La consommation des ménages repart très légèrement

 |   |  246  mots
La consommation des ménages en biens représente un peu moins de 50% de leur consommation totale et est le principal moteur du rebond de la croissance intervenu au premier trimestre.
La consommation des ménages en biens représente un peu moins de 50% de leur consommation totale et est le principal moteur du rebond de la croissance intervenu au premier trimestre. (Crédits : © Jacky Naegelen / Reuters)
Après une baisse de 0,7% en mars, la consommation des ménages en biens a augmenté de 0,1% en avril. Les 20 économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,2%.

La consommation des ménages français en biens repart très légèrement. Après avoir chuté de 0,7% en mars (contre 0,6% en première estimation), elle a progressé de 0,1% en avril grâce à la bonne tenue des dépenses alimentaires qui ont permis de compenser le recul des achats de biens durables, selon les données publiées vendredi 29 mai par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Les 20 économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,2%.

La consommation des ménages en biens représente un peu moins de 50% de leur consommation totale et est le principal moteur du rebond de la croissance intervenu au premier trimestre.

Recul des achats en biens durables

En avril, les achats de biens durables se sont repliés (-0,4% après +1% en mars), avec un recul des achats en équipement de logement et une stabilité des achats d'automobiles. La consommation des ménages en produits alimentaires est quant à elle restée dynamique (+0,4% après 0,5% en mars).

Les dépenses en biens durables se sont repliées de 0,4% même si les achats d'automobiles sont restés quasi stables (+0,1%) après leur forte hausse de mars (+1,5%).

Les achats en textile, habillement et cuir ont rebondi (+1,3%) après une baisse marquée en mars (-5,1 %). Avril a également été marqué par un recul des dépenses en énergie (-0,3%) mais beaucoup moins forte que celle de mars (-3,3%).

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :