France : premier recul en sept mois de la consommation des ménages

 |   |  278  mots
La consommation de produits alimentaires s'est stabilisée après trois mois de baisse.
La consommation de produits alimentaires s'est stabilisée après trois mois de baisse. (Crédits : © Eric Gaillard / Reuters)
La baisse, de 0,7%, est la première depuis le mois de mars. Les achats de biens durables ont particulièrement pesé.

Après un regain d'optimisme, la frilosité revient. La consommation des ménages français en biens a reculé de 0,7% en octobre, sous l'effet d'un net repli des achats de biens durables, plus particulièrement d'automobiles, selon les données publiées vendredi 27 novembre par l'Insee.

Cette baisse, la première depuis le mois de mars, fait suite à une hausse de 0,1% en septembre, l'Insee ayant révisé en hausse sa première estimation (0,0%) pour ce mois. Elle est aussi supérieure aux estimations: les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une baisse de 0,1% en octobre.

Par rapport à octobre 2014, les dépenses des ménages en biens sont néanmoins en hausse de 2,1%. Sur les trois mois à fin octobre, leur évolution est également positive (+0,3%) par rapport aux trois mois précédents.

La consommation d'automobiles au plus bas depuis février

Le mois dernier, la consommation a été pénalisée par les achats de biens durables, en baisse de 1,8% après une hausse de 1,6% un mois plus tôt. Ceux d'automobiles, en recul de 3,4%, ont enregistré leur plus mauvais mois depuis février, mais ils sont quand même supérieurs de 1,2% à leur niveau d'octobre 2014.

     | Lire Coup de frein sur les ventes de Volkswagen en France en octobre

Les dépenses de textile-habillement ont diminué de 1,0% mais celles des "autres biens fabriqués" (+0,2%) ont connu leur troisième mois consécutif de hausse grâce notamment aux parfums et médicaments. La consommation de produits alimentaires s'est stabilisée après trois mois de baisse et les dépenses en énergie se sont repliées de 1,1% malgré un rebond des achats de diesel.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/11/2015 à 0:29 :
Pas encore de catastrophe, ce qui est étonnant. (Le peuple prend sur lui??)
Donc c'est encourageant....La France à d'énormes boulets aux pieds et surnage:
Si on réforme cad sérieusement, il y a de l'espoir....
a écrit le 27/11/2015 à 19:22 :
Quelle frilosité?
Là où l'impôt passe, la dépense trépasse.
a écrit le 27/11/2015 à 15:35 :
il est clair que la situation économique est dramatique, que les ménages et entreprises sont asphyxiés d'impôts à un niveau record d'europe, et donc la consommation ne peut que baisser vu qu'on vient d'engranger 42 000 chomeurs de plus

il n'y a que la ministrre du travail (à mettre au chômage) pour dire que les chiffres vont s'inverser...

la plus grande débâclé économique de tous les temps et les plus gros gaspillages publics d'europe, mais le gisement de financement de la reprise reste inexploité...


plus nul tu meurs...
a écrit le 27/11/2015 à 13:13 :
il n'y a que ceux qui nous gouvernent qui non pas de problèmes de revenus. Eux ne paient ni taxes d'habitations ( tous des logements gratuits et tous frais payés y compris le chauffage, la ménagère et autres employés...... Bref tout va bien et pendant ce temps on taxe à mort le peuple... Et comme l'incompétence n'est pas un crime, ce n'est pas demain qu'ils vont arrêter de nous pomper. Bref, le chef de guerre ne peut toujours pas justifier la hausse des chômeurs, ni comprendre les fins de mois difficiles. Il n'a jamais travaillé dans le privé, dans le public s'il était a son bureau ou non la paie tombait, idem pour son ex..... Ils font de tels dégats depuis que lui est président et elle ministre que cela se chiffre en milliards de dettes...... mais toujours pas coupables. Pas un seul référendum, car le peuple lui n'y comprend que dalle........
C'est le plus grand tord des élus, ils dépensent des millions pour des sondages, mais jamais un cent pour demander notre avis..... Nos députés et sénateurs ne valent guère mieux. C'est normal ils ne vont jamais voter contre eux.... En attendant un nouveau 1789 ;;;;;;;
Réponse de le 27/11/2015 à 15:41 :
mille fois raison

dans le privé chacun travaille pour optimiser, organiser, rationaliser, produire avec la meilleure efficacité, performance, il y a des objectifs, un pilotage serré, des corrections rapides...

dans le public et politique, ils ne savent que dépenser, recruter, taxer et imposer... tout le monde est payé pareil indépendamment de tout résultats de tout travail...c'est roue libre et ils se défissent leur paye, primes, indemnités..
et les politiques viennent du monde public léthargique et y reviennent s'ils ne sont pas ré-élus, donc on ne touche à rien, une fois le bulletin dans l'urne ils font ce qu'ils veulent, évitent les problèmes,

un monde clos qui ne travaille que pour lui, on est à l'opposé de la démocratie...d'où cette descente aux enfers qui se poursuit quand les autres avancent et réforment...
on est en monarchie...1789 n'a servi à rien
a écrit le 27/11/2015 à 12:36 :
Voyons voir ? Septembre : dernier tiers provisionnel , octobre et novembre : taxe foncière et taxe d'habitation ( en hausse de 20% pour moi) = budget familial en mode survie : achat du strict nécessaire, aucun superflu. Attentats de novembre = baisse du moral des ménages, montée du chômage en octobre .... Donc baisse de la consommation cqfd

Croissance ? elle est où la croissance ? François , mon président François , ne vois -tu rien venir ??? Ha si, lui, il voit ... il faudra qu'il nous prête ses lunettes !
a écrit le 27/11/2015 à 11:47 :
Heureusement que tous les voyants sont au vert pour l'élite de la médiocrité et de la bêtise qui nous gouverne. Pauvre France, je te crois plus.
a écrit le 27/11/2015 à 9:48 :
Hé oui, il faut appeler un chat un chat, les Français ont de moins en moins pour vivre, donc moins a dépenser pour faire tourner l'économie. J'attend une seule chose, que ma femme se fasse licencier pour quitter le pays définitivement et vivre normalement dans un pays voisin, pas plus.
Réponse de le 27/11/2015 à 11:12 :
@patoche Avant de partir merci de voter aux Régionales et de virer toute cette clique de declinistes qui nous plombent le moral et la vie au quotidien.
Si on commence par cela, une lueur d'espoir revient !!
Réponse de le 27/11/2015 à 11:51 :
@ BONJOUR: HOLLANDE et sa clique d'affameurs DEHORS ras le bol de se serrer la ceinture pour que tous les politicards continuent à s'en mette plein les poches en taule les SARKOZY BALKANY COPE GUEANT GUENOT ET LE RESTE DE LA CLIQUE ......
Réponse de le 27/11/2015 à 12:10 :
@patoche pourquoi ne pas partir maintenant? Pourquoi attendre que votre femme soit licenciée si ce n'est pour qu'elle puise bénéficier de ses indemnités de chômage et autres. comme quoi le système français n' a peut être pas que des défauts! J'espère également que si vous partez que vous ne reviendrez pas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :