Le gouvernement débloque un million d'euros pour soutenir le tourisme

Des "partenaires" verseront également 1,5 million d'euros. Cette enveloppe sera accordée à Atout France, l'organisme chargé de promouvoir le tourisme français. Après les attentats du 13 novembre, la fréquentation international a chuté en France et restait encore en recul de 2% à 3% en janvier.

2 mn

Ces campagnes de promotion sont multicanales: invitations en France de professionnels du tourisme étrangers, promotion ciblée en direction de certains pays, de blogueurs et de relais d'opinions, ou messages sur le portail du tourisme France.fr ainsi que sur des sites étrangers.
Ces campagnes de promotion sont "multicanales": invitations en France de professionnels du tourisme étrangers, promotion ciblée en direction de certains pays, de blogueurs et de relais d'opinions, ou messages sur le portail du tourisme France.fr ainsi que sur des sites étrangers. (Crédits : CC0 Public Domain)

Le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, a annoncé mardi qu'un million d'euros supplémentaire serait alloués par l'Etat aux campagnes de promotion de la France à l'étranger pour rassurer les touristes, qui restent encore frileux après les attentats de novembre. Cette enveloppe sera accordée à Atout France, l'organisme chargé de promouvoir le tourisme français, pour ses campagnes de revalorisation de l'image de la destination France.

"Nous avons décidé de débloquer des moyens pour financer une campagne, pas une campagne avec des panneaux publicitaires, mais de réseaux, via les réseaux sociaux notamment, pour expliquer les atouts de la France et tout l'intérêt qu'il y a à visiter et séjourner dans notre pays", a expliqué Jean-Marc Ayrault, devant une quarantaine de représentants du secteur du tourisme.

Tour-opérateurs, hôteliers, transporteurs (dont SNCF et ADP), plates-formes telles que Booking.com, Expedia, Airbnb ou Voyages-sncf.com, musées, mais aussi des responsables de la mairie de Paris et des comités régionaux et départementaux du tourisme étaient conviés.

1,5 million d'euro versé par des partenaires

Cette campagne s'élève au total à "2,5 millions d'euros", a annoncé le ministre, précisant que "l'Etat débloque un million d'euros, avec également une mobilisation de 1,5 million d'euros de partenaires qui, pour beaucoup, ont donné leur accord".

Ces campagnes de promotion sont "multicanales": invitations en France de professionnels du tourisme étrangers, promotion ciblée en direction de certains pays, de blogueurs et de relais d'opinions, ou messages sur le portail du tourisme France.fr ainsi que sur des sites étrangers.

Plusieurs actions ont déjà été lancées ces derniers mois par Atout France : mi-janvier, une délégation de professionnels japonais avait été reçue à Paris ; fin février, c'est une délégation représentant les 50 principales agences de voyage chinoises qui a été reçue pendant trois jours à Paris. Sans oublier l'action de sensibilisation menée par les responsables de 14 des 16 "palaces" français, qui se sont rendus en Chine fin janvier.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, et la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, sont actuellement au Japon pour une opération de reconquête des touristes japonais.

Entre 2 et 3% de baisse de fréquentation en janvier

Après les attentats, la fréquentation internationale a chuté de 15% en moyenne en France en novembre et décembre. L'hôtellerie parisienne a, elle, enregistré une baisse comprise entre 11 et 24%.

     | Lire Les hôtels parisiens patissent de l'absence de touristes après les attentats

En janvier, la fréquentation hôtelière à Paris a enregistré une baisse de 10%. Et pour la fin février, une baisse de 2 à 3% a été enregistrée en moyenne sur tout le territoire, au niveau des fréquentations hôtelière et des arrivées internationales.

(avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 03/03/2016 à 21:18
Signaler
Pour dévellopé encore plus le tourrisme dans notre pays , il y a encore du travail... Quelque exemple : la propreter du métro à paris, de certaine rue culte ( moulin rouge), plus de sécurité dans certain quartier ( dans le maré et à Saint denis) ......

à écrit le 02/03/2016 à 18:08
Signaler
Est ce une plaisanterie ? 1 million d'Euros pour traiter un tel sujet. Mr Ayrault a til oublié qu'e pour lui seul, ses déplacements en 2013 ont coûté à 4,3 millions d'euros. Source le Figaro : http://www.lefigaro.fr/politique/2015/01/26/01002-201...

à écrit le 02/03/2016 à 17:40
Signaler
Et si l'on donnait des bons aux retraités pour pouvoir aller faire du tourisme en France ???..!!! car avec nos retraites minables nous ne pouvons faire du tourisme Français, surtout que les prix sont inabordables !!!!. Et d'accord avec les commenta...

à écrit le 02/03/2016 à 16:39
Signaler
1,5 millions pour soutenir le tourisme : ,une rigolade ! quand on sait combien coute un spot TV aux heures de grande écoute ! Ayrault il a été nul comme premier ministre , mais maintenant lui laisser les clés du tourisme ça va être une vrai catastrop...

à écrit le 02/03/2016 à 15:03
Signaler
Moi je pensais qu'il n'y avait que notre président qui jouait à qui veut des "MILLIONS" voir des "MILLIARDS" d'euros.

à écrit le 02/03/2016 à 12:52
Signaler
Paris, Paris la seule France existante..

à écrit le 02/03/2016 à 9:34
Signaler
Ils feraient mieux de les mettre dans la culture française, pas celle des copains hein de grâce, plutôt que dans la publicité. Faire de la publicité à l'époque d'internet semble tellement inutile car c'est ceux qui proposent du fond qui sont écou...

à écrit le 02/03/2016 à 9:05
Signaler
Encore un nouveau organisme qui viendra se superposer aux autres organismes de promotion touristique. Encore une nouvelle structure ( nouveau CEO, CFO, DG, DAF, DRH, etc) dépendant d'une x administration. Bref, il manque encore une nouvelle taxe et ...

à écrit le 02/03/2016 à 8:26
Signaler
1 million d'euro ? Ça fait vraiment rire. C'est quoi ces montants ridicules qui ne servent qu'à faire un peu de com' pour dire que l'on met les moyens. Honnêtement qu'est ce que cela représente pour relancer l'une des activités phare de la capitale.

le 02/03/2016 à 9:49
Signaler
@no comment: ce million représente les frais de déplacement et de bouche des potes qui vont aller "faire la promotion". En revenant, ils vont demander un budget de roulement incluant leurs primes :-)

à écrit le 01/03/2016 à 23:07
Signaler
Le gouvernement débloque. Tout un programme

à écrit le 01/03/2016 à 20:36
Signaler
Oui. Donc, 2,5 millions pour "soutenir" le tourisme parisien... La nature des "partenaires", if you please..??

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.