France : rebond de la production industrielle, le déficit de l'Etat se creuse

 |   |  482  mots
L'Insee a dévoilé vendredi que la production industrielle avait bondi de 2,1% en août.
L'Insee a dévoilé vendredi que la production industrielle avait bondi de 2,1% en août. (Crédits : © Fabian Bimmer / Reuters)
L'objectif de déficit commercial prévu dans le PLF 2017 pourrait ne pas être tenu. En revanche, la production industrielle retrouve quelques couleurs.

L'Insee, les Douanes et Bercy ont dévoilé ce vendredi plusieurs chiffres sur la conjoncture française en août, à savoir le déficit commercial, le déficit du budget de l'Etat, et la production industrielle. Comment ces indicateurs ont-ils évolué ?

Un déficit commercial plus élevé qu'en 2015

Le déficit commercial de la France s'établit à 4,3 milliards d'euros en août, une stabilisation après un net creusement en juillet. "Le seul solde à s'améliorer nettement est celui de l'industrie aéronautique, du fait de ventes particulièrement élevées pour un mois d'août" expliquent les Douanes.

En août, les exportations ont nettement accéléré (+2,1%, après +0,6% en juillet) tandis que la hausse des importations a légèrement ralenti(+1,8%, après +2,6% en juillet). Au cours des douze derniers mois, le déficit cumulé atteint donc 48,4 milliards d'euros, contre 45,7 milliards à la même période l'an dernier. Fin septembre, dans le PLF 2017, le gouvernement tablait sur un objectif de déficit à 45,3 milliards d'euros à la fin de l'année.

Le déficit du budget de l'Etat se creuse

Autre chiffre, dévoilé par le ministère des Finances, celui du déficit du budget de l'Etat. Il atteignait 96 milliards d'euros fin août, soit 6,3 milliards de plus qu'en 2015 à la même période. Mais Bercy rappelle qu'une "avance exceptionnelle de 6,1 milliards d'euros" a été octroyée à l'Agence de services et de paiement, chargée notamment des aides agricoles. Sans cette ligne de dépense, le déficit se réduit de 900 millions d'euros par rapport à l'année dernière.

Le ministère rappelle que le déficit de l'État connaît "un pic pendant les mois de juillet et d'août" mais la perception des impôts locaux pendant la deuxième partie de l'année conduit ensuite "à sa réduction". Pour cette raison, explique Bercy, "le déficit à fin juillet et à fin août est transitoirement supérieur à la prévision de la loi de finances initiale puis il diminue jusqu'à la fin de l'année".

Les dépenses ont atteint fin août 252,5 milliards d'euros contre 249,9 milliards au 31 août 2015. A périmètre constant, elles sont en baisse de 2% par rapport à 2015, conformément aux objectifs affichés en loi de finances initiale pour 2016.

Rebond de la production industrielle

Enfin, l'Insee a dévoilé vendredi que la production industrielle avait bondi de 2,1% en août, et la production manufacturière de 2,2%. Elle est portée par des secteurs tels que les biens d'équipement (+7,4%) ou encore le segment textile, habillement, cuir et chaussure (+10,6%), et l'automobile (+7,7%). La pharmacie (-3,1%) et la métallurgie (-1,7%) sont en recul. Sur les trois derniers mois, la production de l'ensemble de l'industrie a baissé de 0,5% par rapport aux trois mois précédents. Elle a légèrement diminué au cours des trois derniers mois (-0,3%) sur un an.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/10/2016 à 14:20 :
Ah ! Quels florilèges de bonnes nouvelles depuis quelques temps ! :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :