La réforme des retraites reste dans le viseur de l’exécutif

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire affirme que la refonte du système de retraites, qui a été interrompue par la crise sanitaire, pourrait bientôt redevenir une priorité du gouvernement.

3 mn

Il faudra poursuivre les réformes structurelles: la priorité, ce sont les retraites, a déclaré M. Le Maire au Journal du Dimanche.
"Il faudra poursuivre les réformes structurelles: la priorité, ce sont les retraites", a déclaré M. Le Maire au Journal du Dimanche. (Crédits : Benoit Tessier)

Il reste déterminé à aller au bout. La réforme des retraites, projet interrompu par la crise sanitaire, reste une "priorité", selon le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, alors que le flou demeure sur sa remise en chantier avant la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron. "Il faudra poursuivre les réformes structurelles: la priorité, ce sont les retraites", a déclaré M. Le Maire au Journal du Dimanche. A l'origine conçue comme l'une des grandes réformes de la présidence d'Emmanuel Macron, la refonte du système de retraites a été interrompue début 2020 par le déclenchement de la crise du Covid-19, après avoir provoqué d'importants mouvements sociaux.

M. Macron a, cette semaine, relancé le sujet, jugeant que la réforme ne pourrait être reprise "en l'état" mais prévenant qu'il n'hésiterait pas à prendre des décisions "difficiles" d'ici à l'élection présidentielle du printemps 2022. "Le président de la République a été clair" quant au fait que la réforme ne pouvait être reprise telle quelle, a admis M. Le Maire.

Bayrou juge la réforme "inéluctable"

Mais cela n'"exclut pas de tenir compte de la situation individuelle de chacun", a-t-il nuancé, ce principe ayant été présenté par le gouvernement comme la philosophie de base de la réforme. Interrogé à ce titre sur l'hypothèse d'un système de retraite à points, M. Le Maire s'est abstenu de répondre clairement, se contentant d'insister sur la nécessité d'"équilibrer" le système actuel. Il n'a par ailleurs pas précisé quel calendrier il souhaitait pour la réforme.

Samedi, le président du Modem François Bayrou, principal allié de M. Macron au sein de la majorité, avait déjà jugé "inéluctable" de mener la réforme des retraites. Selon une source gouvernementale, le chef de l'Etat devrait donner plus de détails sur ses intentions début juillet, avec probablement le lancement d'un sommet social.

"Nécessité absolue"

Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé, a lui aussi qualifié de "nécessité absolue" la réforme du système des retraites. "Nous attendons des rapports qui vont nous permettre de savoir à combien s'élève le trou des retraites et quel serait l'impact de telle ou telle décision", a-t-il indiqué sur BFMTV ce dimanche. Il souhaite "un débat le plus serein possible" sur ce dossier, "en toute transparence et loin des postures idéologiques".

Côté calendrier, le ministre "ne considère pas qu'il nous reste quelques mois", mais "qu'il nous reste quelques mois et cinq ans supplémentaires". "Les réformes ne vont pas s'arrêter en janvier 2022, a-t-il affirmé. Il est urgent de continuer."

(avec AFP)

3 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 33
à écrit le 08/06/2021 à 11:45
Signaler
CFDT, FO, CGT, UNSA, etc, sont contre la réforme des retraites puisque à 98,90% leurs adhérents sont des fonctionnaires qui partent en moyenne à 52 ans à la retraite contre 62 ans pour le privé. Ils veulent conserver un avantage non justifiés et très...

à écrit le 08/06/2021 à 8:46
Signaler
« Avant toute réforme, les boomers doivent rendre l'argent et rembourser leurs dettes. Toute leur vie, ces gens-là ont vécu au-dessus de leurs moyens et ils tentent maintenant de faire payer leurs dettes à leurs propres enfants ! Leur niveau de vie e...

à écrit le 07/06/2021 à 15:47
Signaler
Ce gouvernement a complétement oublié les enseignants. Il n'a augmenté que les jeunes enseignants. Quel régime de retraite envisage t'il pour eux, qui risquent d'être très pénalisé par la réforme qui était dans les tuyaux.

le 07/06/2021 à 21:23
Signaler
Le lobby de l'éducation nationale nous coûtent déjà bien assez cher avec son budget de 70+ milliards par an pour finir derrière toutes les ex-républiques soviétiques dans les classements scolaires internationaux. Par ailleurs, les profs se sont...

à écrit le 07/06/2021 à 13:00
Signaler
Au vue du fric qu'ils ont donné a leurs potes, il faudra bien aller chercher le fric quelque part !!! ils l'ont fait avec les chomeurs bref disons que cela va dans la continuité ! Et puis si leurs amis assureurs peuvent se repaitre d'une nouvell...

à écrit le 07/06/2021 à 12:30
Signaler
La retraite est faite pour pouvoir bouffer quand on ne peut plus travailler, au nom de la solidarité. C’est donc une belle invention, qui a été malheureusement bien dénaturée en créant une caste de rentiers (geignards, en plus) partis souvent bien t...

le 07/06/2021 à 13:08
Signaler
Ceux en retraite actuellement ou qui vont y parvenir on souvent fait plus que 35 heures par semaine.. parfois ils en ont fait même le double.. donc ils n'ont pas dans la carcasse 42 ans de cotisations mais 70 ou 80... J'accorde qu'un paquet de statu...

à écrit le 07/06/2021 à 8:59
Signaler
Rassurer avant tout leur mandataire a Bruxelles pour obtenir leur appuis lors des élections présidentielles!

le 07/06/2021 à 13:01
Signaler
Oui si la france a la présidence de l'europe au même moment que l'élection présidentielle, a votre avis , c'est quoi le deal !!??!!

à écrit le 07/06/2021 à 8:03
Signaler
La reforme des retraites est une obligation si on veut continuer à les payer. Les politiques doivent faire preuve de courage

le 07/06/2021 à 9:19
Signaler
Généralement ceux qui sont favorable à cette réforme ne sont pas concerné ,est-ce ton cas ?

à écrit le 07/06/2021 à 6:30
Signaler
La loi Macron pour la flexi-précarité des salariés du privé mais toujours autant de rigidité dans les prélèvements obligatoires pour garantir les régimes spéciaux. Les fonds de pension privés à la française ne sont pas prêts de voir le jour mal...

à écrit le 06/06/2021 à 21:00
Signaler
Bonne nouvelle, cela va me permettre de faire grève et de participer au blocage du pays. Que du bonheur de pouvoir se retrouver entre camarades, après cette période de distanciation sociale. Merci Macron de nous offrir cela pour finir 2021.

à écrit le 06/06/2021 à 20:39
Signaler
La réforme en novlangue bruxelloise des retraites est couchée dans les GOPE ou feuille de route de Bruxelles et est à exigée par le donneur d 'ordres européiste, waht else?.. Pourquoi BLM est-il incapable d' assumer la gnèse...

à écrit le 06/06/2021 à 20:39
Signaler
La réforme en novlangue bruxelloise des retraites est couchée dans les GOPE ou feuille de route de Bruxelles et est à exigée par le donneur d 'ordres européiste, waht else?.. Pourquoi BLM est-il incapable d' assumer la gnèse...

à écrit le 06/06/2021 à 20:12
Signaler
Encore une réforme "indispensable" pour user jusqu'à la mort les salariés du privé et offrir du bon temps aux ponctionnaires dont la dernière réforme a transformé des régimes spéciaux scandaleux calculés sur les 10 dernières années ayant fait l'ob...

le 06/06/2021 à 21:12
Signaler
Vous faites pas de raccourcis partisans ... pour mettre les retraites du public au même condition que celle du privé ça va nécessiter : Des milliards de cotisation de l état patron au titres des retraites complémentaires ( comme dans le secteur p...

le 06/06/2021 à 21:15
Signaler
Vous faites des raccourcis partisans ... pour mettre les retraites du public au même condition que celle du privé ça va nécessiter : Des milliards de cotisation de l état patron au titres des retraites complémentaires ( comme dans le secteur priv...

le 06/06/2021 à 21:15
Signaler
Vous faites des raccourcis partisans ... pour mettre les retraites du public au même condition que celle du privé ça va nécessiter : Des milliards de cotisation de l état patron au titres des retraites complémentaires ( comme dans le secteur priv...

à écrit le 06/06/2021 à 17:49
Signaler
Il conte sur la réforme des retraites pour renflouer les caisses suite à la dette du COVID tout simplement. Pour le moment, c'est le seul levier qu'il a. Il aurait pu augmenter la TVA aussi.

le 06/06/2021 à 20:42
Signaler
S’il s’avère que ce Covid 19 est provoqué par le dollars ( d’où les écoutes actuelles ?) les Américains devront payer la dette Covid 19 , pour toute la planète. Ils pourront le rembourser en réquisitionnant la fortune de Pfizer et Moderna.

à écrit le 06/06/2021 à 17:39
Signaler
Crise Sanitaire et Economique, et moral des FR très endommagé. FO CGT S.U.D SNES-FSU Extrème-Gauchistes, vont tout paralyser de sept à déc inclu : la FR le peut-elle ? Oui il faut refonder les système des retraites : déficit dramatique No...

à écrit le 06/06/2021 à 13:31
Signaler
Le Nono je l'ai vu a la télé a midi, il a très sérieusement expliqué qui si l'irlande passait son IS de 12.5 a 15 les multinationales reviendraient payer 28% en france au lieu de 15 là bas. Il est difficilement compréhensible que l'on ai de tels benê...

à écrit le 06/06/2021 à 12:43
Signaler
Voilà un speudo économiste même pas honnête dans ses propos et ne veut pas reconnaître la force des Gillets jaunes le peuple profond dans ses racines qui a tordu le coup de ce gouvernement de pacotille qui tient en place que par les institutions et n...

à écrit le 06/06/2021 à 12:25
Signaler
A l'égard des classes laborieuses salariées? La raison de cette précipitation est évidente. Dans quelques semaines le conseil constitutionnel va rappeler au président que l'état d'urgence sanitaire, ça commence à bien faire et va exiger qu'on en s...

à écrit le 06/06/2021 à 12:18
Signaler
C'est la contre-patrie des 40 milliards fournis par la banque centrale européenne. Et dire, qu'en plus, il faudra rembourser 60 milliards. Bon, la bonne nouvelle, c'est qu'il n'y aura bientôt plus de maison de retraite et autre EPADH mouroir. On p...

à écrit le 06/06/2021 à 10:08
Signaler
Avant toute réforme, les boomers doivent rendre l'argent et rembourser leurs dettes. Toute leur vie, ces gens-là ont vécu au-dessus de leurs moyens et ils tentent maintenant de faire payer leurs dettes à leurs propres enfants ! Leur niveau de vie ...

le 06/06/2021 à 16:36
Signaler
Comme si l'argent avait une valeur quelconque sans être adossé sur l'échange!

à écrit le 06/06/2021 à 10:02
Signaler
ah maintenant que le vaccin est produit en quantité de plus en plus importante, l'UE va rappeler à l' ordre les pays du club med... pour la France, il faudra appliquer au plus vite les GOPE 2019, car ceux de 2021 sont également à accomplir. cela ...

à écrit le 06/06/2021 à 9:52
Signaler
L’âge de départ doit être cohérent par rapport à l’entrât de santé des Français : j’ai une collègue après des nombreuses années de travail , 6 mois avant la retraite s’est retrouvé en soin palliatif. Le nombre d’heures de travail par semaine ne faib...

le 06/06/2021 à 12:35
Signaler
L'âge de départ doit surtout être cohérent avec l'état du marché du travail. Il est particulièrement pervers de demander à des gens qui ont été mis au chômage à 55 ans de faire semblant de rechercher un emploi, dont tout le monde comprend qu'il n'exi...

le 06/06/2021 à 14:35
Signaler
L’état du marché du travail n’est pas un paramètre du hasard. Depuis 2015 cet état est construit minutieusement , la France est un état vieillissant , les jeunes qui réussissent s’expatrient maintenant au cœur de la nouvelle économie mondiale : Shan...

à écrit le 06/06/2021 à 9:40
Signaler
De "exécutifs" à exécuteurs.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.