La popularité de Macron se dégrade en janvier

 |   |  768  mots
La dernière vague de l'enquête mensuelle BVA-La Tribune-Orange indique un recul de la cote de popularité d'Emmanuel Macron chez les retraités, alors que ces derniers représentaient une bonne partie de son électorat lors de la présidentielle.
La dernière vague de l'enquête mensuelle BVA-La Tribune-Orange indique un recul de la cote de popularité d'Emmanuel Macron chez les retraités, alors que ces derniers représentaient une bonne partie de son électorat lors de la présidentielle. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Confronté à une hausse des incertitudes sur le pouvoir d'achat, Emmanuel Macron perd 5 points de popularité en janvier selon la dernière enquête mensuelle BVA-La Tribune-Orange. Après un rebond significatif au mois de décembre, qui lui avait permis de retrouver une popularité majoritaire chez les interrogés (52%), 47% des Français ont désormais une bonne opinion du chef de l’État, contre 48% qui en ont une mauvaise (+3 points) alors que 5% ne se prononcent pas.

L'année 2018 commence mal pour la popularité d'Emmanuel Macron. Selon la dernière enquête exclusive BVA-La Tribune-Orange (*) le chef d'Etat perd 5 points de bonnes opinions en janvier après une bonne remontée en décembre dernier. Les répondants ayant une mauvaise opinion de l'ancien ministre de l'Economie sont également en progression en janvier pour atteindre 48% contre 45% en décembre.

Inquiétudes sur le pouvoir d'achat

Cette baisse de popularité intervient dans un contexte d'incertitude, notamment sur le pouvoir d'achat, marquée chez les retraités. Alors qu'avec 59% de bonnes opinions, c'est dans la catégorie d'âge des "65 ans et plus" qu'Emmanuel Macron trouvait ses plus forts soutiens en décembre, sa popularité baisse de 7 points en janvier auprès de cette population et la baisse est encore plus nette auprès des retraités (-8 points à 50%). Avec l'arrivée de la hausse de la CSG et de la fiscalité sur certains produits comme les carburants ou le tabac, beaucoup de répondants s'inquiètent des conséquences de la politique gouvernementale sur leur porte-monnaie. Par ailleurs, les mesures favorisant le pouvoir d'achat comme la suppression progressive de la taxe d'habitation et la baisse des cotisations sociales devraient avoir un impact plus tardif sur le pouvoir d'achat des Français.

La baisse de popularité est également visible chez les demandeurs d'emploi (-10 points à 30%), chez les individus ayant un niveau d'études inférieur au bac (-13 points à 32%) ou vivant au sein de foyers dont les revenus mensuels sont inférieurs à 1.500 euros (-12 points à 34%). Il semble donc que la politique économique en faveur des plus aisés a eu un impact négatif sur l'opinion des interrogés. L'ancien banquier d'affaires est également en perte de vitesse chez les salariés du secteur public (-5 points à 38%) et les 35-49 ans (-10 points à 38%)

> Lire aussi : Politique économique : les Français jugent sévèrement Macron

La politique à l'égard des demandeurs d'asile divise

La récente circulaire Collomb relative à "l'examen des situations administratives dans l'hébergement d'urgence" semble susciter un profond malaise chez une partie des interrogés, notamment à gauche et dans les professions qualifiées. L'institut de sondages note que :

"Dans un contexte marqué par un débat nourri sur la question de la moralité des mesures de renforcement du contrôle des migrants et alors que des intellectuels ont récemment pris la parole pour dénoncer la politique migratoire du gouvernement, les bonnes opinions à l'égard du chef de l'Etat régressent de 24 points (à 38%) auprès des sympathisants socialistes et de 9 points chez les cadres (53%)." 

Édouard Philippe en perte de vitesse

Le Premier ministre connaît également un recul de sa popularité en ce début d'année 2018. Les bonnes opinions diminuent de 7 points (45%). Les mauvaises opinions progressent de 4 points (48%) et 7% des Français ne se prononcent pas. Selon BVA, des prises de décision difficiles comme la limitation de vitesse à 80 km/h ou le renoncement relatif à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes auraient entraîné une montée des jugements critiques à l'égard de l'action menée par le gouvernement. L'ancien maire du Havre perd aussi 11 points de bonnes opinions auprès des retraités (51%) et "il est placé sur la même ligne qu'Emmanuel Macron par de nombreux Français" signale BVA.

 > Lire aussi : Limitation de vitesse à 80 km/h : Edouard Philippe assumera l'impopularité

Laurent Wauquiez gagne du terrain

Deux mois après son élection à la tête des Républicains, Laurent Wauquiez devance désormais François Baroin auprès des sympathisants de la droite dans le classement des cotes d'influence. Actuellement, 61% des sympathisants de la droite souhaitent que le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes ait davantage d'influence dans la vie politique française (+4 points) contre 59% pour François Baroin (-10 points). Chez les sympathisants Les Républicains, la popularité de M.Baroin (76%) reste tout de même supérieure à celle de Laurent Wauquiez (69%). Enfin, après un week-end marqué par des dissensions sensibles au Congrès national du parti de droite, la cote d'influence de Valérie Pécresse reste mitigée auprès des sympathisants LR (+ 2 points à 52%) tout comme de ceux de la droite (49%, inchangée)

___

(*) Enquête réalisée auprès d'un échantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internet du 29 au 30 janvier 2018. La représentativité de l'échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et profession de l'interviewé après stratification par région et catégorie d'agglomération.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2018 à 9:28 :
Au 1er tour, les Français ont voté à 47 % pour des extrémistes (MLP, JLM, NDA, NA, PP, FA) complètement déconnectés de la réalité mondiale: double monnaie, assemblée constituante type Maduro, frexiter, le grand soir, etc...). Je ne tiens pas compte de BH avec son revenu universel à géométrie variable.
Il n'est donc pas anormal que la popularité de notre Président soit relativement peu élevée.
Cordialement
a écrit le 02/02/2018 à 9:24 :
ah macron anti president des classes laborieuse et des retraitees ils prend l argent des retraites ils fait tout à augmente gain Que dé pertes macron crée la misère votez macron c est le mûre la lamentation de la précarité et j ai voté macron une erreur grave ?? Je Me suis trompé
a écrit le 01/02/2018 à 19:14 :
Quand la popularité baisse,il faut faire un remaniement gouvernemental pour relancer la machine.Il suffit d'introduire quelques personnalités prisées par les français et le tour est joué!JJ Goldman,Pécresse,Taubira entre autres donneraient un coup de fouet a la popularité du gouvernement.Philippe Edouard doit se décomplexer et montrer un visage plus humain.Enfin Brigitte M. est l'arme absolue,les français l'adorent,il faut la mettre en avant
a écrit le 01/02/2018 à 18:45 :
bonsoir . effectivement nous n'avions pas le choix pour voter. mais la je pense qu'il depasse les bornes . entre la CSG et toutes les augmentations que nous aurons a subir alors qu'il offre aux etudiants tunisiens des aides . moi j'aimerais que mes petits enfants soient aides pour faire leurs etudes alors que c'est moi qui aide .alors c'est vrai nous avons une retraite je pense que nous avons meritee nous n'etions pas a 35 h a l'epoque , et tout n'a pas et facile mais j'aide mes petits enfants .alors je suis degoutee de voir comment on nous traite alors M. le President pour moi vous etes mort politiquement . je ne vous suis plus du tout vous me decevez tellement
a écrit le 01/02/2018 à 8:41 :
MACRON il plombe le pouvoir d'achat des retraités avec 1,7% d'augmentation de la CSG et il va dépenser des millions d'euros en Tunisie, avec cerise sur le gâteau pour aider la jeunesse Tunisienne. On marche sur la tête ou on prend les français pour des ........
Réponse de le 01/02/2018 à 15:28 :
En parlant de CSG :

Trois médecins sur quatre auront droit à une compensation intégrale, et au-delà, de la hausse de la CSG pesant sur leurs revenus. Les autres, ceux qui réalisent plus de 150.000 euros de bénéfices non-commerciaux par an, subiront une perte de 1 à 250 euros par an, c'est-à-dire au maximum 0,22 % de leur revenu. C'est ce qu'a proposé ce mercredi l'Assurance-maladie aux syndicats de médecins, dans le cadre des négociations conventionnelles....Les Echos
a écrit le 01/02/2018 à 6:54 :
Merci M MACRON. Retraité je vois aujourd'hui ma pension emputée de plus de 50 euros(CSG plus hausse mutuelle).
Hausse du gazole , hausse des péages autoroutes , hausse du gaz , hausse de l'electricité , hausse des péages pour stationner , hausse de toutes les assurances , hausse prochaine du contrôle technique auto , des pv à
prévoir avec vos mesures à la noix pour la vitesse.

MERCI pour tout , j'espére juste que les politiques ne seront pas touchés comme moi
a écrit le 01/02/2018 à 5:27 :
ca y est on se veille???
ben trop tard!!!
vous n'avez pas lu son programme????
tant pis pour vous!!!!!
a écrit le 01/02/2018 à 3:57 :
Micron 1er , encore quatre longues annees ! Ca lui laisse largement le temps de detruire moults avantages "acquis". Il n'y aura pas de profondes reformes, ce dernier a trop peur des syndicats de fonctionnaires entre-autre.
Puis viendra 2022, les prochaines erections pestilentielles. Les francais forts mecontents pour le punir, voteront wauquiez, baroin, voire le benjamine du fhaine.
Que du bonheur. Bon courage malgre tout, en attendant ca va saigner.
a écrit le 31/01/2018 à 20:46 :
J'ai voté Macrom l'européen.....j'attends toujours! Quant à la baisse, voyons?
routes à 80km/h, taxes sur l'essence, etc....cela fait lourd dans la balance, non?
a écrit le 31/01/2018 à 19:20 :
Jupiter doit descendre de l'Olympe et se rappeler qu'il a été élu par défaut et non par conviction. Autocratisme et décisions inadmissibles de lui et son toutou opportuniste de Philippe dans des décisions dont ne veulent pas les français (NDDL, route...)
a écrit le 31/01/2018 à 19:02 :
Je doute que la baisse de sa popularité puisse changer quoi que ce soit, il suffit de regarder sont mentor Hollande qui à "tenu le cap" de sa trahison jusqu'au bout.

Ce que je trouve interessant en revanche, c'est de voir que l'effet de la poudre de perlinpinpin sur les français ne dure que 9 mois.
a écrit le 31/01/2018 à 18:45 :
Vous en faites pas, il ne lui reste que 4 ans, si toutefois vous ne le réélisez pas. A suivre.
a écrit le 31/01/2018 à 17:35 :
Macron a fait des cadeaux aux riches ils et president des riches les promesses de macron je donner un € est je prends 3 € gains net 0€ !!!! Prendre de l argent aux retraitees a 1200 € ils y a Que macron pour feres ça mètres les personnes âges dans la précarité aucun pitié ? 👎👎👎
a écrit le 31/01/2018 à 17:19 :
Macron a pris une décision courageuse, au contraire des gouvernements des 30 dernières années qui ont laissé pourrir cette affaire.
Les français le savent puisqu'ils étaient plus de 60 % a approuver cette décision.
a écrit le 31/01/2018 à 16:42 :
Cette chute était prévisible pour deux motifs: Le renoncement à L'aéroport nantais, même si soit disant approuvé par une large majorité de français. Macron n'a pas tenu une promesse de campagne. Deuxième raison: On ne voit rien venir de concret après la réforme du code du travail, sentiment de pilotage à vue. On s'impatiente.
Réponse de le 31/01/2018 à 22:21 :
D'autant plus que les régions de l'ouest, très majoritairement favorables à NDDL, sont politiquement très centristes; ont très largement soutenu Macron en 2017 (en Loire Atlantique sur 10 députés 9 LREM et un Modem...). Or n'oublions pas qu'au premier tour son avance sur ses 3 poursuivants n'était pas si considérable : seulement 1 million de voix de plus que MLP et 1,4 millions face à FF. Perdre l'Ouest qui lui a fourni le gros de ses troupes pourrait lui coûter très cher s'il briguait sa propre succession.
Réponse de le 01/02/2018 à 15:35 :
"Or n'oublions pas qu'au premier tour son avance sur ses 3 poursuivants n'était pas si considérable".

Il manquait un poursuivant :

Emmanuel Macron (En Marche!) : 24,01%
Marine Le Pen (Front National) : 21,30%
François Fillon (Les Républicains) : 20,01%
Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) : 19,58%
Réponse de le 01/02/2018 à 22:05 :
@lachose : ce poursuivant-là a fait pschitt aux législatives, de plus il est discrédité par les pitreries de Ruffin élu sous sa bannière, ou les scandaleux errements d'Obono.
a écrit le 31/01/2018 à 16:27 :
Tout est pourtant limpide !!! F.Asselineau nous avait prévenu lors de la campagne présidentielle. La vidéo suivante compare une à une les prévisions de l'UPR en avril dernier, et la réalité de la politique "française" d'aujourd'hui. Tout est dit.
https://www.upr.fr/videotheque-upr/video_militante_gope
a écrit le 31/01/2018 à 16:22 :
Les présidents français élus qu' il s' agisse de Macron ou de ses prédécesseurs sont là pour continuer de vider l' état de son pouvoir régalien, poursuivre l' intégration vers les euro -régions sous pouvoir central de Bruxelles, détourner l' autorité vers le pouvoir supérieur de ..Bruxelles, le reste n' est que divertissement.
Enfin à ce stade ultime, vous discutez avec qui ?
Avec les propriétaires, les lobbies américains ..

https://www.upr.fr/conferences/les-euro-regions-et-lobjectif-des-redecoupages-territoriaux-en-france
a écrit le 31/01/2018 à 15:38 :
Les Français changent d'avis facilement.
a écrit le 31/01/2018 à 14:41 :
Dans l'ouest , Macron dégringole de 66 % à 34 % , c'est l'effet nddl , je l'ai toujours soutenu , mais là je commence à douter de ce gouvernement .
a écrit le 31/01/2018 à 14:34 :
Macron,COP21 et tout le tra la la,passe par dessus le rapport défavorable du CNPN pour construire le GCO de Strasbourg
VINCI fait ce qu'il veut,destruction des zones humides etc...L'enquête publique n'a même pas encore eu lieu que déjà Vinci occupe les lieux
Vinci roi de France .Le manant n'a qu'a subir cette autoroute dont les rapports disent qu'elle n'apportera aucune amélioration pour accéder à Strasbourg..
Les autoroutes allemandes vont pouvoir nous renvoyer les camions des pays de l'Est merci Monsieur Hulot.
Bientôt les habitants avec leurs voitures d'un certain age, soit disant vétustes ne pourront plus accéder aux commerces voisins, ni se rendre chez le médecin mais l'autoroute FRIC de Vinci pourra elle continuer à polluer ces mêmes personnes avec ses poids lourds .
On marche sur la tête
a écrit le 31/01/2018 à 14:31 :
Les Français se réveillent ils s'aperçoivent qu'ils ont élu un menteur qui ne devait pas augmenter les taxes et c'est ce qu'il fait en premier .
Réponse de le 31/01/2018 à 20:55 :
Vous at-il parlé de sa GOPEodépendance où quand un résident n' a pas les manettes ....?
https://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon
a écrit le 31/01/2018 à 14:30 :
enfin une bonne nouvelle
a écrit le 31/01/2018 à 13:54 :
Àgé de cinquante ans suite à un licenciement économique et après 2 ans de chômage, lié à la difficulté de retrouver un emploi à mon âge, j'ai du accepté pour les mêmes responsabilités et missions un poste corvéable sans limite et une rémunération de 2 225 euros net mensuel pour une flexibilité accrue aux horaires atypiques au lieu de 3 280 euros net cadre au forfait pour un groupe pratiquement de la même taille et C.A.. Macron veut rendre la France compétitive en sacrifiant la classe moyenne pour faire mieux que le tchèque, la Pologne,... la Roumanie... pourquoi pas la Bulgarie et la chine au nom de la modialisation. Je m'interroge aujourd'hui à quoi sert l'union Européenne si c'est pour dégrader notre niveau de vie, sociale, retraite,... La mondialisation et l'U.E. n'est qu'un mirage qui ne profite qu'à une minorité...
Réponse de le 31/01/2018 à 16:21 :
@Précarité - Si vous souhaitez des réponses à vos interrogations, et si vous êtes prêt à entendre des analyses à l’opposé de la pensée unique européiste, je vous invite à visionner les conférences de F. Asselineau sur upr(point)fr
a écrit le 31/01/2018 à 12:48 :
La popularité de Macron baisse, il y a de quoi. Je viens de percevoir ma retraite du mois de Janvier et les 1,7% de CSG font mal au pouvoir d'achat. Celle-ci je ne vais pas l'oublier pour les prochaines élections.
Réponse de le 31/01/2018 à 14:33 :
Il ne fallait pas voter pour lui ,vous avez le revers de la médaille .
Réponse de le 31/01/2018 à 16:41 :
ne m'en voulez pas de remuer le couteau dans la plaie, car tous le retraités autour de moi réagissent comme vous, après avoir voulu lui donner sa chance : il faut éviter de faire confiance à un banquier investisseur.
Réponse de le 31/01/2018 à 16:44 :
vous le saviez avant non. alors pourquoi l avoir élu
Réponse de le 31/01/2018 à 16:52 :
Tout va tomber et pour cause, l' emploi est expatrié à 400 euros à l' est de l' est ce qui vous rend de fait compétitif à 400 euros de niveau salarial ...!
Jamais avant dans le cadre cette Ue de la spoliation des couches moyennes laborieuses, vite un FREXIT sauf à m' apporter LA solution.
a écrit le 31/01/2018 à 12:42 :
Macron n' a pas le choix, il a été fabriqué médiatiquement et donc élu pour poursuivre, en stakhanoviste appliqué, la politique des GOPE après Hollande derrière El Khomri.

La politique ..française se trouve de fait dans une impasse puisque l' élection de Macro n' a été de fait qu' un changement dans l' agenda et l' organigramme européiste, tel que l' anticipait l' UPR..

https://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon
Réponse de le 31/01/2018 à 16:46 :
99 % des français dorment encore, il faut les réveiller, bravo!
a écrit le 31/01/2018 à 11:35 :
Une sacré équipe macron E Philippe un hollande à tout mis sur la vois macron en profite mais ils a fait quoi ? Si ? A vous de ? E Philippe Areva 6 millards de € de pertes les promesses c est bidons tout à augmente en plus leS augmentation c est pour les actifs aux leS personnes qui non riant Bron leS a 900 € une personne qui a travaillé normalement c est 1100 plus comple m . Tres peut-d écart stop macron dès voles les classes ouvrière pour donner aux riche la présidence c est pa holywoode angelina jolis u b2. Est une france laborieuse stop macron
a écrit le 31/01/2018 à 11:19 :
La popularité de macron elle se dégrade avec macron pour les petits c est le moyen âge choléra lèpre méningite ciphilis le recul de la vie c est pas une plaisanterie bientôt ?
Réponse de le 31/01/2018 à 12:06 :
Même la presse inféodée a 90 % a Macroleon par le biais de ces 8 Oligarques Milliardaires les FR ne croient plus à la com de ce PDT et de son fan club godillots en marche la réalité 260000 migrants importés par les passeurs ! 4,5 Milliards€ d’impôts nouveaux au 1er janvier 2018 nos anciens sont mal traités dans les EPHAD les retraités matraquer fiscalement la FR Est devenue le pays des droits des autres personne ne croit à l’augmentation du pouvoir d’achat et à vos sondages bidons tenus par l’oligarchie
a écrit le 31/01/2018 à 11:06 :
mr MACRON refute d'etre le president des riches pourtant !!!! la hausse de la CSG

1 ,7 % DEDUCTIBLE !!!!!!!!!!!! passe à 1,02 pour un revenu impose a 40 % !!!!!!!!
de meme la flat taxe qui n'avantage que les hauts revenus rien a voir avec la relance de l'industrie
a écrit le 31/01/2018 à 11:01 :
sondages truqués ! la chute ne date pas d hier la BRETAGNE et tous ses agriculteurs sont très remontés ! ils ont le soutien de la population ... gouverner sans le peuple est voué l échec .... en marche ils gouvernent que pour les élites
a écrit le 31/01/2018 à 10:54 :
Du vent, de la com, une parodie de cour, pas de réformes réduisant le train de vie public, baisse du pouvoir d'achat au travers de toutes les hausses de coûts que chacun subi, mépris des retraités et des vieux, alors popularité en chute libre, c'est normal
a écrit le 31/01/2018 à 10:47 :
Pas content sur la fiscalité, la CSG,les cotisations sociales ,la politique en faveur des plus riches ,la vitesse à 80km,notre dame des landes, les demandeurs d'asile .mais rien sur la loi travail ,déja oublié par les francais ?
a écrit le 31/01/2018 à 10:03 :
Plus de 65 ans, en couple, 3400 euros de retraite par mois MAIS;ce mois-ci : 60 euros en moins sur nos retraites ! MERCI Mr MACRON ! Heureusement, nous avons encore notre libre-arbitre, avons voté et voterons...

NB- Et qu'allez-vous faire de NOUS et de nos "VIEUX", avec votre politique de "vente au privé" des EHPAD...? Car le PRIX des EHPAD publics devient prohibitif-faute d'aide suffisante de l'Etat...Attention Mr le Président : certains "vieux ne votent pas -ou plus, MAIS leurs enfants, leur famille et amis, eux, VOTENT !
Réponse de le 31/01/2018 à 11:07 :
Nous c'est pareil:4300 euros de retraite a deux,et on commence a avoir beaucoup de mal en fin de mois!Cette année nous partirons moins souvent en vacances et moins loin!Merci Macron et son gouvernement spoliateur!
Réponse de le 31/01/2018 à 11:30 :
"MERCI Mr MACRON ! Heureusement, nous avons encore notre libre-arbitre, avons voté et voterons..."

Puis c'est efficace hein, heureusement que vous êtes là...
Réponse de le 31/01/2018 à 16:43 :
@RETRAITE RATP - Vous êtes sérieux ? Si tel est le cas, alors la politique de rigueur va vous faire du bien, et à la planète aussi !
a écrit le 31/01/2018 à 10:02 :
Voilà comment les président successifs pro Ue ont détruit ce pays tandis qu' ils se gobergent ..
Et nous devrions les encenser ..?
Quand il n' y a a plus d' entreprises car elles sont délocalisées à l' est à 400 euros mensuels à l' est, elle ne risquent pas de faillir ..
Et pendant qu' on nous raconte des histoires, le chômage explose de manière exponentielle.
Le constat sur janvier est ébouriffant.
400 licenciements chez Sanofi, 900 licenciements chez Société Générale, 1800 licenciements chez Peugeot, 2500 chez Carrefour ..qui dit mieux ?
Nestlé 600 licenciements prévus, Bosch Rodez 800 licenciements, on évoque de 3700 licenciements au Crédit Lyonnais.

https://www.upr.fr/actualite/un-aveu-terrible-du-figaro-en-7-ans-le-chomage-na-pas-baisse-une-seule-fois
Réponse de le 31/01/2018 à 11:05 :
Stop à la désinformation !
1. Nestlé est une entreprise suisse.
2. Il ne s'agit pas de licenciements, mais de suppression de postes (démissions, départs à la retraites...)
Réponse de le 31/01/2018 à 12:57 :
Stop au baragouinage car on parle bien là d' emplois français..
a écrit le 31/01/2018 à 9:59 :
Mr Macron, comme les autres politiciens européistes, n'est qu'un rouage de l'administration de Bruxelles! C'est quand il fait des écarts qu'il obtient des "bons points"; ce qu'il fait de temps en temps, avec l'accord de ses supérieurs, pour nous endormir!
a écrit le 31/01/2018 à 9:36 :
Pourquoi parler de Wauquiez dans cet article ?

Simple parce que l'oligarchie mise sur un wauquiez-macron en 2022 imposant aux gens, une nouvelle fois, de voter contre wauquiez qui est condamné comme tous les candidats d'extrême droite à ne jamais se faire élire mais ces gogos de partisans sont tellement manipulables et ont tellement d'échos dans les médias qu'ils suffisent largement à faire impression.

La peur, principale motivation du vote macron, comment voulez vous que ça tienne...

La fabrique à opinion.
Réponse de le 31/01/2018 à 10:46 :
Pourquoi ne parlez vous pas de Mélenchon qui fera aussi un excellent candidat contre Macron pour assurer sa réélection. Les gens n'ayant pas envie de se battre pour acheter du papier toilette comme dans le pays dont il admire les dirigeants.
Réponse de le 31/01/2018 à 17:36 :
Ils tentent d' installer la suite, l' Alternative qui va de fait, un Young Leader comme Macron pour faire la politique appétente de l' UE..

Au secours, SOS, non au démantèlement, Upr et Frexit, vite.
Réponse de le 31/01/2018 à 19:30 :
"Pourquoi ne parlez vous pas de Mélenchon qui fera aussi un excellent candidat contre Macron pour assurer sa réélection"

Merci beaucoup pour le fou rire !
a écrit le 31/01/2018 à 9:15 :
Tout dépend des critères utilisés .
Dans les catégories enfumage et aides aux nantis il est intouchable par contre dans les catégories qui touchent le citoyens dans leur vie quotidienne c'est une autre histoire !
a écrit le 31/01/2018 à 9:05 :
dehors macron
a écrit le 31/01/2018 à 8:54 :
Ras-le-bol de la communication du style 'tout va bien' à longueur de médias du président au service des ultras riches ....rien ne s'arrange dans ce pays où à dose homéopathique et les vrais gens le constatent tous les jours !
a écrit le 31/01/2018 à 7:53 :
Normal que des discourt pas de reforme en profondeur de la suradministration, donc pas de baisse d'impots au contraire matraquage en tout genre en Janvier.
Les Francais vont vites comprendre que rien de change!!!!
a écrit le 31/01/2018 à 7:33 :
Notre roi vous répondrait que parfois même le soleil a des tâches.....😁.....et pour autant il brille....enfin sur le microcosme et son entourage de flatteurs .....!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :