L'attractivité de la France mise à mal par la pandémie

 |  | 633 mots
Lecture 3 min.
La propagation du nouveau coronavirus sur tout le territoire européen au printemps a profondément marqué les esprits des chefs d'entreprise.
La propagation du nouveau coronavirus sur tout le territoire européen au printemps a profondément marqué les esprits des chefs d'entreprise. (Crédits : Gonzalo Fuentes)
Plus de la moitié des patrons étrangers estiment que la pandémie a eu impact négatif sur l'attractivité de la France selon un baromètre Ipsos pour l'agence d'attractivité Business France.

La pandémie a écorné l'image de l'économie tricolore. Selon un baromètre réalisé par lpsos pour Business France à l'occasion des États de la France, un événement destiné aux responsables d'entreprises étrangères implantées dans l'hexagone organisé mercredi, 53% des patrons étrangers interrogés estiment que la crise a eu un impact négatif sur l'attractivité de la France.

73% d'entre eux estiment par ailleurs que cette maladie a eu un impact négatif sur leurs activités en France. À l'inverse, 23% ont déclaré que cette crise avait eu des conséquences positives.

La propagation de cette maladie sur tout le territoire européen au printemps a profondément marqué les esprits des chefs d'entreprise. L'économie tricolore n'est évidemment pas la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/11/2020 à 14:47 :
Plus que la pandémie, ce sera bientôt l'insécurité qui repoussera les visiteurs étrangers. La délinquance liée à l'immigration sauvage et incontrolée ruinera la France plus surement !
a écrit le 26/11/2020 à 14:19 :
article d'hier d'Usine Nouvelle sur la même enquête : "Malgré le Covid, la France reste attractive pour les investisseurs étrangers".
a écrit le 26/11/2020 à 10:15 :
Pour investir, ils ont...la Chine...la Russie...la Corée du Nord? Grand bien leur fasse !
a écrit le 26/11/2020 à 9:25 :
En piste d'explication, au delà des erreurs commises dans la gestion sanitaire, on pourrait je pense aussi proposer la dérive de la France vers un état policier.
En effet, pour le présent, c'est un signal que le pouvoir a perdu en légitimité et que la situation sociale est plus que tendue (il faut contenir les mécontentements par la violence et surtout ne pas laisser voir ce mécontentement et cette violence... en bref "sécurité global"). Pour l'avenir cela n'augure rien de bon : à moins d'un changement de méthode et de politique, ça ne peut que péter. Dans ce contexte, effectivement, je comprends qu'on puisse hésiter à investir en France. Merci Macron
Réponse de le 26/11/2020 à 9:59 :
Vous ne parlez que des conséquences, et pas des causes. Que l'état Français devienne petit à petit un état policier, c'est certain, mais n'était-ce pas inéluctable ?
Réponse de le 26/11/2020 à 12:56 :
C'est la dérive vers l'état nounou qui est à la base de cette insatisfaction générale et de cette attractivité adverse (on attire les plus mauvais et on fait fuir les meilleurs) qui rend ineluctable la dérive policière et decourage les investisseurs.
La Géstion Ressources humaines de la France est terrible.
a écrit le 26/11/2020 à 8:57 :
C'est vrai qu'une publicité comme Autoritäres Absurdistan, pour un chef d'entreprise etranger, il doit se demander où il met les pieds
a écrit le 26/11/2020 à 8:34 :
Elle a eu un impact négatif sur l'ensemble du tourisme mondial ce qui est logique puisque se déplacer, malgré les subventions massives au transport aérien, devient extrêmement compliqué par ailleurs on se rend compte que la population au final qui consomme à tout va est en grande partie celle qui a le plus peur d'attrapper le covid.
a écrit le 26/11/2020 à 8:16 :
Bon, et bien voilà une bonne nouvelle : Mieux vaut vivre seul, que mal accompagné.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :