"Gilets jaunes" : 65% des Français pensent que Macron n'a pas compris la crise

 |  | 317 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
La popularité d'Emmanuel Macron se redresse après un an de baisse continue, mais deux Français sur trois estiment qu'il "ne semble toujours pas comprendre la gravité de la crise politique et sociale", selon un sondage Viavoice diffusé lundi.

Avec 28% de bonnes opinions, le chef de l'État gagne cinq points par rapport à une précédente enquête début décembre, au plus fort de la crise des "gilets jaunes", et 61% (-8 points) des personnes interrogées ont une "mauvaise opinion" de lui.

Lire aussi : La popularité de Macron cesse de s'effriter

Le Premier ministre Édouard Philippe gagne pour sa part 3 points au cours de la même période, avec 28% de bonnes opinions également et 61% (-5 points) d'avis négatifs, selon cette enquête pour Libération.

Comprendre les "Gilets jaunes", mais "sans le soutenir"

Dans le même temps, le soutien au mouvement des "Gilets jaunes" a nettement reculé, avec 36% (-17 depuis décembre) des Français qui le soutiennent, 35% (+4) qui le comprennent "sans le soutenir" et 20% (+10) qui y sont globalement opposés. Pour 63%, le mouvement doit "arrêter les manifestations et trouver d'autres modes d'action", contre 30% d'un avis contraire.

Seuls 28% pensent qu'Emmanuel Macron a compris la gravité de la crise actuelle et 38% (contre 46%) estiment que sa décision de convoquer un Grand débat national était "la bonne réponse à apporter".

Macron doit changer de cap

L'opinion des Français sur le chef de l'État s'est par ailleurs "améliorée" depuis le début du mouvement des "Gilets jaunes" pour 13% d'entre eux, mais pour 41% elle s'est au contraire "détériorée" et 46% pensent qu'elle "n'a pas changé".

Une forte majorité (58%) estime enfin qu'Emmanuel Macron et son gouvernement doivent "modifier largement leur politique économique et sociale" pour les mois à venir. Pour 25%, ils doivent seulement "l'infléchir" en gardant les "grandes lignes" des réformes prévues et pour 9% ils doivent "garder le cap" de leur politique "sans la changer".

--

Enquête réalisée en ligne les 19 et 20 février auprès de 1.004 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/03/2019 à 10:51 :
Avant de dire que la popularité de Macron cesse de s'effriter, attendons les résultats des européenne et ensuite de la prochaine présidentielle... Ce dont on peut être certain c'est qu'il va prendre deux claque. Les municipales ce n'est pas pareil, moi je vote comme beaucoup pour "un maire" pas pour un parti (d’ailleurs qui connaît le parti de son maire ?)
a écrit le 07/03/2019 à 10:06 :
Il est vrai que maintenant cela s'effrite, pourtant si le gouvernement au lieu de laisser pourrir, ce qu'il a l'habitude de faire; il aurait répondu comme il le fait actuellement nous n'en serions pas là, mais pourquoi se mouiller alors que cela s'arrêtera dans les jours qui viennent. Aujourd'hui il doit trouver les solutions parce que personne n'est stable à son poste.
a écrit le 07/03/2019 à 10:00 :
On fait dire aux chiffres ce qu’on veut qu’ils disent.
Ce président, son gouvernement et sa Rem ne pensent qu’à se faire réélire et à taxer au maximum !
Par contre aucun débat sur les sujets de fond puisque les médias sont muselés et ne supportent pas la contradiction comme le prouve BFM TV lors de son émission d’hier !
a écrit le 07/03/2019 à 9:35 :
A lire "Macron maillot jaune" un livre de Jean-Manuel Rozan (Quant)

Attention, ça déchire !
a écrit le 05/03/2019 à 21:29 :
pour conprendre les gilets jaunes il suffit d allez sur les medias tv sur youtub voir les reportages de vicent Lapierre???
a écrit le 05/03/2019 à 21:19 :
65% des Français pensent que Macron n'a pas compris la crise des Gilets Jaunes

il y a aussi un dégât collatéral :

80% des Français trouvent que Castaner et le gouvernement Philippe MACRON ont fait passé les CRS et les Gendarmes mobiles pour de fragiles chochottes casquées protégées par des carapaces face à des gilets jaunes sans aucune défense
a écrit le 05/03/2019 à 17:10 :
Il vient de découvrir que la société francaise est scindé en communautés de tous genres
qui ont des revendications non republicains.Une démocratie faible engendre les extremes.
a écrit le 05/03/2019 à 16:49 :
Macron a mis plus 39000 retraitees sur le trottoir en 2018 / 2019 Avec le gilets jaunes macron n as pas compris ils a des regrets macron ils n as pas de moralité president des riches au pauvres ils et president de la misère
a écrit le 05/03/2019 à 13:21 :
Il comprend ses maitres a Bruxelles mais pas le peuple souverain qu'il représente! Le R.I.C. ou la rue, la rue ne représente qu'une excuse vis a vis de ses donneurs d'ordre!
a écrit le 05/03/2019 à 13:17 :
Il comprend ses maitres a Bruxelles mais pas le peuple souverain qu'il représente!
a écrit le 05/03/2019 à 12:56 :
Quand les gens vont s'apercevoir de la violence du nouveau contrôle technique ils devraient avoir une réaction non plus de colère mais de fureur assassine. Alors qu'il est, selon les assureurs, non démentis par l'ensemble des professionnels de l'automobile, y compris presse et experts, que ce sont les véhicules récents et les plus puissants qui sont, de très loin, les plus accidentogènes, on s'en prend aux véhicules les plus nombreux, ceux des pauvres alors que les véhicules anciens ne causent que très peu d'accidents et presque pas du tout quand ce ne sont pas des jeunes qui les conduisent. Tous ces politiques n'on rigoureusement rien compris à quoi que ce soit. Ne devraient être candidat à une fonction politique que des adultes d'au moins 55 ans qui sauraient ce qu'est la vie et n'auraient pas à se préoccuper de réélection vu leur âge.
a écrit le 05/03/2019 à 11:43 :
On rase gratis!! De quel côté est l'incompréhension de la crise ? Quand des politiques comme Le Pen, Mélenchon, Wauquiez et tous les autres mauvais, menteurs, hypocrites, racontent des fadaises à longueur de journées, de mois, d'années, sans programmes alternatifs crédibles et sérieux... Les gens ne comprennent plus les propos de vérité, d'efforts ou de progrès. En espérant que le 'grand débat' aura éclairé qlq uns de nosconcitoyens
Réponse de le 05/03/2019 à 17:10 :
la verité c'est 1,7 de csg et la non indexation des pensions et du livret A ça c'est du concret ,quand au grand debat celui auquel j'ai assisté je vais voir si ce qui est resorti correspond a ce que va annoncer macron,je verrai si on nous a enfumé
a écrit le 05/03/2019 à 11:28 :
De mon coté, je suis parmi les 0.01 % de Français qui souhaite que le nombre des ETP dans les fonctions publiques, territoriales et hospitalières baisse de 15 %
soit 850 000 ETP et on bloque les recrutements pendant 5 ans.
On donne deux ans de salaire
Coût 850 000 * 30 k€ * 2 = 51 Mlds on shot.
Cordialement
a écrit le 05/03/2019 à 11:14 :
La sondagite aigüe est un mal contemporain à égalité avec les manipulations Facebook et consorts. Faire un sondage sur la politique macronienne alors que le Grand débat est en cours; qu'on n'en connaît pas les tenants et aboutissants; qu'on ignore donc les enseignements et les décisions qui en résulteront: c'est goberger l'opinion!
a écrit le 05/03/2019 à 10:38 :
d'un autre côté, 99% des Français ne savent pas vraiment de quoi ils parlent.
alors que la France est le pays le plus équilibré (investissement public/privé, compétences/R&D, entrepreneuriat, fécondité, logement, classe moyenne/pauvreté/inégalités/coût de la vie, finances des ménages, santé/soins, défense, environnement, etc...) et que les Français sont le peuple le mieux loti au monde.
sachant aussi que nous sommes en période de croissance, que des tas de jobs/postes d'apprentis ne trouvent pas preneur, que la création d'entreprise est dynamique, que les entreprises prévoient une forte hausse de l'investissement, que le pays a pas mal gagné en attractivité auprès des investisseurs internationaux, etc...
même mon oncle - "grand patron" français - raconte des tas de bêtises sur la macroéconomie française et internationale. :-)
a écrit le 05/03/2019 à 10:15 :
Ce sont aussi les 65% de Français qui ne font pas l'effort d'essayer de comprendre la politique de ce gouvernement.
Gouvernement qui ne fonctionne pas comme les autres, il est vrai.
Et qui fera les réformes qui s'imposent.
Même si 65% des gens ne le comprennent pas.
Réponse de le 07/03/2019 à 11:34 :
Que vous êtes drôle, et ça marche aussi pour l'Europe ?
Les Italiens, Polonais, Hongrois, et même - on se demande - l'Allemagne ne comprendrai pas le PROOOOJEET de Macron ?
Tout comme votre maitre, vous êtes bouffi de condescendance !
a écrit le 05/03/2019 à 10:11 :
Ceux qui parlent de souffrance du Peuple ne savent pas de quoi ils parlent...Jamais les français n'ont vécu dans une telle aisance, jamais ils n'ont été autant soutenus par la collectivité. Reiser, idole d'une génération, blaguait les vieux en leur faisant déclamer à propos des jeunes "il leur faudrait une bonne guerre!" ce qui est à méditer devant l'irresponsabilité actuelle.
a écrit le 05/03/2019 à 9:46 :
c'est un président qui ne peut comprendre il n'a jamais souffert s'il etait né en période de guerre il aurait une autre vision ,on va souffrir avec lui les vieux vont se retrouver sur la paille c'est malheureux à dire mais ce président me fait vomir par son arrogance et son manque de considération pour les vieux
Réponse de le 05/03/2019 à 12:17 :
Les vieux ne se sont jamais aussi bien portés depuis les années 60.En moyenne, ils gagnent plus à la retraite qu'un jeune qui travaille. La moyenne des retraites n'est pas loin du smic. Il y a bien sûr des petites retraites, mais cela l'était avant Macron et augmenter les retraites avec une dette de 2000 Milliards et un déficit chronique de 75 Milliards, c'est une hypothèque sur la tête des jeunes et des enfants à venir.
a écrit le 05/03/2019 à 9:45 :
Beaucoup trop d'euphémismes politiquement corrects pour exploiter sereinement des sondages qui déjà ne le sont pas sereins à la base. On ne comprend du coup absolument plus rien.

Le mieux est d'en faire l'économie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :