L'inflation va coûter 1.080 euros par an à chaque Français, a calculé "60 millions de consommateurs"

Carburant pour les moyens de transport, énergie pour le foyer, produits de consommation courante... le magazine "60 millions de consommateurs" a calculé, poste par poste, ce que vont devoir débourser les Françaises et les Français chaque mois pour "absorber la hausse générale des prix".
Signe inquiétant  pour l'économie française: la consommation des ménages, moteur traditionnel de la croissance française, a chuté de 1,5%, contre un recul de 1,3% estimé précédemment qui avait déjà surpris la plupart des économistes.
Signe inquiétant  pour l'économie française: la consommation des ménages, moteur traditionnel de la croissance française, a chuté de 1,5%, contre un recul de 1,3% estimé précédemment qui avait déjà surpris la plupart des économistes. (Crédits : MOHAMED AZAKIR)

Malgré les propos rassurants de Bruno Le Maire rappelant que l'inflation en France, malgré son niveau inédit depuis 1985, est plus faible qu'ailleurs en Europe, une étude de l'Institut national de la consommation s'est penchée sur l'effet direct de la hausse des coûts sur le portefeuille des Français.

90 euros par mois, soit 1.080 euros par an

Et le résultat est on ne peut plus parlant: selon l'Observatoire de l'inflation du magazine "60 millions de consommateurs", dont l'institut NielsenIQ est partenaire, chaque Français devra débourser "en moyenne 90 euros de plus" chaque mois pour "absorber la hausse générale des prix". Un simple calcul (90 x 12) montre que le coût annuel de cette hausse généralisée des prix va représenter presque un mois de salaire pour nombre de Français: 1.080 euros.

Précisément, la répartition de ce surcoût moyen de 90 euros par mois pour les ménages s'effectue ainsi: un tiers en raison de la hausse des prix de l'énergie, un tiers provenant du transport et un tiers de la hausse attendue du panier moyen en grandes surfaces.

Un calcul fondé sur les dépenses réelles des Français

Ce chiffre a été établi à partir du poids réel des dépenses en carburants, en énergie et en produits de grande consommation dans le budget des ménages, précise le magazine sur son site internet mercredi.

"Avec 20% de hausse, les carburants contraignent déjà à acquitter en moyenne 27 euros de plus par mois", tandis que les factures d'énergie, en hausse de 25%, "provoquent des prélèvements supplémentaires d'un montant moyen de 32 euros par mois".

Enfin, la "hausse générale de 7% des produits de consommation courante, attendue cet été, entraînera une dépense supplémentaire de 30 euros par ménage chaque mois".

Des dépenses qui varient en fonction de la composition du foyer

Ce dernier poste de dépense varie forcément en fonction de la composition du foyer, une famille payant en moyenne 38 euros de plus chaque mois, contre 21 euros pour un couple sans enfant, détaille le magazine.

L'inflation a connu une nouvelle accélération en France au mois de mai, à 5,2% sur un an, dépassant la barre des 5% pour la première fois depuis septembre 1985, selon une première estimation publiée mardi par l'Insee. La hausse des prix sur un an s'est établie à 4,8% en avril, atteignant déjà un plus haut en près de 37 ans.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 04/06/2022 à 8:07
Signaler
il faut supprimer le coca et tous sodas ou sirops ou alcool, ne boire que de l'eau et n'acheter que des produits bruts à cuisiner chez soi, éviter d'avoir un animal domestique à nourrir, marcher pour éviter l'usage de la voiture, éviter l'achat de vê...

à écrit le 03/06/2022 à 9:54
Signaler
Ce qui n'est pas clair, c'est les € 1080 c'est aujourd'hui ( la plupart des personnes qui lisent votre article doivent le penser ) où c'est quand? Pourquoi créer de la confusion?

à écrit le 02/06/2022 à 21:54
Signaler
Pourtant 58,5% des votants (soit 38,5% des inscrits) semblent être satisfaits du boulot effectué par la Dream Team, au point de renouveler pour 5 ans le CDD du Big Boss!😂😂😂

à écrit le 02/06/2022 à 17:42
Signaler
Qui a calculé cette somme , surement quelqu'un qui se chauffe à l’œil Rien que le fioul pour se chauffer dépasse cette somme , 0.90 € le L x 1500 l et 1.89 € le L x1500.Je prends la base de 1500l car c'est la moyenne sur l'année en faisant attenti...

à écrit le 02/06/2022 à 14:03
Signaler
1,080 € ? ça va, on est bon alors !! Je rappelle à notre aimable journaliste qu'en France, on ne met pas de point entre les chiffres. merci. et c'est la base avant d'écrire un article sur l'économie.

à écrit le 02/06/2022 à 14:00
Signaler
J'ai supprimé le coiffeur, environ 400 € économisé. Je ne vais plus voir ma mère : 850 € par an. Je fais mon pain moi-même : 60 € par an économisé. Je n'achète plus de produits de nettoyage : 75 € par an environ.

à écrit le 02/06/2022 à 13:12
Signaler
Dont la moitié en inflation de taxes !

à écrit le 02/06/2022 à 12:11
Signaler
Malgré le litre d’essence à 2 euros,je ne remarque aucune baisse de la circulation automobile ,dans mon coin .Je ne parle pas de ceux qui circulent pour aller travailler.Personnellement,j’espère voir moins de camping car encombrer les routes!

à écrit le 02/06/2022 à 10:38
Signaler
"va coûter 1.080 euros par an à chaque Français" en moyenne. Encore une chance que la hausse de prix du gaz et de l'électricité sont plafonnés par l'Etat (qui donc s'endette, y a pas de miracle), sinon ça serait encore plus que 1 080, voir les problè...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.