Le chômage repart à la hausse en février (+ 0,4%)

 |   |  545  mots
Pas de miracle, en février le nombre des demandeurs d'emploi (catégorie A) est reparti à la hausse  (+12.800), après avoir baissé en janvier.
Pas de miracle, en février le nombre des demandeurs d'emploi (catégorie A) est reparti à la hausse (+12.800), après avoir baissé en janvier. (Crédits : reuters.com)
Pas de miracle, le chômage a de nouveau augmenté en février (12.800 demandeurs d'emploi supplémentaires, soit + 04%), après avoir diminué de 0,5% en janvier. Le gouvernement espérait un deuxième mois consécutif de baisse à la veille du second tour des élections départementales.

Il n'y a pas eu de miracle. Alors que le gouvernement espérait une deuxième baisse consécutive du chômage en février - après celle de 0,5% enregistrée en janvier -  qui aurait pu servir d'argument pour le second tour des élections départementales du dimanche 29 mars, c'est l'inverse qui s'est produit.

La bonne surprise de janvier est en effet quasi effacée un mois plus tard avec une progression de 0,4% (soit 12.800 demandeurs d'emploi supplémentaires) du nombre des inscrits en catégorie "A" en France métropolitaine. Soit une hausse de 4,6% sur un an. Si l'on tient compte des Dom, la progression atteint 0,3% sur un mois et 4,4% sur un an. Il sont ainsi 3.755.000 inscrits en catégorie "A".

Si, cette fois, on comptabilise également les demandeurs d'emploi qui ont eu une activité partielle dans le mois (les catégories "B" et "C"), le total des demandeurs d'emploi inscrits en catégories "A", "B" et "C" a progressé de 0,6% en février (0,5% en incluant les Dom), soit 30.400 inscrits supplémentaires. Au total, dans ces trois catégorises, ils sont (Dom compris) 5.561.000 à être inscrits à Pôle emploi, en hausse de... 6,2% sur un an.

Le chômage des"seniors" toujours en forte hausse, celui de jeunes recule

Comme d'habitude, hélas, ce sont les "seniors" de plus de 50 ans qui connaissent la plus forte progression du chômage sur un mois (0,7%) en catégorie "A". Et ce, magré les récentes mesures les concernant annoncées par le ministre du Travail François Rebsamen.

Il faut dire que son plan semble timoré par rapport au phénomène du chômage des plus de 50 ans. En revanche, le chômage des jeunes de moins de 25 ans recule de 0,3%. Là, à l'inverse, les mesures "jeunes", notamment les contrats aidés, fonctionnent à plein.

Quant à la tranche des "25 à 49 ans", elle connaît une hausse du chômage dans la moyenne du mois, soit 0,4%.

Et que dire du chômage de longue durée (plus d'un an de chômage)? Il poursuit sa hausse avec un nombre de chômeurs dans cette situation en progression de 0,8% sur un mois, et de... 9,5% sur un an.

L'intérim semble "frémir"

Des données qui prouvent qu'il va falloir patienter encore quelque temps avant que les nuages ne se dissipent sur le front du chômage, malgré les quelques signes positifs qu'enregistre l'économie (indice de confiance en hausse des entreprises, baisse des cours du pétrole, etc.) et l'entrée en vigueur effective des mesures prévues par le pacte de responsabilité, avec, notamment, la baisses des cotisations sociales depuis le 1er janvier 2015. Mais il en faudra plus pour relancer le mouvement des embauches. Surtout, les entreprises sont actuellement en position de produire plus sans recruter, disposant de grandes réserves de productivité.

Le gouvernement pourra toujours s'accrocher à un petit signal encourageant pour l'avenir. Selon l'indicateur Prism' emploi (l'organisme qui fédère la quasi totalité des entreprises d'intérim), en février, l'activité dans l'intérim a progressé en moyenne de 3,7% - et même de 7,6% dans l'industrie - après, déjà, un hausse de 1,2% en janvier. Or, les données sur l'intérim constituent un indicateur avancée de la situation de l'emploi global. A confirmer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/03/2015 à 21:58 :
On nous sert une lubitz, pardon des lubies sur l'emploi: le chômage augmente, on va relancer les embauches pôle emploi?
a écrit le 27/03/2015 à 21:46 :
On nous annonce une nouvelle hausse du chômage… on aurait en AB et C 5 262 500 chômeurs et en comptant les DOM 5 561 000… alors on n’aime pas les jeunes français ? On aurait 600 000 non pourvus… il y aurait un problème de conditions de travail où laors on ne sait pas orieter les gens vers l’emploi ? Quelles réformes pour le chômage ? Des départs ? Des faillites ? Pour la croissance d’autres font mieux : les américains auraient 3,1 en 2015, l’Europe à 1,5… de médiocres performances et le vieillissement. La France a fait mieux que les usa mais avant 1980, les japonais aussi, puis les anglais entre 2000 et 2007 ont fait plus ou les espagnols. Entre 2008 et 2013, la France fait maintenant moins que les allemands à 0,74 contre 4,39. La croissance européenne plonge en 2012, y a-t-il un copilote dans l’avion ? Depuis 2008, le PIB français est au même niveau en 2014 en euros constants, il a augmenté outre-Atlantique ou en Allemagne. Le PMI de Mars est à 48,2 contre 51,9 en ZE après 51,1. Que faisons-nous ? Si on faisait dans le vice européiste, on ferait peut-être du pib ? On entend parler de mesures pour les retraites : les salariés passeraient à 67 ans contre 62 pour les fonctionnaires… avec punition de décote pour ceux qu’on met en pré-retraite. L’Europe a une logique d’élimination sociale en particulier des jeunes… ne manque-t-on pas de class actions ? L’Europe sa mise en faillite et son austérité, son chômage, sa croissance molle… On entend parler d’une dette française de 9570 milliards pour 2040 de déclaré… Heureusement qu’en France Airbus, consortium européen comme les fusées, fonctionne ! L'emploi et le niveau de vie on s'en moque?
a écrit le 27/03/2015 à 20:37 :
Pourquoi repart? Il avait baissé? Je suppose que pour vous il n'ayant pas de nouveaux inscrits le 31 janvier et le 1 février signifie qu'il a baissé en janvier? Mais c'était un samedi et un dimanche et pôle emploi est fermé ces jours là...
a écrit le 27/03/2015 à 11:09 :
et les salles de shoot.
Un chômeur devrait se voir proposer gratuitement une journée par mois en salle de shoot et jusqu'à 10 jours dans le mois quand il arrive en fin de droit.
Les droits seraient rechargeables à volonté jusqu'à ce qu'il devienne un bon électeur bien sage.
a écrit le 27/03/2015 à 10:02 :
En Europe il existe des pilotes fous qui conduisent des avions remplis de passagers à la destruction... des gens dangereux pour les sociétés et en faire subir le cout à tout le monde?
Ne fait-on pas dans les politiques suicidaires en terme de chômage ou de monnaie?
En France on parle déficit à réduire a que les prestations sont gelées... les allemands ont un meilleur salaire et pas ces problèmes d'austérité ou bien de logement cher.
Les sociétés européennes, n'ont-t-elles pas des remises en cause à faire?
a écrit le 27/03/2015 à 9:32 :
Le chômage continue sa hausse alors que le déficit n'est pas traité alors qu'on parle de réduction sans explications, y aura-t-il sanction électorale?
Les électeurs ne devraient-ils pas se méfier des bonimenteurs européistes, qui promettent l'emploi et la croissance alors que nous avons l'inverse...
En Allemagne, on parle de 7 points de dette en moins pour des hausses de salaires. En France on a 12 points de dette en plus, des baisses de salaires et des hausses de chômage et de la pauvreté... affaire à suivre: qu'est-ce qu'un modèle? C'est bizarre...
a écrit le 27/03/2015 à 9:28 :
On augmente le chômage, aucune mesure n'est prise, la croissance allemande est annoncée à 1,7 et seulement 1,1 en France alors que les données sont surévaluées... a quand une marche des chômeurs et précaires qui n'ont pas les avantages des fonctionnaires et qui supportent le non travail voire la rémunération au travail contre productif? Pourquoi ne pas demander le remboursement des subventions, études rémunérées des fonctionnaires et cantines gratuites?
a écrit le 27/03/2015 à 9:06 :
N'est-ce pas un serial killing social contre les jeunes actifs?
Les sociétés Européennes vu leurs mauvais résultats doivent se remettre en cause!
a écrit le 26/03/2015 à 19:16 :
Tiens, tiens, il ne manifeste pas les ministres et en tire aucune responsabilité à part les impôts qui augmentent et le chômage le reste st en régression.
a écrit le 26/03/2015 à 18:14 :
pour faire baisser le chômage , il faut appliquer la méthode des Anglais : indemnité ASSEDIC réduite à 6 mois et 580€ par mois maxi ! les gens sont obligés de prendre tous les boulots qu'on leur présente sinon plus d'Assedic et effectivement les gens se précipitent sur tous les petits boulots , à mi temps ou partiels et dans toutes catégories! vous verrez qu'on ne fera plus rentrer 20 ou 30 000 espagnols pour les vendanges , des Polonais pour conduire les camions, des Moldaves pour peindre les bâtiments, parce que ,'à la fin , les Français seront tout contents de prendre le job et à n'importe quel prix
Réponse de le 27/03/2015 à 3:29 :
oue oue.. il y aussi l'approche française indemnité chômage non dégressive (dégressivité supprime par la Aubry en 1999) plus généreuse d’Europe etpeu de sanction en cas de refus de job. C'est beau , c'est humaniste, c'est la France.. mais petit détail secondaire a vous yeux surement, cela coute une fortune et l'argent ne pousse pas sur les arbres . déficit annule de l'unedic 4mds/an. alors désolé il va falloir faire comme les copains. on peut aussi augmenter les impots?
a écrit le 26/03/2015 à 17:59 :
même si il y a une reprise , ce sera sans embauche , en effet le profil des gens actuellement au chômage ne correspond pas aux besoins éventuels des entreprises , manque de niveau de compétences et de formation en particulier chez les plus de 45 ans qui sont encore au CAP quand il faut des BTS, d'autre part beaucoup d'entreprises sont en sur effectif faute d'avoir pu faire les dégraissages au moment de la crise ,enfin les entreprises ont fait d'énormes efforts de productivité ('en particulier robotisation)qui leur évitent d'avoir à embaucher et enfin les entreprises feront le maxi pour ne plus recruter en CDI , se rappelant les énormes difficultés pour faire des plans sociaux au début de la dernière crise : on sous traite , on délocalise , mais on n'embauche plus
a écrit le 26/03/2015 à 17:15 :
Bienvenue à bord de l’Airbus France… fournée suivante ! Y aura charrette de représentants ?
a écrit le 26/03/2015 à 15:13 :
Ce régime ne sent pas bon : le chômage galope, la pauvreté est en augmentation, nombre de jeunes exclus après les études alors qu’on défiscalise des croûtes dans les banques, et nombre de retraités passent sous le seuil de pauvreté, quelle est la définition pour croissance et progrès du niveau de vie ? Les jeunes instituteurs ont un point qui est détruit de moitié sur des critères d’ancienneté…
on dérembourse les soins et on fait renoncer aux soins...
a écrit le 26/03/2015 à 14:44 :
Les chômeurs n'ont pas les avantages des fonctionnaires ni des presses à subvention d'Etat.
a écrit le 26/03/2015 à 14:38 :
Le chômage à nouveau annoncé en hausse, on parle de 1,1% de croissance, 1,7% pour l’Allemagne… le déclin se poursuit : la croissance française décroche, sous celle des anglais et maintenant des allemands et sous la zone euro… en 2014, 0,4 contre 0,9. Si les rachats obligataires privilégient les fonctionnaires, les salariés précaires sont laissés pour compte. Un programme serait 6 million de pré-retraites avec 60% de diplômés chômeurs en discrimination à l’expérience et 90% cdd et sans emploi aidé par subvention. Les boomers se débarrassent de nombre de jeunes après l’école… voilà un régime bourreau à l’image des pays du sud, dans le monde ceux qui ont le plus de chômage. Quant au pib par habitant, alors que celui de l’Allemagne progresse, le nôtre est en réduction. Nous sommes champions dans la nullité !
a écrit le 26/03/2015 à 14:29 :
1. On n’a pas le temps, débordé de travail
2. Ce n’est pas mon travail ou hors attribution
3. Vous avez plus de <> ans ou moins de <> vous ne pouvez pas bénéficier de ces mesures
4. Vous avez plus de <> mois d’inscription à Pôle Emploi ou moins de <> mois d’inscription vous ne pouvez pas bénéficier de ces mesures
5. Ces mesures ne sont pas un droit
6. Allez voir à l’AFPA
7. Vous n’avez besoin de rien
8. Allez voir le psychologue
9. Demandez de l’aide à vos parents, vos frères et sœurs, cousins ou cousines, oncles et tantes (doctrine Le Pen)
10. Si vous bénéficiez du RSA, allez voir le Conseil Général
11. Si vous souhaitez suivre une formation, allez voir le conseil régional ou le CREFOP
12. Vous souhaitez un accompagnement vers l’emploi allez voir la DIRECCTE afin de bénéficier des fonds du FSE
13. Vous avez demandé à suivre une formation en couture, contactez notre partenaire <> pour une formation en « doublure »…des murs
14. Devenez auto entrepreneur dans les emplois familiaux
15. Souscrivez un contrat d’apprentissage, de professionnalisation, d’insertion
16. PARDON ! …PARDON !... PARDON ! (répondre à chaque question du chômeur)
17. Partez à l’étranger
18. Créez votre entreprise
19. Passez des concours administratifs
20. Allez voir dans une autre agence car ici on a plus de budget. Nous sommes désolés
21.prenez votre carte du ps(utile pour décrocher un poste dans une collectivité locale)
22. Vous n’habitez pas dans une Zone Urbaine Sensible
23. Encore une demande de votre part et vous serez radié de Pôle Emploi pendant (X) mois
24. On n’a pas reçu la circulaire d’application
25. C’est quoi votre problème ?
26. allez voir le PLIE
27. allez voir l’association de défense des droits de la femme, l’association des éleveurs d’abeilles, l’association de chômeurs « entraide et partage », l’association « rendez-vous emploi », le Secours Catholique, etc.
28- faites un bilan de compétence chez nos amies de XX, titulaires d’un DESS en recherche de personnalité approfondie (qui n’existe plus dans la nomenclature des diplômes universitaires depuis 15 ans) ou d’un diplôme en psychologie passé au Canada. On a d’excellents résultats
30)-- Ca doit passer en sous-commission, commission, grosse commission, on vous rappelle d’en 2 mois.
31,) vous n’avez pas le statut de travailleuse handicapée, nous regrettons de ne pouvoir donner suite à votre demande (sourire)
32§- "vous avez demandé Pole Emploi ne quittez pas" (numéro surtaxé pour vous aider dans la gestion de votre budget
a écrit le 26/03/2015 à 13:26 :
Gouvernement de nuls, en tuant l'entreprise et en faisant la chasse aux sorcières à ceux qui réussissent on tue la richesse de la nation et on s'enfonce dans la chômage et la pauvreté !
a écrit le 26/03/2015 à 12:37 :
CHOMAGE BAISSE IL L'A DIT LUI LE PRESIDENT NORMAL
a écrit le 26/03/2015 à 12:22 :
C'est l'échec de Hollande il n'a fait aucun changement depuis son arrivé le bateau continue donc de couler
On pourra mettre sarkosy qui est son clone dans le même bateau

A chaque élections une claque
Et dimanche Ca sera la même chose
Pour souvenir en 2011 la claque était pour sarkosy
Vivement qu'on change la classe politique !!!
a écrit le 26/03/2015 à 11:42 :
tant que les prélèvements obligatoires ne diminuent pas il n'y a rien a attendre sauf la chute:glou-glou-glou.
a écrit le 26/03/2015 à 11:37 :
Quand nous lisons les commentaires, nous savons pourquoi le chômage ne s’améliore pas. Ces commentaires sont le reflet de l’état d’esprit des citoyens. Ces chers citoyens n’ont pas compris que dans un pays capitaliste, l’Etat n’a que peu d’influence sur l’emploi. Son boulot c’est de gérer le social et de faciliter la vie des entreprises. Mais un gouvernement aura beau arroser le terrain, si c’est un champ de cailloux, rien ne poussera. Les citoyens aptes à développer des Plans Produits performants feraient mieux de se mettre au boulot, au lieu d’aller flemmarder dans les Services (banques, distribution, avocat, assurance, conseil, service publique, journaliste, …) qui ne créent aucune richesse.
a écrit le 26/03/2015 à 11:36 :
La justice sociale pour tous avec passage dans les salles de shoot obligatoire tous les 6h.
Les gens penseront moins au chômage après cette thérapie collective.
a écrit le 26/03/2015 à 10:16 :
Le chômage monte inexorablement depuis 3 ans, et continuera de monter tant que de profondes réformes ne seront pas faites : réduction du nombre de fonctionnaires, privatisation des transports, réforme des retraites des régimes spéciaux et alignement des retraites du public sur le privé, réforme de l' état etc..Mais les français continue de voter à hauteur de 28% pour le P.S. et la gauche, le peuple ne comprend rien à l' économie du XXIème siècle : tant pis pour eux !!!
Réponse de le 26/03/2015 à 10:44 :
L'objectivité consiste à écrire la réalité :

