Nicolas Sarkozy gagnerait la primaire de droite grâce aux voix du... FN

 |   |  807  mots
S'il veut gagner la primaire de la droite en 2016  face à Alain Juppé, Nicolas Sarkozy a intérêt à ce qu'une frange significative des sympathisants du Front National participe à ce scrutin.
S'il veut gagner la primaire de la droite en 2016 face à Alain Juppé, Nicolas Sarkozy a intérêt à ce qu'une frange significative des sympathisants du Front National participe à ce scrutin. (Crédits : Reuters)
Selon un sondage BVA/Presse régionale, Nicolas Sarkozy s'imposerait au deuxième tour de la primaire de droite (52%) face à Alain Juppé (48%). Et ce, grâce aux voix des sympathisants Front National qui comptent participer à cette primaire..

Nicolas Sarkozy sera-t-il désigné candidat de la droite à l'issue de la primaire des 20 et 27 novembre 2016 ? Si l'on en croit le dernier sondage BVA, à un an de l'échéance, la réponse est positive. Il ferait mordre la poussière à Alain Juppé au deuxième tour.... grâce aux voix des sympathisants du FN qui comptent participer à cette primaire. Ce sondage BVA pour la presse régionale, paru ce lundi 2 novembre, a été réalisé du 20 au 27 novembre auprès  d'un total de 11.244 personnes inscrites sur les listes électorales dont 5.012 sympathisants de droite, du FN et du centre. 4.347 sympathisants de la gauche et du Modem ont été également sondés pour connaître leur attitude en cas de primaire à gauche.)


Un quart des sympathisants de droite certains de participer

Si l'on se concentre sur cette primaire de droite, 25% des sondés de ce camp déclarent qu'ils y participeront « certainement », 22% « probablement », 20% « probablement pas » et 28% « certainement pas ». Ce potentiel de participation est logiquement plus significatif chez les sympathisants du parti "Les Républicains" LR (32%), ainsi que chez les plus de 65 ans et les professions indépendantes (28%). A l'inverse, la primaire fait moins recette chez les employés (21%), les ouvriers (18%) et, sur le plan politique, auprès des sympathisants de l'UDI (23%), du Front National (21%), de Debout la France (21%) et du MoDem (16%). Il est tout de même intéressant de noter que pas loin du quart des sympathisants du Front National (FN) compte participer à la Primaire LR...
Ainsi, et ceci influe directement sur le choix du candidat, « l'électeur type » de la primaire à droite est plutôt plus âgé et plus proche des partis LR ou du FN que la moyenne des sympathisants de droite et du centre.

Nicolas Sarkozy s'imposerait d'une courte tête (52%)...

Dans ces conditions, c'est Nicolas Sarkozy qui arriverait en tête des suffrages au premier tour avec 38% des intentions de vote. Il devancerait de sept points Alain Juppé (31%), puis suivrait - très loin - Bruno Le Maire (11%). François Fillon ne ferait « que » 8%, devant Nadine Morano (5%), Xavier Bertrand (2%), Nathalie Kosciusko-Morizet (2%), Hervé Mariton (2%) et... Jean-François Copé (1%). C'est auprès des moins de 35 ans (54%) que Nicolas Sarkozy réalise ses meilleurs scores. Les intentions de vote en sa faveur sont aussi très élevés auprès des sympathisant LR (48%), ce qui est logique, mais aussi chez les sympathisants du FN (40%). L'actuel positionnement très « droitier » de l'ancien chef de l'Etat semble donc tactiquement plutôt bien vu. Alain Juppé, lui, a plutôt la côte chez les plus de 65 ans (38%) et les indépendants (34%).

Au deuxième tour, Nicolas Sarkozy s'imposerait avec 52% des intentions de vote contre 48% pour Alain Juppé. Alors, certes, le maire de Bordeaux bénéficierait de reports de voix meilleurs que Nicolas Sarkozy : 54% des anciens soutiens de Bruno Le Maire voteraient pour lui au deuxième tour, contre 29% qui se reporteraient sur Nicolas Sarkozy et 17% qui s'abstiendraient ; de même, l'ancien premier ministre de Jacques Chirac pourrait compter sur 49% des anciens soutiens de François Fillon, contre 31% pour Nicolas Sarkozy et 20% qui s'abstiendraient.

... Grâce aux voix des sympathisants FN, s'ils participent

Mais ceci ne suffirait donc pas. Alain, Juppé, selon le sondage BVA, ne disposerait pas assez de réserves de voix. En fait, et c'est un élément central de ce sondage, c'est de la mobilisation réelle des sympathisants du FN ayant l'intention de participer à la primaire de la droite que le résultat va en grande partie dépendre. En effet, au deuxième tour, Nicolas Sarkozy rafle 64% des voix des sympathisants FN, qui rappelons le, sont 21% à se déclarer vouloir participer à cette primaire. Or, si l'on recentre les intentions de vote de deuxième tour sur les seuls sympathisants du MoDem, de l'UDI et de LR, il est à souligner qu'on parvient alors à une situation légèrement plus favorable à Alain Juppé qui recueillerait 51% des suffrages, contre 49% à Alain Juppé. Nicolas Sarkozy a donc tout intérêt à développer un discours qui attirerait l'électorat FN vers la primaire de droite... Pour ce faire, il lui reste 12 mois. A l'inverse, Alain Juppé doit labourer les terres du centre pour augmenter son capital de voix, même s'il mobilise déjà au premier tour 68 % des électeurs du MoDem et 66 % de ceux de l'UDI.

Dans l'autre camp, à gauche, 23% des sympathisants participeraient à une primaire si elle était organisée ce qui, pour l'instant - malgré quelques appels dans ce sens -, n'est pas à l'ordre du jour. Et c'est Manuel Valls qui arriverait en tête au premier tour avec 33% des voix. François Hollande arriverait en deuxième position (22%), suivi de Martine Aubry (17%). Mais ces données sont nettement moins significatives que celles consacrées à la primaire de droite. En effet, en cas de primaire à gauche, on ne connaît pas, actuellement, les éventuels postulants officiels.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/11/2015 à 23:27 :
dans ce sondage il n'est pas prévu qu'une partie des électeurs de gauche participe à la primaire de droite,pourquoi?
a écrit le 04/11/2015 à 20:34 :
@ BONSOIR : soutenir SARKOZY le mafieux jamais Mme LE PEN faites bien attention à vos alliances soutenir SARKOZY jamais au grand jamais autant mieux me demander de soutenir HOLLANDE !
a écrit le 04/11/2015 à 11:43 :
Et après si Nicolas Sarkosy gagne les primaires et ensuite les élections présidentielles il ne tiendra que 6 mois en popularité et encore je suis généreux. Il y a un tel rejet de Sarkozy de la part des Français par conséquent il ne pourra faire aucune réforme indispensable au Pays.
La droite devrait essayer de présenter une nouvelle tête si elle veut vraiment réformer le pays.
a écrit le 03/11/2015 à 16:54 :
A moins d'une stratégie visant à un duel Sarkosy/Le Pen au 2e tour, comment peut-on assurer que les frontistes voteront Sarkosy, compte tenu des propos qu'il a tenu lors de "l'affaire" Moreno?
a écrit le 03/11/2015 à 14:37 :
....l.es intentions de vote de deuxième tour sur les seuls sympathisants du MoDem, de l'UDI et de LR, il est à souligner qu'on parvient alors à une situation légèrement plus favorable à Alain Juppé qui recueillerait 51% des suffrages, contre 49% à Alain Juppé.


Le combat d'un seul homme contre lui-même ?
a écrit le 03/11/2015 à 12:57 :
Cet article comporte une erreur dans les dates du sondage.
a écrit le 03/11/2015 à 12:17 :
Y a un profond rejet de Sarko parmi la population... Et ce n'est pas parce que les gens votent FN qu'ils voteront Sarko. Ces analyses sont bidonnées.
a écrit le 03/11/2015 à 11:39 :
@bruno_bd avec vous le story telling, ça marche à fond. Regardez donc les résultats de Giscard avant de poster... Quant à la raison du choix des FN, il se pourrait qu'au 2° tour, ils auraient tout intérêt à ce que ce soit Sarkozy (et tous les "souvenirs y attachés...) en face de MLP. Laquelle, pour les non sympathisants FN (puisqu'elle ne sera pas en mesure de faire la moitié du quart de ce qu'elle promet), est potentiellement moins dangereuse que Sarkozy (et ses motivations, assez éloignées du sort de la France et ses habitants).
a écrit le 03/11/2015 à 11:31 :
Ils sont incorrigibles à droite, ils ont tous les artistes les plus ringards pour la caution culturelle et ils ont les politiques les plus inaudibles du cénacle entre le jeune loup JUPPE et le flambeur SARKOZY. Vive la République!
a écrit le 03/11/2015 à 10:27 :
Donc la politique s’éclaircit. Parce que jusqu'à présent la gauche faisait une politique de centre droite et la droite avait une fâcheuse tendance à faire une politique de centre gauche. Maintenant, il n'y a plus de centre sauf à Pau? Donc avec les voix du FN la droite va faire une politique de droite, c'est ce que demandent les Français depuis le grand Charles et sans chienlit j'espère !!
a écrit le 03/11/2015 à 9:13 :
Aucun ne mérite le dérangement. Je préfère encore la pêche à la truite......!
a écrit le 02/11/2015 à 21:44 :
donc les deux champions seraient Sarkozy et Valls, respectivement
pour la droite et pour la gauche, l'un a la botte des rois du petrole
et l'autre avec des liens indéfectibles avec Israel....en gros deux rastaquoueres
qu'en on rien a faire de la France et des Français....enfin, comme dit l'autre
c'est vous qui voyez.
a écrit le 02/11/2015 à 21:12 :
je ne me rejouis pas encore car on est dans la marge d erreur, mais une victoire à la primaire, de l'agité serait la meilleure nouvelle pour le social democrate que je suis, car c est le seul espoir pour Hollande d etre au second tour. D'une part parce que personne n'a oublié pourquoi on l a baché en 2012 et d'autre part c est candidature de bayrou assuré. Go go nico, rallume la machine à perdre!!!!
Réponse de le 02/11/2015 à 22:33 :
Rappelez-vous que Hollande n'a été élu en 2012 que d'une très courte tête, en ayant réuni le plus faible pourcentage de voix sur son nom en % des votants du second tour (en raison d'un vote blanc important) depuis que la présidentielle au suffrage universel existe, à peine plus de 48% des votants du second tour. Et le 2è plus mauvais score en regard des inscrits (en 69 Pompidou avait fait moins mais dans le cadre d'un second tour centre droit-droite). C'est dire si la confiance populaire lui était d'entrée de jeu très limitée, et depuis les brillants succès de sa présidence font que même avec Sarkozy, ses chances d'atteindre le second tour sont plus que minces...
a écrit le 02/11/2015 à 21:10 :
"il est à souligner qu'on parvient alors à une situation légèrement plus favorable à Alain Juppé qui recueillerait 51% des suffrages, contre 49% à Alain Juppé." Et finalement, qui d'Alain Juppé et Alain Juppé l'emporte ?
"Nicolas Sarkozy a donc tout intérêt à développer un discours qui attirerait l'électorat FN vers la primaire de droite..."... ce qui n'est jamais que la "ligne Buisson" naguère si décriée..
Ceci étant on se perd en conjecture sur ce qui pourrait motiver des sympathisants FN à participer à la primaire de la droite républicaine, et a fortiori à voter pour celui qui est le plus à même de mordre sur les suffrages de leur championne en titre ; tout ça n'est pas bien logique.
Et on voit surtout revenir une méthode très sarkozienne qui consiste à louvoyer en permanence de gauche à droite et de droite à gauche... ce qui lui a plutôt réussi par le passé.
a écrit le 02/11/2015 à 20:41 :
Heureusement que quelques personnes se souviennent de l'histoire de France et donc, de ce qu'est le fn... Il suffit de voir quels pays sont tombés dans l'extrême pour constater qu'ils n'ont pas subis ce que NOUS avons subi.
Réponse de le 03/11/2015 à 4:17 :
La France n'a jamais eu les extremes au pouvoir, donc on a rien appris en France, on minimise les extrêmes. Par contre les Allemands ont vécu les extremes et disent à présent : plus jamais ça.
a écrit le 02/11/2015 à 20:11 :
Pour moi ce sera François fillon le prochain candidat de la droite, Juppé on peut craindre pour sa santé il se peut qu'il se retire tandis que Sarkozy les affaires du passé (bettencourt etc) peuvent le rattraper.
Réponse de le 02/11/2015 à 21:14 :
Peut être d'autres affaires, mais Bettencourt, c'est fini du moins pour Sarkozy et Woerth (pas encore en revanche pour le majordome et Thibout, pour la bande à Plenel et pour la fille Bettencourt qui pourrait bien se retrouver devant un tribunal).
a écrit le 02/11/2015 à 19:43 :
eh les gauchistes ne revait pas c est la primaire d ela droite

pas plus que pour la primaire qui a voter holland een 2012 la gauche n iraa pas voter dans les primaires de la droite par nuissance car le nom et l adresse avec declaration sur l honneur d etre de droite sera necessaire

non au pouvoir de nuissanc earrogant d ela gauche qu ils soccupe de cambadelis
a écrit le 02/11/2015 à 19:38 :
parce que pour certains les votes oont une couleur de discrimination bobos

pourtant juppe pue le socialisme et l ecologie et c est pire
a écrit le 02/11/2015 à 19:30 :
Ils se valent tous : UMP et PS et FN si on vote pour eux, quelle que soit leur étiquette, ils feront la politique que veut le cartel europeiste, ils auront pas de choix. Le seul mouvement qui s'oppose à ça c'est UPR. Alors je voterai UPR car c'est le seul mouvement qui s'oppose à l'Europe, contrairement aux autres.
a écrit le 02/11/2015 à 19:07 :
Personnellement, je suis de gauche depuis toujours, mais j'ira voter à la primaire pour Alain Juppé.
Je ne veux sûrement pas un deuxième tour Sarkozy - Le Pen.
a écrit le 02/11/2015 à 19:06 :
A voir la situation dans 1 an mais il y a de grandes chances que le vainqueur de cette primaire soit le futur président. Il peut y avoir une participation massive de la gauche pour choisir le candidat le plus au centre.
a écrit le 02/11/2015 à 19:02 :
Chez nous ,nous sommes gaullistes militants depuis trois générations.Et je peux vous assurer que chez les militants de base c'est Fillon qui a le vent en poupe auprès de quatre cinquièmes des militants.
a écrit le 02/11/2015 à 18:35 :
Bon le vote blanc est reconnu ... il reste des progrès à faire, petit 1) le rendre obligatoire et surtout grand 2 ! .... en deçà de 50% de votes blancs pour quiconque le rendre nul ! si non le candidat X pourrait être élu avec 99% de votes blancs !
a écrit le 02/11/2015 à 18:19 :
Nicolas Sarkozy et François Hollande ont fortement contribué à la situation calamiteuse dans laquelle la France et les français se trouvent. Que l'un ou l'autre se trouve en position de l'emporter en 2017 face à Marine Le Pen est dramatique pour notre pays. Nous devons nous réveiller ou accepter le déclin, ce qui implique que face à Bisounours, à celle qui revendique indument l'héritage de Jeanne d'Arc, la droite ait un candidat qui voit totalement dévoué à notre pays.
Réponse de le 02/11/2015 à 23:02 :
Je ne donne pas 3 mois pour faire de la France le pays le plus pauvre de la planète avec le FN.
a écrit le 02/11/2015 à 18:19 :
C'est quand même extraordinaire, on connait déjà le résultat du sondage avant qu'il ne soit réalisé, puisqu'il est prévu, selon cet article, du 20 au 27 novembre ... Ceci dit, s'il devait être prémonitoire, ce serait une très mauvaise nouvelle pour la France. NS est et restera ce qu'il est, c'est à dire quelqu'un de très clivant , très impulsif, très centré sur lui même, manipulateur et très fâché avec la vérité. Bref tout ce qu'il ne faut pas quand on veut prétendre à la présidence de la république.
a écrit le 02/11/2015 à 18:00 :
selon moi les sondages se gourent... Nicolas avec toutes casseroles qu'il traîne n'a pas la faveur des français .... loin delà ! Je voterai blanc !
a écrit le 02/11/2015 à 17:28 :
Il faudrait peut être aussi prendre en compte le fait que des sympathisants de gauche pourraient participer aux primaires de la droite pour éviter d'avoir de se retrouver devant l'alternative qu'ils redoutent le plus un 2ème tour: MLP/NS Si en 2002 l'électeur de gauche n'avait pas de doute quand au rejet du FN par Chirac il n'en est pas de même pour NS ce dernier faisant tout ce qu'il peut au contraire pour promouvoir les idées de MLP. Donc pour certains électeurs de gauche MLP/NS c'est bonnet blanc et blanc bonnet
Réponse de le 02/11/2015 à 23:05 :
Et pas seulement pour les gens de gauche. Je connais des tas de gens a droite qui préfèrent encore voter Hollande plutôt que NS.
a écrit le 02/11/2015 à 17:19 :
Juppe 70 ans!!!! et qq casseroles
Sarkozy,l"école pasqua,sans couac!!!!,mais avec un océan de courtisans
l'habit louis 14 lui ira bien,à moins qu'il le fasse endosser à son fils!!!
a écrit le 02/11/2015 à 17:11 :
scenario ideal pour hollande qui croit qu'il va se faire reelire sur un tel scenario !
a écrit le 02/11/2015 à 16:59 :
JUPPE et SARKO vont prendre une gamelle mémorable.
Juju retournera au CANADA où il a déjà purgé sa peine de prison de 18 mois, à l'abri des regards
et le petit retournera à l'île de Jatte où on enterre les toutous.
a écrit le 02/11/2015 à 16:55 :
QU'EST'CE QUE C4EST QUE CETTE SOTTISE; les frontistes n'ont rien a foutre de la primaire de l'UMP SARKO - JUPE mêmes ringards
a écrit le 02/11/2015 à 16:43 :
Surprenant et illogique. Les électeurs du FN auraient tout intérêt au contraire, que NZ ne se retrouve pas face à leur "championne", afin de rallier un maximum de leurs électeurs. C'est vraiment se tirer une balle dans le pied !
Mais bon, peut être qu'il ne faut pas demander aux électeurs du FN de voir trop loin.
Réponse de le 02/11/2015 à 17:22 :
@arthog pas d'accord avec vous il est logique que les électeurs FN votent pour NS qui est pour eux un meilleur adversaire que JUPPE. En effet en cas de Duel FN JUPPE l'électorat de gauche se reportera massivement sur JUPPE pour faire barrage au FN Pas sûr qu'il en soit de même en cas de duel MLP NS il pourrait dans ce cas y avoir des surprises tant le rejet de NS dans l'électorat de gauche est fort.
Réponse de le 02/11/2015 à 22:46 :
"tant le rejet de NS dans l'électorat de gauche est fort. "... au point de lui préférer Marine Le Pen ? Au fond ce ne serait pas si étonnant... Mussolini venait de la gauche et dans national socialiste il y a socialiste (je sais, poit Godwin atteint)... sans parler de tous ceux venus de la gauche qui à un certain moment ont viré casaque, de Pierre Laval à Marcel Déat en passant par Jacques Doriot et bien plus récemment les Florian Philippot, Robert Ménard, Fabien Engelmann, j'en oublie sans doute. Ni de l'émergence médiatique du FN, inexistant en 1981 (pas de candidature à a présidentielle faute de parrainages et 0,2% aux législatives), cyniquement orchestrée par Mitterrand pour embarrasser la droite républicaine.
Réponse de le 03/11/2015 à 15:02 :
@GABUZO
Vous vous placez déjà dans la situation du second tour.
Mais il faudrait pour le FN, déjà passer le premier tour.
Un certain L. Jospin avait également fait l'impasse et supposé acquis une position.
A force de l'ignorer, on se brûle les ailes.
a écrit le 02/11/2015 à 16:30 :
Possible aussi qu'un duel entre le FN et Sarkosy, serait plus favorable au FN !
Plus facile de voter, pour quelqu'un de gauche , Juppé qui fait du pied à cet électorat.
a écrit le 02/11/2015 à 16:20 :
Juppé ? Un papi qui a échoué à réformer la France il y a 20 ans (!!!), réussirait mieux aujourd'hui ?!?! Non mais sérieusement, qu'il prenne sa retraite et qu'il laisse sa place aux jeunes. Ce gars fait parti du problème, pas de la solution.

Si on se tape ce gars comme président, ce sera comme avec Hollande, encore 5 ans de perdu à faire du surplace. Il faut en finir avec la dynastie des rois fainéants. La France a besoin de réformes dures, et d'un homme intransigeant pour les porter.
Réponse de le 02/11/2015 à 19:09 :
Et Sarkozy, qui n'a rien fait en cinq ans et qui a coulé la France avec des déficits à fond quand il a eu fini son mandat, serait le meilleur candidat ?
Perso si c'est pas Juppé le candidat LR je vote pour Marine, même si je suis contre son programme économique .
Réponse de le 02/11/2015 à 23:02 :
@fredo30 : l'endettement croît aussi vite avec Hollande qu'avec Sarkozy alors qu'il est arrivé après le gros de la crise et le chômage cavale encore plus vite. ..
a écrit le 02/11/2015 à 16:10 :
Les électeurs FN ont raison pour envoyer Marine lepen a l élysée il faut que Sarkozy soit candidat
Beaucoup comme moi ne voterons plus jamais pour lui
Tous sauf Sarko
a écrit le 02/11/2015 à 15:08 :
Personnellement, je trouve effarant que les médias français s'attardent sur un "déjà vu" et un repris de justice !!! Y a vraiment pas mieux ???
Réponse de le 02/11/2015 à 16:02 :
Tout a fait. on va avoir comme president un type qui a deja ete president 5 ans et qui n a pas fait grand chose meme s il avait beaucoup promis (la rupture elle est restee dans les cartons). IL fera comme Chirac : priorite a l extinction des affaires judiciaires le concernant, la france elle peut attendre...

Et si on a "le meilleur d entre nous", ca ne sera pas mieux. Il a deja ete premier ministre donc on sait bien ce qu il va faire: rien. c est pas a 70 ans que se transforme de politicien corrompu en homme d etat
a écrit le 02/11/2015 à 15:06 :
Qu'il ne compte pas sur les voix des sympathisants de l'UPR car ce ne sont pas des européistes comme ceux du Front National!
Réponse de le 02/11/2015 à 16:39 :
C'est le seul parti valable pour ceux qui veulent sortir de l'Europe. Dommage que les médias n'en parlent pas plus souvent. On sera donc au moins deux à voter pour !
Réponse de le 30/11/2015 à 19:09 :
@UPR..Nous sommes 3...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :