden

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/02/2021 à 15:15 :
Ce qu'il y a de plus contagieux en France, c'est l'incompétence. En parlant de ça, comment évoluent les effets secondaires cérébraux du covid chez Macron ?
a écrit le 07/02/2021 à 9:00 :
Plusieurs centaines d'opposants aux mesures anti-coronavirus ont manifesté dans les rues de Copenhague. Chapeautés par les « Men in Black Danemark », un groupe actif sur Facebook qui organise des rassemblements depuis plus d'un mois, les manifestants s'étaient donné rendez-vous devant le parlement pour soutenir la « liberté de choix » et dénoncer la « coercition » et la « dictature » du semi-confinement anti-Covid en place dans le pays. Ils ont vivement protesté contre le projet de « passeport corona », un certificat électronique de vaccination contre le Covid-19 destiné à voyager et potentiellement servir à accéder à des événements sportifs ou culturels, voire à des restaurants.
L'essentiel du défilé, qui était autorisé, s'est déroulé dans le calme, avec un important encadrement de police.
a écrit le 06/02/2021 à 17:27 :
Pendant ce temps :

C'est une affaire embarrassante pour Cdiscount. Un haut responsable d'un important site de l'entreprise à Cestas (Gironde) a été mis en examen lundi à Bordeaux. Il est soupçonné du vol de données personnelles de potentiellement 33 millions de clients qui ont ensuite été proposées à la vente sur le Darknet, partie cachée d'internet, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. "Ce que nous pouvons clairement affirmer, c’est qu’aucune donnée bancaire n’est concernée par cet événement, Cdiscount ne stockant aucune donnée bancaire de ses clients", a assuré Cdiscount dans un communiqué à l'AFP.
a écrit le 06/02/2021 à 9:24 :
Le Portugal, dont les hôpitaux son débordés en raison du Covid-19, va examiner la possibilité d'envoyer une dizaine de malades se faire soigner en Autriche, comme le lui a proposé ce pays. « Le transfert de malades vers l'étranger ne doit se faire qu'en dernier recours », a néanmoins dit le docteur José Artur Paiva, le responsable de l'unité de soins intensifs de l'hôpital Sao Joao de Porto (nord), un des deux plus grands du Portugal.
a écrit le 06/02/2021 à 8:56 :
Ils ne sont vraiment pas bien tout ces médecins, c'est bizarre cette attitude de toujours vouloir plus punir, nous séquestrer, nous saigner comme au moyen age en fait.

Nietzsche disait qu'il valait mieux autant que possible s'en tenir à l'écart, il ne pensait pas si bien dire...
Réponse de le 06/02/2021 à 12:26 :
Et si les avaient raison et vous tort?
Vous n avez pas compris :
Le confinement a pour but de protéger 1/4 ou 1/3 de la population ( seniors personnes handicapées ou malades chronique), dont la gestion de comorbite ou la monopolisation des moyens feraient exploser l équilibre social et sociétal ... une démocratie ne s’ en remettrait pas !
C est là le vrai objectif voyez plus loin que vos petits intérêts égocentriques
Réponse de le 06/02/2021 à 12:26 :
Et s’ ils avaient raison et vous tort?
Vous n avez pas compris :
Le confinement a pour but de protéger 1/4 ou 1/3 de la population ( seniors personnes handicapées ou malades chronique), dont la gestion de comorbite ou la monopolisation des moyens feraient exploser l équilibre social et sociétal ... une démocratie ne s’ en remettrait pas !
C est là le vrai objectif voyez plus loin que vos petits intérêts égocentriques
Réponse de le 06/02/2021 à 19:10 :
Si c'est ça qu'ils voulaient vraiment justement ils ne confineraient pas, et on voit en Suède qu'au final c'est pareil, non il y a une véritable volonté de tenir les gens c'est évident, la question étant pourquoi.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :