Le retour du service national coûterait cher... très cher

 |   |  448  mots
Arnaud Montebourg souhaite rétablir le service national civique et militaire.
Arnaud Montebourg souhaite rétablir le service national civique et militaire. (Crédits : reuters.com)
Candidat à l'élection présidentielle, Arnaud Montebourg propose notamment le retour du service national, civique ou obligatoire, pour "soulager les policiers". Les finances publiques le permettent-elles ?

Arnaud Montebourg, Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé, Marine Le Pen même combat. Jeudi, lors de l'"Emission politique" diffusée sur France 2, l'ancien ministre de l'Economie de François Hollande a confirmé sa volonté, s'il accédait à l'Elysée, de rétablir "le service civique et militaire obligatoire pour tous les jeunes" de six mois, afin de "soulager les policiers".

Arnaud Montebourg n'est pas le seul à faire cette proposition. Nicolas Sarkozy, qui cible les élèves décrocheurs, Jean-François Copé et Marine Le Pen plaident également pour le rétablissement du le service national civique et militaire.

Les Français y sont favorables

La proposition est plébiscitée par les Français. Selon un sondage du Parisien-Aujourd'hui en France publié en février, 70% des Français sont pour le retour du service militaire qui a été supprimé en 1996 par Jacques Chirac, le président de la République, conformément à sa promesse de campagne. Mais les armées de terre, de l'air et la marine n'ont plus les structures ou les encadrants pour accueillir les jeunes Français. Dans son rapport intitulé  « Pour un service civique » publié en 2008, Luc Ferry, l'ancien ministre de l'Education nationale évaluait à environ 5 milliards par an le coût d'un service obligatoire.

S'inspirer du service national allemand

Cette idée est-elle une bonne idée ? Il faudrait qu'Arnaud Montebourg la développe un peu plus s'il l'on veut être en mesure de la juger. Si ce service ne doit servir qu'à soulager les policiers, l'intérêt de cette mesure apparaît limité. Le rapport de Luc Ferry est de ce point de vue intéressant. L'exemple allemand pourrait être une source d'inspiration pour l'exécutif si le choix de rétablir le service national devait être retenu. En Allemagne, tout appelé reçoit, par exemple, une formation professionnelle en début de service.

Elle se décompose ainsi : une semaine de formation commune et identique pour tous sur les conditions de déroulement du service et le statut du service civil ; deux à quatre semaines de formation pratique ciblée sur l'emploi que l'intéressé tiendra pendant son service. "Cette formation est délivrée à proximité, par vingt écoles du service civil dépendant de l'Office fédéral du service civil réparties dans les différents Länder. Ces écoles emploient au total 100 chargés de cours qui sont soit des fonctionnaires, soit du personnel sous contrat à durée indéterminée avec l'Office du service civil ", précise le rapport. Sachant que le taux de chômage des jeunes de 18 à 24 ans tutoie les 25% de la population active, leur permettre d'augmenter leur employabilité pourrait être une idée à creuser.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/09/2016 à 22:39 :
Il serait possible de faire au plan EUROPEEN (pour l'apprentissage des cultures, langues, échanges etc) un service civique vus les manques dans de nombreux domaines (hôpitaux, aides, environnement, enseignement, coopération à l'étranger etc) et en petite partie militaire/police/pompiers en appui mais plus national ou avec des pays où l'on a des brigades communes comme franco-allemande. Mais rien à voir avec avant en proportion. Cà doit offrir des avantages par rapport à ce qui ne le font pas. Ca ne doit pas pour autant justifier d'un salaire mais d'une indemnité en échange de la liberté de choisir ses orientations et d'une formation et d'avantages par exemple sur la retraite future etc. Il y a quelques idées à reprendre dans le système allemand et autres. Mais dans tous les cas il y a des limites en nombre, durée, coût etc. On nous ressort l'idée à chaque élection mais il faut maintenant passer le cap et consulter la population via un site internet et apport de projets.
Réponse de le 25/09/2016 à 11:08 :
Laisse tomber, les français et les européens en ont plus que ras le bol de payer des impots et des taxes, pour des services publics innefficaces...Donc oublie toute idée de service public sur les deniers de l'état ou des citoyens.
a écrit le 23/09/2016 à 16:30 :
Plus cher que de déployer l'armée, la police, les pompiers dans les banlieues lors d'émeutes qui vont devenir dans un proche avenir récurrentes et massives? Sans compter les dégâts collatéraux....gouverner c'est prévoir dit-on!
a écrit le 23/09/2016 à 14:04 :
pathetique
en quoi ca soulagerait la police, les militaires qui patrouillent actuellement n'ont pas le droit de tirer..........
par contre founir des famas charges a des fiches S, et leur apprendre a s'en servir et a se balader dans une foule confiante, ca c'est de l'idee intelligente!
n'oubliez pas de donner qques grenades avec..........
c'est aussi intelligent que tt ce qui a ete fait depuis 2012!
felicitations! d'autres propositions? le fn n'est qu'a 30%, il lui en manque 20 pour etre majoritaire.........
a écrit le 23/09/2016 à 14:02 :
5 milliards pour le SM, c'est négligeable vu l'importance pour la nation de former les jeunes aux armes et au devoir civique. Je pense que le SM coûte bien plus cher que cela MAIS :
Le domaine public est parti dans le mur avec des dépenses invraisemblables, à cause de l'absence de dirigeants compétents et la multiplication de structures inutiles, alors qu'on a besoin de renforcer les structures utiles (santé, police, services directs au public, décentralisation du pouvoir économique aux région). Ce sont bien plus de 20 milliards par an qui sont perdus inutilement, par manque de professionnalisme, d'une organisation modernisée pour être efficace. Arrêtons le carnage, recrutons les dirigeants dans la société civile et supprimons l'ENA, une vraie structure d'ancien régime monopolisé par une caste ! Urgent !
Une fois le domaine public enfin modernisé, il coûtera bien moins cher pour plus de services. On pourra mettre en place un SM complété d'un service civique, ce qui me semble très bien, et surtout indispensable à l'intégration de la jeunesse dans la société et aux valeurs républicaines (solidarité, responsabilité, la notion de devoir envers son pays, ce qui cassera la dérive religieuse et aidera la démocratie, car sans ces valeurs celle-ci ne peut fonctionner).
a écrit le 23/09/2016 à 13:49 :
Oui et en plus, ça permet que les jeunes se côtoient quelle que soit leur origine sociale, religion, préférence politique etc. C'est un bonne école pour vivre ensemble.
Réponse de le 23/09/2016 à 21:55 :
Tu n'as pas du faire ton service ...

C'est 1 an de perdu dans une vie trop courte ...

En 1 an au service de l'état , j'ai appris qu'il fallait obéir à plus bête que moi , suivre les ordres débiles , faire des trucs qui servent à rien , attendre les ordres les mains dans les poches et attendre la sonnerie d'une trompette pour aller dormir ...

Non franchement , le service militaire ne servait qu'à une seule chose apprendre pour ceux qui voulait qu'on pouvait devenir grand avec un Famas ... Pour moi c'est un an de ma vie que j'ai perdu pour 3 francs 6 sous !!!
Réponse de le 24/09/2016 à 1:18 :
Exact, les classes en particulier permettaient de mieux cadrer et remettre dans les rails pas mal de comportements déviants, a inculquer l'esprit de corps et le fonctionnement en société avec et pour un ensemble.
Je n'ai absolument pas regretté cette période de ma vie et ai connu nombre de personne que le service (surtout les classes) as franchement aidé que se soit dans leur apprentissage 'social' que dans celui de la vie en général.
Réponse de le 24/09/2016 à 1:18 :
Exact, les classes en particulier permettaient de mieux cadrer et remettre dans les rails pas mal de comportements déviants, a inculquer l'esprit de corps et le fonctionnement en société avec et pour un ensemble.
Je n'ai absolument pas regretté cette période de ma vie et ai connu nombre de personne que le service (surtout les classes) as franchement aidé que se soit dans leur apprentissage 'social' que dans celui de la vie en général.
Réponse de le 24/09/2016 à 12:29 :
Les jeunes étudiants se retrouvaient vite ( sujets de discussion, niveau de vocabulaire, centres d'intérêt ).

Si vous souhaitez faire découvrir en masse aux jeunes: le vice, l'alcool, le mensonge, la promotion canapé, la paresse, la vengeance, le tabac, le sexe, la triche...

...alors rétablissez le SN et vous verrez le résultat.
a écrit le 23/09/2016 à 13:26 :
Le service militaire à l'ancienne pendant 1 an permettrait en effet de réduire les chiffres du chômage puisque les gens présents au service ne seraient pas à Pole Emploi. A l'ancienne, c'est-à-dire à 50 centimes par jour pour ne rien coûter à l'État. Cela serait un bon plan pour le PS notamment. Mais la société n'est plus la même; personne n'acceptera 50 centimes et le civisme, tout le monde s'en tape. Beau projet, mais quelque peu utopique donc :-)
a écrit le 23/09/2016 à 13:06 :
curieusement le service nationale est plebeicite par ceux qui ne sont pas concernés mais pas par les interessés...
Il faut etre clair, s il s agit d employer des jeunes au rabais (aka les faire travailler pour quasiment aucun salaire) ca ne coutera en effet pas grand chose mais vous aurez des gens peu motivés et comme a l epoque du service militaire une bonne partie qui essaieront d y couper (comme Ciotti).
Si vous voulez que ca soit quelque chose qui ne soit pas vu comme une corvee et de l exploitation par les gens qui devront le faire, ca devra etre payé convenablement et avoir un sens (aka pas faire le planton devant un ministere ou servir de boniche a pépé). autrement dit ca va couter tres cher et il n est pas evident que les gens utilsé la ne seront pas plus utile ailleurs
a écrit le 23/09/2016 à 13:03 :
Ce qui coûte le plus, c'est de réparer toutes les bêtises que Chirac a fait.
Mais il faut bien les réparer : la menace étant ce qu'elle, un dispositif de Défense Opérationnelle du Territoire semble s'imposer, et ça n'est possible qu'avec des réservistes, et donc des appelés. Bref: on se retrouver à nouveau avec une guerre de retard, alors qu'on a en principe bien modernisé l'armée : il a vraiment fait fort ChiChi (et Juppé son premier ministre loser absolu).
a écrit le 23/09/2016 à 12:38 :
Mais Ciotti a beaucoup d'argent puisqu'il suffit d'augmenter les impots des classes moyennes !
a écrit le 23/09/2016 à 11:53 :
Encore l'exemple de l'Allemagne! Mais avec cette exemplarité chronique pourquoi ne les a -t-on pas laissé gagner la dernière, tout serait beaucoup mieux?................Je blague.....
Réponse de le 23/09/2016 à 13:00 :
il y a pas beaucoup de pays qui ont encore un service militaire et comparable a nous. On pourrait evidement prendre la russie comme exemple. Mais entre le tabassage des jeunes recrues et la politique agressive de Poutine (cf la raclee mise aux Ukrainiens) certains dirait que l exemple est partial ;-)
Réponse de le 23/09/2016 à 14:53 :
@cd: c'est quoi la différence entre le bizutage, pratiqué même dans les grandes écoles françaises, et le tabassage ? La paille dans mon oeil fait sans doute plus mal que la poutre dans le tien je présume ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :