France : le déficit commercial encore creusé au premier semestre par l'énergie

Comme attendu, le déficit commercial français sur les biens s'alourdit encore au premier semestre et devrait franchir 100 milliards d'euros en 2022. En cause, la flambée des hydrocarbures que la France importe. Les exportations de services sont elles excédentaires à 34 milliards d'euros en six mois.
Le déficit commercial a battu un record mensuel en juin à 13,3 milliards d'euros.
Le déficit commercial a battu un record mensuel en juin à 13,3 milliards d'euros. (Crédits : Reuters)

La conjoncture dégrade un peu plus le déficit commercial français. Le déficit commercial français sur les biens tombe à 71 milliards d'euros au premier semestre 2022 selon un communiqué vendredi des douanes. Un triste record a même été battu en juin avec un déficit de 13,3 milliards d'euros en juin.

Parmi les raisons de ce déficit, le ministère du commerce extérieur point la facture énergétique « record », passant de 27 milliards d'euros au deuxième semestre 2021 à 48 milliards d'euros sur les six premiers mois de l'année.

Principal explication : la facture énergétique

Le ministre délégué chargé du Commerce extérieur Olivier Becht au cours d'une conférence téléphonique affirme même que le renchérissement des prix de l'énergie, notamment les hydrocarbures que la France doit importer « explique à elle seule la dégradation de notre déficit commercial ».

Sur l'ensemble de l'année, le déficit commercial devrait franchir le seuil des 100 milliards d'euros, qu'il a déjà franchi sur la période juin 2021-juin 2022 glissants à 121,9 milliards d'euros. La facture française pour acheter des hydrocarbures se trouve alourdie par la dépréciation récente de l'euro face au dollar alors que les importations de pétrole sont libellées en dollars.

Les exportations de services florissantes

Si l'on exclut l'énergie et le matériel militaire, le déficit commercial revient à 36 milliards d'euros, un niveau équivalent à 2021. En revanche, si le déficit est marqué sur les biens, l'exportation des services est florissante avec un excédent à 34 milliards d'euros sur six mois contre 23 milliards au deuxième semestre 2021. La France se trouve en déficit commercial constant depuis 2004.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 05/08/2022 à 19:32
Signaler
Bonjour, Bon ils faut dire que avec la désindustrialisation de notre pays voulus depuis 20 ans , nous sommes obligés d'importer énormément .... Bien sûr ils ne faut pas le dire D'ailleurs ils est difficile d'être concurrentielle avec les charge imp...

à écrit le 05/08/2022 à 18:13
Signaler
Fi donc ! C'est de peu d'importance, notre première ministre a donné notre argent pour soutenir la cause LGBT+. Voilà qui est pertinent et autrement plus important que quelques piécettes qui ne rentrent pas dans le trésor public.

à écrit le 05/08/2022 à 17:50
Signaler
Pour corser la chose et complaire aux Américains, il ne manquerait plus que le Gouvernement français envoie une délégation de haut niveau à Taiwan, se fâche avec l'Algérie et la Grande-Bretagne et envoie des troupes au Kossovo.

à écrit le 05/08/2022 à 14:59
Signaler
On entend plus parler des agences de notation financière??

à écrit le 05/08/2022 à 14:52
Signaler
De pire en pire c’est pas avec la semaine de quatre jours que l’on va redresser notre balance commerciale

à écrit le 05/08/2022 à 14:51
Signaler
Demandez à Édouard Leclerc comment il lutte pour des prix moins chers… Demandez à Carrefour ce qu’il a fait pour la France. Il n’y a aucune surprise dans le déficit commercial français, conjonction de politiques sociales irréalistes pour une producti...

à écrit le 05/08/2022 à 14:51
Signaler
Demandez à Édouard Leclerc comment il lutte pour des prix moins chers… Demandez à Carrefour ce qu’il a fait pour la France. Il n’y a aucune surprise dans le déficit commercial français, conjonction de politiques sociales irréalistes pour une producti...

à écrit le 05/08/2022 à 13:30
Signaler
Un X-Ponts saura-t-il nous sortir de ce noeud gordien d'un pays et de son outil industriel, cher à Tchuruk inspecteur des finances et PDG de feu-Alcatel-Lucent? Je croise les doigts pour Elisabeth Borne.

à écrit le 05/08/2022 à 13:09
Signaler
Une solution, sortir de "la politique de l'offre" et de ses éternelles publicités qui n'existent que pour vous poussez a consommer ce qui est importé!;-)

à écrit le 05/08/2022 à 12:53
Signaler
Sans parler de la dégringolade de l'euro qui ne peut qu'amplifier ce déficit. L'UE a tout délocalisé en Chine et autres pays de crèves la faim à 50 balles par mois, pensée cour termiste et donc pensée courte par définition, la preuve.

à écrit le 05/08/2022 à 12:07
Signaler
Ben voyons, les importations d'hydrocarbures.....les Pays Bas, l'Allemagne, l'Italie, l'Irlande et d'autres pour les pays de l'EU, mais aussi la Suisse malgré un franc surévalué de au moins 50%, la Corée du Sud, le Japon, bref, d'autres pays économiq...

le 05/08/2022 à 13:36
Signaler
Tout à fait pertinent. La France est un pays en voie de sous-développement. Les français ne le savent pas encore et les dirigeants regardent ailleurs.

à écrit le 05/08/2022 à 11:58
Signaler
Voilà ce qui se passe quand quasi-toutes les entreprises stratégiques sont vendues, pour que quelques-uns aient des commissions sur le "deal", puis surtout pour que d'autres aient des rétro-commissions. Le pays est vraiment proche de la ruine là. Il ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.