Macron prévoit une économie française atone en 2016, l'Insee aussi

Le ministre de l'Economie a déclaré que l'économie française resterait atone en 2016. Les statistiques de l'Insee lui donnent raison. La production manufacturière fut stable en septembre.
Fabien Piliu

2 mn

 Nous atteindrons ce que nous avions prévu pour cette année, soit une croissance située entre 1 et 1,2%. Ce qui est vrai, c'est que nous avons une économie qui reste extrêmement atone, que ce sera vraisemblablement la même chose pour l'année prochaine , a précisé Emmanuel Macron
" Nous atteindrons ce que nous avions prévu pour cette année", soit une croissance située entre 1 et 1,2%. Ce qui est vrai, c'est que nous avons une économie qui reste extrêmement atone, que ce sera vraisemblablement la même chose pour l'année prochaine ", a précisé Emmanuel Macron (Crédits : © Stefan Wermuth / Reuters)

Quel aveu d'impuissance ! " Nous atteindrons ce que nous avions prévu pour cette année", soit une croissance située entre 1 et 1,2%. Ce qui est vrai, c'est que nous avons une économie qui reste extrêmement atone, que ce sera vraisemblablement la même chose pour l'année prochaine ", a précisé Emmanuel Macron sur l'antenne d'Europe 1, soulignant que " les bonnes nouvelles ne viendront pas de l'extérieur " ce qui paraît évident, compte tenu de la faiblesse du commerce extérieur tricolore. Et le ministre de l'Economie de poursuivre. " Nous avons un problème de demande au niveau mondial aujourd'hui et il n'y a plus qu'un moteur qui est allumé, celui des Etats-Unis ".

L'industrie manufacturière à la peine

L'Insee est sur la même longueur d'ondes. Ce mardi, l'Institut a dévoilé ses statistiques sur la production industrielle. Celle-ci augmente de 0,1% en septembre. L'industrie manufacturière est également à la peine puisqu'elle est stable. Sur plus longue période, les chiffres de l'Insee sont à peine plus satisfaisants. " Dans l'industrie manufacturière, la production des trois derniers mois progresse (+0,6 %) par rapport au troisième trimestre de 2014. Elle augmente également dans l'ensemble de l'industrie (+0,7 %)", observe l'Insee.

Réformer, encore et toujours

Pour résister à la morosité, le ministre a martelé une nouvelle fois l'urgence à réformer. " C'est pour ça que je dis toujours que nous faisons des réformes en France et il faut continuer à les faire plus vite pour rallumer le moteur européen. Et ça, c'est du volontarisme et c'est avoir une politique d'investissement beaucoup plus forte en Europe parce que nous avons besoin de rallumer le moteur européen ", a-t-il insisté. Faut-il voir dans cette déclaration une critique du plan mis au point par Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, plan qui mobilise 315 milliards d'euros sur la période 2015-2017 ?

Fabien Piliu

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 28
à écrit le 11/11/2015 à 13:53
Signaler
Suppression de la taxe foncière,de la taxe d'habitation, exonération des plus valus immobilières au bout de cinq années, impôt sur les revenus 15% pour tous quelque soit son revenu,diminution des charges sociales à 10% pour les entreprises,augmentati...

à écrit le 11/11/2015 à 11:52
Signaler
Ils et comme Sarkozi en p'arle que de lui ils a inventé l'au chaude macrôn bulles

à écrit le 11/11/2015 à 8:34
Signaler
lui et la hollandie doivent mette en œuvre les idees qu'il colporte. a savoir piocher dans la caisse des handicapes il doivent prendre leur places la plus grosse escroquerie de la hollandie avec la cop21 il n'y a rien de bon il faut qu'ils vo...

à écrit le 10/11/2015 à 21:51
Signaler
la politique de l'offre seule ne peut fonctionner. Il faut que les salaires repartent à la hausse, ces dernières années leur hausse est trop faible pour relancer l'activité. - Il faut inciter l'investissement des entreprises en imposant à un taux d'...

le 11/11/2015 à 3:08
Signaler
le PIB veut dire Production Interieure Brute et non Consommation Interieure Brut !!!!! donc augmenter les salaires veut dire augmenter le prix des produits et donc perdre des marchés : car les salaires sont payés avant la sortie du produit

le 11/11/2015 à 8:57
Signaler
Bref, vous proposez de remettre une couche de matraquage fiscal sur les entreprises, en espérant que ça améliore les choses. Pourquoi a-t-on inventé des usines à gaz comme le CIR ou le CICE si ce n'est pour atténuer de façon ciblée (c'est à dire à mo...

à écrit le 10/11/2015 à 20:37
Signaler
Macron prévoit une économie française atone en 2016, l'Insee aussi... Et il sait de quoi il parle cet homme Macron exceptionnel ; Il est lucide Macron, Macron sait que ses réformes seront sans effets positifs, et désastreuses. Macron Valls C...

le 11/11/2015 à 3:10
Signaler
les vrais responsables de l'effondrement de l'économie ne sont pas les politiques mais les fonctionnaires qui détruisent jour après jour l'économie

le 11/11/2015 à 3:10
Signaler
les vrais responsables de l'effondrement de l'économie ne sont pas les politiques mais les fonctionnaires qui détruisent jour après jour l'économie

à écrit le 10/11/2015 à 20:19
Signaler
Certes, maintenant, en novlangue, il ne faut plus dire récession, mais atone. "Ha que tonne", disait Johny lors de l'orage. Ce qui rassure est que l'atone est mondial grâce à un léger "creux" des parieurs financiers mondiaux depuis 2008. Le mauvais c...

à écrit le 10/11/2015 à 19:09
Signaler
C'est à ce genre de commentaires que l'on voit qu'il n'est pas à sa place .Un homme politique ,et par dessus tout un ministre de l'économie et des finances ,SE DOIT de tenir un discourt résolument positif et optimiste .Il demande que soit financé les...

le 11/11/2015 à 3:14
Signaler
vous prenez les gens pour des débiles : français n'ayez pas peur : consommez : c'est tout simplement stupide : vous devriez plutot dire français n'ayez pas peur, travaillez !!!!! car c'est bien là que le bas blaisse !!!

à écrit le 10/11/2015 à 18:58
Signaler
"Macron prévoit une économe atone en 2016" qu'en pense Groland ?

à écrit le 10/11/2015 à 16:21
Signaler
Chers fonctionnaires socialistes, avec politique économique a la soviétique vous avez fait fuir tous les bons éléments en dehors de la France ( Ceux qui étaient de gros pourvoyeurs du fisc ) ils ne reviendront plus ..sauf peut être le jour ou la...

à écrit le 10/11/2015 à 15:02
Signaler
Pas de profondes réformes de structures, pas de fortes réductions des dépenses publiques, = pas de croissance !!! il faut presque 3ans et demi aux socialistes pour découvrir cela : allez vite dehors, virez moi ces députés fonctionnaires de gauche com...

à écrit le 10/11/2015 à 13:34
Signaler
Faut que cette guignolade socialiste cesse ...! les français n'ont plus les moyens de financer du marxo/socialisme du 19ème siècle.....!

à écrit le 10/11/2015 à 13:31
Signaler
Il est optimiste malgré tout...M. Macron...

à écrit le 10/11/2015 à 13:10
Signaler
Magnifique constat d'échec de la politique conduite depuis 4 ans et de toutes les "grandes" réformes engagées depuis.

le 10/11/2015 à 14:30
Signaler
il n'y a pas d'autre politique économique possible,je vous rappelle que nous avons des engagements avec l'europe et que l'économie mondiale est globale.les réformes structurelles seront poursuivies ainsi que l'élan économique instillé par le gouvern...

le 10/11/2015 à 16:54
Signaler
Si on peut faire aussi mal avec trois fois moins d'élus, de ministres, de secrétaires d'états, de conseillés, de commissions, de copains, de copines, de corruptions et de détournement de fonds public. Ne pas oublier que nous sommes en France de 1615 ...

le 10/11/2015 à 19:01
Signaler
@elu ps, c'est bien, il n'y en a plus qu'un qui y croit...vous.

le 10/11/2015 à 20:14
Signaler
a elu ps: Il est extrêmement inquiétant qu'un élu PS déclare: "il n'y a pas d'autre politique économique possible, je vous rappelle que nous avons des engagements avec l'Europe" La France est un pays majeur dans l'UE. A ce titre, elle doit avoir un...

le 11/11/2015 à 3:18
Signaler
il y a une autre politique possible : vous dégager !!!!!! l'élan économique vous ne le donnez pas en proposant toujours plus d'impôts !!!! combien de gens qui veulent bosser partent car il n'y a plus aucun intérêt à travailler dans ce pays républiq...

à écrit le 10/11/2015 à 13:02
Signaler
Arithmétiquement réformer très très fort est indispensable et historiquement démontré, comme théologiquement affirmé avec le destruction créatrice. A défaut de guerres militaires ravageuses y a plus qu'à démolir pour faire le job de reconstruire. Les...

à écrit le 10/11/2015 à 12:53
Signaler
Meuh non.... Hollande a promis l'inversion de la courbe du chômage... dès après les régionales !! Son ministre et les économistes internationaux doivent se tromper.. non?

à écrit le 10/11/2015 à 12:43
Signaler
ce n'est pas en créant artificiellement de l'inflation , que l'on regonfle le pouvoir d'achat des catégories laborieuses qui font effectivement fonctionner l'économies intérieure . C'est à dire en essayant de tirer par le haut l'immobilier en baisse ...

à écrit le 10/11/2015 à 12:39
Signaler
ah ben y en a enfin un qui a la tete pret du bonnet! il a du discuter avec des gens dans des entreprises! bon dans 6 mois il verra qu'en plus tous les projets s'arretent a un an d'une election!! lol bon apres suffit de savoir que la croissance pote...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.