"Grâce au numérique, le champ des possibles est quasi infini pour les entreprises"

 |   |  716  mots
Pour construire les applications mobiles qui facilitent le quotidien de leurs clients, Nicolas Laurio et Thomas Bompaire, les fondateurs de Southside Interactive comptent sur les connaissances des experts et sur les retours d'expérience des usagers. Grâce à cette méthode, ils écartent le risque de perdre du temps à construire des gadgets.
Pour construire les applications mobiles qui facilitent le quotidien de leurs clients, Nicolas Laurio et Thomas Bompaire, les fondateurs de Southside Interactive comptent sur les connaissances des experts et sur les retours d'expérience des usagers. Grâce à cette méthode, ils écartent le risque de perdre du temps à construire des gadgets. (Crédits : DR)
Créée il y a bientôt quatre ans par Nicolas Laurio et Thomas Bompaire, Southside Interactive est une entreprise de service qui propose des solutions numériques sur-mesure pour les entreprises. Les deux associés ont aussi récemment créé la start-up Datapp SAS en joint venture avec un acteur du conseil en logistique. Une activité d'éditeur de solutions dédiées à la digitalisation de la supply chain. Dans un entretien accordé à La Tribune, ils décryptent les rapports à l'innovation dans les entreprises. Selon eux, l'efficacité du digital repose en grande partie sur l'étroite collaboration entre tous les services au sein des entreprises lors de la construction de ces nouvelles solutions.

LA TRIBUNE - Quels sont les métiers de Southside Interactive ?

NICOLAS LAURIO - Nous apportons des solutions digitales sur mesure à nos clients, via des applications mobiles et des technologies innovantes tels que les objets connectés et la réalité augmentée.

Dans quels secteurs ?

THOMAS BOMPAIRE- Nous ne sommes que cinq ! Nous ne pouvons être partout. Aujourd'hui, nos clients appartiennent surtout au secteur de la banque et de la logistique, via Datapp. Nous démarrons une nouvelle activité dans le domaine de la santé.

Au vu de votre taille, on imagine que les TPE et les PME sont vos cibles privilégiées.

THOMAS BOMPAIRE - Pas du tout. Nous travaillons le plus souvent avec des grands comptes.

Comment faites-vous ? Vous appartenez à un réseau, une association qui vous permet de capter de nouveaux clients ?

NICOLAS LAURIO - Jusqu'ici, nous nous sommes servis de notre réseau personnel, construit notamment en école et sur nos expériences professionnelles passées. Certaines rencontres fortuites nous apportent aussi des clients. Participer à des événements comme des hackathon est également un bon moyen pour nouer des premiers contacts. Parce que notre savoir-faire avait été repéré, parce ce que nous avons su les convaincre de travailler avec nous, nous avons pu remporter un premier contrat avec une caisse régionale du Crédit agricole.

De plus au delà des écueils technologiques et des solutions apportées, le rapport humain reste prépondérant.

Revenons à vos compétences, concrètement, quelles sont les solutions que vous développez ?

THOMAS BOMPAIRE- Nous proposons des solutions numériques, c'est à dire des applications qui permettent aux entreprises de simplifier certaines tâches, notamment administratives, de façon instantanée.

Un exemple ?

NICOLAS LAURIO  - Prenons le cas du secteur de la logistique. Lorsqu'un colis arrive dans un entrepôt, nos solutions permettent de dater sa réception, de savoir par qui, de constater s'il est en bon état et ce en quelques clics. Dans le domaine de la santé, nous travaillons à une solution qui permette, dans le cas de la chirurgie ambulatoire, de vérifier que toutes les procédures administratives, toutes les règles en matière d'hygiène sont respectées avant que le patient n'entre à l'hôpital. Ensuite, une fois sorti, celui-ci pourra échanger directement avec le médecin qui s'est occupé de lui pour veiller à ce que la convalescence se déroule bien. Grâce à ces solutions, nos clients réalisent des économies et suppriment des tâches administratives rébarbatives

Quelles est votre méthode ? Comment construisez-vous votre application ?

NICOLAS LAURIO  - A partir d'une application basique, nous développons des solutions sur-mesure pour les besoins de nos clients.

Mais tous n'ont pas une véritable culture du digital !

THOMAS BOMPAIRE - Les responsables des services informatiques ont cette culture. Nous parlons la même langue. Mais pour être pleinement efficace, il est indispensable que ces solutions soient également développées avec les usagers, c'est à dire les techniciens, dans le domaine de la logistique, les responsables de la communication et des services généraux par exemple dans le domaine bancaire, avec les praticiens et les responsables des services administratifs dans le domaine de la santé.

L'innovation doit donc être un sujet transversal dans les entreprises ?

NICOLAS LAURIO - Nous le pensons car c'est ce que nous vérifions sur le terrain. L'expertise des experts est primordiale. Mais les retours d'expérience des usagers le sont tout autant. Ce travail de co-construction est très important car il est le garant de l'efficacité. Sinon, le risque est grand de perdre du temps à construire des gadgets. Grâce au numérique, le champ des possibles est quasi infini pour les entreprises.

Comment faites-vous pour rester dans la course face à la concurrence ?

NICOLAS LAURIO  - Pour ma part je suis intervenant pédagogique à l'école Epitech dans le domaine de l'Internet Of Things, ce qui m'oblige à une veille constante. De plus une réelle passion pour le sujet permet de faire de la veille sans réellement avoir l'impression de travailler.

THOMAS BOMPAIRE- Oui et en plus de l'activité de Nicolas nous innovons et comptons proposer des formations à l'innovation. Avec pour cible les grands comptes mais aussi les PME désireuses de se former à l'innovation en interne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :