L'activité en France proche de son niveau d'avant-crise, selon la Banque de France

En juillet, le niveau d'activité se situe à 1,5% de son niveau d'avant-crise, selon la banque centrale française. Les entreprises ont réussi à s'adapter, mais subissent encore les difficultés d'approvisionnement et de recrutement.
L'économie française a continué de se redresser en juillet en dépit des nouvelles restrictions.
L'économie française a continué de se redresser en juillet en dépit des nouvelles restrictions. (Crédits : Reuters)

Le retour à la normale se rapproche. Malgré les nouvelles restrictions pour faire face à la recrudescence de l'épidémie de Covid-19, l'activité française a continué de se redresser au mois de juillet. Le rebond de l'hôtellerie-restauration a en effet permis au produit intérieur brut (PIB) d'atteindre entre 98,5% et 99% de son niveau d'avant-crise, contre 98% en juin, selon la Banque de France.

La reprise de l'activité a même été meilleure qu'attendu. La banque centrale française s'attendait à ce qu'elle reste "proche de -2% en juillet". De son côté, l'Insee avait estimé fin juillet que le PIB était encore inférieur de 3,3% au deuxième trimestre par rapport au niveau d'avant-crise. Mais les Français, dont une partie était en vacances en juillet, ont fait leur retour dans les restaurants et les hôtels de l'Hexagone. Ainsi, dans la restauration, l'activité "se situe désormais à 79% du niveau jugé normal, contre 69%" en juin. Dans l'hébergement, elle atteint 72%, contre seulement 54% en juin, selon les résultats de l'enquête réalisée par la Banque de France auprès de 8.500 entreprises entre le 22 juillet et le 4 août.

Made with Flourish

Une pénurie qui dure

D'autre part, l'activité serait "globalement stable dans de nombreux secteurs de l'industrie, du bâtiment et des services marchands". Toutefois, les entreprises connaissent encore beaucoup de difficultés d'approvisionnement. La pénurie des circuits-intégrés (puces) dans le monde se poursuit et grippe en effet de nombreuses chaînes de production. Dans l'industrie, 49% des entreprises connaissaient des difficultés d'approvisionnement en juillet contre 47% en juin. C'est pire dans le bâtiment où 60% des entreprises font part de ces problèmes. Dans l'automobile, 83% des entreprises sont frappées, les machines et équipements à 71% et les équipements électriques à 66%.

Lire aussi 1 mnQuand la pénurie de puces menace la reprise du marché de l'automobile en France

Aux difficultés d'approvisionnement s'ajoutent les problématiques de recrutement. La part des entreprises signalant des difficultés à embaucher augmente de 44% à 48% entre juin et juillet. Elle est plus élevée dans les services (53%) et le bâtiment (54%) que dans l'industrie (31%). Dans la restauration aussi, 44% des entreprises rencontrent des difficultés de recrutement et 43% dans l'hébergement.

Vers un retour à la normale fin 2021

Néanmoins, le retour à la normale pour la fin 2021 est "tout à fait possible", a déclaré à l'AFP le directeur général adjoint des études de la Banque de France, Bruno Cabrillac, ajoutant que "la réponse définitive sera donnée par nos prévisions du mois de septembre".

Si les incertitudes demeurent élevées sur l'évolution de l'épidémie, le directeur général adjoint constate "une grande vigueur de la reprise et une grande adaptation des entreprises à la crise sanitaire et aux mesures de restriction sanitaires qui ont été prises en juillet", explique-t-il.

De plus, en dépit des nouvelles mesures sanitaires instaurées depuis fin juillet, "pour le mois d'août, les chefs d'entreprise anticipent globalement une stabilité de l'activité". Si certains secteurs pourraient voir leur situation se dégrader "en lien avec l'augmentation des contaminations par la Covid" d'autres pourraient connaître une "légère amélioration", anticipe la banque centrale.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 10/08/2021 à 10:18
Signaler
Le Pass sanitaire n'est pas obligatoire: on peut très bien vivre sans. Et on le fait

à écrit le 10/08/2021 à 9:32
Signaler
restos et bistrot passons notre chemin . la balle se trouve dans le camp des tenanciers peu combatif

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.