Quand la pénurie de puces menace la reprise du marché de l’automobile en France

Le Comité des constructeurs automobiles espérait un rebond des ventes de voitures neuves en 2021. Mais celui-ci est notamment freiné par la pénurie de semi-conducteurs.

1 mn

Renault a prévenu vendredi que la crise des composants électroniques devrait lui faire perdre la production de 200.000 voitures dans le monde cette année, soit deux fois plus que prévu initialement.
Renault a prévenu vendredi que la crise des composants électroniques devrait lui faire perdre la production de 200.000 voitures dans le monde cette année, soit deux fois plus que prévu initialement. (Crédits : Stephane Mahe)

Il n'y a pas que les fabricants de smartphones qui souffrent de la pénurie de semi-conducteurs. L'automobile en paye aussi les pots cassés. Le secteur espérait un rebond des ventes en 2021, après un exercice 2020 miné par la crise sanitaire. Mais celui-ci sera moindre qu'anticipé. Le Comité des constructeurs automobiles (CCFA-PFA) tablait sur un rebond de 9% à 10% en 2021, sachant que les immatriculations de voitures neuves étaient tombées à 1,65 million en 2020, contre 2,21 millions en 2019. Reste qu'aujourd'hui, « nous pensons qu'il risque d'être difficile d'atteindre les 1,8 million de ventes cette année », souligne un porte-parole du CCFA-PFA, ce dimanche, à l'agence Reuters.

Et pour cause : selon les derniers chiffres publiés, les immatriculations de voitures neuves en France ont diminué de 35,35% en rythme annuel en juillet. La pénurie de semi-conducteurs pèse, en particulier, sur les livraisons. Renault a prévenu vendredi que la crise des composants électroniques devrait lui faire perdre la production de 200.000 voitures dans le monde cette année, soit deux fois plus que prévu initialement.

Dans l'automobile, les puces sont utilisées partout, et sont tout bonnement essentielles. On en trouve dans les systèmes de direction assistée, dans la gestion du moteur, ou encore le contrôle de freinage et le tableau de bord. Sans elles, les voitures ne peuvent pas sortir des usines. Cette crise ne touche pas que la France : tous les constructeurs européens en pâtissent. En juin dernier, Murat Akse, le directeur des achats de Volkswagen, n'a pas caché son pessimisme. Dans un entretien au quotidien économique Handelsblat, il a estimé que ces défauts d'approvisionnement en puces pourraient s'étirer jusqu'à deux ans.

1 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 03/08/2021 à 19:54
Signaler
a considerer les francais comme des vaches a lait il se trouve un moment ou plus personne ne veut investir dans les idees loufoque du gouvernement qui prefere avoir des chomeurs en france et faire travailler les chinois

à écrit le 03/08/2021 à 10:46
Signaler
Voilà où on en est grâce au mécano industriel mis en place par nosbindustrielsbb c pour valoriser leurs actifs à des fins boursière … et enrichir des actionnaires … souvent non - français mais fonds de pensions américains etc … merci à nos politique...

à écrit le 02/08/2021 à 12:25
Signaler
Il est urgent d'acheter des voitures de collection. Ouf! Bien fait de garder ma deux pattes!😃

à écrit le 02/08/2021 à 12:20
Signaler
Pour la direction assistée, l'hydraulique faisait parfaitement l'affaire, voire mieux .Qant à acheter une voiture neuve, électrique ou hybride : Trop cher, trop compliqué. Je préfère garder mon diesel le plus longtemps possible.

à écrit le 02/08/2021 à 12:17
Signaler
Pour la direction assistée, l'hydraulique faisait parfaitement l'affaire, voire mieux.

à écrit le 02/08/2021 à 11:03
Signaler
A force de mettre de l'informatique dans les voitures, non seulement on a fabriqué de l'obsolescence programmée, mais en plus on se lie les mains avec les constructeurs de puce. Il y y surement aujourd'hui un créneau de véhicule sans électronique, ma...

à écrit le 02/08/2021 à 10:04
Signaler
Que voulez que l'on fasse avec une voiture qui réfléchit a notre place? L'idéal c'est de bannir tout déplacement inutile et faire une économie d'énergie!

à écrit le 02/08/2021 à 9:02
Signaler
on peut accuser les puces ou le covid; les gens ne veulent plus acheter de voiture car ils ne savent pas s'ils pourront s'en servir ( ou si on va les traiter de nazis tueurs d'ours et de banquise) ; et evidemment ' contrairement aux attentes', ils ne...

à écrit le 01/08/2021 à 23:35
Signaler
Pas étonnant au regard de la pandémie de coups d'état scientologues à travers le monde... La pénurie d'acheteurs d'automobiles va durer jusqu'à l'anéantissement total du capitalisme moderne puisque la scientologie est une holding du communisme ...

à écrit le 01/08/2021 à 21:43
Signaler
Il n'y a pas que les puces qui menacent la reprise ..Il y a les annonces gouvernementales qui ne finissent plus d'embrouiller les gens ,avec toutes les augmentations et taxes pour la conversion énergétique .

à écrit le 01/08/2021 à 16:53
Signaler
Un retour de bâton puisque nos mégas riches ont délocaliser en masse générant du chômage à profusion et une baisse générale des salaires pour dorénavant n'être les champions de plus rien si ce n'est du ridicule à savoir ce qu'ils sont. Leurs conseill...

à écrit le 01/08/2021 à 13:11
Signaler
Les bien-pensants du monde entier ont voulu faire les malins à faire des concours de vertu à propos du COVID-19, notre président le premier avec son "Quoi qu'il en coûte" : Et bien voilà, on commence à s'en apercevoir, ce qu'il en coûte.

à écrit le 01/08/2021 à 12:47
Signaler
"tous les constructeurs européens en pâtissent." et aussi ceux des autres continents ? Y en a même dans les cartouches d'encre, des (petites) puces, pour les authentifier voir leur donner une DLC, neuve mais trop âgée, pas reconnue = poubelle. C'es...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.