Les Français ont continué à créer des entreprises en pleine pandémie

Dans quels secteurs les Français ont-ils créé une entreprise en 2021, marquée par la reprise post-Covid-19 ? Sur l'année, les créations frôlent le million en France, un nouveau record historique note l'Insee.

2 mn

En 2021, les créations d'entreprises qui ont le plus augmenté sont celles de services aux ménages, en hausse 30%, d'activités financières et assurance (+30,6%).
En 2021, les créations d'entreprises qui ont le plus augmenté sont celles de services aux ménages, en hausse 30%, d'activités financières et assurance (+30,6%). (Crédits : DR)

Télétravail, reconversion, démission ou déménagement... Alors que la pandémie de Covid-19 bouleverse le monde du travail depuis deux ans, le nombre de créations d'entreprise reste une tendance majeure de l'après-Covid. Après une année 2020 marquée par des niveaux très élevés de créations d'entreprises avec un peu plus de 848.000 nouvelles sociétés immatriculées, l'année 2021 a établi un nouveau record historique, avec un total de créations d'entreprises pour l'ensemble de l'année 2021 à 995.868, soit une augmentation de 17,4% sur un an, a rapporté vendredi l'Insee.

La forte hausse des créations d'entreprises l'an dernier s'explique par "le niveau particulièrement bas des créations pendant le premier confinement en 2020", selon le communiqué de l'Insee, mais cela n'avait pas empêché 2020 d'être déjà une année record.

La micro-entreprise comme réponse à la crise

Un des faits marquants de l'étude de l'Insee déjà observée : près de deux créations sur trois sont des micro-entreprises, 64,5%. Certains de ces nouveaux entrepreneurs travaillaient auparavant dans l'hôtellerie- restauration, le tourisme, les loisirs et se sont installés comme livreurs VTC ou à domicile. Mais la crise Covid-19 a changé les aspirations de ces anciens salariés. L'an passé, l'Insee rapportait d'ailleurs que la proportion de jeunes augmentait fortement.

Poursuivant cette tendance, le nombre de micro-entreprises créées par des auto-entrepreneurs a augmenté de 17% sur l'année, et celui des sociétés de 24,3%, tandis que le nombre d'entreprises individuelles classiques n'a progressé que de 1,7%, a précisé l'Institut national de la statistique dans un communiqué.

En 2021, les créations d'entreprises qui ont le plus augmenté sont celles de services aux ménages, en hausse 30%, d'activités financières et assurance (+30,6%), d'information et communication (+25,4%) et de transports et entreposage (+24,9%). Cette dernière catégorie comprend notamment les livraisons à domicile, qui ont explosé avec la crise sanitaire.

Les créations ont augmenté fortement en décembre dans le soutien aux entreprises (+5,3%) et dans la construction (+5,6%), détaille encore l'Insee.

(avec AFP)

Lire aussi 3 mnA Paris, les entreprises sont fortement désorganisées à cause d'Omicron

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 15/01/2022 à 8:20
Signaler
Merci d'être plus précis, sur les 65 % d'auto-entrepteneurs inclus dans les créations d'entreprises : Quelle espérance de vie au terme de 3 ans et 5 ans ? Quelle valeur ajoutée dans la croissance annuelle ? Combien de personnes comprennent-elles ...

à écrit le 14/01/2022 à 13:13
Signaler
Avec le quoi qu'il en coûte, on a créé des entreprises.

à écrit le 14/01/2022 à 12:57
Signaler
Pas le choix, soient ce sont des salaires au raz des pâquerettes avec des professions nazes soit c'est l'auto-entreprise. EN fit c'est selon le type de contraintes que l'on peut encaisser.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.