Covid-19 : les soignants vont recevoir une prime de 500 à 1.500 euros

 |   |  349  mots
(Crédits : Reuters)
Le coût pour l'État de cette prime est estimé à 1,3 milliard d'euros.

Le gouvernement va verser en mai une prime exceptionnelle de 1.500 euros aux personnels soignants des services de santé dans les départements les plus touchés par l'épidémie et à ceux des services ayant accueilli des patients Covid-19 dans les départements les moins touchés, a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe.

Les autres personnels de santé recevront une prime de 500 euros, a ajouté le chef du gouvernement à l'issue du Conseil des ministres, précisant que ces primes seront "nettes de tout", c'est-à-dire exemptes de charges et d'impôts.

En outre, tous recevront une majoration de 50% de leurs heures supplémentaires, ce qui représente en moyenne plus de 600 euros par agent, également sans impôts ni charges, a ensuite souligné le ministre de la Santé Olivier Véran.

Lire aussi : Venus de l'autre bout de la France, des soignants en renfort d'équipes épuisées

Une prime pour les personnels des Ehpad

Chaque agent recevra donc en moyenne 1.000 à 2.000 euros environ, a précisé Olivier Véran, avec un coût total pour l'Etat de 1,3 milliard d'euros.

S'y ajoutera une prime à venir pour le personnel du secteur médico-social, notamment celui des Ephad, qui ont dû se réorganiser, a ajouté le ministre.

"Nous devons en la matière, échanger avec les collectivités locales, en particulier avec les départements qui en sont souvent les financeurs, pour déterminer les conditions de financement de cette prime", a précisé le Premier ministre Edouard Philippe.

"Nous faisons face" à l'épidémie du coronavirus "d'abord grâce à l'incroyable dévouement de tout le personnel soignant du pays", a souligné Edouard Philippe en rappelant "l'effort historique en faveur de notre système sanitaire" de 8 milliards d'euros dans le projet de loi de finances rectificative présenté mercredi.

Cette somme permet "d'investir dans l'achat de matériel et de masques pour près de 4 milliards d'euros" et de financer les mesures pour le personnel soignant, "en première ligne, jour et nuit", a-t-il ajouté.

Lire aussi : Le vaccin de la tuberculose, possible bouclier pour les soignants contre le COVID-19

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/04/2020 à 21:18 :
J'ai contracté le covid19 est.ce que jai droit à la primes si oui elle est de combien
Je travaille dans un EHPAD
a écrit le 19/04/2020 à 10:19 :
La prime que Macron ne recevra pas de la finance n'ayant pas dépecé le pays dans le temps imparti..
a écrit le 16/04/2020 à 7:50 :
Faut oser tout de meme d'annoncer que ces primes seront exemptes de taxes ! D'ou provient ce cash ? Si ce n'est de la BCE qui prete en attendant des jours meilleurs ?
In fine, les impots seront releves, le moment opportun.
L'etat qui donne, ou avez-vous cela ?
a écrit le 15/04/2020 à 20:32 :
La prime est elle donnée aussi aux secrétaires medicales en cdd au chd et qui sont chaque jour eux aussi sur le terrain ??
Réponse de le 16/04/2020 à 12:58 :
Nous sommes des oubliées les secrétaires médicales : nous ne sommes en 1ère ligne à soigner les patients, mais pourtant on les a reçu, on a reçu les familles .... On nous tousse dessus, on nous tend les papiers nécessaires à leur prise en charge. On prend des risques nous aussi mais personne ne le voit.
Réponse de le 16/04/2020 à 22:49 :
De mieux en mieux la secrétaire qui se dit en première ligne et veut sa prime... MDR.. On aura vraiment tout lu...tu tiendrais même pas une journée en unité covid
a écrit le 15/04/2020 à 19:58 :
Les préparateurs en pharmacie seront-ils inclus dans cette prime ou encore renié ??? Nous sommes actifs pendant cette pandémie et en contact avec les patients tout comme les autres soignants!
a écrit le 15/04/2020 à 18:26 :
Très bien.Le doigt est mis dans l'engrenage,attendons la suite.......
a écrit le 15/04/2020 à 16:38 :
Ces dirigeants sont vraiment sans aucune pitié et ont aucune morale. C'est pas des primes qu'ils méritent mais une revalorisation de leur salaires, comme tout les autres fonctionnaires de catégorie B et C !!!
a écrit le 15/04/2020 à 16:38 :
La prime de risque oui ca se justifie. Le paiement des heures sup c'est l'évidence. Mais sur-majorer les heures sup, ca fait beaucoup.
Réponse de le 16/04/2020 à 12:26 :
Et les heures sup d'avant le COVID elles seront payées quand ?
La surprime permettra de compenser un tout petit (très) peu !!
Réponse de le 17/04/2020 à 11:50 :
Etpour le personnel des ephad

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :