Les mesures choc de François Fillon en faveur de l'entrepreneuriat

Le candidat à la primaire de la droite continue de dérouler son programme. Pour favoriser l'entrepreneuriat, il dresse un catalogue de mesures concrètes pour financer les PME et "les libérer des contraintes".
Jean-Christophe Chanut

4 mn

François Fillon propose de réduire l'impôt sur le revenu de 30 à 50% du montant investi dans une PME, avec un plafond d'investissement maximum annuel fixé à un million d'euros par personne.
François Fillon propose de réduire l'impôt sur le revenu de 30 à 50% du montant investi dans une PME, avec un plafond d'investissement maximum annuel fixé à un million d'euros par personne. (Crédits : © Eric Gaillard / Reuters)

[ Article initialement publié mercredi 3 février 2016 à 23h08 ]

Méthodiquement, François Fillon continue de décliner son programme économique dans la perspective de la primaire de la droite et du centre des 20 et 27 novembre prochains. Pour l'instant distancé dans les sondages par Nicolas Sarkozy - qui n'est pas encore officiellement candidat - et Alain Juppé, le député de Paris est loin de renoncer. Il croit en sa bonne étoile et s'applique à afficher l'image d'un homme sérieux préparant méthodiquement le prochain quinquennat.

En 2015, il a publié un ouvrage "Faire" et a présenté ses principales propositions économiques... Avec notamment l'ambition de réaliser 110 milliards d'économies dans les dépenses publiques. François Fillon affiche maintenant ouvertement un positionnement très libéral sur ces questions économiques et il le prouve encore en présentant ses propositions pour favoriser l'entrepreneuriat et "créer des entreprises de croissance".

Faciliter le financement des PME, via une baisse de l'impôt sur le revenu

Son objectif est que la France soit dans dix ans la première puissance économique en Europe. Il fait également le pari que ses mesures peuvent permettre de revenir au plein emploi en cinq ans, soit un taux de chômage ramené à environ 5%. Pour ce faire "il faut favoriser l'entrepreneuriat et débloquer la France". selon lui, il manque 250.000 entreprises de croissance pour mettre la France au niveau de l'Allemagne.

Alors, que propose t-il?

Pour l'ancien Premier ministre, il convient d'abord de "faciliter le financement des PME". Pour ce faire, il imagine une sorte de "flat tax", via la création d'un impôt  sur les plus-values "modéré, forfaitaire et non progressif". car il considère "absurde" que les plus-values mobilières soient taxées sur le barème de l'impôt sur le revenu.

Il propose aussi de réduire l'impôt sur le revenu de 30 à 50% du montant investi dans une PME, avec un plafond d'investissement maximum annuel fixé à un million d'euros par personne. Sachant, par ailleurs, que François Fillon supprimera l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Il veut aussi multiplier les fonds privés d'amorçage, labelisés par la BPI et abondés par l'Etat, regrettant qu'actuellement, le seuil minimum d'intervention des sociétés privées d'investissement en capital soit de plus en plus élevé, se situant de 1,5 à 2 millions d'euros. Ce qui crée, selon lui, un "equity gap".

Il dit également travailler à l'exemption des droits de succession sur les actions d'entreprises jusqu'à leur cession éventuelle, afin de sécuriser l'actionnariat familial. Il veut aussi réduire les délais de paiement à 30 jours après facturation- au lieu de 45 à 60 jours actuellement mais, souvent, en réalité, plutôt 90 jours. Mesure qui s'appliquerait aussi pour le secteur public.

Diminuer le coût du travail sur l'ensemble des salaires

Un autre de ses objectifs est "de réduire les contraintes imposées aux entrepreneurs".  Il parle alors d'un "électrochoc" tendant à "massivement  diminuer le côut du travail" sur l'ensemble des salaires "afin d'attirer les talents qui feront grandir l'entreprise". Il édictera donc "une règle simple de diminution directe de charges pour tous types d'entreprise et salaires", financée par une augmentation de la TVA et par les fonds actuellement dédiés au CICE.

Bien entendu, François Fillon n'oublie pas le droit du travail. il préconise que le code du travail se limite aux normes sociales fondamentales et que tout le reste fasse l'objet de négociation dans les entreprises et les branches, notamment la durée du travail car il supprimera la référence légale des 35 heures. Il souhaite également donner aux chefs d'entreprise la faculté de recourir au referendum d'entreprise en cas d'échec du dialogue social... Une idée partagée par Alain Juppé et Nicolas Sarkozy.

Il veut aussi "rassurer" les entrepreneurs en limitant le champ du pénal applicable au chef d'entreprise aux seuls cas de fraude et en donnant le droit à un dirigeant d'entreprise mandataire social cotisant d'accéder à une caisse spécifique d'assurance chômage.

Faciliter la distribution d'actions

Saluant le succès du régime de l'autoentrepreneur"- créé par l'ancien ministre Hervé Novelli, l'un de ses soutiens -, il veut "encourager tous les acteurs susceptibles de devenir entrepreneurs et les accompagner".

Pour ce faire, par ailleurs,il veut permettre l'intéressement au capital  et la distribution d'actions sans risque de requalification "en salaire déguisé", afin d'attirer les "diplômés et les talents" dans les petites entreprises.

Enfin, François Fillon souhaite créer "une véritable culture de l'entrepreneuriat". Pour lui, cela passe par la multiplication des passerelles entre le monde éducatif et le monde professionnel. Il faudrait aussi que l'apprentissage serve à la création d'entreprise et faciliter l'installation de juniors entreprises dans toutes les universités...

Un catalogue complet donc qui s'inscrit dans l'ensemble du programme économique "de choc" que François Fillon se promet d'appliquer "extrêmement vite et fort" s'il est un jour aux affaires. Pour ce faire, trois mois après son éventuelle élection à la présidence de la République, il proposera un referendum aux Français pour leur demander de pouvoir agir vite. Mais, d'ici là, il y a d'abord une primaire à gagner...

Jean-Christophe Chanut

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 82
à écrit le 23/11/2016 à 17:30
Signaler
Donc Fillon favorise les autoentrepreneurs qui sont exemptés de TVA (12% sur le batiment, 22% sur les prestations et surement relance du coup le travail au noir). il veut casser le modéle de sécurité sociale en pronant un modèle à l'américaine où les...

à écrit le 23/11/2016 à 15:26
Signaler
Pour moi le plus gros problème pour la création d'entreprises et leur survie, c'est de résoudre le foncier. Un autoentrepreneur de la même façon qu'un jeune couple trouve une hlm doit pouvoir trouver un local abordable du point de vue chauffage entr...

le 23/11/2016 à 17:31
Signaler
désolé mais ils peuvent travailler chez eux j'ai été vendeur ebay pendant 7 ans et mon stock était dans ma cave

à écrit le 23/11/2016 à 11:56
Signaler
Fillon je lui dois ma CFE en décembre(l'ex taxe professionelle),taxe bien utile pour les mairies pour financer les vins d'honneur et banquets de fin d'année du personnel.Alors désolé,je crois que président en 2017 ça ne va pas etre possible.Il faudra...

à écrit le 22/11/2016 à 10:26
Signaler
FILLON A UN PROGRAME D EXPERIENCE CAR IL A PRATIQUE TOUSLES MANDATS? MAIS IL N A PAS ETE NI OUVRIER NI NEMPLOYE NI PATRON.? DONC APPLIQUE D UN COUP EN FORCE SONT PROGRAME RISQUE DE FAIRE BEAUCOUP DEGAT HUMAIN PARMI LES PLUS FAIBLE ECONOMIQUEMENT? ET ...

à écrit le 21/11/2016 à 21:43
Signaler
Entreprises PME actions il ne faudrait pas qu'il oublie les artisans commerçants prof lib qui comptent autant sinon plus

à écrit le 21/11/2016 à 16:04
Signaler
Il est quand même inconcevable qu'en plein XXIe siècle les travailleurs exigent un salaire. Cela augmente dangereusement le coût pour les entrepreneurs. Ils devraient se contenter d'un pourboire, d'une gratification. La fierté de contribuer à la prem...

à écrit le 21/11/2016 à 15:40
Signaler
voila un homme neuf dont la France a besoin , car il faut dire que c'est un nouveau en politique le sarthois!!! ayant participé pendant 5 ans au déficit de la France en compagnie de sarko 1er , il apparait difficile de croire que cette personne peut...

le 23/11/2016 à 17:34
Signaler
le fillon bashing va succéder à l'antisarkosisme primaire je pens que la france c'est mieux comporté pendant la récession mondiale d"e 2008 2009 que pendant les 5 denières années sans récession ni problème de financement des banques.

à écrit le 21/11/2016 à 15:07
Signaler
péju à la retraite !

le 21/11/2016 à 15:54
Signaler
C'est déja fait : A 57 ans et demi, Alain Juppé est l'un des premiers politiques, enfant du baby-boom, à prendre sa retraite;Comme l'a révélé le Canard enchaîné en 2003, le président de l'UMP, qui n'a pas beaucoup fréquenté son corps d'origine de ...

à écrit le 21/11/2016 à 14:07
Signaler
ATTENTION ! :Si l'on analyse ses discours , il pèse ses mots pour s'adresser à toutes les sensibilités , mais en réalité ne l'engage pas . Tout le monde croit qu'il s'adresse à ses valeurs et désirs mais en réalité les mots utilisés ne le disent . Al...

à écrit le 21/11/2016 à 12:19
Signaler
La réaction est classique, les médias "qui savent ce qui est bon" commencent à agiter le chiffon à faire peur aux électeurs. Les chiens de garde socialistes aboient à tue-tête dès ce matin après le programme de F.Fillon. Si tout ce petit monde n'util...

à écrit le 21/11/2016 à 11:16
Signaler
Rien d'innovant, une simple application des doctrines anglo-saxonnes. Malgré cela, les USA ne cessent de creuser leur déficit... Les mêmes causes entraînant les mêmes effets, on continue dans la direction du précipice.

à écrit le 21/11/2016 à 11:01
Signaler
les sondages se sont avérés erronés !! dans quelques mois la classe moyenne s exprimera . sans écouter les médias

à écrit le 21/11/2016 à 10:49
Signaler
pour les retraités , fillon ,c est du poison.. pas d augmentation des retraites actuelles, donc attention .ne faites pas n importe quoi ;;;c est en faisant n importe quoi , que l'on devient un citoyen dans l oubli ;........

à écrit le 21/11/2016 à 10:15
Signaler
N'était-il pas premier ministre il y a encore 4 ans et demi de cela ? C'est vrai qu'il avait déjà à l'époque baissé drastiquement les impôts. En même temps vous me direz les promesses n'engagent que ceux qui y croient...

à écrit le 21/11/2016 à 10:08
Signaler
Et maintenant on va parler de son programme, de sa femme, de son enfance, de son chien puisque avant il ne devait pas être finaliste. Encore un grand "vautrage" des maitres sondeurs, mais aucun journal n'en parle comme si maintenant c'était acté, sau...

le 21/11/2016 à 11:25
Signaler
Les maitres sondeurs vous répondrons qu'ils avaient mesuré la remontée spectaculaire de Fillon. De toutes manières les sondages, comme les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Pour la primaire, Fillon peut aussi chuter aussi fort qu'il es...

le 22/11/2016 à 15:41
Signaler
@paul entièrement d'accord avec vous. J'ajoute qu'a gauche Hollande a du souci a se faire.Pour peu qu'un Mélenchon vienne titiller ses ex collègues du PS, ça promet. TOUT EST POSSIBLE même l'absence de MLP au second tour ......

à écrit le 21/11/2016 à 9:44
Signaler
marrant que des gens qui se goinfrent avec l'argent du contribuable depuis des années s'expriment avec certitude sur la vie d'entreprise qu'ils n'ont jamais connue ; qu'il commencent à montrer l'exemple en réformant la vie politique de ce pays ça le...

à écrit le 21/11/2016 à 9:35
Signaler
"la retraite à 65 ans " Avec un electorat de retraités de droite favorable à cela en étant lui-même parti à 55 ans en pré-retraite voir plus tôt comme les mises en disponibité qui pullulaient dans les grands-groupe souvent payé d'ailleurs par le ...

à écrit le 21/11/2016 à 9:27
Signaler
"Saluant le succès du régime de l'autoentrepreneur". Ce n'est pas parce que le régime des auto-entrepreneurs est (soi-disant) un succès, que c'est la panacée. Les auto-entrepreneurs cotisent peu, voire rien aux régimes de SS et de retraite.Sans compt...

le 21/11/2016 à 10:48
Signaler
Après avoir établi votre constat que je peux partager dans ses grandes lignes, moi j'en tire une autre conclusion que votre défaitisme. Un réformiste progressiste dirait par exemple, que si le financement de notre modele social était en danger (et j...

le 21/11/2016 à 19:53
Signaler
Le régime des AE est un succès avec plus d'un million de créations mais aussi un gros raté puisque plus de la moitié des AE ne déclare aucun revenu, et seulement 10% arrive à faire vivre son patron. Maintenant ça fait quand même 100 000 job viables d...

à écrit le 21/11/2016 à 9:24
Signaler
Il evite conscensieux la discussion sur le modèle social français. Est ce qu'il a peur de perdre (trop) des votes?

à écrit le 21/11/2016 à 9:17
Signaler
On va peut-être enfin avoir un responsable politique qui ne sorte pas de l'ENA, un homme de terrain et un authentique libéral. Les électeurs de la primaire ont fait le choix d'une vraie rupture avec toute forme de socialisme, renouer avec les valeu...

à écrit le 21/11/2016 à 9:12
Signaler
Mais la moitié des propositions existent déja, c'est pas nouveau, c'est du pipi de chat !

à écrit le 21/11/2016 à 9:10
Signaler
Fillon est un choix très risqué pour la droite, s'il n'édulcore pas son projet très libéral (qui ne parle pas du tout à 75% des français), il risque de finir comme Balladur en 1995. Fillon devra mettre de l'eau dans son vin économiquement et socialem...

à écrit le 21/11/2016 à 8:59
Signaler
P.S.: Puis un gars qui a des sourcils de cette taille ne pourra jamais devenir président de la république...

le 21/11/2016 à 15:47
Signaler
erreur!!! Pompidou avec ses énormes sourcils est devenu président ! alors les sourcils pas de soucis !

à écrit le 21/11/2016 à 8:57
Signaler
Encore un programme système D à savoir qui fait semblant de mais qui n'ira pas loin, le changement ce sera toujours pas pour maintenant. Fillon donc, surprenant sauf si on constate que juppé et sarkozy ont essayé d'attirer les jeunes alors que da...

à écrit le 21/11/2016 à 8:56
Signaler
Investir dans une entreprise, alors que de l'autre coté on l'handicape par des prix de vente en hausse (tva), ne me semble pas un bonne affaire, sauf pour l'export! Mais il est simplet de croire que l'on peut récupéré la fiscalité que l'on a perdu a...

le 21/11/2016 à 16:18
Signaler
Un entrepreneur investit quand il y a assez de clients solvables, quand il y a de la demande, du pouvoir d'achat. C'est pourquoi les entreprises scandinaves (dans ces pays, c'est le Mont Everest de la fiscalité et des charges) se portent plutôt bien....

à écrit le 21/11/2016 à 8:20
Signaler
oui! mais il faut détruire BPI france. virer tout le personnel, les radier de la fonction publique

à écrit le 21/11/2016 à 8:05
Signaler
Il confond mais nous sommes en politique un livre de contes et la réalité. Pour créer des milliers d’entreprises il faut tout d’abord connaître les marchés, que ceux-ci soient non concurrentiels en coût car je vois mal concurrencer des productions d’...

à écrit le 21/11/2016 à 7:56
Signaler
J'ai un peu de mal à croire un homme qui a été 1er ministre pendant 5 ans et qui au final n'a pas fait grand chose hormis pas mal de sport.....il n'a jamais osé contredire NS à l'époque et encore moins démissionner. Une fois de plus beaucoup se font ...

à écrit le 21/11/2016 à 7:55
Signaler
Il faudrait déjà supprimer le RSI qui est une entité fictive créée pour voler les gens et placer les cotisations en bourse et quand il s'agit d'indemniser ou rembourser les gens il n'y a personne.

à écrit le 21/11/2016 à 7:39
Signaler
Une caricature de neo-liberal thatcherien revendiqué, comme candidat de la droite, c'est ce que le FN peut rêver de mieux pour développer son programme national socialiste en 2017 et surtout après. 5 ans de fillonisme et les français seront chauds ...

à écrit le 21/11/2016 à 7:32
Signaler
Quand premier ministre, i a appliqué son petit programme d'austérité, la croissance avait chuté et la courbe du chômage s'était rehaussée un peu plus. Son programme est une politique d'austérité plus forte : en route vers la récession ( peut être lim...

à écrit le 21/11/2016 à 7:23
Signaler
Je pense que Juppé a toute ses chances contre Fillion, il lui suffira d'expliquer au électeurs de droite pourquoi le programme de Fillion va faire exploser le chômage.

à écrit le 21/11/2016 à 4:20
Signaler
Fillon c'est le retour du gaz de schiste, non merci : https://www.youtube.com/watch?v=ZEMNhlwo4kM

le 21/11/2016 à 7:41
Signaler
Pour qu'il y ait un retour, il aurait d'abord fallu que les forages viennent et partent...

le 21/11/2016 à 14:38
Signaler
dans l'infini du sous sol une petite fellure et hop adieu eau minéral la solution: hydrolienne ondulatoire le top voili voilou voila

à écrit le 21/11/2016 à 2:10
Signaler
La premiere etape, la + importante etait de degager le trublion agite: Le petit paul bismuth. Desormais, trouver celui ou celle qui sera capable de redonner du brillant au drapeau France, on le recherche toujours.

le 21/11/2016 à 7:40
Signaler
Vous avez raison: que personne ne croit que le crédit des politiques est restauré par la participation à cette primaire. Les gens de gauche ont voté pour Fillon pour éliminer NS, et on verra peut-être un retournement au deuxième tour. mais nul ne peu...

le 21/11/2016 à 14:03
Signaler
"Les gens de gauche ont voté pour Fillon pour éliminer NS" Non, des gens de "gauche ", 400.000 environs qui viennent de donner en plus 800.000€ dans les caisses de la droite.

à écrit le 09/02/2016 à 9:35
Signaler
Il ne propose rien pour les pauvres ce n'est pas son problème. Heureusement , il y a d'abord une primaire à gagner...

le 21/11/2016 à 14:07
Signaler
A la TV, ils viennent d'annoncer que son électorat comme celui de Juppé d'ailleurs est plutôt aisé en moyenne 4500€/mois.Cadre sup , artisans, commercants , retraités aisés , catho , agriculteurs etc..,bref, un electorat de droite.

à écrit le 04/02/2016 à 10:49
Signaler
Tout ceci n'est qu'une resucée de la loi TEPA: défiscalisation du patrimoine (et à 1 million c'est sur que c'est en faveur de l'actionnariat populaire!), défiscalisation des successions, la flat tax (que tu sois milliardaire ou SDF, tu paye la même c...

le 21/11/2016 à 5:32
Signaler
Il le sait. Son programme le montre. Ses electeurs le savent aussi. S'ils s'avere dans quelques mois qu'ils sont majoritaires, cela signifiera seulement que ces problemes que vous evoquez, et qui sont importants, ne sont pas juges comme "les plus imp...

à écrit le 04/02/2016 à 10:17
Signaler
Fillon, Fillon!!! ce n'était pas le premier ministre du gouvernement de Sarkozy? mais alors pourquoi il a pas fait ce qu'il dit maintenant pouvoir faire, ah oui il n'était que le collaborateur de Sarkozy!!!!! ça en dit long sur ces compétences

à écrit le 04/02/2016 à 10:12
Signaler
A priori, les propositions sont pertinentes et constructives. A suivre ... Cependant, dans le référendum qu'il propose, il ferait bien d'y inclure une réforme structurelle du système politique, de leurs avantages royales, de leurs devoirs et oblig...

à écrit le 04/02/2016 à 9:59
Signaler
C est politiques avec des retraites chapeau ils prennes les françaises pour des idiots le temps passés Fillon Sarko Hollande Valls sapin macron les Guignols des gouverneurs. Non ?

à écrit le 04/02/2016 à 9:56
Signaler
Voici un ex premier ministre qui n'a strictement rien fait pendant 5 ans, qui s'est fait piétiner, balader, humilier par Pol Bizmut sans aucune réaction et il voudrait nous faire croire tout à coup qu'il a trouvé les solutions pour sortir le pays du ...

le 21/11/2016 à 9:12
Signaler
Il n'aura plus Sarkozy pour se faire piétiner, balader, humilier mais pire; La commission de Bruxelles, la BCE,, l'OTAN,... avant la fin de son mandat nous ressemblerons à la Grèce!

le 21/11/2016 à 16:25
Signaler
à Bah>>>> : Eh, oui. La Grèce fut le cobaye. Si la France -et le reste de l'Europe- ne se révoltent pas contre les diktats néolibéraux de l'Allemagne et des eurocrates, toute l'UE sera "grecifiée". Dans quelques mois, vous ferez les premiers pas dans...

à écrit le 04/02/2016 à 9:48
Signaler
Quand j'entends Mr Fillon et ses propositions. Je me dis que c'est un besogneux, mais de là à avoir le charisme pour diriger la France? Peut-être devrait-il un peu hausser le ton pour donner un crédit réel à son "programme" !!

à écrit le 04/02/2016 à 9:33
Signaler
C'est avant qu'il fallait le faire, pas quand on est déjà dans le mur. Direction pôle emploi pour ces gens là. Bienvenu dans le quotidien de la majorité des gens qui bosse vraiment ou qui cherche du travail

à écrit le 04/02/2016 à 8:59
Signaler
Le programme de Fillon est très cohérent....comme l'était celui de Madelin en 2002. Mais qui se souvient du score de Madelin ? D'un point de vue théorique mon seul écart de vue est celui-ci : il me semble normal que tout investissement en actions éch...

à écrit le 04/02/2016 à 8:09
Signaler
Des mesures choc? Il s'agit de faire plaisir a Bruxelles plutôt qu'aux français!

à écrit le 04/02/2016 à 6:54
Signaler
Ces gens à la solde de l'état n'ont aucune expérience du travail. Qu'ils créent des entreprises ! Au boulot. Ouste!

à écrit le 04/02/2016 à 2:10
Signaler
"il manque 250.000 entreprises" C'est faux. Il manque surtout des debouches pour nos entreprises en creer 250 000 de plus ne crera pas ces debouchés meme si les employes de ces entreprises travaillent benevolement . Fillon fait sans doute reference...

le 04/02/2016 à 7:38
Signaler
Il y a des parts de marche a prendre en France.Nous achetons une grande part de nos produits de consommation en provenance de nombreux pays ( electromenager, meubles, voitures, machines, outils, materiel agricole, etc..) correpondant a des milliards ...

le 21/11/2016 à 8:13
Signaler
En asie du SE les salaires peuvent descendre à moins de 50 €/mois, avec une protection sociale inexistante. Dans 10 pays d'Europe de l'est le smic est inférieur à 400 € et les protections sociales à l'avenant. Si votre vision des choses c'est de...

à écrit le 03/02/2016 à 22:33
Signaler
Fillon et valls nous amusent, Hollande et Sarkozy nous attristent Fillon Valls Sarkozy Hollande nous ruinent et aggravent le déclin de la France

le 04/02/2016 à 2:12
Signaler
Reste lepen pour developper nos entreprises...

le 04/02/2016 à 2:12
Signaler
Reste lepen pour developper nos entreprises...

à écrit le 03/02/2016 à 21:44
Signaler
C'est sûr qu'avec une tête d'un notaire et les idées d'un pharmacien de province il va sortir la France du marasme économique. Son programme, ses idées, ce sont surtout des solutions pour des notaires, des pharmaciens, des experts-comptables, des méd...

le 04/02/2016 à 7:26
Signaler
Très bien tout celà, mais vous devriez plutôt nous dire pour qui il faudrait voter, voire vous présenter vous-même, vous semblez détenir toutes les clés de l'économie.

le 04/02/2016 à 11:26
Signaler
C'est un commentaire plein de méchanceté pure!Et pourquoi ne pas rappeler "Fillon le chatelain" photographié dans Paris Match et" Fillon qui prenait l'avion pour passer ses weekends au Mans"?

le 21/11/2016 à 15:53
Signaler
@Gérard: ce n'est pas du tout un commentaire méchant mais réaliste. Ce programme ne touchera positivement qu'1/3 de la population, la plus riche. La plus pauvre s'enfoncera encore plus grâce à sa TVA à + 2 pts. Même en Allemagne, la TVA est res...

à écrit le 03/02/2016 à 21:10
Signaler
1) ce monsieur n a rien fait de ce qu il propose quand il etait au pouvoir (5 ans quand meme, il aurait pu trouver le temps non ? ou au moins demissionner quand Sarkozy faisait exactement l oppose (jeter l argent par les fenetres ou augmenter les imp...

le 04/02/2016 à 7:29
Signaler
Vous pourriez aussi reconnaitre qu'il n'est pas le seul et en faire le reproche à tous ceux qui se sont succédés depuis les années Mitterrand, années ou la dette de la France a commencé à prendre des dimensions vertigineuses.

à écrit le 03/02/2016 à 20:44
Signaler
Il a été au pouvoir pendant 5 ans. NEXT!

le 03/02/2016 à 20:55
Signaler
Il a cohabité 5 ans avec un président quasi-gauchiste.

le 21/11/2016 à 10:19
Signaler
Oui, tout à fait d'accord, il n'avait qu'à prendre ses responsabilités et démissionner si les baisses d'impôts avaient vraiment été sa priorité. Quel revirement en tout cas ! Et ça passe, il a raison d'appuyer sur le champignon, lui qui aime bien ...

à écrit le 03/02/2016 à 20:29
Signaler
S'il est élu qu'il ne perde pas son temps avec un referendum. Il aura été élu pour le programme qu'il propose.

à écrit le 03/02/2016 à 20:14
Signaler
Baisser les impôts qui est contre ? Évidemment personne !!! Même chose pour la baisse des cotisations. Mais le problème n'est plus là. Ce qui est important c'est l'INNOVATION !! Quand on a de bons produits et innovants il n'y a pas de problème le pro...

le 21/11/2016 à 10:22
Signaler
Tout à fait d'accord, je peux le faire demain matin aussi son programme, 0 valeur ajoutée.

le 21/11/2016 à 10:52
Signaler
"Baisser les impôts qui est contre ? Évidemment personne !!! Même chose pour la baisse des cotisations." Mais pleins de gens sont contre mon cher! Ceux qui ne sont pas des bisounours et comprennent que derrières les baisse d’impôt il y a soit une ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.