Les fermetures de réacteurs coûteront un milliard d'euros à EDF cette année

 |   |  183  mots
En volume, la perte de production est évaluée entre 29 et 36 TWh, qu'EDF aurait pu écouler entre 30 et 32 euros par mégawattheure, explique Les Echos.
"En volume, la perte de production est évaluée entre 29 et 36 TWh, qu'EDF aurait pu écouler entre 30 et 32 euros par mégawattheure", explique Les Echos. (Crédits : REGIS DUVIGNAU)
Selon Les Echos, les contrôles demandés par l'Autorité de sûreté nucléaire sur certains générateurs de vapeur du parc nucléaire d'EDF vont faire baisser la production du groupe entre 29 et 36 TWh en 2016.

La mise à l'arrêt forcée de plusieurs réacteurs nucléaires va entraîner pour EDF un manque à gagner d'au moins un milliard d'euros en 2016, rapporte lundi Les Echos, citant "l'entourage" de l'électricien français.

Le groupe a en effet annoncé la semaine dernière une nouvelle révision à la baisse de ses objectifs de production nucléaire en raison des contrôles que lui a demandés l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur certains générateurs de vapeur de son parc nucléaire. "En volume, la perte de production est évaluée entre 29 et 36 TWh, qu'EDF aurait pu écouler entre 30 et 32 euros par mégawattheure", explique Les Echos.

Facture provisoire

Le quotidien ajoute que la facture pourrait encore grimper en fonction des préconisations de l'ASN au terme de ses contrôles. "Elle peut, en théorie, autoriser sans condition la reprise de la production, demander des changements d'équipement ou imposer des conditions d'exploitations restrictives, notamment sur la cuve de l'EPR de Flamanville (Manche)", écrit le journal. EDF n'a pas souhaité commenter ces informations.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/11/2016 à 18:56 :
Il vaut mieux ne pas vendre "29 et 36 TWh" "entre 30 et 32 euros par mégawattheure" mais vendre le reste beaucoup plus cher vu que les prix ont explosés (actuellement entre 50 et 100€ par megawatteure)

Bref je ne comprends pas comment EDF fait pour perdre de l'argent au final !
=> ils perdent 20% de leur production vendu a 30€
=> le reste de la production (80%) sera vendu au prix fort 70€ en moyenne (sauf si la loi debile arneh oblige EDF a vendre sous le prix de marché => Quand les marchés sont bas, les societes privées achetent a prix de marché, quand ils sont hauts ils acehent a prix fixés par l'etat, bref le beurre et l'argent du beurre). En tout cas meme avec la loi, ils pourront vendre a 42€

80%*42 > 100%*30, bref EDF doit y gagner
Comment se fait il qu'ils y perdent ????
a écrit le 07/11/2016 à 17:13 :
et ...devinez qui va payer ??
a écrit le 07/11/2016 à 12:36 :
Si la France avait investi dans l'isolation et le chauffage solaire...

En France, le chauffage, eau chaude comprise, représente 77% de la consommation d'énergie dans le secteur résidentiel et 57% de la consommation d'énergie dans le secteur tertiaire (source ADEME).

L'architecte italien Leon Alberti (1404-1472) est, semble-t-il, le premier à avoir décrit comment construire une maison isolée en piégeant de l'air dans les murs et dans les toits.

Le premier chauffage solaire a été fabriqué en 1767 par le suisse Horace Bénédict de Saussure.

Si on avait suivi leurs bons conseils, la France pourrait faire, aujourd'hui, de grosses économies sur le chauffage électrique, la climatisation, le chauffage au fioul et le chauffage au gaz.
Réponse de le 07/11/2016 à 13:48 :
Le thermique solaire pour produire de l'eau chaude OK mais pour chauffer un logement c'est quasiment impossible au nord de Lyon.

Quant aux investissements, c'est le travail des particuliers qui tout compte fait font vite l'addition et se contentent de suivre l'amélioration des normes
Réponse de le 07/11/2016 à 14:57 :
Il existe pourtant des dizaines de maisons passives dans l'Est et le Nord de la France, qui ne réclament pas de chauffage, (autre que pour les sanitaires, ce qui peut être réalisé par des panneaux).
C'est tout d'abord une question d'orientation et de surface des baies vitrées, d'isolation ensuite.
Réponse de le 07/11/2016 à 15:40 :
Même en Allemagne, le chauffage solaire est devenu rentable.

La centrale solaire de Senftenberg va produire sur 20 ans de la chaleur pour un prix de 56 euros le MWh ce qui compétitif par rapport au chauffage au fioul, au chauffage électrique et au chauffage au gaz.
a écrit le 07/11/2016 à 12:23 :
Il faudrait que les politiques responsables s'il en est, arrêtent de jouer ua ping- pong avec le nucléaire.
Oui l'énergie nucléaire est dangereuse, oui il faut passer à autre chose, non il ne faut pas le faire dans le désordre à travers une guéguerre de politiciens à la responsabilité de bas étage à savoir d'en faire que pour une carrière.
Le sujet est grave, la faillite d'EDF ne pourrait qu'entraîner que la nationalisation complète du par nucléaire pour des questions rien moins que de survie et le contribuable ne serait pas près de voir ses impôts baisser.
Il faut du sérieux.
a écrit le 07/11/2016 à 11:15 :
Augmentation des tarifs alors que le pétrole agonise, fermetures de réacteurs pour des raisons de sécurité (mais tout va bien hein !), dépenses irresponsables, investissement d'incompétents et-c...

Le nucléaire c'est une sacrée affaire !
a écrit le 07/11/2016 à 10:14 :
C'est surtout aux consommateurs que ça va coûter :-)
a écrit le 07/11/2016 à 9:51 :
encore un p'tit milliard de plus sur la facture EDF,le déficit est gigantesque , on a pas fini de payer!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :