Marine Le Pen cherche à récupérer le mouvement "Gilets jaunes"

 |   |  487  mots
(Crédits : Max Rossi)
Marine Le Pen a estimé mardi que le gouvernement traitait avec "un grand mépris" voire "violence" le mouvement des "Gilets jaunes" contre la hausse des prix des carburants, jugeant "inappropriées les menaces d'interpellations".

Dans un entretien publié sur le site du Parisien, La présidente du Rassemblement national (RN) se dit "étonnée de voir comment le gouvernement traite avec un grand mépris cette manifestation. Il y a même une forme d'hostilité, voire de violence".

"On a même le sentiment que le gouvernement souhaite que les choses dérapent", ajoute la finaliste de la présidentielle en 2017, jugeant "inappropriées les menaces d'interpellations, d'amendes et de peines d'emprisonnement contre tous ceux qui tenteraient de bloquer le pays samedi. Tout cela est hors de proportions".

Une récupération en bonne et due forme

Marine Le Pen estime par avance que les annonces que doit faire le Premier ministre mercredi matin sur RTL "seront dérisoires et totalement déconnectées des réalités de ce que vivent les Français". Elle estime que ses "électeurs se retrouvent dans les 'Gilets jaunes'."

"Élargir la prime à la conversion, qui n'est que de 1.500 euros en moyenne, comment peut-il suffire alors que le premier prix pour un véhicule hybride est de 20.000 euros ?", demande la députée du Pas-de-Calais qui suggère, au lieu de taxer les carburants, de "changer de modèle économique en cessant le libre-échange" et en produisant "au plus près".

L'interdiction, par la métropole du Grand Paris, des véhicules les plus polluants dès juillet prochain "exprime la caricature de la boboïsation de la vie politique" et veut "juste dire : les pauvres en dehors de la ville, et ceux qui sont aisés ont le droit d'y entrer", estime-t-elle.

En début de semaine, dans les colonnes de Libération, le mouvement des "Gilets jaunes" est "un mouvement aux coutures opaques" et Laurent Joffrin trouve que "le gouvernement est face à ce mouvement comme une poule qui a trouvé un gilet" et regrette qu'il tienne "un discours rationnel pour répondre à une plainte émotionnelle". "C'est le plus souvent la garantie du malentendu", prévient-il.

Un gouvernement près à en découdre

A quelques jours de la mobilisation des "Gilets jaunes" du 17 novembre, un mouvement spontané qui "tétanise" l'exécutif, la presse estime mardi que "face à cette émotion, la raison est impuissante", compliquant la possibilité de désamorcer la grogne.

Lire aussi : "Gilets jaunes": le gouvernement n'acceptera aucun "blocage" le 17 novembre

Les forces de l'ordre interviendront pour lever tout "blocage total" lors la journée de mobilisation des "gilets jaunes", a déclaré mardi le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

"Je demande qu'il n'y ait aucun blocage total. (...) Partout où il y aura un blocage, et donc un risque pour les interventions de sécurité et aussi la libre-circulation, nous interviendrons", a-t-il affirmé mardi sur BFMTV, jugeant cette mobilisation "irrationnelle" mais "réelle".

"Nous interviendrons d'abord par la discussion et ensuite nous rendrons la libre-circulation", a-t-il détaillé, demandant également aux organisateurs de déclarer leurs manifestations en préfecture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2018 à 17:19 :
Le gouvernement si prend trop tard pour faire de la désinformation en affirmant que les partis politiques tentent de récupérer cette manifestation.
Par contre ce gouvernement à la chance que les étudiants ne se soient pas mobiliser sur cet évènement.
Réponse de le 20/11/2018 à 18:26 :
Et que "les polices" n'aient pas fraternisé avrc les manifestants. (Ils sont très bien payés) et l'armée a été gatée. PUTSCH de Munich de Hitler = Samedi 17 des Gilets Jaunes. Le gouvernement ne perd rien pour attendre.
a écrit le 15/11/2018 à 15:05 :
De plus en plus en plus de gilets jaunes jettent l'éponge, çà vaut mieux car çà ne va rien leur rapporter mais coûter beaucoup à l'économie : http://www.europe1.fr/societe/refroidis-par-le-risque-de-verbalisation-certains-gilets-jaunes-jettent-leponge-3800840
Réponse de le 16/11/2018 à 9:28 :
On a bien compris que le gouvernement, faute de dialogue est passé au stade des menaces.
Au passage ça en dit long sur leur mentalité de petites frappes... Benalla n'était donc pas une incongruité.

Ça peut prendre sur des citoyens lambda peu habitué aux revendications actives, mais ça peut aussi inciter les organisations syndicales à rejoindre le mouvement si le gouvernement éxagère.

Et en plus des mémés en C3 diesel, ce sont des engins de chantier, des tracteurs, des remorques de 30t, et des gros moustachus que le gouvernement aura en face de lui.
Et il y aura également les ambulanciers, les taxi, et tous les mécontents de la macronie, ce qui fait du monde.
a écrit le 15/11/2018 à 12:08 :
Grâce à Macron la France est n°1 en investissements industriels de l'étranger cette année devant la GB, l'Allemagne etc. L'opposition est comme toujours très nulle. On importe en moyenne pour 56 milliards d'euros par an d'énergies fossiles en France et 435 milliards d'euros par an en Europe. Il faut que les gilets jaunes comprennent la nécessité de s'adapter et les aides ne manquent pas et encore plus désormais. De plus le pétrole vient récemment de baisser dont leur mouvement est juste récupéré avant les élections européennes.
a écrit le 15/11/2018 à 9:44 :
Irrationnel ???

le gas oil à 1,5 € ( 10 balles ), les 80 km / avec des cabines de radar en grand nombre, la verbalisation par des véhicules privés , un controle technique qui vise clairement à sortir des voitures du parc roulant ou à renflouer l'activité des garagistes , des amendes des stationnement au prix grandement majoré , des autoroutes très chères et bientot encore un peu plus cher . Mais que vous faut il pour qualifier cette colère d'irrationnelle ? la deconnection de certain frise le délire.
Réponse de le 15/11/2018 à 14:37 :
En 2022 le gazole sera 23cts plus cher qu'en 2018 via la TICPE, l'essence 12cts, because taxe carbone cachée dedans (pour le gaz, elle est à 20% du kWh HT en 2018, 50% en 2022, pas bon le gaz, même en alternative du fioul, CO2 fossile !).
Les cabines je leur fais un pied de nez quand je passe devant, le régulateur de vitesse ça aide bien (avant je gérais à l'oreille). En Suède, vous n'aimeriez pas les radars, bien signalés, tous, mais en général pour vous faire ralentir(freiner) de 20km/h, intersection pas loin, le radar est très proche du panneau, aucun préavis (sauf si on connait, habitué), décélérer est pourtant utile, mécaniquement déjà.
J'ai le CT demain matin, aïe, mais 4 ans ça doit passer, le premier. Parait que qq a un voyant qui reste allumé sur une véhicule "ancien", refusée, le constructeur connait le défaut mais y a plus du tout de composants pour corriger/remplacer. A la casse.
Les autoroutes ça augmente de toute façon chaque année, y a une formule, mais l'Etat s'en sert comme PPP, banquier, fait faire des travaux gratuits, les gens paieront en circulant, en payant les intérêts (si étalé sur 10 ans, c'est un investissement bloqué !).
Quand on stationne, on surveille ou met trop dans le monnayeur par précaution, pour ça que je ne stationne pas, trop compliqué. :-)
Les futurs radars seront sur portique, capables de mesurer les distances de sécurité, la ceinture, le téléphone au volant, dans les deux sens, à 100m de distance.
a écrit le 14/11/2018 à 19:41 :
On a bien vu au débat du deuxième tour que MLP excellait dans l'art de capitaliser sur la colère et la détresse des gens et pour cela pas besoin de maitriser ses dossiers. D'ailleurs ça aussi on l'a bien vu lors du débat .
Réponse de le 16/11/2018 à 9:36 :
Le procès en récupération du mouvement cache mal une trouille énorme du gouvernement, c'est que les professionnels se joignent aux particuliers avec leurs moyens de travail et le "savoir-faire" syndical en matière de blocage des professionnels de la route et du milieu rural.

Le gouvernement a décidé de taxer le carburant de chantier (soit 50% d'augmentation...) , les agriculteurs, les routiers, les taxis, les ambulances sont également touchés par les hausses de taxes et si, pour le moment les professionnels ont décidé de ne pas bouger le 17, ce n'est pas irrévocable pour la suite.
a écrit le 14/11/2018 à 17:55 :
Ce mouvement fait l'objet d'une récupération politique. Le RN en première ligne, Wauquiez qui a annoncé qu'il manifestera le 17 novembre, de nombreux élus LR manifesterons. Idem pour La France Insoumise avec François Ruffin qui a fait savoir qu’il participerait. Un grand écart politique pour Mélenchon qui a théorisé "l'écosocialisme".
Dupont-Aignan y sera aussi. Les socialistes apportent leur soutien (ce sont eux qui sont à l'origine de la taxe carbone). La récupération politique est clairement en marche.
Réponse de le 14/11/2018 à 18:12 :
L’idéal est un rassemblement digne , non violence et populaire et non politique
Je mets le gilet jaune devant ma voiture pour contester la précarité imposée et «  toutes » les taxes.
Les parties politiques doivent s’abstenir de participer.
Réponse de le 14/11/2018 à 20:03 :
Je ne crois pas à la thèse de la récupération par RN.

Maintenant, si comme vos l'affirmez le mouvement est récupéré par tous les partis, il n'est plus récupéré.
Réponse de le 14/11/2018 à 20:33 :
Cette situation désastreuse est à cause du PS et le l’UMP - LR
Les politiques ils viennent pourquoi ?
Ils sont responsables à 50% de cette situation !
Réponse de le 16/11/2018 à 9:37 :
Récupéré par tout le monde, récupéré par personne.
a écrit le 14/11/2018 à 17:04 :
Marine le Pen (accusée de détourner l'argent européen) a fait financer son parti par une banque russe donc d'un pays producteur d'énergies fossiles la Russie et a été reçue avec le tapis rouge au Kremlin. Normal qu'elle demande qu'on continue d'importer 56 milliards d'euros par an d'énergies fossiles, ce qui nous ruine au lieu d'utiliser l'électricité et l'hydrogène que l'on produit en France et ainsi créer des emplois et faire revenir 56 milliards d'euros par an. Ce n'est pas la contribution énergie climat décidée par Hollande en 2015 qui a fait récemment monté les prix mais l'embargo de Trump sur l'Iran. Depuis le prix du pétrole a rechuté. Donc Marine est une opportuniste comme toujours avec son pote Dupont gnan gnan, Philippot etc cie
a écrit le 14/11/2018 à 16:58 :
Marine Le Pen ne participe pas à cette manifestation pour en respecter le caractère apolitique, fustiger le sempiternel mépris de ce gouvernement envers son peuple n'a rien à voir avec une récupération.
a écrit le 14/11/2018 à 14:06 :
Vu son ignorance sur les entreprises françaises, flagrante lors du débat des deux tours de la présidentielle, je me pose la questions comment certains français pensent qu'elle ferait mieux que Macron. Elle dénonce tout et ne propose rien ou pire des projets sans expliquer comment elle le financerait...Bref du populisme dans sa grande splendeur.
Réponse de le 14/11/2018 à 16:25 :
A l’heure actuelle , c’est une impasse.
MMacron c’est le choix par défaut.( il sauve toute la famille politique droite et gauche)
a écrit le 14/11/2018 à 13:11 :
J’imagine déjà leur scénario :

Le RN est pote avec les Italiens
Y a des dossiers chauds , l’enjeu c’est choisir une femme ( c’est à la mode ) et une pote des Italiens ( amis du gvt avant M. Hollande)

Et face au RN une autre femme :
Ségolène ?
Nous allons choisir entre deux femmes ou trois car sachant que le PS est né-mort...
Peut être là ministre en faveur des femmes LREM?
Réponse de le 14/11/2018 à 17:36 :
Ca ne vaut pas la Cicciolina.
Réponse de le 14/11/2018 à 18:22 :
Pourquoi pas ? C’est une bonne idée ; ça va calmer les «  ardeurs «  de certains peut être ? Ils voudront imposer moins de taxes ...aux populations....;-)
a écrit le 14/11/2018 à 12:57 :
Après la destruction... par l’UMP... le trio PS...
Maintenant LREM essaye de «  redresser la barque » mais ça ne peut pas se faire «  sans que les gens qui ont poussé la France vers l’échec ne prennent pas la responsabilité des erreurs par leur propre denier « 
LREM partira ...
Il y a de forte chance que le RN passe aux prochaines élections mêmes pour les municipales d’ailleurs.
a écrit le 14/11/2018 à 12:19 :
C'est sur Marine Le Pen et son parti le RN ont tellement peu d'idées que tout es bon à prendre. En plus c'est du pain béni pour elle car Macron fait une politique qui favorise vraiment les citadins aisés des grandes villes. Moi habitant dans une petite ville de province je le ressens pourtant j'avais voté Macron une erreur de jeunesse.
Réponse de le 14/11/2018 à 18:18 :
"pourtant j'avais voté Macron une erreur de jeunesse".

Pourtant c'était dans son programme d'aligner la fiscalité du diesel sur celle de l'essence.Il avait juste oublié de dire que parallèlement l’essence continuerait d'augmenter.
Réponse de le 14/11/2018 à 20:21 :
J’ai pas voté M.Macron pourtant je subis son programme au quotidien.
a écrit le 14/11/2018 à 12:02 :
L' alter européiste Le Pen qui s' est auto-consumée dans le dernier débat à la présidentielle prétend revenir dans la course après avoir abusé -laissant à croire, c' est la faute à l' UE mais on ..reste, quand même- 35 ans de l' électorat de la Sarl ? Convenez que c' est déplacé d' oser ce tentatif tout auréolé d' une ..légitimité désormais évaporée..
a écrit le 14/11/2018 à 11:50 :
la plupart des médias ne font pas leur véritable travail d information au service de la population/ censurés ou par intéret ?
a écrit le 14/11/2018 à 11:47 :
Pour le moment c'est un procès d'intention.

MLP qui s'est déjà faite sortir manu-militari de plusieurs manifs ces derniers temps est trop intelligente pour risquer un affront médiatisé en se faisant sortit d'une manifestation de gilets jaunes.

Il y aura évidemment des électeurs FN dans le mouvement mais par nature il est transversal à toutes les formations parce que 80% des ménages ont au moins une voiture.
Vouloir politiser le truc, comme souhaite le faire croire LREM semble vain.
Réponse de le 14/11/2018 à 13:44 :
@bof "trop intelligente" vous mesurez comment????? à moins que vous confondiez opportuniste et intelligence. Il n'est pas transversal à toutes les formations car ces dernières par leurs militanst représentent une "queue" de cerise. La France d'en bas que tous les partis veulent récupérer se moque bien de tous les nantis politiciens chefs de partis, secrétaires et autres, qui auraient bien du mal à montrer un bulletin de paie de ceux qui eux ne peuvent pas passer leur temps à blablater dans le vide ou comme le président devenir un expert en commémorations à défaut d'un expert en gestion. La Suède a créé le prix Nobel la France devrait créer le prix Macron c'est à dire celui qui est le meilleur en discours, remise de médailles et commémoration, à défaut d'être simplement compétent en terme de gouvernance.
Réponse de le 14/11/2018 à 14:10 :
Elle est trop intelligente pour essayer de de s'imposer dans des manifs où elle n'est pas la bienvenue (pas plus que les leaders identifiés des autres formations.politiques.).
Il me semble qu'il n'est pas besoin d'un prix Nobel pour ça. En fait elle l'a appris "à la dure" après avoir tenté de s'intégrer dans des manifs contre les lois Macron. Disons que c'est une sagesse née de l’expérience.

Par ailleurs, MLP a déclaré elle même que tout en comprenant les gilets jaunes, elle ne se rendrait pas sur les blocages, ce qui me semble clore le débat sur la récupération du mouvement pas le RN.

Mais on voit bien que dupont gnangnan va essayer de récupérer. :-)
a écrit le 14/11/2018 à 11:01 :
Ce sont les médias qui récupèrent "n'importe quoi" pour vous raconter de "belles histoires"!
a écrit le 14/11/2018 à 10:11 :
Votre titre donne envie même à un gars résolument anti front national tel que moi de voter pour eux contre le fléau lrem au prochain coup.

Ça ne va pas les gars, pas du tout.

"Utilisation de la petite malhonnêteté. — La puissance de la presse consiste en ce que chaque individu qui est à son service ne se sent que très peu obligé et lié. Il dit ordinairement son opinion, mais quelquefois aussi il ne la dit pas, pour servir son parti ou la politique de son pays ou enfin soi-même. Ces petits délits de malhonnêteté ou peut-être seulement de silence malhonnête ne sont pas lourds à porter pour l’individu, mais les conséquences en sont extraordinaires, parce que ces petits délits sont commis par beaucoup de geris en même temps. Chacun d’eux se dit : « Au prix d’un si petit service, je vivrai mieux, je pourrai trouver ma subsistance ; par l’absence de tels petits scrupules, je ne me rendrai pas impossible. » Comme il paraît moralement presque indifférent d’écrire ou de ne pas écrire une ligne de plus, et encore peut-être sans signature, un homme qui possède de l’argent et de l’influence peut faire de toute opinion l’opinion publique. Celui qui sait à ce propos que la plupart des hommes sont faibles dans les plus petites choses, et qui veut atteindre par eux ses propres fins, est toujours un homme dangereux." "Encore un siècle de journalisme et tous les mots pueront" Nietzsche Humain trop humain
a écrit le 14/11/2018 à 10:08 :
Je n'appelle pas cela une récupération, elle donne son avis.
Quand bien même ce serait le cas, c'est une politicienne. Je n'ai jamais vu ce site avoir un titre aussi agressif pour les candidats du système. Coïncidence ? Je ne crois pas.

Si vous croyez que Macron et sa clique ne font pas de la récup en permanence, vous faites de la désinformation. Attention vous risquez un signalement décodex.
a écrit le 14/11/2018 à 9:58 :
Tous les partis politiques sont du même acabit dans la médiocrité. Venant de cette dame son mémorable débat avec M. Macron montre s'il en était besoin qu'elle n'a aucune étoffe pour gouverner. Pour ce qui est des autres récupérateurs soit M. Mélenchon qui a montré dans sa petite crise de politicien repus qu'il n'est pas un homme d'état, quant à M. Dupont Aignan qui ne doit sa fortune qu'à son C.. avec son épouse comme assistante, aux bancs de l'assemblée, l'argent des citoyens ce n'est un poste dans une entreprise qui peut lui donner un minimum de savoir ce qu'est une fin de mois le 15. Pour les autres PS et LR ils sont toujours dans l'oubli des lois qu'ils ont voté cette amnésie est assez comique et pas sérieuse. Pour M. Macron son arrogance son mépris pour les culs terreux de la ruralité et des périphéries des villes, les gilets jaunes vont lui rappeler que la France de la cordée ceux qui ne montent pas mais qui rament sont le pouvoir. M. de Ruggy le ministre écolo opportuniste et arrogant dit que le pouvoir n'est pas la rue SAUF que la rue est celle qui fait et défait les pouvoirs avec son bulletin. Non, non , non pas de soutien de la médiocrité politique française tous des opportunistes qui veulent se raccrocher aux branches. Les politiques ne feront que briser ce mouvement des citoyens en difficulté et de la classe moyenne la plus matraquée par les politiques depuis 4 décennies.
a écrit le 14/11/2018 à 9:25 :
tout est bon pour faire parler de soit la manif se dit apolitique fallait y penser avant et pas comme d'habitude prendre le train en marche les seul quel'on entend pas ce son les camionneur puisqu'ils recuperent la tva
a écrit le 14/11/2018 à 9:14 :
Le "monde" agricole devrait se joindre au bidule, apres tout, ils sont concernes par les tarifs du gas-oil. Comme leurs revendications sont restees lettre morte en ce qui concerne les prix d'achat de leurs productions.
Avec leurs gros tracteurs, les poulets seront cuits.
a écrit le 14/11/2018 à 9:13 :
Le "monde" agricole devrait se joindre au bidule, apres tout, ils sont concernes par les tarifs du gas-oil. Comme leurs revendications sont restees lettre morte en ce qui concerne les prix d'achat de leurs productions.
Avec leurs gros tracteurs, les poulets seront cuits.
a écrit le 14/11/2018 à 8:50 :
Je ne pense pas que c’est une récupération ; il y a des «  faits » et personne n’est dupe.

Depuis l’ascension de M-Macron depuis « le gvt trio Hollande « à aujourd’hui, en tant que citoyen nous avons le sentiment d’être mené en barque.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :