Montebourg se rappelle au bon souvenir des électeurs

 |  | 602 mots
Arnaud Montebourg pourrait bientôt compléter la liste des candidats à la primaire de gauche.
Arnaud Montebourg pourrait bientôt compléter la liste des candidats à la primaire de gauche. (Crédits : reuters.com)
L'ancien ministre de l'Economie lance son micro-parti. Il devrait vraisemblablement se présenter à la primaire de gauche.

Deviendra-t-il un habitué des primaires ? Ce vendredi, Arnaud Montebourg, l'ancien ministre de l'Economie de Jean-Marc Ayrault puis de Manuel Valls a annoncé la création de son micro-parti. Baptisé "Le Projet France", celui-ci reprend le nom du site participatif qu'il avait lancé au mois de juin pour recueillir les suggestions des citoyens afin de mettre en place un « projet alternatif » pour la France.

La date de création de ce micro-parti devance de quelques semaines sa présentation officielle. En effet, selon la Commission nationale des campagnes et des financements politiques, il a été officiellement créé le 10 juin 2016.

Un parti pour "participer à des campagnes"

Selon la déclaration déposée le 15 juin à la préfecture de police de Paris, "Le Projet France" a pour vocation de "soutenir et promouvoir une action politique alternative au sein de la gauche française", mais également de "participer à des campagnes" et éventuellement "soutenir des candidats aux élections, notamment à l'occasion de l'élection présidentielle". L'ancien ministre, qui depuis son éviction du gouvernement en août 2014 a enchaîné les postes dans le privé - Habitat, Talan, entrée dans le capital de la start-up New Wind spécialisée dans l'éolien domestique -, pourra aussi compter sur le soutien de l'association "les Amis d'Arnaud Montebourg" créée le 4 avril pour promouvoir ses idées.

Les intentions du troisième homme des primaires de 2011 - il avait recueilli 17,19% des votes, très loin devant Manuel Valls (5,63%), faut-il le rappeler -, sont claires. Sa candidature officielle pourrait intervenir le le 21 août lors de la 44ème Fête de la Rose qui se déroulera à Frangy-en-Bresse, son fief électoral de Saône et Loire. Il ne restera plus qu'à Arnaud Montebourg de se lancer à la recherche de fonds pour financer sa ou ses campagnes.

Quelques candidats officiels

S'il se présente à ce que Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste, appelle la primaire de la Belle alliance populaire, composée pour l'instant de l'Union des démocrates et écologistes (UDE) et du Parti radical de gauche (PRG), Arnaud Montebourg connaîtra déjà le nom de quelques-uns de ses concurrents : François De Rugy, le président du parti Écologistes !, une composante de l'UDE. Gérard Filoche, membre du bureau national du PS, très critique à l'égard du gouvernement, souhaite également se présenter. Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de l'aile gauche est aussi sur les rangs. D'autres candidatures pourraient suivre. Sylvia Pinel, la présidente du PRG pourrait-elle se lancer ? L'ancienne ministre de l'Artisanat puis du Logement de François Hollande a décidé le 30 juin de sortir du jeu, tant que sa demande de "clarification" sur le scrutin et son souhait d'être intégrée au processus d'organisation n'ont pas été exaucés.

Outre celle d'Arnaud Montebourg, les candidatures de Benoît Hamon, de Christine Taubira, voire de Martine Aubry, sont également possibles. Quant à la candidature de François Hollande, elle pourrait intervenir en décembre. Ces primaires se dérouleront les 22 et 29 janvier.

Plus de candidats qu'en 2011

Si toutes ces candidatures devaient être enregistrées, leur nombre dépasserait celui observé en 2011. Lors de la primaire de 2011, seuls six candidats s'étaient affrontés : François Hollande, Martine Aubry, Arnaud Montebourg, Ségolène Royal, Manuel Valls et Jean-Michel Baylet pour le PRG.

Il serait néanmoins inférieur au nombre de candidats à la primaire de droite. Pour l'instant, pas moins de douze candidats se sont déclarés à cette primaire qui se déroulera les 20 et 27 novembre. En attendant celle, très probable, de Nicolas Sarkozy.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2016 à 12:07 :
Un micro-parti...............souhaitons lui que ce ne soit que ça !!
a écrit le 24/07/2016 à 13:32 :
Marine le Pen comme Mélenchon et Montebourg sont des ambitieux narcissiques qui n'apportent rien et n'ont principalement que des solutions à côté de la plaque dont ils sont quasi les seuls à croire et ils arrivent à convaincre les ballots pas assez intelligents qui ont besoin de chefs stupides à suivre tellement ils sont insatisfaits de leurs propres résultats.
a écrit le 23/07/2016 à 21:02 :
Qui c'est, Montebourg ?
a écrit le 23/07/2016 à 18:36 :
Cambadélis organise donc le cmbats d'hélice qui permettra de savoir qui est le plus bruyant le fait el plus de vent ! Montebourg va avoir du mal à battre Hollande à ce petit jeu, même s'il peut compter sur l'appui de Varoufakis pour lui donner des leçons de gestion à la grecque :-)
a écrit le 23/07/2016 à 11:47 :
Des idées, mais trop narcissique.
a écrit le 23/07/2016 à 10:58 :
Montebourg... ha ha ha ha ha ha ha !
a écrit le 23/07/2016 à 9:46 :
Sa reconversion dans le secteur privé s'annonce plus difficile que prévu. Heureusement pour lui, il peut encore glaner un poste public..
a écrit le 23/07/2016 à 7:59 :
avec son beret et sa mariniere, l'avocat souriant a bien contribue a la demolition reenchantee de l'industrie francaise
bravo, il faut continuer comme ca, certaines pme sont encore en vie
a écrit le 22/07/2016 à 16:58 :
Un parti de gauche de plus pour juste avoir du temps de parole lors des élections et faire en sorte que la gauche ai bcp plus de tps que la droite. Sur la base du tps de parole égal à tous on arrive à ses dérives.... bref
a écrit le 22/07/2016 à 16:56 :
Montebourg, ce n'est pas celui qui a conspiré avec Hamon pour faire limoger Héraut et mettre Valls au poste de commandement ?
a écrit le 22/07/2016 à 15:48 :
Montebourg sait Pertinemment se présenter même dans les législatif ne sera pas élu,pour peser et être chef il doit bricoler pour un Chef du partie .Attention une Machine à perdre pour la Gauche

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :