"Gilets jaunes" : Macron dit qu'il tirera "des conséquences profondes"

 |   |  426  mots
(Crédits : Emmanuel Foudrot)
Le président français Emmanuel Macron a affirmé dimanche au Caire qu'il tirerait "des conséquences profondes" du grand débat, censé résoudre la crise née de la contestation des "Gilets jaunes", et qui ne se traduira pas seulement par des "mesures techniques".

"Je prends très au sérieux ce moment que nous vivons. Je ne sais pas aujourd'hui ce qu'il donnera. Ce que je sais c'est que j'en tirerai des conséquences profondes", a déclaré le chef de l'État au cours d'une rencontre avec la presse au premier jour de son voyage en Égypte.

"Des convictions vont se forger dans les prochaines semaines et mois, qui impliqueront des décisions très profondes dans différents champs, pas uniquement telle ou telle mesure technique. Je le vois comme une nouvelle étape de la transformation du pays", a-t-il ajouté.

Depuis plusieurs semaines, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues en France vêtues de "Gilets jaunes" pour protester contre la politique sociale et fiscale du gouvernement.

"Notre pays a besoin de calme et de réflexion"

Le grand débat a été lancé afin de répondre à ce mouvement, qui a été parfois émaillé de scènes de violences.

"Notre pays a besoin de calme et de réflexion", a estimé le président au lendemain de nouveaux rassemblements des "Gilets jaunes", même si la mobilisation a été plus faible qu'au début du mouvement avec environ 22.000 manifestants dans toute la France.

"L'objectif du grand débat est de donner un cadre aux colères et contestations. Lorsque les colères se coagulent et deviennent un prétexte à des violences, on ne construit rien en démocratie, on fragilise, on s'affaiblit", a-t-il expliqué au Caire.

Emmanuel Macron aura dans les prochains jours deux nouveaux rendez-vous dans le cadre du grand débat. Il se rendra jeudi dans un lieu qui n'a pas été indiqué et débattra vendredi avec des élus d'outre-mer, a indiqué l'Élysée.

Le président a plaidé pour la mise en place d'"une forme plus délibérative de la démocratie" en France, qui "est une société très politique". La délibération est, selon lui, "plus féconde" que le recours au référendum, qui "déchire".

"Il y a quelque chose à inventer ensemble" pour "innover sur beaucoup de sujets", et non pour "détricoter ce qui a été fait en 18 mois" depuis le début du quinquennat, a précisé le chef de l'État, qui s'est déclaré hostile à une remise en cause de la suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

"Il faut sortir" de la crise "par une redéfinition du projet français et du projet européen", a-t-il conclu.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/02/2019 à 8:28 :
Haha moi aussi je suis déçu. J’avais mal lu. J’ai cru lire que Macron allait se tirer une balle. Ah dommage.
a écrit le 30/01/2019 à 10:45 :
Macron vas tirée les conséquences ils sont taper ? ???????
a écrit le 29/01/2019 à 8:26 :
"Macron dit qu'il tirera" j'ai cru qu'il disait "qu'il se tirera" déçu, mal lu.
a écrit le 29/01/2019 à 1:36 :
Macron Avec la lettre a gagné un temps énorme LeS gilets jaunes ont perdues 4 mois leS cahier c est bidon encore une fois de plus ils m en Jupiter
a écrit le 28/01/2019 à 18:12 :
Macron de pleure leS 11 mort ? Ils et vraiment tres macron ils aurez un peut de respect moi qui a crue en E c bizar mscron
a écrit le 28/01/2019 à 17:57 :
"Gilets jaunes" : Macron dit qu'il tirera "des conséquences profondes"

Macron est allé prendre une leçon et relever un mode d'emploi de dictature violente répressive sanguinaire auprès du Président Egyptien en vue d'ajouter la torture aux violences policière contre les gilets jaunes
a écrit le 28/01/2019 à 17:57 :
Sort tout n'es pas votez en marche pour les européennes message pour leS retraitee les promesses de macron des revalirisation des retraites gele en 2018 inflation 1.6/7!!%et0.3% d augmentation en 2029 ils comprend chez el zozos mais pas en france bientôt leS CRS gagnants des g j pour taper ils vonts tirés Avec des balles réelle moi bupite
a écrit le 28/01/2019 à 17:39 :
En parlant de conséquence :

C'est une conséquence inattendue de l'engagement des "gilets jaunes". Outre les sanctions par leurs employeurs, les "gilets jaunes" ayant été blessés lors de manifestations se voient eux parfois refuser la prise en charge de leurs soins par leur assurance complémentaire santé. Le Parisien révèle qu'avec la violence croissante lors des mobilisations, de nombreux cas sérieux de blessures ont été constatés du côté des manifestants : mâchoire brisée, mains arrachées, "gilets jaunes" éborgnés par des tirs de LBD... Or sur ces 2.000 blessés, certains se retrouvent non couverts par leur complémentaire. Le quotidien rapporte le cas de Gabriel et Florent, deux frères blessés lors de l'acte II du mouvement le 24 novembre dernier.Le jeune homme de 21 ans a vu une grande partie de sa main arrachée par une grenade qu'il essayait d'éviter. Sa mutuelle justifie ce refus par le fait que la blessure se soit produite "pendant des émeutes ou un mouvement social". Une sanction financière que Gabriel estime être une "double peine". Certains blessés découvrent en outre qu'ils ne se verront pas allouer de pension d'invalidité. Tout cela est en réalité prévu dans les clauses des contrats des complémentaires santé. Le Parisien cite par exemple celui de SAM-Vie qui stipule que "sont exclus les sinistres résultant de mouvements populaires, d'émeutes". La direction d'un grand groupe mutualiste assure au Parisien que ce n'est pas une exception puisque "la quasi-totalité des contrats de prévoyance français excluent des garanties les blessures causées lors de ces événements".Les mouvements populaires sont assimilés à des manifestations illégales. Or, beaucoup de manifestations des "gilets jaunes" n'ont pas été déclarées en préfecture et sont donc considérées comme illégales. Le seul recours de ces blessés reste la voie judiciaire, même si elle n'est pas certaine d'aboutir. Il existe toutefois une jurisprudence favorable en la matière.En effet en l'espèce, il s'agissait d'une décision rendue par la cour administrative d'appel de Nantes qui avait octroyé à un jeune homme le versement de 86.400 euros d'indemnités de la part de l'État après qu'il a perdu l'usage de son œil lors d'une manifestation de lycéens en 2007. Si la loi ne vous reconnaît pas la prise en charge de vos soins, certains assureurs disposent également d'un fonds de garantie interne pour les cas particuliers que vous êtes en droit de solliciter.
a écrit le 28/01/2019 à 17:28 :
il cherchait un scoop et s'est mis le doigt dans l'oeil ...
a écrit le 28/01/2019 à 15:39 :
On se foue du monde depuis le début de ce conflit , la preuve les LVD sont utilisés comme des armes létales par destinations où l'on vise les parties les pus vulnérables du corps pour blesser et mutiler , ainsi que les grenades GL4 qui peuvent entrainées de graves conséquences sur la motrocité et mêm la vie des manifestants . Les magistrats doivent remonter la chaine de commandement pour faire cesser ces actes délictueux . Espéront qu'ils on auront le courage .
a écrit le 28/01/2019 à 15:03 :
ça va finir par un putsch tant d'amateurisme

https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/pacte-marrakech-propos-generaux-sont-inadmissibles-indignes-actualise-172276
a écrit le 28/01/2019 à 13:40 :
C’est simple, on veut le RIC pour ne pas avoir à quémander aux élus qu‘ils aient l’extrême mansuétude d’écouter ce que veut le peuple a chaque fois que ces élus s’assoient sur la démocratie (Ils ne savent même plus ce que veut dire le mot démocratie d’ailleurs...)
Accessoirement on veut que Macron dégage. (JFK-style ou pas, peu nous en importe.)
a écrit le 28/01/2019 à 12:50 :
Toujours la novlangue macronienne

"Ce que je sais c'est que j'en tirerai des conséquences profondes".... ce qui veut dire tout et son contraire.
a écrit le 28/01/2019 à 11:02 :
le bilan est déja affiché par la fermeture de divers service au public qui a pour conséquence d amplifier la Désertification des campagnes et des régions .. voir meme de certaines villes tout cela pour de l argent.. de surcroit mal utilisé( matrenités . hopital. poste. le réseau routier se dégrade . la liste est sans fin.
Réponse de le 28/01/2019 à 13:44 :
Le le Ric qui permettrait au peuple d’avoir son mot à dire. Mais en attendant, il faut espérer que Jupiter ait la bonté de décevoir ses amis du cac40 afin d’appliquer un peu de démocratie, ce qui n’est pas du tout dans ses habitudes. Donc sans RIC, faudra quémander auprès de sa majesté un peu de répit à chaque fois que notre démocratie (qui n’en a que le nom, puisque sa majesté ne suit que très rarement la volonté du plus grand nombre) se fait violer.
a écrit le 28/01/2019 à 11:01 :
le bilan est déja affiché par la fermeture de divers service au public qui a pour conséquence d amplifier la Désertification des campagnes et des régions .. voir meme de certaines villes tout cela pour de l argent.. de surcroit mal utilisé( matrenités . hopital. poste. le réseau routier se dégrade . la listes est sans fin.
a écrit le 28/01/2019 à 10:33 :
"par une redéfinition du projet français et du projet européen"

Trop fort notre Juju, il va changer l'europe a lui tout seul, l'avis des autres pays importe peu a notre Jupiterissime president.

On a un enorme probleme institutionnel, la Veme n'est plus supportable. Une "republique" où un type qui fait 18.2% des inscrits au premier tour decide de tout pendant 5 ans, l'idée même de democratie en prend un coup. Il faut revenir a une democratie parlementaire, et tant pis s'il y a des blocages institutionnels, un pays doit être géré pour sa population, pas pour son etat, ses institutions. Les belges sont bien restés plus d'un an sans gouvernement, ce n'etait pas dramatique au contraire.

Jupiter n'est pas la solution, Jupiter est le probleme, mais c'est souvent comme ça en france

Ⓐlterarchie vaincra
Réponse de le 28/01/2019 à 12:37 :
Ca n' est pas un problème de V ème c' est un problème de confiscation de l' information par 10 milliardaires faisant l' opinion comme des ressources au seul bénéfice du 1 % euro-mondialiste.
Vous ne réglerez pas ça par une autre constitution mais par le Frexit et avec l' UPR pour regagner toutes toutes vos indépendances évacuées au fil des décennies.
https://www.upr.fr/pourquoi-un-frexit-est-urgent/
J' ajoute qu' il y a tout ce qu' il faut dans la V ème pour bien fonctionner..
Réponse de le 28/01/2019 à 19:37 :
ma reponse a gedeon ne passe pas, c'est bien dommage.
Pour commenter aussi sur des medias belges, suisses, anglais je peux vous dire que la censure est particulierement feroce en france
a écrit le 28/01/2019 à 10:06 :
Que de mauvaises habitudes de faire des déclarations de politique intérieure a l'extérieur et de politique extérieure a l'intérieur! C'est signe de cobardise!
Réponse de le 28/01/2019 à 15:14 :
A l'étranger, il est écouté ... par politesse.
a écrit le 28/01/2019 à 9:59 :
Quand un homme intelligent emploi une dialectique fallacieuse pour expliquer pourquoi il a raison .
On peut s attendre au pire !
Je fais référence à l ISF .
Réponse de le 28/01/2019 à 10:28 :
"Quand un homme intelligent"

Heu... où ça svp ?
a écrit le 28/01/2019 à 9:55 :
La seule conclusion à tirer pour lui est que la politique qu'il a mené depuis son accession au pouvoir est rejetée massivement par les français, qui en plus ne peuvent plus le piffrer à titre personnel.

Il n'y a pas à tortiller ni à attendre les conclusions d'un pseudo débat qui ne fait qu'ajouter de la polémique aux mécontentements, et de toutes manières ne lui est pas favorable.

Soit il se change radicalement de politique et de comportement, ce qui veut dire au minimum un changement de gouvernement et la mise au rebut du logiciel libéral, soit il démissionne et provoque de nouvelles élections.

La troisième option, sécuritaire, c'est la guerre du gouvernement contre le peuple, avec ses morts, ses gueules cassées, ses arrestations massives d'opposants, la polarisation et l’hystérisation. C'est une logique qui mène directement à la guerre civile.
a écrit le 28/01/2019 à 9:35 :
"Gilets jaunes" : Macron dit qu'il tirera "des conséquences profondes"

Effectivement, Macron homme d'honneur va dissoudre l'Assemblée Nationale avant les élections Européennes.
a écrit le 28/01/2019 à 9:34 :
A lire la presse on a l'impression qu'ils n'ont rien compris,dDarmanin vente le 80 km h ,,,
les francais veulent des economies on invente un nouveau poste de secretaire d'etat ,De Rungis annonce que le gele de la taxe carbone n'est que temporaire et que l'on ne peut taxer les vrais polueurs pour raison economiique etc etc


,,

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :