En Ile de France aussi, la reprise est fragile

 |  | 352 mots
Le deuxième trimestre sera-t-il dynamique ?
Le deuxième trimestre sera-t-il dynamique ? (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
En dépit d'une légère dégradation du climat des affaires, l'emploi a rebondi au premier trimestre dans la région francilienne. Cette tendance s'est-elle prolongée au deuxième trimestre ?

La première région de France sur le plan économique a connu un début d'année plutôt paradoxal. Les statistiques de l'Observatoire économique des régions réalisé par Parcours France en témoignent. En effet, le climat des affaires s'est quelque peu dégradé en début d'année pour l'industrie et les services et le nombre de défaillances en forte hausse, progressant de 5% sur un an. En revanche, les exportations ont toujours le vent en poupe, affichant un bond de 6,7% sur un an, notamment grâce aux exportations de luxe de la capitale et aéronautiques en Seine-et-Marne.

En dépit de ce tableau contrasté, l'emploi s'est ressaisi. L'emploi salarié a ainsi augmenté de 0,4% par rapport au quatrième trimestre 2015. Sur un an, la progression est de +0,9%.

L'hôtellerie restauration se porte mieux

" L'hôtellerie restauration, qui avait marqué un léger coup d'arrêt au quatrième trimestre 2015 à cause des attentats (-0,4% par rapport au troisième trimestre), repart de l'avant ", constate l'Observatoire de Parcours France. " Les deux principales destinations touristiques de la région, Paris et Marne-la-Vallée témoignent de ce regain de forme et leurs effectifs progressent de +0,5% et +2,5% par rapport au quatrième trimestre 2015 ", poursuit l'Observatoire, précisant toutefois que le nombre de nuitées hôtelières a reculé de 6,3% par rapport au premier trimestre 2015.

Les services ont eux aussi continué à recruter. Les effectifs ont ainsi augmenté de 0,3% par rapport au quatrième trimestre 2015, notamment dans le secteur banques et assurances. Sur douze mois, la  hausse est de 2,1%. Dans les activités juridiques, de conseil et d'ingénierie, c'est une progression de 2,5% que l'Observatoire enregistre.

Une amélioration globale

"Tous les départements profitent de cette dynamique globale de l'emploi, bien qu'elle reste moins prononcée dans les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne", constate l'Observatoire. Dans ces départements, l'emploi a respectivement augmenté de 0,1% et de 0,2% par rapport au quatrième trimestre 2015.

Le deuxième trimestre sera-t-il dynamique ? L'Observatoire ne l'envisage pas, en raison du ralentissement de l'intérim. La reprise est fragile au  niveau national. Elle l'est également en Ile-de-France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :