La Sécu poursuit sa cure d'amaigrissement

Ce jeudi 24 septembre, Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, a présenté le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2016.
Fabien Piliu

3 mn

La ministre des Affaires sociales vise un déficit de la Sécu sous les 10 milliards en 2016
La ministre des Affaires sociales vise un déficit de la Sécu sous les 10 milliards en 2016 (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La Sécu conjuguera-t-elle bientôt la crise au passé ? C'est ce qu'assure Marisol Touraine. Lors de la présentation du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2016, la ministre des Affaires sociales a annoncé que le déficit cumulé de la Sécu et du Fonds de solidarité pour la vieillesse (FSV) passerait sous la barre des 10 milliards d'euros en 2016, à 9,7 milliards d'euros exactement, contre 12,8 milliards d'euros en 2015. Ce serait inédit depuis 2008.

Pour accomplir ce nouvel effort, ce sont une fois de plus des économies sur la dépense qui seront réalisées. La progression des dépenses sera limitée à 1,75%, contre 2% en 2015, un "niveau historiquement bas" précise la ministre, atteint grâce à la " lutte contre les actes inutiles et redondants ", au " développement des génériques " , à " l'efficience des dépenses hospitalières" et au " virage ambulatoire ". Sur ce point, Marisol Touraine a indiqué que l'objectif d'une opération sur deux - sans hospitalisation de nuit - réalisée en ambulatoire, fixé à 2016, était " en passe d'être atteint ".

Tout le monde est concerné

Concrètement, ce sont 690 millions d'euros d'économies qui sont programmés à l'hôpital et plus d'un milliard d'économies qui seront réalisées grâce à une baisse des prix des médicaments et au développement des génériques et encore plus d'1,2 milliard d'euros d'économies qui sont prévues en encadrant davantage les actes des praticiens, via « la pertinence et le bon usage des soins ». Déjà très remontés contre le projet de loi Santé actuellement débattu au Parlement et qui, selon eux, entrave notamment leur liberté d'installation et favorise le tout-hôpital, les médecins libéraux devraient apprécier.

Point positif, le régime de retraites "de base" affichera un excédent de 500 milliards d'euros en 2016, pour "la première fois depuis 2004", a précisé la ministre.

L'accès aux soins préservé ?

Ces nouvelles économies se feront-elles au détriment de l'accès aux soins des citoyens ? Marisol Touraine assure du contraire, en dépit de la prochaine réforme de la revalorisation des prestations sociales qui devrait permettre à la Sécu d'économiser 500 millions d'euros... " Pas un euro n'a été économisé sur le dos des Français. Pas une franchise, un déremboursement n'a été voté ", a-t-elle insisté avant de présenter une série de mesures permettant de renforcer cet accès aux soins, notamment pour les personnes les plus modestes. C'est le cas de " la protection universelle maladie " qui simplifie les démarches des assurés pour faire valoir leurs droits à remboursement. Des contrats de complémentaires santé " moins chers, labellisés " pour les personnes de plus de 65 ans seront bientôt mis en place, conformément à une promesse de François Hollande, le président de la République. Par ailleurs, les salariés enchaînant les contrats très courts pourront également profiter d'une aide financière de leurs différents employeurs pour s'offrir une couverture santé complémentaire, qui sera obligatoire le 1er janvier 2016. L'accès des mineures à la contraception sera renforcé, la prévention de l'obésité développée chez les enfants.

Un retour à l'équilibre bien lointain

En dépit de cette nouvelle cure d'amincissement, la route est encore longue jusqu'à l'équilibre des comptes de la Sécu dont le trou record, de 23,9 milliards d'euros, fut enregistré en 2010. Il faut remonter à 2001, pour observer le dernier excédent budgétaire de la Sécu. Dans son rapport publié la semaine dernière, la Cour des comptes annonçait viser l'horizon 2020. Les prévisions du gouvernement ne vont pas si loin. En 2019, si le régime général devrait, selon les estimations de l'exécutif, afficher un excédent de 1,8 milliard d'euros, le déficit du FSV, anticipé à 2,8 milliards d'euros à cette date, devrait plomber les comptes globaux. Pour la Commission des comptes de la sécurité sociale, le retour à l'équilibre des comptes de la Sécurité sociale n'est pas "à espérer" avant 2020. Ou 2021.

Fabien Piliu

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 25/09/2015 à 13:07
Signaler
LA SURVEILLANCE DES ARRETS MALDIE EST UNE BONNE CHOSSE. CE QUE L ON SAIT C EST QUE DEPUIS LONGTENT QUE CEUX QUI EN ABUSSENT LE PLUS CE SONT LES FONCTIONNAIRES. IL NON PAS DE JOURS DE CARENCE PENDANT QUARANTE CINQ JOURS DAFILER ?ILS NE SE PRIVENT PAS...

à écrit le 25/09/2015 à 12:07
Signaler
Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que la SS augmente nécessairement plus vite que le PIB et même plus vite que la population à cause de la composante santé qui est partout dans le monde un marché en croissance forte (vieillissement, tec...

à écrit le 25/09/2015 à 7:27
Signaler
Depuis des années, les Ministres de la Santé successifs se gargarisent des efforts entrepris (prévus ?) pour réduire le déficit de la Sécurité Sociale. Depuis des années, le déficit est abyssal et rien de sérieux n'est pas pour arriver à l'équilibre...

à écrit le 25/09/2015 à 1:33
Signaler
Supprimer l'AME, ( 800 millions à 1 mds), aide médicale gratuite aux étrangers (pour démanteler surtout les filières organisées) et récupérer auprès des différents états débiteurs les sommes dues au titre des soins dispensés à leurs ressortissants no...

à écrit le 24/09/2015 à 20:53
Signaler
Mais 2020, c tout près, le trou de de 23.9 Mds, c pas notre matamore en chef qui était au pouvoir???

à écrit le 24/09/2015 à 18:49
Signaler
Il n'y a pas mille solutions: réduire le nbre de fonctionnaires, réduire la CMU, moins imposer les créateurs de richesses (entreprises,start-ups, la rnd), etc....

le 24/09/2015 à 19:14
Signaler
Les employés des CPAM, des MSA, des CAF ne sont pas des fonctionnaires. Ce sont des employés du privé chargés de missions de service public. On a la même retraite et le même niveau de revenus que les employés du privé. Les effectifs sont loin d'être ...

le 24/09/2015 à 23:59
Signaler
la mentalité , le rythme de travail et la sécurité de l'emploi sont pourtant équivalent à la ponction publique , jouer sur les mots et les statuts , une belle embrouille in fine .

le 25/09/2015 à 8:20
Signaler
la mentalité , le rythme de travail et la sécurité de l'emploi sont pourtant équivalent à la ponction publique , jouer sur les mots et les statuts , une belle embrouille in fine .

le 25/09/2015 à 12:18
Signaler
Ici le statut n'a aucune importance. il s'agit d'activité assurancielles simplement elles sont régulées. Aux US où l'administration n'est pas présente sur ces domaines, les coûts de gestion sont encore plus élevés. Par contre il faut en finir avec ce...

à écrit le 24/09/2015 à 17:16
Signaler
A peine une légère cure d'amincissement avec beaucoup de cosmétiques et en attendant la reprise de poids due à nos chers ( très chers!!) migrants!

à écrit le 24/09/2015 à 16:52
Signaler
est ce que la sécu paie l'AME ?

le 24/09/2015 à 21:15
Signaler
Non, l'AME a une enveloppe spécifique du ministère de la Santé et ne dépend pas de la Sécu.

à écrit le 24/09/2015 à 16:49
Signaler
Au final les assurés seront moins assurés et les coûts de fonctionnement scandaleux de cet organisme de fonctionnaires ne seront pas touchés. C'est dégueu mais c'est comme ça en France socialiste.

le 24/09/2015 à 17:40
Signaler
faudra prendre quelques médicaments pour vous relaxer .votre anti fonctionnaire vous fait tellement honneur que vous oublier que la secu n est pas gérer par des fonctionnaires mais avec votre argent qui doit être correctement utiliser pour que tout l...

le 24/09/2015 à 17:50
Signaler
En attendant, le déficit est divisé par 2 depuis 2010 et le règne Sarkosy, bravo Mme la ministre et n'écoutait pas les médisants qui ne font que critiquer.

le 25/09/2015 à 1:46
Signaler
@Barney : Votre message vous trahit. Vous ne pouvez être que Madame Touraine pour écrire de tels propos! Vos allégations désespérées accroissent inexorablement votre impopularité due à votre méconnaissance et votre incapacité à comprendre le monde d...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.