Les intérimaires (700.000) ont désormais droit à une complémentaire santé

Syndicats et patronat ont signé cet accord, en raison de la loi de sécurisation de l'emploi qui impose aux entreprises de proposer une complémentaire santé à tous les salariés.

1 mn

Les intérimaires pourront en outre bénéficier de cette complémentaire santé pendant 7 mois, à titre gratuit, pendant les périodes de chômage.
Les intérimaires pourront en outre bénéficier de cette complémentaire santé pendant 7 mois, "à titre gratuit", pendant les périodes de chômage. (Crédits : reuters.com)

700.000 intérimaires vont bénéficier d'une couverture collective pour réduire leurs frais médicaux. En vertu d'un accord passé le 4 juin avec quatre syndicats du secteur de l'intérim, les patrons devront proposer à leurs salariés une complémentaire santé.

A partir du 1er janvier 2016, les intérimaires "totalisant 414 heures de travail dans les douze derniers mois dans une ou plusieurs entreprises de travail temporaire" pourront en bénéficier, détaille Prim'Emploi, organisation professionnelle, qui regroupe plus de 600 entreprises de toutes tailles, le jeudi 4 juin.

Le financement sera assuré via une cotisation prise en charge à hauteur de 50% par l'employeur et l'intérimaire.

7 mois de complémentaire santé en période de chômage

Les intérimaires pourront en outre bénéficier de cette complémentaire santé pendant 7 mois, "à titre gratuit", pendant les périodes de chômage (deux mois sans conditions, auxquels s'ajoutent cinq mois pour les intérimaires indemnisés par Pôle emploi).

Cet accord devait survenir tôt ou tard. Il s'inscrit dans le cadre de l'obligation pour toutes les entreprises, inscrite dans la loi sur la sécurisation de l'emploi de juin 2013, suite à l'accord national interprofessionnel (ANI) de janvier 2013,  de proposer d'ici au 1er janvier 2016 une complémentaire santé à leurs salariés.

    Lire aussi >> Complémentaire santé : les petites entreprises face au risque de l'illégalité

(Avec AFP)

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 28/01/2017 à 17:06
Signaler
L'intention était là mais malheureusement c'est un ratage total auquel les intérimaires ont pu assisté et ils continuent de vivre au quotidien l'incompétence et l'immoralité d'organisations qui n'en ont que faire. Au-delà, c'est un scandale sans nom....

à écrit le 19/06/2015 à 18:03
Signaler
Faut-il que des personnes soient imbues de leur "Petite" personne pour trouver à s'insurger lorsqu'une avancée sociale telle que la mutuelle pour les intérimaires est enfin mise en place. Pour ma part je me réjouis qu'on améliore un peu les conditio...

à écrit le 13/06/2015 à 9:19
Signaler
CA VAS DANS LE BON SENS???

à écrit le 05/06/2015 à 18:25
Signaler
y a pas de raison qu'ils soient plus mal traites que les autres cela dit la ' mutuelle facultative obligatoire', tout le monde a compris que ca allait servir a la gauche pour un grand basculement des charges de secu , qui seront refacturees par les ...

à écrit le 05/06/2015 à 17:51
Signaler
C'est bien de signer des avantages ... Moi , j'ai 5 salariés et j'ai pas les moyens de rajouter des choses en plus sur les intérims qui viennent de temps en temps ... Conclusion : je m'en passerais désormais !

à écrit le 05/06/2015 à 17:26
Signaler
Une loi qui va dans le bon sens, celui d'une dignité toujours plus grande de l'homme (mois assujetti à son corps) et d'une souffrance moindre pour les intérimaires. Et il est même tout à fait possible que ce genre de mesure soit économiquement futé, ...

le 05/06/2015 à 18:27
Signaler
c'est bien de pleurnicher sur le sort des interimaires, mais si vous vouliez faire qqch pour eux il vous suffirait de creer une boite pas rentable a la francaise, ou vous les embaucheriez en cdi alors, maintenant que vous avez la solution, vous fait...

le 05/06/2015 à 19:28
Signaler
Je ne sais pas si ce genre de commentaire mérite qu'on y réponde, mais bon on peut toujours essayer et espérer. Alors, c'est sur, la santé n'est qu'un sujet de "pleurnichade" et j'imagine que le jour ou vous aurez une maladie, vous vous interdirez d...

le 06/06/2015 à 9:55
Signaler
C'est gentils de vous soucier des interims, mais les interims n'ont pas besoin de vous. D'autre part, tout les intérims ne sont pas des gens qui cherchent un CDI. Certains travaillent plus de dix mois sur douze dans l'année, et sont bien content de c...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.