le chômage est en augmentation depuis 15 ans, et surtout depuis 2007,

le chômage est le cancer de la France sous les gouvernements Sarkozy Fillon Wauquiez Pécresse et Hollande Valls Macron Rebsamen
a écrit le 26/03/2015 à 10:15 :
Rebsamen ose affirmer que ces chiffres de hausse du chômage indiquent... une amélioration !! Il arrive à parler de Baisse, avec 12,000 chômeurs de plus !!
Décidemment, aucun scrupule a déformer la réalité à des fins électoralistes ! Beurk !
Je crois qu'une 2e claque est INDISPENSABLE dimanche, qu'ils finissent au gouvernement par reconnaitre leur échec !!
a écrit le 26/03/2015 à 9:56 :
qu si c'était mieux!
a écrit le 26/03/2015 à 9:53 :
Pour les sauvegardes et les créations d’emplois,
les énarquies politicardes, élues et fonctionnaires, ne comprennent pas qu'il faut changer radicalement le logiciel de la politique industrielle :

primo :
- stopper et annuler toutes les aides publiques aux entreprises dont les dirigeants et administrateurs se gavent de salaires astronomiques et de dividendes contraires aux intérêts économiques de l'entreprise (abus de biens sociaux caractérisés)

secundo :
remplacer les besoins d'accompagnement (aides) par des montées au capital avec d'office nomination d'administrateurs remplaçant ceux qui sont en échec

tertio :
engager des procédures de restitution des sommes anormalement prélevées durant les 5 ans qui ont précédé l'entrée des entreprises dans leurs difficultés, et auprès des actionnaires administrateurs et dirigeants des dites sociétés en difficultés

quarto :

pour les création d’entreprises, les start up innovantes, idem il faut supprimer les aides publiques dispersées, arrosées avec des « pissettes » et les remplacer par des investissements directs en fonds propres

Il convient d’intégrer la réalité incontestable :
a) Les AIDES publiques sont TOUJOURS, à 100 % PERDUES pour l’Etat

b) Les participations en fonds propres ne seront JAMAIS perdues à 100 %, seul un faible pourcentage pourra éventuellement être perdu dans des échecs, et ces éventuelles pertes seront largement compensées par les plus values sur les réussites.

C’est de simple bon sens,
Le bon sens, les évidences manquent cruellement dans les cerveaux oboslètes des élus et fonctionnaires politicards … quel dommage pour la France
a écrit le 26/03/2015 à 9:52 :
tendance haussière de la baisse ou tendance baissière de la hausse ?
a écrit le 26/03/2015 à 9:44 :
La France a détruit moins d'emplois pendant la crise que ses voisins. Normal que le marché de l'emploi mette plus de temps à redémarrer. C'est la même chose pour l'économie. Les crises et les reprises sont molles chez nous.
Il faut donc flexibiliser l'économie pour qu'elle soit plus réactive. Macron a essayé de la faire avant de mettre de l'eau dans son vin à cause des frondeurs du PS....et de l'UMP qui a été complétement irresponsable en refusant de l'appuyer. Bref la droite à fait perdre 2 ans de plus au pays (à supposer que la droite française soit capable de réformer, ce qu'elle n'a pas su faire en 10 ans de pouvoir).
a écrit le 26/03/2015 à 8:52 :
il faut encore tenir deux ans mais valls et Hollande ont encore beaucoup temps pour transformer le précipice en ABYSSES. Espérant qu'après nous pourrons relever le pays mais un tel stounami n'était pas prévisible.
Réponse de le 26/03/2015 à 9:54 :
Mais le pays se relèvera sans vous avant les élections de 2017.
La courbe du chômage s'inversera durablement dès le début de l'année prochaine.
La droite payera l'addition de ses oublis, errance et clientélismes de la période 2007-12, sans compter que Sarkozy était ministre avant.
Le tsunami était en marche dès 2008 et les sarkosystes, tous aux ordres du "nettoyeur au karcher" ont fait du vent en écopant avec des petites cuillères.
Pendant ce temps, dette, déficit et chômage continuaient d'augmenter durant tout le quinquennat. 700 milliards cramés, et pour quel résultat?
Par exemple, le cadeau d'Alstom à Bouygues sans contreparties, pour que ce dernier cède finalement le fleuron aux américains.
Le secteur automobile sauvé par le champion, mais au bout du compte, Peugeot vendu à Dong Feng.
Les "citées nettoyées au Karcher" alors que la droite les a abandonné tout en diminuant les effectifs de Police.
La finance et les paradis fiscaux qu'avait éradiqué Sarkozy avec une simple liste noire, superbe arnaque médiatique.
Le gouvernement est loin d'être parfait, et est critiquable sur bien des points, mais au bout du compte, il aura fait le maximum pour la recherche, l'innovation et l'export, avec les fonds de tiroirs transmis par la droite.
Et l'histoire ne retiendra que cela.
a écrit le 26/03/2015 à 7:08 :
La fausse bonne nouvelle était certainement du au zèle des miliciens de pole emploi...
a écrit le 25/03/2015 à 23:00 :
Faites comme aux USA ou en Angleterre. Supprimez les allocations chômage. Tout d'un coup vous verrez fondre les chiffres du chômage parce que les gens se bougeront pour avoir un job. Avec l'aide sociale ça les encourage plutôt à rester chez eux...
Réponse de le 26/03/2015 à 8:53 :
qu'est ce que vous faites encore en France, personne ne vous retient.
Réponse de le 26/03/2015 à 10:24 :
Et pourtant ....c'est tellement vrai !!! enfin de là à les supprimer complètement peut être pas... mais avoir une décote plus importante, et plus rapidement, pourquoi pas!
Réponse de le 26/03/2015 à 11:39 :
Dans les régions complètement sinistrées il y en a malheureusement et trouver un boulot c'est la galère il faut vivre cette expérience et après on peut avoir des commentaires plus modérés. Pour les US j'étais récemment à Miami on trouve des villages entiers de gens sans abris sous les ponts qui vivent dans des cartons et leurs mobiliers sont constitués de planches et de chariots des supermarchés, heureusement la bas il fait plus chaud. Nous on fait partie des bobos alors la critique est facile. Il ne faut jamais prendre les exceptions pour des généralités qui favorisent les politiques qui profitent un Max de dos divisions. Eux ils vivent très bien sur notre dos alors ouvrent un peu nos yeux.
Réponse de le 26/03/2015 à 11:39 :
Dans les régions complètement sinistrées il y en a malheureusement et trouver un boulot c'est la galère il faut vivre cette expérience et après on peut avoir des commentaires plus modérés. Pour les US j'étais récemment à Miami on trouve des villages entiers de gens sans abris sous les ponts qui vivent dans des cartons et leurs mobiliers sont constitués de planches et de chariots des supermarchés, heureusement la bas il fait plus chaud. Nous on fait partie des bobos alors la critique est facile. Il ne faut jamais prendre les exceptions pour des généralités qui favorisent les politiques qui profitent un Max de dos divisions. Eux ils vivent très bien sur notre dos alors ouvrent un peu nos yeux.
Réponse de le 26/03/2015 à 11:40 :
Dans les régions complètement sinistrées il y en a malheureusement et trouver un boulot c'est la galère il faut vivre cette expérience et après on peut avoir des commentaires plus modérés. Pour les US j'étais récemment à Miami on trouve des villages entiers de gens sans abris sous les ponts qui vivent dans des cartons et leurs mobiliers sont constitués de planches et de chariots des supermarchés, heureusement la bas il fait plus chaud. Nous on fait partie des bobos alors la critique est facile. Il ne faut jamais prendre les exceptions pour des généralités qui favorisent les politiques qui profitent unmax de nos divisions. Eux ils vivent très bien sur notre dos alors ouvrent un peu nos yeux.
Réponse de le 26/03/2015 à 11:40 :
Dans les régions complètement sinistrées il y en a malheureusement et trouver un boulot c'est la galère il faut vivre cette expérience et après on peut avoir des commentaires plus modérés. Pour les US j'étais récemment à Miami on trouve des villages entiers de gens sans abris sous les ponts qui vivent dans des cartons et leurs mobiliers sont constitués de planches et de chariots des supermarchés, heureusement la bas il fait plus chaud. Nous on fait partie des bobos alors la critique est facile. Il ne faut jamais prendre les exceptions pour des généralités qui favorisent les politiques qui profitent unmax de nos divisions. Eux ils vivent très bien sur notre dos alors ouvrent un peu nos yeux.
Réponse de le 26/03/2015 à 11:40 :
Dans les régions complètement sinistrées il y en a malheureusement et trouver un boulot c'est la galère il faut vivre cette expérience et après on peut avoir des commentaires plus modérés. Pour les US j'étais récemment à Miami on trouve des villages entiers de gens sans abris sous les ponts qui vivent dans des cartons et leurs mobiliers sont constitués de planches et de chariots des supermarchés, heureusement la bas il fait plus chaud. Nous on fait partie des bobos alors la critique est facile. Il ne faut jamais prendre les exceptions pour des généralités qui favorisent les politiques qui profitent unmax de nos divisions. Eux ils vivent très bien sur notre dos alors ouvrent un peu nos yeux.
Réponse de le 26/03/2015 à 11:40 :
Dans les régions complètement sinistrées il y en a malheureusement et trouver un boulot c'est la galère il faut vivre cette expérience et après on peut avoir des commentaires plus modérés. Pour les US j'étais récemment à Miami on trouve des villages entiers de gens sans abris sous les ponts qui vivent dans des cartons et leurs mobiliers sont constitués de planches et de chariots des supermarchés, heureusement la bas il fait plus chaud. Nous on fait partie des bobos alors la critique est facile. Il ne faut jamais prendre les exceptions pour des généralités qui favorisent les politiques qui profitent unmax de nos divisions. Eux ils vivent très bien sur notre dos alors ouvrent un peu nos yeux.
a écrit le 25/03/2015 à 22:44 :
Échec total de Hollande
Après l'échec de sarkosy et celui de Chirac
Triste pays où les élites sont impuissantes a changer les choses
Réponse de le 26/03/2015 à 8:10 :
Forcement quand on suit les politiques de la mafia bruxelloise voilà ce qui arrive!
Réponse de le 26/03/2015 à 9:53 :
Le mauvais élève dis toujours que c'est la faute du prof s'il a de mauvaises notes.....
a écrit le 25/03/2015 à 22:42 :
AUCUN HOMMES POLITIQUE NE PEUX VOUS PROMETTRE LE RETOUR DE L EMPLOIE ? CAR LES EXPERTS SIGNALENT 3 MILLIONS DE CHOMEURS EN PLUS EN 20ANS???IL VA Y AVOIR PLUS DE VIEUX CHOMEURS. ET PLUS DE JEUNES CHOMEURS? MAIS ILS AURAS TOUJOURS PLUS D EMPLOIES POUR LES ELITES ET LEURS ENFANTS? CAR L UNPS CONTINURONS A FAIRE PAYES LA CRISE ET LA DETTE AUX PAUVRES???
Réponse de le 26/03/2015 à 8:56 :
il faudrait revoir votre orthographe et évitez d'écrire en majuscules.
a écrit le 25/03/2015 à 22:30 :
Une ville au chômage par mois et aucun diagnostic de nos dirigeants!
Pourtant, Maurice Allais notre prix Nobel de l’économie a constaté la « cassure de 1974 » caractérisée depuis par la montée quasi-constante et inexorable du taux de chômage et de désindustrialisation. Il avait prédit ce désastre il y a 20 ans dans son livre -Nouveaux combats pour l’Europe 1995-2002- ainsi que dans des articles ultérieurs repris sur le site de l’UPR dans « Ceux qui détiennent le pouvoir de décision nous laissent le choix entre écouter des ignorants ou des trompeurs ». Il démontre que la cause principale est la mise en place d’un libre-échange mondialiste par Bruxelles dès 1974 repris aujourd’hui dans les traités européens à l’article 63 du TFUE qui incite aux délocalisations!
a écrit le 25/03/2015 à 21:42 :
Le chomage des plus de 50 ans augmente fortement, vous savez ceux que le patronat licencie car ils coutent trop cher et que le MEDEFveut sanctionner par une decote de leur retraite s'ils partent avant 67 ans !!! Halucinant.
Réponse de le 26/03/2015 à 10:22 :
Exemple d'un cas (pas forcément représentatif, ... mais réel !):
Un salarié, 54 ans, qui vient me demander une rupture conventionnelle, parce qu'il a calculé qu'avec ses indemnités chômage, il tiendrait jusqu'à la pré-retraite et retraite, sans avoir à se lever le matin : au pire, il acceptera une petite formation pour faire prolonger ses droits !
Ce n'est qu'un exemple, mais il existe, alors il faudrait arrêter de ne voir qu'un monde binaire, où les gentils salariés sont harcelés par des méchants patrons : pourquoi ne pas représenter les employeurs le couteau entre les dents, tant que vous y êtes !
a écrit le 25/03/2015 à 21:40 :
Le chômage à temps plein repart à la hausse ;
Le chômage longue durée continue de grimper;
Le chômage des seniors explose;
Le chômage toutes catégories, lui aussi, s'accroit !!
On approche des 5.600.000 chômeurs (patience... d'ici cet été!)...
Et Mr Rebsamen, en bon politicard, se satisfait de ses chiffres "encourageants" !! LA claqué du 1e tour ne leur a pas suffit !! Et après ça, ils espèrent un "vote républicain" pour s'autosatisfaire de leur crassitude !!
a écrit le 25/03/2015 à 20:56 :
Avec un tel carcan fiscal seule la croissance du chômage est envisageable. Un ou deux million de chômeurs en plus avant la fin du mandat Hollande. Triste réalité.
a écrit le 25/03/2015 à 20:18 :
Mais bien sûr, le chômage baisse toujours la veille des élections...C'est bien connu.
a écrit le 25/03/2015 à 20:13 :
Quand on pense qu'il y a encore des gens pour voter socialiste...Pfff !!!
Réponse de le 25/03/2015 à 22:59 :
Parce que vous croyez vraiment que Sarkozy et la droite feraient mieux? A part se servir dans les caisses de l'Etat, ils n'ont jamais fait la moindre réforme. Droite gauche c'est la même médiocrité. Ce pays est foutu!
a écrit le 25/03/2015 à 20:07 :
le tour d'illusion tenté après les chiffres de janvier a tourné court.....le ps voulait nous faire croire que c'était bon, élection oblige
comme par magie ces dernières semaines la plupart des journalistes nous annoncent le retour de la croissance alors qu'en janvier tout était négatif....de là à penser que l'on nous manipule il n'y a qu'un pas à franchir....
VALS EST CONVAINCU que 2015 est l'année du retour de la croissance, oui ....mais du chômage aussi !
Seul point sur lequel je suis d'accord, la création d'emploi se fera autour d'une croissance à 1.5
mais le ps a fait le choix de retarder l'age de départ en retraite préfèrent ainsi avec des seniors au chômage et des jeunes plutôt qu'un peut plus de retraité et moins de chômeur senior et jeune
Au final c'est bien l'état et nous contribuables qui payons l'addition tout cela pour des statistiques concernant des lignes budgétaires différentes.
Mais je pose la question suivante, ne vaut-il pas mieux en définitive mettre un peu plus de personnes en retraite pour diminuer le chômage et offrir ainsi au plus jeune un pouvoir d'achat qui leur font défaut et qu'ils consommeraient....tout ça n'est qu'un artifice budgétaire
tout ça finira par les urnes à défaut de la rue....
Réponse de le 25/03/2015 à 22:32 :
BONNE ANNALYSE?
a écrit le 25/03/2015 à 19:33 :
Retraite/pénibilité: la nouvelle usine à gaz du gouvernement pénalise encore + les salariés agés.
a écrit le 25/03/2015 à 19:18 :
Pourquoi dire qu'il repart à la hausse alors qu'il n'a jamais baissé (seule la catégorie A a baissé en janvier) ? Ca vous arrive de dire les choses telles qu'elles sont de temps en temps ?
a écrit le 25/03/2015 à 19:14 :
N'oublions pas que les chiffres du chômage de décembre 2014, présent dans le document de la dares de janvier 2015 ne sont pas les même. Ils ont été réévalué a la hausse de façon très discrète par le gouvernent. il est seulement indiqué un léger avertissement : « Ainsi, les séries de la publication de ce mois (portant sur les demandeurs d’emploi inscrits et les offres collectées par Pôle
emploi en janvier 2015) peuvent légèrement différer des séries publiées précédemment.
Il n'est pas étonnant qu'avec de tel manipulation le chômage est baissé le mois dernier. Le mois de février n'est qu'un simple retour a la normal.
Le gouvernement passe plus de temps dans des meetings politique que dans les dossier urgent comme le chômage, le logement, la sécurité...
a écrit le 25/03/2015 à 19:05 :
Contrairement à ce que les journaux voudraient faire croire, ces chiffres représentent bien une baisse du Chomage! La politique suivie est la meilleure et ses effets commencent à se faire sentir. Maintenant que les élections sont pratiquement passées, nous allons amplifier cette politique par la création de nouvelles taxes pour donner au gouvernement des moyens supplémentaires.
a écrit le 25/03/2015 à 18:54 :
Ouvrez les yeux, la structure de notre économie (le poids du navire) et telle qu'à partir d'1,5% de croissance (la vitesse du vent) le chômage pourrait baisser.
J'utilise à dessein le conditionnel car d'autres conditions doivent être réunies, au premier rang desquelles la restauration de la confiance. Ensuite les entreprises doivent optimiser leurs capacité de production car on est plus proche des 75% que des 100%. Ensuite elles doivent reconstituer leurs marges au plus bas suite à des matraquages fiscaux et à des charges plus élevées qu'ailleurs pour celles qui exportent en zone euro notamment. Alors vient la question vais-je investir et c'est là que la confiance joue un rôle capital sans mauvais jeu de mot. On voit bien qu'entre les premiers frémissements et les vrais effets en terme d'emploi il faut compter 9-12 mois. Sachant que la croissance devrait être de 1% cette année pour monter à 1,5-2% en 2016 si l'alignement des planètes est toujours d'actualité (j'avais oublié cette condition qui n'a rien à voir avec les réformes de nos brillants dirigeants), on devrait observer une réduction significative du chômage à l'automne 2016 début 2017.
a écrit le 25/03/2015 à 18:52 :
C' est vrai que Hollande, Valls et Sapin ne parlent que de la baisse à venir du chômage, depuis plus de 2 ans : ces types racontent vraiment n' importe quoi, et passent plus leur temps à commenter l' actualité qu' à trouver des solutions pour améliorer l' économie du pays...et en plus il faudrait voter pour ces zozos !
Réponse de le 25/03/2015 à 19:34 :
... depuis 3 ans. Tout était de la faute de Sarko avant, il parait. Et depuis 3 ans ?
a écrit le 25/03/2015 à 18:52 :
où sont Hollande et Valls, absents sur les ondes!
a écrit le 25/03/2015 à 18:43 :
Quelle Bonne Nouvelle !
Ils avaient raison d'être joyeux depuis hier midi.
C'est cela aussi la justice sociale et la mixité sociale.

