Tests Covid gratuits : la facture s'envole (ce sera "plutôt 6 milliards", dixit Dussopt)

Avec l'arrivée de la cinquième vague à majorité de variant Delta très virulent très vite supplanté par un variant Omicron à l'affolante capacité de contamination, la population française s'est ruée sur les tests de dépistage du Covid-19 pour gérer au mieux les réunions de cette période de fêtes de fin d'année et protéger son entourage. Après de mois de décembre en forme de record absolu, l'ardoise va donc flamber un peu plus, annonce Olivier Dussopt, le ministre du Budget.

3 mn

(Crédits : AKHTAR SOOMRO)

Le ministre du Budget l'affirme: la facture pour l'État français des tests de dépistage gratuits du Covid-19 va grimper d'environ 5 milliards d'euros à "plutôt 6 milliards" d'euros pour l'année 2021. Olivier Dussopt en a expliqué la raison -assez évidente- ce matin sur BFM Business: c'est à cause du recours massif aux dépistages pendant tout le mois de décembre.

"En 2021, nous avions estimé que la campagne de tests coûterait 5,2 milliards d'euros, je pense qu'elle coûtera plutôt 6 milliards à la fin", a détaillé Olivier Dussopt sur BFM Business.

Décembre 2021, record absolu pour les dépistages de Covid-19

Avec l'arrivée de la cinquième vague d'abord à majorité de variant Delta très virulent, mais vite infiltrée par un variant Omicron à l'affolante capacité de contamination, la population française - qui sait désormais que le vaccin est certes une protection mais qu'elle n'est pas totale - s'est ruée sur les dépistages PCR et antigéniques afin de gérer au mieux les réunions de fêtes de fin d'année et protéger l'entourage.

Ainsi, ce sont 30 millions de dépistages qui ont été réalisés sur le seul mois de décembre, soit un septième du total des tests depuis le début de la pandémie, a précisé le ministre.

1 milliard d'euros à la charge de la Sécurité sociale?

Olivier Dussopt s'est en revanche refusé à confirmer ou infirmer le coût de la facture des tests en décembre pour la Sécurité sociale, le journal Les Echos ayant avancé mardi le chiffre de 1 milliard d'euros.

"C'est un ordre de grandeur tout à fait plausible", a tout de même dit le ministre, précisant qu'une évaluation du montant définitif est en cours mais qu'il est trop tôt pour donner un chiffre précis.

Les tests PCR et antigéniques effectués gratuitement sont financés par la sécurité sociale et font l'objet de compensations par l'État.

"Ce sont les meilleurs investissements possibles" car ils protègent "la santé et la capacité de l'économie à fonctionner", a tenu à souligner Olivier Dussopt mardi.

La France fait payer les tests aux touristes et aux non-vaccinés

Pour rappel, depuis le 15 octobre, la France a mis fin à la gratuité, pour tous les habitants non-vaccinés (et éligibles à la vaccination), des tests PCR, antigéniques ou des autotests dits de « confort », c'est-à-dire permettant d'obtenir un passe sanitaire valide ou pour voyager. Les prix : 43,89 euros pour un test PCR, 22,02 euros pour un test antigénique.

Cette mesure était déjà applicable aux touristes étrangers depuis le 7 juillet. Objectif: inciter les hésitants à se faire vacciner mais aussi réduire les dépenses liées au dépistage, prises en charge par la Sécurité sociale.

|Lire aussi : Tests PCR : juteux business, plaintes à gogo... le Royaume-Uni donne un grand coup de torchon

(avec AFP)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 06/01/2022 à 10:55
Signaler
Je ne suis pas inquiet, lemaire va creuser un peu plus, c'est tout.

à écrit le 05/01/2022 à 17:08
Signaler
s'il veut economiser de l'argent, a 3000 euros la journee de rea, il n'a qu'a pas prendre en charge les frais d'hospitalisation de gens qui ne prennent pas leurs precautions pour ne pas etre contamines; le principe de l'assurance, c'est d assurer un...

le 05/01/2022 à 17:35
Signaler
Idem pour les cancéreux, les alcooliques, les fumeurs et leurs troubles cardiovasculaires, les jambes pétées grâce aux sports d'hiver, les mômes qui font les andouilles dans la cour de récré etc... on n'a pas à payer pour eux aussi.

à écrit le 05/01/2022 à 15:34
Signaler
Les tests étant payant pour ls non vaccinés on peut raisonnablement penser que les cas positifs annoncés sont très très majoritairement chez les vaccinés/

à écrit le 05/01/2022 à 13:48
Signaler
Comme les tests sont payants pour les non vaccinés il ne sont donc pas dans le coût et le dénombre de cette facture. ... ce qui en simple logique veut dire que 30 millions de gens vaccinés sont allés se faire tester 1 ou multiple fois gratuitement......

le 05/01/2022 à 16:16
Signaler
Vous comparez une situation avec une autre: les vaccinés testés sont soit cas contacts soit atteint du nouveau covid type omicron ( et non delta pour lequel il y a la vaccination ). De toute façon mieux vaut qu ils se fassent tester car la contagios...

le 05/01/2022 à 16:17
Signaler
Vous comparez une situation avec une autre: les vaccinés testés sont soit cas contacts soit atteint du nouveau covid type omicron ( et non delta pour lequel il y a la vaccination ). De toute façon mieux vaut qu ils se fassent tester car la contagios...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.