Masques : les professions de santé dénoncent les "profiteurs de guerre" de la grande distribution

 |   |  519  mots
(Crédits : UMIT BEKTAS)
Les ordres des professionnels de santé sont indignés par l'abondance de masques annoncée par la grande distribution et sa communication tapageuse après avoir dû gérer la pénurie ."Les masques tombent", dénoncent-ils, alors que des manques ont encore lieu chez les personnels soignants.

Les Ordres des professions de santé se sont offusqués dans un texte cinglant du nombre "sidérant" de masques annoncés à la vente par la grande distribution, qui se défend d'avoir profité de la situation pour stocker des masques. "Toute guerre a ses profiteurs. C'est malheureusement une loi intangible de nos conflits. Comment s'expliquer que nos soignants n'aient pas pu être dotés de masques quand on annonce à grand renfort de communication tapageuse des chiffres sidérants de masques vendus au public par certains circuits de distribution", s'indignent les professionnels dans ce texte signé par sept ordres professionnels, dont celui des Médecins.

"Aujourd'hui, la consternation s'allie au dégoût", "où étaient ces masques quand nos médecins, nos infirmiers, nos pharmaciens, nos chirurgiens-dentistes, nos masseurs-kinésithérapeutes, nos pédicures-podologues, nos sages-femmes mais aussi tous nos personnels en prise directe avec la maladie tremblaient et tombaient chaque matin ?", s'interrogent-ils dans ce texte intitulé "Les masques tombent".

"Comment nos patients, notamment les plus fragiles, à qui l'on expliquait jusqu'à hier qu'ils ne pourraient bénéficier d'une protection adaptée, vont-ils comprendre que ce qui n'existait pas hier tombe à profusion aujourd'hui. 100 millions par ici, 50 millions par là. Qui dit mieux ? C'est la surenchère de l'indécence", déplorent les professionnels de santé.

"Nul n'aurait reproché à des circuits de distribution grand public de distribuer des masques grand public. C'était là un complément essentiel qui serait venu compléter utilement l'arsenal de défense contre le virus. Derrière le masque, se trouve le vrai visage. Nous, nous garderons celui de la dignité. Celui-ci ne se retrouvera dans aucun rayonnage", poursuivent-ils.

"L'heure viendra, nous l'espérons, de rendre des comptes. En attendant, nous allons poursuivre notre mission de professionnels de santé, car c'est notre engagement. Avec néanmoins l'amertume de se dire que la responsabilité n'est pas la mieux partagée de toutes les vertus", conclut ce texte signé par les présidents et présidentes des conseils nationaux de l'Ordre des médecins, des sages-femmes, des infirmiers, des chirurgiens-dentistes, des masseurs-kinésithérapeutes, des pédicures-podologues et des pharmaciens.

"Les enseignes de la grande distribution ne sont pas, et n'ont jamais été, en charge de l'achat et de la fourniture de masques pour les soignants", a répliqué la Fédération du commerce et de la distribution. "Leur attribuer les difficultés d'approvisionnement est donc faux et malhonnête", selon un communiqué. La fédération fait valoir que la grande distribution a remis les stocks de masques FFP2 aux professionnels de la santé dès le début de la crise, et effectué de nombreux dons aux hôpitaux" et que jusqu'à récemment, les enseignes n'avaient pas le droit de vendre de masques.

Ils pourront le faire à partir du 4 mai. "Il n'y a pas de stocks cachés", insiste la fédération, qui fait valoir que les chiffres annoncés "concernent les commandes effectuées, qui ne vont être livrées que très progressivement, avec une disponibilité plus rapide des masques à usage unique que des masques en tissu réutilisables".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2020 à 18:02 :
c est normal, les supermarches ont passé des commandes en chine comme estrosi l'a fait pour sa ville en passant commande directement , un avion il y a un mois est arrivé à l aeroport avec 20 tonnes de matériel medical pour equipé son hôpital et 750000 masques pour les citoyens de sa ville
le gouvernement lui n'a rien fait remercicons les supermarchés qui ont pallié au manquement de Macron à l incompétence de ce gouvernement
des masques il y en a mais le gouvernement Macron ne souhaitait pas protégé le citoyen français ni avant ni pendant ni aprés
je ne vois pas pourquoi les pharmacies râlent elles devraient se réjouir pour les français
a écrit le 04/05/2020 à 14:10 :
On voit comme de tout temps que l'initiative privée est supérieure à la gestion étatique des la production et de la fourniture de biens.
Rien de nouveau sous le soleil.
Ce qui peut être très choquant, c'est que ce ne soit pas les personnels de santé et au contact qui ne soit pas prioritaires, là, l'Etat doit intervenir vigoureusement.
Pendant toute la pandémie on a vu circuler dans nos entourages , avec des masques SSP2 ou chirurgicaux , sans aucune vergogne, sauve qui peut,des personnes qui manifestement n'avaient aucune raison d'état de santé prioritaire, alors qu'on ne cessait de relayer le manque crucial de masques pour le personnel hospitalier notamment, au lieu de les porter là il y en avait besoin.
a écrit le 04/05/2020 à 12:02 :
"sont indignés par l'abondance de masques annoncée par la grande distribution" nous sommes en mai, y a eu le temps d'en fabriquer (un peu partout sur la planète), à défaut de stocks stratégiques d'Etat en janvier. Pénurie en début d'année puis abondance en été, est-ce si anormal ? Pénurie/absence de vaccin en mai 2020, stock mondial en avril 2021, est-ce étonnant ? Juste l'effet du temps qui passe, s'écoule, tic tac tic tac.
Quand on avait des stocks stratégiques de masques (par précaution vs une pandémie éventuelle), c'était surtout pour les soignants ou destiné à la population aussi (si y en avait "trop" bien sûr) ??
Réponse de le 07/05/2020 à 18:07 :
non les stocks 3 milliers du temps de chirac, 1 milliard en 2010 du temps de sarko ont toujours étaient prévu pour les hopitaux mais egalement pour la population
c est hollande et macron qui ont décidé dés 2011 et enteriné par un décret en 2013 qu il ne fallait plus de stock pour économier les 15 millions euros du budget de l'état destiné aux masques
pour mémoire c est sous macron que la seule usine de masques FFP2 qui livraient des masques en france et dans le monde, située en bretagne a été fermé en 2018 sans que macron bouge un doigt les machines neuves mises à la décharge et si elle a fait faillitte c est que le gouvernement préferait commandé en chine que de commander en france
a écrit le 03/05/2020 à 17:44 :
Au début de la seconde guerre mondiale des masques à gaz ont été distribués aux populations civiles et des exercices ont été organisés afin de montrer aux Français comment revêtir un masque.
a écrit le 03/05/2020 à 12:47 :
Que l'Etat fournisse des masques aux organismes publics : normal. Que des professionnels de santés privés, avec leurs entreprises privées, attendent que l'Etat leurs fournissent des masques par réquisition ou non : pas normal. On ne peut pas attendre de l'Etat qu'il règle vos charges tout en gardant ses hauts revenus de professions libérales comme si de rien n'était...
a écrit le 03/05/2020 à 11:32 :
La grande distribution reste une entreprise du CAC40, si demain vous êtes prêt a payer un stylo bic à 1000€ rien ne les empêchera de vous le vendre a ce prix là... Si vous êtes pas pour ce prix rien vous empêche de ne pas en acheter chez eux, vous avez d'autres possibilités comme allez en pharmacie ou même en coupant un vieux tee-shirt que vous portez plus !!!
Réponse de le 03/05/2020 à 12:58 :
NON

Tout le monde n’est pas président ou ministre et tous le monde n’a pas les mêmes responsabilités et salaires ( plus de 20 000 euros par mois )par mois :( alors qu’il plus de 11 millions au chômage)

Donc ......ils prennent leurs responsabilités et leur « en engagement » face au peuple Français :

1- distribution de masques GRATUITS pour tous et toutes en pandémie avec un VIRUS mortel
Ou démission de ce gouvernement ET
Remplacement par le RN( qui est
« pour « l’ouverture en septembre des écoles= raisonnable= normalité de contexte )
a écrit le 03/05/2020 à 10:25 :
Les masques devraient être fournies « gratuitement «  par les régions à leur population , ( c’est une guerre donc un engagement que devrait respecter Sir Macron )
par les pharmaciens et la grande distribution ou bien faire installer des distributeurs automatiques dans les mairies
Déjà pour tous les enfants dans un premier temps pour les protéger , enduites les personnes âgées et après les adultes
a écrit le 03/05/2020 à 10:11 :
Les masques ( chirurgicaux)devraient être gratuit pour tous en pleine pandémie : la réalité c’est ça
a écrit le 03/05/2020 à 8:56 :
Les pharmaciens voulaient avoir le monopole. Pour vendre les masques à 5 euros l'unité, comme ils l'ont fait pendant la pénurie de gel hyrdroalcoolique avec des flacons vendus 30 euros.
Le 11 mai, tout le monde est censé porté un masque. Si on ne peut pas en acheter, je ne vois pas comment ça va être possible. Heureusement que la grande distribution a pris ses dispositions.
a écrit le 02/05/2020 à 23:11 :
Tombé par hasard sur un vieux article :

Pourquoi en 2000 , les autorités sanitaires en France ont décidé de limiter d’attribuer la vit D au 90% des personnes âgées en EPAHD ?
Alors que ce public est particulièrement en déficit comme les 37 % d’hommes et les 47% des femmes et les plus de 65 ans à 70%
( données puisées je suppose via les laboratoires ?)

Est ce que les laboratoires ont «  le droit juridiquement «  de partager ces informations à l’insu « des populations »
avec des tiers ?

Que se passe t il quand nous n’avons plus confiance à un système de santé ,
qui peut nous sauver ou comme nous tuer ?
a écrit le 02/05/2020 à 18:04 :
"100 millions par ici, 50 millions par là. Qui dit mieux ? "

Moi, Olivier Véran :
« Sur les masques que nous avons commandés en Chine, on doit être pas loin des deux milliards, et on continue de passer des commandes », a assuré le ministre.C'était le ....4 avril
a écrit le 02/05/2020 à 16:04 :
Personne ne vous oblige à acheter ces masques Made In China, produits d'appel de la grande distrib pour que vous repartiez avec un pack de Coca et un baril de lessive.
Laissez les plutôt en rayon, dans 2 mois ils serontofferts à ceux qui en ont vraiment besoin, car le stock "coute", chez "ces gens là".
Soutien aux professionnels de santé.
Réponse de le 03/05/2020 à 18:44 :
le coca ne fait pas bon ménage avec la sonde d'intubation...
a écrit le 02/05/2020 à 15:16 :
C'est peut être que les àcheteurs de la grande distribution sont plus efficaces que les fonctionnaires chargés d'approvisionner les professions médicale, c'est encore la lutte des classes : fonction publique contre entreprise privée. Que le meilleurs gagne.
Réponse de le 02/05/2020 à 18:44 :
Vous avez la bonne raison , les acheteurs des centrales d’achat de la grande distribution sont présents en Chine , et on devrait se poser la question que fait l’ambassade et les consuls en chine avec leurs attachés commerciaux
Réponse de le 02/05/2020 à 21:42 :
La haute fonction publique et ses plus éminents représentants ( Chef de l 'Etat , chef du gouvernement ) viennent de faire la démonstration de leur incapacité à résoudre un problème nouveau , technique qui ne s'apprend pas à l'ENA . IL y a bien un ratage français et c'est celui de l'administration française et aussi de nos institutions de la Vème République .
a écrit le 02/05/2020 à 14:18 :
Explication possible (je n'ai aucune preuve, juste une intuition): les acheteurs des centrales d’achat des grands distributeurs, qui sont de vrais pros dans leur domaine (les "petits producteurs" locaux en sont hélas souvent les victimes, mais dans la problématique actuelle c'est plutôt un avantage), sont entre 10 et 100 fois plus efficaces pour dénicher des fournisseurs de masques en Asie, négocier les prix et organiser la logistique en un temps record, que les innombrables rond-de-cuir des ARS et autres agences étatiques qui discutent le pour et le contre pendant des semaines, et attendent le retour du formulaire XNP03854 ver.K1 tamponné en triple exemplaire avant de commencer à envisager de lever le crayon.
Réponse de le 02/05/2020 à 17:23 :
Je soutiens totalement cette tribune des professionnels de santé, fort sentiment de dégoût, et manque de respect total aux soignants et tout ceux. Qui ont approvisionné le pays durant cette crise, situation affligeante
a écrit le 02/05/2020 à 13:38 :
Et ils continuent (gouvernants) après avoir fermés des milliers de magasins, ils ne trouvent rien de mieux à laisser la vente des masques aux grandes surfaces. Ils devraient faire un décret pour la mort des petits indépendants cela irait plus vite!!!! Au faîte je croyais qu'il ni avait pas de masques ???
a écrit le 02/05/2020 à 12:34 :
En février, j'ai acheté en pharmacie un masque chirurgical à 0,60 en sachant que son prix devrait être bien inférieur. Aujourd'hui, les pharmacies le vendront à 0,95 en sachant que ce prix devrait être bien inférieur. Tout est fait, pour que les derniers de cordée remplissent les poches des professionnels de santé et de la grande distribution.
a écrit le 02/05/2020 à 12:14 :
C'est la faute a la grande distribution si l'état n'avait pas de stock stratégique de masques, les 80 km/h aussi et je les soupçonne aussi d'avoir poussé l'affaire benalla.
Quels gredins. Qu'est ce que vous voulez que l'état fasse son travail avec des gens comme ça.
a écrit le 02/05/2020 à 11:26 :
Peut on nous expliquer les raisons qui ont poussé les pouvoirs publics à interdire la vente de masques, à entretenir une psychose de pénurie, Pendant que des centaines de millions de masques étaient stockés dans les entrepôts de la grande distribution ?
Réponse de le 03/05/2020 à 15:27 :
Simple: le profit!
a écrit le 02/05/2020 à 10:51 :
Le lobby qui vient defendre son fromage.... et qui ne manque pas d'air....

C'est bien de tout mettre sur le dos de l'état et de la grande distribution.

Que l'état distribue des masques dans les hopitaux c'est son role.

Mais comme ne pas s'indigner en entendant les complainte des médecins, infirmier, dentistes, kinésithérapeutes libéraux, qui sont confrontés tous les ans à des épidémies de masques et doivent se protéger et qui n'ont pas le moindre masque en stock dans leur cabinets ?

Peut être sont ils trop pauvres pour avoir quelques masques en stock.
Réponse de le 02/05/2020 à 20:04 :
Peut être sont ils trop pauvres pour avoir quelques masques en stock......

C'est pas la question. Avec cette épidémie la consommation normale a été multipliée par 20.
Qui serait assez idiot pour stocker 20 fois plus de masques que nécessaire, sachant que ce sont des produits qui s'altèrent et ont une durée de vie de 2/3 ans ?

Les professionnels comptaient sur leurs circuits habituels et sont prêts à payer le prix mais non seulement leurs circuits se sont trouvés en défaut faute de production (Chine) et en plus l'état a interdit la vente à toute une catégorie de personnels de santé (kine, dentistes, infirmiers libéraux...) et a saisi les stocks existants pour le personnel PUBLIC.

Vous vous souvenez du premier stock indigne?... Il était à Bercy !!!
a écrit le 02/05/2020 à 10:46 :
Il suffit de sanctionner le refus de masques à un hôpital ou à un cabinet médical alors qu'on sert le grand public. La grande distribution comprendra tout à fait qu'on lui demande de prioriser certains de ses clients. Par contre il vaut mieux laisser les professionnels de la logistique s'occuper de ces questions plutôt que de compter sur une administration incompétente.
a écrit le 02/05/2020 à 9:49 :
Enfin, un peu de respect pour les premiers de cordée, vous n'êtes rien !
a écrit le 02/05/2020 à 9:42 :
La "grande distribution", le bouc émissaire des français. Les adeptes du bio la snobent, les bobos aussi. Et oui, moi j'achète mes courses au supermarché, je mange chez KFC, j'achète sur Amazon. Fou, hein ?
Réponse de le 02/05/2020 à 12:30 :
Et le jour ou vous serez malade vous serez contents d'être pris en charge par les pompiers pour être amené et soigné dans un hopital public ! Soyez sans scrupule : vous inspirerez le respect pour votre hauteur de vue.
a écrit le 02/05/2020 à 9:20 :
Les masques chirurgicaux vendus à partir de lundi seraient dix fois plus chers que l'habitude, sans doute les coûts de la fabrication exceptionnelle et 0,95 euro pièce ça parait "buvable" sauf qu'en usage continu ça finira par faire des sommes.
L'Etat a fait saisir les masques à une époque mais comment les a-t-il distribué (compte gouttes) aux soignants vu qu'il y avait des pénuries selon les établissements ? Logistique défaillante (à cause de transports arrêtés, circuits coupés, la Poste fermée par précaution (faute de masques) ?) ?
Décider de ne plus avoir de stocks d'Etat c'était pour que chaque établissement se gère soi-même, fasse les stocks qu'il estime utile, en fonctionnement courant et aussi exceptionnel, un soucis (et dépenses) de moins pour l'Etat. EDF, Orange, etc devant avoir les stocks qu'ils estimeraient utiles un jour, gérer la date limite, maintenir des stocks, de la "décentralisation" en fait. Un jour ça fera partie des choses à avoir chez soi, masques (utiles en période de grippe), pilules d'iode (iodure de potassium), rations de survie, voire réserves d'eau, ...
a écrit le 02/05/2020 à 9:17 :
pannier-runacher va enfin pouvoir se défausser sur la grande distribution, elle qui se mêle de tout et....rien, qui a foutu le bord.. dans l'affaire des masques, est bien à l'image de son chef l'ineffable lemaire, le mauvais, le très mauvais.
a écrit le 02/05/2020 à 9:00 :
Ben avec des médias de masse qui terrorisent la population il y a nombre de gogos prêts à mettre 10 balles sur un masque sans même comprendre pourquoi.

"Le commerce est l'école de la tromperie" Nicolas Machiavel
a écrit le 02/05/2020 à 8:58 :
Ce qui est étonnant c'est qu'au début de la crise l'Etat a fait saisir le stocks de masques de la région grand est et là pour la grande distribution alors que le personnel soignnat se plaint d'un manque de masques il ne fait rien! . deux poids deux mesures?
a écrit le 02/05/2020 à 8:56 :
La grande distribution utilise la puissance de ses propres canaux d'approvisionnements en Asie, c'est quoi le problème ?
Saturer le marché, c'est le seul remède contre les trafics de masques ( hors normes et hors de prix ) en tout genre, qui prolifèrent.

L'article ne le mentionne même pas !
a écrit le 02/05/2020 à 8:50 :
C’est juste la réalité français qui apparaît

Les grandes surfaces comme les régions les villes et les entreprises arrivent à trouver des fabricants de masques et à ce faire livrer
La bureaucratie kafkaïenne française préfèrent saisir les commandes des autres

Les ARS sont responsables du fiasco général j’espère que tout le Menage sera fait après
Bon je rêve
C’est toute la vision française de l’état, des promotions et de l’organisation qui est en cause.
et ça les énarques ne le changeront jamais ça leur permet de vivre sur la bête
Réponse de le 02/05/2020 à 9:07 :
ce n'est pas la bureaucratie francaise qui a failli
mais bien la promesses du 1er ministre
comment faire confiance a une personne qui ne tient pas son personnel
meme au garde de petit caporal il est nul
Réponse de le 02/05/2020 à 12:03 :
Je suis d'accord avec vous. La conception française (verticale administrative) de l'état est notre plus grans boulet dans cette crise comme dans l'ordinaire et peu importe qui est au gouvernement, qui dans ce cas manque certainement d'experience mais justement cette experience doit servir à contrer l'ineptie de l'administration et surtout à la reformer et à la dégraisser.
a écrit le 02/05/2020 à 7:58 :
Il va falloir un jour arrêter de taper sur la grande distribution dès qu’un problème surgit.
Eux ils ont fait le job utiliser leurs circuits d’approvisionnement avec leur centrale d’achat internationale , ils vont les vendre sans bénéfice, les Régions ont fait le job pour avoir des masques, certaines villes aussi,
Maintenant que vont faire les pharmaciens vendront ils leurs masques ã prix coutant’ attendons la réponse de leur syndicat
Réponse de le 02/05/2020 à 8:42 :
"Il va falloir un jour arrêter de taper sur la grande distribution dès qu’un problème surgit".


Faudra le dire à la FNSEA.
a écrit le 02/05/2020 à 1:48 :
Des les début de la crise, les professionnels de la santé publique ont recommandé au gouvernement de réquisitionner tous les masques disponibles pour le personnel de santé. Ce qui ressemble a une bonne idée mais a empêché d'utiliser aussi les compétence du secteur privé (de vilains capitalistes) de créer des filières parallèles qui auraient pu fournir plus de masques aux français. Contrairement a l'Allemagne, en France, le secteur publique voit le secteur privé comme un ennemi de classe au lieu de travailler main dans la main.
Réponse de le 02/05/2020 à 8:30 :
"le secteur publique voit le secteur privé comme un ennemi de classe au lieu de travailler main dans la main".

J'aurais plutôt dit l'inverse surtout ici.
Réponse de le 02/05/2020 à 9:02 :
Le secteur privé, c'est le liberalisme donc la compétition. Donc "travailler la main dans la main avec le public" c'est une vaste plaisanterie. Donc c'est la réglementation, éventuellement la réquisition qui doit régler les problèmes. C'est le rôle de l'état de gérer ça. De toutes évidence, ça n'a pas été le cas. Ce n'est pas étonnant ! Quand on signe des traités qui font régler les difficultés par des tribunaux privés (CETA entre autres...) on voit bien dans quel sens on va !
a écrit le 02/05/2020 à 0:13 :
Le problème n'est pas la vente de masque en grande surface en elle même, mais le fait que les professionnels de santé qui ne peuvent même pas en acheter auprès de leurs fournisseurs de matériel médical n'en n'ont reçu, la semaine dernière que 12 masque chirurgicaux et 6 FFP2...
Et pas tout les professionnels de santé n'y avaient droit !!!

Donc lundi, en allant acheter vos masques en grande surface, pensez-y !!
a écrit le 01/05/2020 à 22:23 :
Explication possible (je n'ai aucune preuve, juste une intuition): les acheteurs des centrales d’achat des grands distributeurs, qui sont de vrais pros dans leur domaine, sont entre 10 et 100 fois plus efficaces pour dénicher des fournisseurs de masques en Asie, que les rond-de-cuir des ARS et autres agences étatiques qui discutent le pour et le contre, et attendent le retour du formulaire XNP03854 ver.K1 .
Réponse de le 02/05/2020 à 9:00 :
Je pense comme vous.
J'imagine très bien ,dans nos administrations,la commande passant de bureaux en bureaux,en attente de la signature,du tampon finalement du feu vert.Mais les jours et semaines passent.......
Réponse de le 02/05/2020 à 9:06 :
Ce n'est pas le rôle de l'état de commander des masques... En revanche c'est son role de réquisitionner ceux qui ont été commandés par le privé quand c'est nécessaire pour l'intéret public (ce dont les grands distributeurs se foutent !)...
Réponse de le 03/05/2020 à 9:51 :
Depuis quand "ce n'est pas le rôle de l'état de commander des masques" ?
a écrit le 01/05/2020 à 20:56 :
C'est tres bien de les vendre en grande surface a prix coutant. Il y a de la place et ca peut tres bien s'organiser. Comme pour le gel hydroalcoolique: deux flacons par acheteur, vemndu separement du reste.
Je n'ai vu nullepart d'engagement des pharmaciens a vendre les masques a prix coutant. Ils font tout un tam tam car ils sont prives de speculer et faire des grosses marjes.
a écrit le 01/05/2020 à 20:55 :
C'est tres bien de les vendre en grande surface a prix coutant. Il y a de la place et ca peut tres bien s'organiser. Comme pour le gel hydroalcoolique: deux flacons par acheteur, vemndu separement du reste.
Je n'ai vu nullepart d'engagement des pharmaciens a vendre les masques a prix coutant. Ils font tout un tam tam car ils sont prives de speculer et faire des grosses marjes.
a écrit le 01/05/2020 à 20:55 :
C'est tres bien de les vendre en grande surface a prix coutant. Il y a de la place et ca peut tres bien s'organiser. Comme pour le gel hydroalcoolique: deux flacons par acheteur, vemndu separement du reste.
Je n'ai vu nullepart d'engagement des pharmaciens a vendre les masques a prix coutant. Ils font tout un tam tam car ils sont prives de speculer et faire des grosses marjes.
a écrit le 01/05/2020 à 20:37 :
Ben oui, mais il aurait fallu que les professionnels de santé ne promeuvent pas le port du masque jusqu'à la psychose, aussi... Le triomphe de la médecine a un coût qu'on va vite découvrir...
a écrit le 01/05/2020 à 19:48 :
Que des masques aient manqué pour les professions de santé, c'est évident et c'est surtout à cause des
manquements de l'Etat.
Pour le commun des mortels en bonne santé, le masque est inutile.
Cette obsession de masquer, tester, traquer, confiner... devient...
suspecte ? Faudrait pas qu'ils s'amusent à y prendre goût.
L'affaire pourrait très mal finir, déjà que c'est très mal engagé.
a écrit le 01/05/2020 à 19:41 :
C’est une polémique ridicule !!

1) plus de distributeur de masques il y a
mieux c’est
Pourquoi ?

nous limitons nos déplacements , en faisant nos courses , nous nous déplaçons à une seule adresse : c’est plus pratique pour les consommateurs.

Par contre je suis en «  colère «  contre l’ordre des médecins et l’académie de Médecine :

1) vous nous bloquer en « plein confinement »
des produits essentiels !
alors qu’ils peuvent être achetés librement en pharmacie « sans ordonnance « comme « en Allemagne »
et avec des «  dosages cohérents «  pour éviter certaines maladies ...
Par exemple ,
tous les vitamines en libre service sans ordonnance.
Pas les comprîmes ou gélules car ils ne sont pas forcément « absorbés par l’organisme « 
mais plutôt les ampoules.
a écrit le 01/05/2020 à 19:36 :
La grande distribution n allait pas s’investir à proposer à la vente des masques grand public quand la punchline de Sibeth Ndiaye était - les masques ne servent à rien, les gens ne savent pas les mettre....
a écrit le 01/05/2020 à 19:02 :
Quand l'état s'en mêle au lieu de laisser faire ceux qui savent faire ...
a écrit le 01/05/2020 à 18:46 :
Ces médecins sont des naïfs et des gogos. La valeur de la grande distribution c'est l'argent. L'humain est une quantité négligeable. La preuve tangible est qu'elle n'a pas augmenté le salaire (primes) des salariés dits essentiels.
Pour Jupiter le banquier ultralibéral président des riches et ses godillots playmobil LREM, la grande distribution a plus de poids économique et financier (pots de vin) que quelques malheureux médecins et soignants. Que vaut leur vie pour Jupiter et ses copains lobbies?
Leur vote est aussi inutile, comme celui des avocats. Quant aux retraités des EHPAD, ils ont disparu et bonus, plus de retraite à payer. D'ailleurs Jupiter n'a plus besoin de leur vote puisque jusqu'en 2050, l'Etat d'urgence a été prorogé lui conférant tous les pouvoirs d'un dictateur. C'est stupide en temps de crise d'avoir des valeurs de la morale et surtout d'être aussi naïf.
a écrit le 01/05/2020 à 18:42 :
Le niveau intellectuel de ces ordres professionnels est vraiment très bas s'ils croient que la grande distribution avait plein de masques FFP2 en mars-avril....
Je penche pour l'instrumentalisation politicienne tant c'est sidéral.
Le pays vit dans la peur,la rancoeur et l'ignorance. La démocratie ne resistera pas à la crise financière quand la France sera mise sous tutelle et on ne pourra plus se deresponsabiliser sur des boucs émissaires faciles. Les français sont tous responsables de l'état pitieux du pays et les plus responsables sont ceux qui pratiquent la religion de la jalousie.
a écrit le 01/05/2020 à 18:13 :
le raisonnement laisse songeur
va y avoir des masques, mais tt ne va pas forcement arriver d'un coup
les 135 millions de masques d'intermarche, de memoire, ils n'apparaissent pas comme ca sortis du stock cache, mais sont une prevision sur ce qu'ils vont produire les 12 prochains mois avec leurs partenaires
bon, ca evite de voir un gouvernement incompetent, noyaute par des crabes d'arriere boutique dont le salaire est inversement proportionnel a leurs competences, qui ne savent pas ou se procurer des produits, comment gerer et comment trouver des solutions...........cerise sur le gateau, ca force les singes en premiere ligne a avoir des communications desastreuses revelatrices de leur impuissance
a écrit le 01/05/2020 à 18:09 :
Mais comment les ordres professionnels peuvent ils dire de tels choses. Ils ont collectivement failli à leur mission en n'insistant pas pour que le gouvernement maintienne des stocks stratégiques. Ils sont tout simplement directement responsables de l'état d'impréparation de l'appareil étatique.
Maintenant, les pharmaciens veulent leur part du gateau et protégerun monopole corporatiste.
Réponse de le 02/05/2020 à 9:10 :
Vous n'avez pas vu les mouvements sociaux où les soignants, depuis plusieurs années, demandaient plus de moyens pour l'hopital ? Vous êtes sourd et aveugle comme nos gouvernants !
a écrit le 01/05/2020 à 18:08 :
Mais comment les ordres professionnels peuvent ils dire de tels choses. Ils ont collectivement failli à leur mission en n'insistant pas pour que le gouvernement maintienne des stocks stratégiques. Ils sont tout simplement directement responsables de l'état d'impréparation de l'appareil étatique.
a écrit le 01/05/2020 à 17:52 :
Les professionnels de santé : et les médecins généralistes qui travaillent à mi-temps... Quelle que soit la situation sanitaire...
a écrit le 01/05/2020 à 17:38 :
Cela prouve l'incapacité de l'état, de notre administration et de notre meilleur système du monde à gérer correctement une crise. De plus nos chers professeurs en médecine et notre ministre de santé nous a bassiné que les masques ne servaient à rien. De plus j'en ai mare de ces leçons de morale de ces élites qui nous disent toujours ce que l'on doit faire et comment. Après le confinement la France aura plus de 7 millions de chômeurs et une misère jamais atteinte depuis 1940.
a écrit le 01/05/2020 à 17:19 :
je comprends l exaspération des professions médicales et paramédicales
elles sont en première ligne et doivent donc être prioritaires ne serait ce que pour pouvoir rester en forme et soigner les malades...

que la distribution joue les vierges effarouchées m agace au plus haut point.... l intelligence aurait été de mutualiser leurs réseaux en chine pour optimiser les chances d avoir des masques, et une fois les ^professions médicales servies..... mettre le reste à la vente dans les magasins....
manifestement ça parait ne pas avoir été tout a fait le cas
je mets de moins en moins les pieds dans les grandes surfaces alimentaires.... et je vais continuer, même si sur certains produits , poisson et hors alimentaire, difficile de s en passer....
Réponse de le 01/05/2020 à 17:41 :
Si on met de côté la question du prix, il faut rappeler que c'est le gouvernement Macron/Philippe, relayé par l'inénarrable Sibeth, qui a interdit la vente des masques jusqu'à peu, au grand dam des pharmaciens qui craient à corps et a cris qu'ils en avaient.
a écrit le 01/05/2020 à 17:04 :
Les grandes surfaces profiteurs de guerre je ne sais pas !!!!!!!!!!! mais me concernant j'ai acheté 4 masques papier en PHARMACIE de ville résultat 10 EUROS
a écrit le 01/05/2020 à 16:55 :
le quotidien LE TELEGRAMME explique l amateurisme de l état dans la gestion de la crise ! un français sur trois seulement fait confiance . inquietant
Réponse de le 01/05/2020 à 17:36 :
Ce n'est pas inquiétant , c'est normal, compte tenu de tout ce qui s'est passé et de tout ce qui s'est dit.
a écrit le 01/05/2020 à 16:30 :
vérifier bien si nos dirigeants on véritablement menti sur le sujet des masques
car vu la profusion en moins d'une semaine la question doit être pose
pour quelle raison en 2mois de crise ils sont quasi introuvable
pour le corps médical
et le jours ou ils sont en vente il y a profusion
que cache les mensonges a repetition
Réponse de le 01/05/2020 à 17:46 :
C'est comme le beau temps, à force de dire qu'on en a commandé des quantités stratosphériques, ils finissent bien par arriver.
N'oubliez pas non plus la stratégie commerciale des chinois qui se cache derrière le covid-19, ce sont les principaux fournisseurs de masques, un produit tendance en ce moment !!
a écrit le 01/05/2020 à 16:29 :
Merci à la grande distribution .
Comme le chantait ANTOINE : qu'on mette la pilule en vente dans les monoprix ??
Et qu'on autorise enfin aux supermarchés de pouvoir vendre certains médicaments comme le doliprane ..
a écrit le 01/05/2020 à 16:12 :
Les "professionnels" de la santé sont les premiers à nous demander notre carte de mutuelle quand on a besoin de leurs services. La santé, c'est un business comme un autre. La sécu est doucement privatisée par les mutuelles privés aux tarifs dérégulés, comme aux USA, et cela n'émeut nullement nos spécialistes... Le covid aura au moins eu le mérite de nous montrer que c'est notre mode de vie qui nous rends malade : beaucoup moins de crises cardiaques car moins de stress, moins d'appendicites car on ne mange plus au resto, moins de maladies pulmonaires car plus de pollutions atmosphérique...
Réponse de le 01/05/2020 à 16:55 :
merci docteur !
Réponse de le 01/05/2020 à 17:52 :
La probabilité est forte que le covid-19 soit un bidouillage génétique des chinois, échappé, volontairement ou non, d'un labo P4.
Après, je suis d'accord avec vous, le mode de vie des pays développés ne favorisent pas la santé, comme le mode de vie des pays non développés d'ailleurs, mais pour d'autres raisons.
A quand un procès citoyen, mondial tant qu'à faire, contre les multinationales de l'agroalimentaire qui créent et organisent sciemment la malbouffe ?
a écrit le 01/05/2020 à 16:00 :
On oublie l'éternel profiteur: le FISC; remercions-le, toutefois, de n'avoir pas taxé les masques comme le carburant et le tabac. Le gouvernent et son parlement aurait gagné notre sympathie en les exonérant de toute taxe car concernant la santé de tous les contribuables.
Réponse de le 01/05/2020 à 17:00 :
C'est drôle de dénoncer le fisc donc ce qui permet à l'Etat de payer tout ce que tout le monde réclame tout le temps... Quand à votre sympathie, qui s'en préoccupe quand on voit la qualité de votre raisonnement ? Est ce que l'on attend de la sympathie de sa chèvre ?
Réponse de le 02/05/2020 à 11:38 :
@Elfe Noir: Vu l'ampleur de la dette de l'Etat français, avant même la catastrophe du coronavirus, il y longtemps que le Fisc n'est plus capable de financer les dépenses de l'Etat: cinquante ans de déficit budgétaire continu...
a écrit le 01/05/2020 à 15:43 :
La grande distribution est maintenant dans son rôle, que d'équiper tout un chacun qui va en avoir urgemment besoin, comme les autres commerces ou pharmaciens. Si d'aventure les professionnels de santé sont en manque de moyens par leurs propres canaux ils pourront toujours solliciter les centrales d'achats des grandes surfaces, sûr qu'elles leur répondraient favorablement. Les temps ne sont pas aux polémiques inutiles.
a écrit le 01/05/2020 à 15:27 :
Le père du petit Leclerc doit être fier de lui... tradition familial en somme
Réponse de le 01/05/2020 à 16:31 :
Plutot la volonté d'entreprendre et d'offrir du service .abordable

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :