En Marche lance l'offensive anti-Hidalgo à Paris

 |   |  285  mots
Anne Hidalgo est attaquée par La République En Marche (LaRem) en vue des élections municipales de 2020.
Anne Hidalgo est attaquée par La République En Marche (LaRem) en vue des élections municipales de 2020. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Surfant sur un sondage défavorable à la maire de Paris, le délégué général de La République en marche (LaRem), Christophe Castaner, a souligné dimanche le "besoin d'alternance" politique à Paris, jugeant l'actuelle maire "décrochée" dans son rapport avec ses administrés.

En Marche ne cache plus ses ambitions pour Paris. Dimanche, le délégué général de La République en marche (LaRem), Christophe Castaner, a souligné le "besoin d'alternance" politique à Paris, jugeant l'actuelle maire "décrochée" dans son rapport avec ses administrés.

Selon un sondage Ifop-Fiducial paru dans le Journal du dimanche, près de six Parisiens sur dix (58%) sont mécontents de la maire socialiste, en place depuis 2014, soit une hausse de dix points par rapport à un précédent sondage d'avril 2016.

"Ce sondage montre surtout le besoin d'alternance politique à Paris. Aujourd'hui, on voit bien qu'Anne Hidalgo est décrochée par rapport aux Parisiens", a déclaré Christophe Castaner au Grand Rendez-Vous Europe 1-CNEWS-Les Echos.

En Marche prépare déjà 2020

A deux ans des élections municipales, le sondage Ifop-Fiducial montre que si le vote avait lieu dimanche prochain, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, pressenti pour être le candidat LaRem à Paris, devancerait la maire sortante au premier tour avec 32% des voix contre 29%.

"Les questions de personnes, on s'en fiche un peu", a commenté Christophe Castaner, lui-même pressenti pour briguer la mairie de Marseille en 2020.

"Ce qu'on voit, c'est le taux d'adhésion des Parisiens à la politique menée par Anne Hidalgo et à Anne Hidalgo, qui s'effondre", a ajouté le ministre des Relations avec le Parlement. "Donc il y a besoin d'une alternance forte sur Paris comme dans beaucoup d'autres communes de France".

Dans le sondage Ifop-Fiducial, une majorité de 54% de sondés juge négativement le travail de l'actuelle municipalité parisienne, qualifié de "médiocre" (34%) et de "mauvais" (20%). Le sondage a été réalisé du 19 au 22 mars auprès de 1.105 Parisiens âgés de 18 ans et plus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/03/2018 à 1:10 :
Il faut se rendre compte qu'il reste 2 ans encore pour les élections municipales et qu'il peut se passer beaucoup de choses entretemps. Griveaux, l'ancien socialiste,de Lrem me paraît un candidat bien terne et sans charisme, pas de taille à affronter Hidalgo. Philippe a plus de poids mais je ne sais si l'électorat écologiste bobo qui a voté pour Macron aux présidentielles,voterait pour quelqu'un de droite et qui représente le lobby nucléaire. Il ne faut pas enterrer Hidalgo trop vite,d'autant que le nouveau velib, après beaucoup de problèmes,commence à fonctionner et que les bus diesel de la RATP,commencent à être remplacés pas des bus électriques. Il est évident,qu'il existe une campagne orchestrée par le Figaro et la droite contre elle, mais d'ici 2 ans tout ça se sera probablement estompé.
a écrit le 27/03/2018 à 18:58 :
La maire de Paris qui faisait des courbettes à Macron et LREM voila ou cela l’amène sur un siège éjectable. Vu comment LREM massacre les retraités, les étudiants, les propriétaires, les handicapés pensionnés, etc... c'est ce que veux les Parisiens ?
Réponse de le 28/03/2018 à 9:50 :
Le massacre actuel de Paris est sans proportion par rapport au soi-disant massacre des étudiants (raboter les APL de 5€ soit une binouze de moins au bar du BDE).
Réponse de le 28/03/2018 à 17:49 :
Anne Hidalgo veut à tout prix empêcher la gentrification de Paris c'est ridicule, de plus seule les classes aisé peuvent faire en sorte que Paris reste attractive. Mais ça Anne ne veut pas le comprendre!! elle va être sanctionnée à la première occasion.
a écrit le 27/03/2018 à 8:52 :
Christophe Castaner se trompe lorsqu'il indique que "Les questions de personnes, on s'en fiche un peu". Car NKM est en grande partie responsable de l'élection d'Hidalgo !
a écrit le 26/03/2018 à 18:11 :
Macron occupes toi des salafistes... Hidalgo n'est pas fichée S !
a écrit le 26/03/2018 à 14:03 :
Les déclarations de Castaner sur le retour des djihadistes l'ont durablement décredibilisé.L'humanisme et les visions d'avenir d'Hidalgo lui permettront facilement de l'emporter
Réponse de le 26/03/2018 à 14:44 :
Acheter des bus diesel, créer moins de pistes cyclables que Tiberi, ne rien faire pour les crèches, introduire une discrimination officielle dans l'attribution des logements sociaux, laisser les rats pulluler? Je dois être réac, je ne partage pas cette "vision d'avenir".
a écrit le 26/03/2018 à 10:11 :
Quelle dégage cette gauchiste qui a mis les finances de Paris à terre ! Lorsque les Parisiens vont se rendre compte de l'endettement de la ville, que ceux ci se préparent à payer encore plus d'impôts...
C'est tellement facile de dépenser l'argent qu'on a pas n'est ce pas !!!!!!
Avec en plus tous ces fonctionnaires de la ville de Paris qui travaillent à peine 32 heures.....
a écrit le 26/03/2018 à 9:09 :
Pire qu'Hidalgo ?
Impossible alors pourquoi pas LREM ?
a écrit le 26/03/2018 à 8:48 :
Ils saccagent déjà la france si nos baratineurs pouvaient au moins éviter de saccager Paris ce ne serait pas du luxe...
a écrit le 26/03/2018 à 8:13 :
A mon humble avis, madame Anne Hidalgo sera probablement réélue car ce sont les parisiens qui votent.
Ne pas oublier que madame Valérie Pecresse a gagné de justesse le Conseil Régional devant monsieur Claude Bartolone.
Cordialement
Réponse de le 26/03/2018 à 10:18 :
Ne pas oublier qu'Hidalgo n'est "maire" que grâce aux "zécolos"; et qu'elle ne fait qu'appliquer que ce qu'ILS exigent. Basé sur des mesures/mesureurs "discutables". Et il semble que la tendance écolos élus subisse quelque déclin.
Réponse de le 26/03/2018 à 13:27 :
d'autant plus si elle mene a bien son projet de pass navigo gratuit pour
les retraités de Paris...
Réponse de le 26/03/2018 à 14:46 :
En effet: grâce à la politique qui consiste à remplir les logements sociaux d'électeurs socialistes, à une échelle jamais vu à Paris.
a écrit le 26/03/2018 à 7:46 :
Hidalgo pourrait lui retourner le compliment....Macron décroche aussi et donc la France au bout de 9 mois aurait besoin d'une alternance...😎😂
a écrit le 26/03/2018 à 6:44 :
Annetuescuite.
a écrit le 26/03/2018 à 3:36 :
C'est très bien
a écrit le 25/03/2018 à 23:04 :
Bonjour mes amis
a écrit le 25/03/2018 à 20:16 :
Paris ça craind, un candidat en marche sera bien fait pour les parisiens. Bonne élection les parigo!
a écrit le 25/03/2018 à 20:02 :
C'est assez proche des opinions sur Macron et son gouvernement. Mais eux ne sont la que depuis un an?

Il est temps qu'il résolve le problème de décrochage car les claques dans le urnes pour LREM se succèdent!
a écrit le 25/03/2018 à 19:43 :
Jalousie politique
a écrit le 25/03/2018 à 18:12 :
C'est toujours drôle comme la jalousie politique hâtise les clans.

Hidalgo comme tête de turque c'est oublier que l'exercice du pouvoir est quelque chose de collectif.
Personnellement je vois les reproches mais j'ai du mal à les entendre.

de toutes façons les puissants ça se mangent mutuellement... D'ailleurs pour une ville comme Paris la présence d'un maire ne fait pas vraiment sens.
a écrit le 25/03/2018 à 15:12 :
Un maire de Paris issu "d'en marche" ne serait pas mieux. Par contre il ne faut pas qu'Hidalgo soit ré-élue. Elle est futile, frivole et coupée des réalités comme d'ailleurs ses conseilleurs municipaux quelque soit leur couleur politique. La ville est devenue très sale, notamment à cause "des espaces végétalisables" véritables décharges, la circulation automobile toujours épouvantable alors que les transports en commun sont fatigués et peu fiables, l'argent est gaspillé à des projets inutiles comme les J.O. alors que les besoins essentiels ne sont pas satisfaits. Les contrôles stationnement auto sont sous-traités à des sociétés malhonnêtes, etc. Il faudrait qu'il soit mis fin au mandat d'Hidalgo avant que la situation ne se dégrade encore plus !
Réponse de le 25/03/2018 à 19:06 :
Oui, et il y aurait encore beaucoup à dire ... mais l'urgence est bien d'arrêter les dégâts. Et personne, personne !, ne pourra faire pire et montrer autant d'incapacité à écouter (je ne parle pas des pseudo-consultations citoyennes (!) démagogiques).
Réponse de le 25/03/2018 à 19:45 :
Je ne suis pas loin de partager votre point de vue. Rien ne permet à ce stade d'affirmer que LREM mènera une politique très différente que celle de Hidalgo, sur la place de la voiture, par exemple. Beaucoup de ce qui est décidé à Paris semble venir de la technostructure, qui elle restera en place. Par contre, le tort de Hidalgo est de se montrer à la fois très intransigeante et versatile. On ne compte plus les dossiers sur lequel elle a changé d'avis du tout au tout : l'interdiction des véhicules anciens, l'ouverture des commerces le dimanche, les JO, le péage urbain etc.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :