Mort de Louis Viannet, figure de la CGT

 |   |  344  mots
Louis Viannet avait succédé à Henri Krasucki en 1992 et a été l'artisan de la rénovation du syndicat en amorçant la rupture avec le Parti communiste. Ici, en novembre 1993, il était l'invité de l'Heure de vérité.
Louis Viannet avait succédé à Henri Krasucki en 1992 et a été l'artisan de la rénovation du syndicat en amorçant la rupture avec le Parti communiste. Ici, en novembre 1993, il était l'invité de l'Heure de vérité. (Crédits : INA France 2)
L'ancien secrétaire général de la CGT entre 1992 et 1999 est décédé à l'âge de 84 ans. Il avait enclenché la rupture du syndicat avec le PC.

La CGT a confirmé ce dimanche le décès de Louis Viannet, qui fut secrétaire général du syndicat syndicale 1992 et 1999, à l'âge de 84 ans. Le journal Le Monde avait annoncé sa mort dans la matinée. Louis Viannet avait succédé à Henri Krasucki et avait été l'artisan de la rénovation de la CGT, en posant les jalons d'une rupture avec le Parti communiste. Il avait aussi été l'un des principaux opposants en 1995 au plan Juppé de réforme des retraites et de la Sécurité sociale.

L'actuel numéro un du syndicat, Philippe Martinez, a salué "un secrétaire général de la CGT qui a pris ses responsabilités dans un contexte national et international en pleine mutation" auprès de l'AFP. Il a souligné que son prédécesseur avait "œuvré pour que la CGT s'ouvre à la mutation du salariat".

Rupture avec le PC, rapprochement avec la CFDT

Né le 4 mars 1933 à Vienne (Isère), fils d'un ouvrier de Rhône-Poulenc, Louis Viannet était entré à l'âge de 20 ans aux PTT, à Paris, et avait adhéré la même année à la CGT, au moment des grandes grèves de la fonction publique auxquelles il participa. Arrivé à la tête de la centrale, Louis Viannet, surnommé "Loulou", a assoupli le discours de son syndicat, notamment en le rapprochant de la CFDT de Nicole Notat lors de la bataille pour l'application des 35 heures et pour l'Europe sociale.

Des personnalités ont réagi sur les réseaux sociaux, notamment le président de l'Assemblée François de Rugy sur Twitter :

Je salue la mémoire de Louis Viannet, grande voix de la #CGT et du syndicalisme français. Toutes mes condoléances à ses proches.

— François de Rugy (@FdeRugy) 22 octobre 2017

 Et aussi Ian Brossat, l'adjoint (PCF) à la Maire de Paris, en charge du logement, de l'habitat durable et de l'hébergement d'urgence.

Louis Viannet, ancien secrétaire général de CGT, s'en est allé. Un grand bonhomme qui faisait honneur au syndicalisme.

— Ian Brossat (@IanBrossat) 22 octobre 2017

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2017 à 9:28 :
Les touristes japonais sont invités par leurs agences de voyage ( j'en ai fait l'expérience de visu) à ne pas manquer le spectacle des manifestations récurrentes qui battent le pavé parisien. Merci la CGT! Une exception française appréciée des touristes étrangers.
a écrit le 23/10/2017 à 7:49 :
vite, une manif ou on saccage des sous prefecture, histoire de montrer que c'est injuste
a écrit le 22/10/2017 à 22:20 :
Non La C.G.T Demeure Extrème Gauche, Communiste, Marxiste Stalinienne, et fusionne avec cette idélogie politique de dictature systémique
a écrit le 22/10/2017 à 15:30 :
On lui saura gré de cette rupture avec le PC, même si elle fut, et est encore, plus de forme que de fond.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :