Covid-19 : tous les adultes pourront se faire vacciner à partir du 15 juin, annonce Macron

Le président de la République met un coup d'accélérateur dans la campagne de vaccination française en annonçant la possibilité à tous les adultes de se faire vacciner à partir du 15 juin. Au 28 avril, près de 21,8% de la population a déjà reçu une première dose contre près de 27% en Allemagne et 23,10% en moyenne dans l'Union européenne, selon Our World in Data.
Les plus de 50 ans pourront se faire vacciner à compter du 15 mai.
Les plus de 50 ans pourront se faire vacciner à compter du 15 mai. (Crédits : ERIC GAILLARD)

Après avoir annoncé hier les quatre grandes étapes du déconfinement, Emmanuel Macron précise aujourd'hui l'évolution à venir de la campagne de vaccination sur les prochaines semaines. Tous les adultes en France pourront se faire vacciner contre le Covid-19 à partir du 15 juin, a indiqué le président de la République, Emmanuel Macron, vendredi sur Twitter.

Les plus de 50 ans pourront le faire eux à compter du 15 mai, a-t-il ajouté. Pour l'instant, la vaccination est ouverte à tous à partir de 55 ans, et des motifs médicaux précis sont nécessaires en-dessous de cet âge, hors professions prioritaires.

M. Macron a précisé ce calendrier dans une série de tweets, introduits par le message "Vacciner, vacciner, vacciner".

"Vous avez 50 ans ou plus: rendez-vous le 15 mai pour vous faire vacciner", puis "Vous avez 18 ans ou plus: rendez-vous le 15 juin pour vous faire vacciner", a-t-il ensuite tweeté.

"Vous avez 18 ans ou plus et vous êtes vulnérable: dès ce week-end, vous pouvez vous faire vacciner. Prenez rendez-vous sur sante.fr", a-t-il également exhorté.

Elargissement de la vaccination

Un peu plus tôt, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait annoncé l'élargissement de la vaccination à "4 millions de Français fragiles" supplémentaires, qui "souffrent de maladies chroniques".

Cet élargissement correspond à l'extension à tous les adultes de la liste des pathologies qui ouvraient jusque-là la vaccination uniquement aux 50-54 ans. Cette liste précise comprend notamment les pathologies cardiovasculaires, l'"hypertension compliquée" (et non l'hypertension courante, très répandue), l'obésité ou les antécédents d'AVC.

Ces derniers jours, de nombreuses voix se sont élevées pour réclamer que la France ouvre largement les vannes de la vaccination. C'est le cas depuis vendredi dans une grande partie des Outre-Mer (dont la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane), où tous les adultes peuvent se faire vacciner.

Lire aussi : La France franchit un seuil sur les décès du Covid, toujours suspendue à l'accélération de la vaccination

Au niveau national, plus de 15 millions de personnes ont pour l'instant reçu une première injection, dont 6,2 millions ont été complètement vaccinées (9,3% de la population totale, 11,9% de la population majeure).

La France est ainsi encore à la traine par rapport à ses voisins européens, avec 21,8% de sa population ayant reçu au moins une première dose contre 23,10% en moyenne dans l'UE et 27% en Allemagne, selon les données d'Our World in Data au 28 avril.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 30/04/2021 à 19:05
Signaler
La population devrait avoir déjà atteint une certaine protection de part le contact avec le virus, sans que les personnes n' aient pu s'en rendre compte ,certains disent 66 %. On a pas analysé la raison pour laquelle la grippe saisonnière n'a pas ...

à écrit le 30/04/2021 à 18:28
Signaler
Autant il était important de cibler les plus fragiles au début de cette vaccination, autant si on commence à avoir des doses inutilisées, il faut relâcher les exigences requises. Donc c'est une bonne décision. Le risque à ce stade est que la pandémie...

le 01/05/2021 à 13:20
Signaler
Pourquoi alors que votre commentaire tenait la marée conclure sur quelque chose qui puire ? L'échappement immunitaire nous n'y couperons pas, il est naïf de penser le contraire, l'Afrique n'aura pas à y voir grand chose, nos crétins d'ici sont as...

le 01/05/2021 à 19:18
Signaler
faites vous vacciner, faites vous vacciner facile à dire ! Mais je viens d'apprendre qu'il y a bien plus de 8 morts en France avec astra.... il y en aurait une quinzaine des enquêtes sont en cours. Moi, trouillard une seule dose va me suffire.

à écrit le 30/04/2021 à 17:38
Signaler
Je pense que l'on ira à vacciner jusqu"au nourrisson

à écrit le 30/04/2021 à 16:15
Signaler
Bonjour, Est ce qu'un adulte de plus de 18 ans peut donc déjà prendre un rendez pour une date situé après le 15juin? Qu'en pensez vous?

à écrit le 30/04/2021 à 15:59
Signaler
"La France est ainsi encore à la traine par rapport à ses voisins européens, avec 21,8% de sa population ayant reçu au moins une première dose contre 23,10% en moyenne dans l'UE et 27% en Allemagne, selon les données d'Our World in Data au 28 avril."...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.