Les ventes du e-commerce continuent de grimper au premier semestre

 |   |  601  mots
Le chiffre d'affaires du commerce en ligne totalise 39,5 milliards d'euros au cours des six premiers mois de l'année.
Le chiffre d'affaires du commerce en ligne totalise 39,5 milliards d'euros au cours des six premiers mois de l'année. (Crédits : Fosforix/Flickr)
Les Français consomment de plus en plus sur Internet. Si le panier moyen connaît un recul continu, il est plus que compensé par une hausse de la fréquence d'achat.

L'achat en ligne est devenu habituel chez les Français. « Il continue de se démocratiser avec plus de 4 internautes sur 5 qui ont déjà acheté sur Internet », estime Jamila Yahia-Messaoud, directrice du département Ad'hoc de Médiamétrie, au regard des chiffres dévoilés par Médiamétrie et la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad), ce mardi 19 septembre.

Ceux-ci révèlent que les ventes du e-commerce en France ont poursuivi leur hausse à deux chiffres au premier semestre 2017, portées par l'essor des transactions opérées sur des téléphones mobiles, le développement de nouveaux sites marchands et des places de marché - les ventes réalisées par les sites hébergés sur ces places de marché ont en effet progressé de 15%. Aussi, la baisse continue des frais de port et des retours plus aisés contribuent à cet essor et à la banalisation de l'achat en ligne.

Des achats en ligne de plus en plus fréquents

Le chiffre d'affaires du commerce en ligne totalise 39,5 milliards d'euros au cours des six premiers mois de l'année, enregistrant une progression de 13% après une hausse identique au cours de la même période de 2016.

| Lire aussi E-commerce en France : un bilan positif pour le premier trimestre 2017

En zoomant sur le deuxième trimestre uniquement, on remarque une fréquence d'achat en hausse avec près de 10 transactions en moyenne par acheteur sur le trimestre. Ce qui a permis de compenser une nouvelle baisse du panier moyen (-3% en un an à 68 euros).

Le montant dépensé par acheteur s'élève à 664 euros sur la période, soit 100 euros de plus sur deux ans, ajoute la Fédération du e-commerce et de la vente à distance.

Le smartphone, outil stratégique de ventes en ligne

Du côté des transactions, on note une progression globale de 15% sur la deuxième partie du semestre, pour atteindre 287 millions et une progression du nombre de cyberacheteurs (+964 000 en un an) ainsi que de sites marchands actifs (208.000) soit 10% de plus en un an (+18 400 sites) et dix fois plus qu'il y a dix ans.

Les sites commerciaux enregistrent une croissance de 6% au deuxième trimestre, malgré un contexte global peu favorable, marqué par un nouveau recul de la consommation des ménages au cours du trimestre (-3,5% hors automobile au deuxième trimestre, selon les données de la Banque de France).

Les ventes sur smartphones et tablettes bondissent, elles, de 37% au deuxième trimestre par rapport à la même période en 2016. Le mobile est devenu le levier stratégique de croissance du secteur, selon Marc Lolivier, délégué général de la Fevad :

« Avec les écrans mobiles, on peut se connecter partout tout le temps, ce qui favorise l'achat sur Internet à tout moment. Les commerçants l'ont bien compris et ont su adapter leurs e-shops à ces écrans mobiles en facilitant la navigation et en simplifiant le process d'achat. »

La hausse d'achats pendant les soldes

Pour les soldes d'été, les commandes passées sur des écrans mobiles ont grimpé de 53% par rapport à la même période de 2016, totalisant 21% des achats du secteur textile-mode et 35% dans les autres secteurs.

Vente de textile

[Classement des sites "Mode/textile" les plus visités en France. Crédits : Fevad/Mediametrie.]

Enfin, du côté des marques, au premier semestre, Amazon est resté le site marchand les plus visité en France, suivi par CDiscount, propriété du groupe Casino, Voyages-sncf.com et Fnac Darty.

e-commerce

[Classement des sites et applications "e-commerce" les plus visités en France. Crédits : Fevad/Mediametrie.]

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :