Dernier bilan mondial : plus de 5.700 morts 150.000 cas de coronavirus, dont 3.661 en France

Le nouveau coronavirus a fait au moins 5.700 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 17h. La France compte 3.661 cas et 79 morts.
(Crédits : DENIS BALIBOUSE)

[Article mis à jour à 14h10 puis à 18h40]

Le bilan s'alourdit. Au 14 mars à 17h, d'après un décompte de l'AFP sur la base des chiffres officiels des gouvernements et de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 150.000 cas d'infection au virus Covid-19 ont été dénombrés dans 137 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'imparfaitement la réalité, les pays ayant des politiques de tests et des critères de comptabilité plus ou moins restrictifs.

Au total 151.767 personnes ont été contaminées et 5.764 sont décédées. La hausse de ce samedi est notamment due aux nouvelles contaminations en Italie, deuxième pays le plus touché après la Chine. Samedi, 3.497 nouveaux cas y ont été enregistrés, portant à 21.157 le nombre de personnes contaminées, parmi lesquelles 1.441 décès.

Lire aussi : Télétravail, garde d'enfants, télémédecine : les solutions des startups face au coronavirus

L'Italie, l'Iran, l'Espagne et la France sont les pays les plus touchés

Les pays les plus touchés après la Chine sont l'Italie avec 1.266 morts pour 17.660 cas, l'Iran avec 514 morts (11.364 cas), l'Espagne avec 136 morts (5.753 cas) et la France avec 79 morts (3.661 cas).

Deuxième pays le plus touché en Europe après l'Italie, l'Espagne, qui va déclarer samedi l'état d'alerte pour tenter de limiter la propagation du virus, compte 136 morts contre 121 vendredi soir. Alors que le nombre de cas a été multiplié par dix depuis dimanche, les autorités nationales et régionales ont multiplié les mesures ces derniers jours pout tenter d'endiguer la pandémie. La région de Madrid, la plus touchée du pays avec près de 3.000 cas, a notamment décrété depuis samedi la fermeture de tous les commerces non essentiels.

Depuis vendredi à 17H00 GMT, l'Equateur a annoncé le premiers décès lié au virus sur son sol. Le Kosovo, la Mauritanie, l'Uruguay, le Suriname, le Guatemala, Antigua-et-Barbuda, la Namibie, l'eSwatini, Porto Rico et la Guinée, ont eux annoncé le diagnostic de premiers cas.

L'Asie totalisait, samedi à 09H00 GMT, 91.346 cas (3.299 décès), l'Europe 36.399 cas (1.514 décès), le Moyen-Orient 12.475 cas (527 décès), les Etats-Unis et le Canada 2.350 cas (48 décès), l'Amérique latine et les Caraïbes 388 cas (5 décès), l'Océanie 244 cas (3 décès) et l'Afrique 205 cas (6 décès).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l'AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Lire aussi : Coronavirus : "il faut absolument soutenir le pouvoir d'achat des ménages" Christophe Blot (OFCE)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 15/03/2020 à 15:53
Signaler
ns vivons en RDC, nous vous remercions de nous avoir fourni ces informations avec forte détails, merci beaucoups . ,

à écrit le 15/03/2020 à 11:15
Signaler
Ces bilans devraient passer un test de confiance comme les contaminés passent le test Covid-19. Force est de constater que ce sont les administrations gouvernementales qui administrent exclusivement les tests, décident qui doit être testé, et par co...

à écrit le 15/03/2020 à 10:54
Signaler
virus connu depuis plusieurs années mais qu'ont fait les responsable de o m s rien a part se goinfrer et parader dans les palaces de la transparence et des raiponces les victimes ont le droit de savoir ha mais il y a le saint fric qui les pr...

à écrit le 14/03/2020 à 23:14
Signaler
TX de mortalité au coronavirus en Italie : 7%, le plus élevé et de loin( 2 à 3 fois plus que ds les autres régions du monde) avec un niveau de contagion disproportionné par rapport à sa population, en raison de la saturation de ses moyens d'assistanc...

à écrit le 14/03/2020 à 14:25
Signaler
quand même quelques sérieuses interrogations sur les chiffres chinois....le compteur bloqué comme par miracle à 80 000 est surprenant....et seulement 3 000 décès...versus la grippe annuelle qui en fait rien que en france environ 8 à 10 000/an, avec u...

à écrit le 14/03/2020 à 12:39
Signaler
Des études ont permis de déterminer à quelle température le Sars-CoV-2 perd son potentiel infectieux. Pour cela, une exposition à 56 °C pendant 20 à 30 minutes ou à 65°C pendant cinq à dix minutes s'avèrent indispensables. ( technique de stérilisatio...

le 14/03/2020 à 15:51
Signaler
Si les citoyens ordinaires deviennent savant il n'y a plus rien à craindre. Je ne suis pas certain que la température de destruction du virus suffise à déterminer si un virus est saisonnier. Si vous n'êtes pas si ordinaire que cela, donnez vos sourc...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.