Dans quel état sera le pays après l'ouragan sarkosy et le typhon Hollande ?
a écrit le 25/03/2015 à 18:42 :
il faut acheter français pour faire baisser le chômage !!!
a écrit le 25/03/2015 à 18:41 :
les plus de 50 ans on leur demande de passer par la case "rupture conventionnelle" ou comment faire payer pole emploi a la place des entreprises !
a écrit le 25/03/2015 à 18:41 :
Chef d'entreprise, j'ai osé il y a quelques semaines proposer une offre d'emploi en CDI... mais simplement à 24h00/semaine (pas possible en période de création de proposer plus)... je suis rassuré je n'ai reçu aucun CV...
Donc tout ne va pas si mal, beaucoup doivent avoir des revenus cachés...
Ps : Entreprise je précise sans turnover donc avec des salariés plutôt bien traités etc...
Réponse de le 26/03/2015 à 1:50 :
Quel est le type de poste concerné et quel profil recherchez-vous ?
Réponse de le 26/03/2015 à 18:25 :
Si l’entreprise est « en période de création » c’est logique qu’il n’y ait pas de rotation de personnel. La présence dans l'entreprise est récente.
Votre entreprise est peut-être « blacklistée ». Cela signifie que vos clients, vos salariés, des candidats mal éconduits vous ont ajouté sur le liste des entreprises où il ne fait pas bon travailler dans votre bassin d'emploi. Elles circulent sur le net. Cela explique l’absence de réponse. Tôt ou tard tout se sait : pression permanente, mobbing, propositions de nature sexuelle de certains salariés, absence de savoir-vivre pour d’autres, dénonciation, rivalités, mensonge répétés de l’encadrement intermédiaire (mauvais climat), paiement des salaires en retard…De très nombreux facteurs peuvent expliquer cette réputation. Heureusement, elle peut être corrigée car un chef d’entreprise sait tout faire ;-)

Un cas similaire s’était produit dans un restaurant proche de Bayonne. L’employeur avait même utilisé des 4/3 pour afficher ses offres : aucune réponse. Il s’en étonnait aussi dans un article dans un journal local.
a écrit le 25/03/2015 à 18:38 :
Vous espériez quoi ? Plus de radiations pour avoir des chiffres présentables ?
a écrit le 25/03/2015 à 18:35 :
Pour réduire le chomage, il faut créer des emplois, et pour créer des emplois, il faut basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique pour réduire le cout du travail en augmentant le prix de l'énergie.
a écrit le 25/03/2015 à 18:34 :
excellent! la politique de ayrault commence a peine a porter ses fruits dans la justice pour tous !
' le chomage pour tous, c'est maintenant, et ca reduit les inegalites'
a écrit le 25/03/2015 à 18:26 :
Est ce qu'enfin les Français vont ouvrir les yeux sur l'incapacité, l'incompétence, des gens qui depuis 3 ans "dirigent" la France .....droit dans le précipice. Voyons les chiffres plus que catastrophiques du chômage, de la dette, DES déficits, du pouvoir d'achat (baisse depuis 3 ans, petit sursaut le mois denier VICTOIRE disait valls, pfff), de la balance commerciale, hausse jamais vue de la pauvreté, des prélèvements obligatoires, MAINTENANT il est temps de donner un carton rouge et même NOIR à ces gens, valls en tête, je ne parle de sapin, je deviendrais grossier, voire vulgaire.Les CHOMEURS doivent se lever et marcher sur l'Elysée et faire comme en 1789.
Réponse de le 25/03/2015 à 18:52 :
Encore une grande réussite de notre "bon" gouvernement "que le monde entier nous envie" !
Bravo aux pieds nickelés !!!
a écrit le 25/03/2015 à 18:21 :
"ils sont (DOM compris) 5 561 000 à être inscrits à Pôle emploi, en hausse de... 6,2% sur un an"
OK on a Tous les chiffres: merci La Tribune !
a écrit le 25/03/2015 à 18:18 :
Sur les deux premiers mois de l'année le chomage baisse,nul ne peut contester ces chiffres!Cela s'inscrit dans la cascade de bonnes nouvelles économiques actuelles:Hollande a la baraka!
a écrit le 25/03/2015 à 18:06 :
Le nombre de chômeurs augmente mais le taux diminue car il doit diminuer. On lui a demandé de diminuer de mois ci et le mois précédent alors la chômage a bien baissé.
Je pourrais citer Jean Jaurès ou Maurice Thorez pour appuyer les mérites de ce gouvernement mais le fait que le chômage baisse depuis 3 ans est largement suffisant.
Encore quelques mois comme cela et la France connaîtra le plein emploi.
Il n'y donc pas de raison de voter contre ce gouvernement.
Tout va mieux.
Baisse du chômage, baisse de la dette, baisse des taxes, ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :