Primaire à droite : Juppé battrait Sarkozy

 |   |  122  mots
Alain Juppé doit son avance aux électeurs du centre (80%/20% chez les sympathisants de l'UDI face à Nicolas Sarkozy), l'ancien chef de l'Etat restant en tête auprès des sympathisants de l'UMP.
Alain Juppé doit son avance aux électeurs du centre (80%/20% chez les sympathisants de l'UDI face à Nicolas Sarkozy), l'ancien chef de l'Etat restant en tête auprès des sympathisants de l'UMP. (Crédits : DR)
Alain Juppé battrait Nicolas Sarkozy de dix points, lors de la primaire de novembre 2016 qui désignera le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle de 2017, selon un sondage Odoxa publié dimanche dans Le Parisien.

Au premier tour, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy obtiendraient chacun 39%, devant Bruno Le Maire (12%), François Fillon (5%), Xavier Bertrand (3%) et Nathalie Kosciusko-Morizet (2%). Un précédent sondage Odoxa donnait 45% à Nicolas Sarkozy en avril et 35% à Alain Juppé. Au second tour, Alain Juppé obtiendrait 55% et Nicolas Sarkozy 45%, contre 49% et 51% respectivement en avril.

Odoxa souligne qu'Alain Juppé doit son avance aux électeurs du centre (80%/20% chez les sympathisants de l'UDI face à Nicolas Sarkozy), l'ancien chef de l'Etat restant en tête auprès des sympathisants de l'UMP (58%/42% face à Alain Juppé).

Le sondage a été réalisé les 21 et 22 mai auprès de 911 personnes inscrites sur les listes électorales. Seules les réponses des personnes qui comptent voter lors de la primaire ont été comptabilisées (Reuters).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/11/2015 à 22:25 :
Dans le système de la mondialisation néo libérale, les élections ne changent rien puisque selon la formule de M. Thatcher " il n y a pas d alternative possible". Conclusion : les peuples n ayant plus aucun pouvoir sur le choix de leur destin, ce seront des événements graves et tragiques qui modifieront la marche du monde : guerres, catastrophes écologiques, immigrations incontrôlées.. " que le monde aille à sa perte, c est la seule solution " M. Duras.
Alors les petites subtilités politiciennes sont dérisoires aux regards des grands enjeux du monde de demain.
a écrit le 26/05/2015 à 9:29 :
Encore un sondage bidon et bidonné , commandé par quelques médias de gauche.
Ceci afin de détourner l'attention du petit peuple après les évènements sur l'éducation nationale et avant les propositions rebsanem. Vous tombez dans le panneau !L'enfumage est une spécialité socialiste.
Au fait , NS est-il candidat ?
a écrit le 25/05/2015 à 20:01 :
Juppé, Hollande, Sarkozy... Encore trois bonnes raisons de rester chez soi en 2017... Et puis de toute façon sauf intervention divine, le destin de la France est déjà scellé depuis longtemps...
Réponse de le 26/05/2015 à 9:56 :
"Le destin de la France est déjà scellé depuis longtemps" ? Oui si nous restons les bras croisés à attendre une intervention divine. Nous n'avons pas encore pris conscience que le pouvoir est entre nos mains, qu'il suffirait que nous décidions de le reprendre en descendant dans la rue, tranquillement, sans haine, sans casse, en silence, que nous demandions la fin de cette monarchie rampante qui mine ce pays depuis des décennies. C'est possible mais à condition que nous soyons des millions dans tout le pays, avec un seul slogan "Dégagez", et exigions la mise en place une vraie démocratie ou les pouvoirs ne seraient plus attribués à une minorité et ou le peuple serait mis à contribution pour les grandes réformes dont ce pays à énormément besoin. Oui c'est possible, il faut juste avoir envie de le faire et c'est la seule issue pour sortir de ce marasme....
a écrit le 25/05/2015 à 19:48 :
Rien de plus difficile de prévoir une primaire, car les frontières de l'électorat sont floues. Tout électeur peut y voter benévolement. Ainsi des socialistes sympathisants pourront par sympathie voter Sarkosy sosie de Hollande, car tout le monde connaît l'issue de ce combat là. Ainsi des sympathisants nationaux pourront voter Sarkosy car tout le monde connaît l'issue de son combat avec Lepen.
Réponse de le 25/05/2015 à 20:52 :
Permettez mois de ne pas être de votre avis. En effet je crois que beaucoup de socialistes se déplaceront probablement pour voter Juppé, qui est un socialiste cloné, car ils ne croient plus dans les chances de FH. Alain Juppé pourra récolter les voix de gauche, du centre et une partie de la droite molle, ce qui lui permettrait de battre MLP au 2ème tour, alors que NS ou FH ont des risques de se faire battre par MLP.
Le pays ne sera pas plus avancé pour autant et on aura encore 5 années de perdues, c'est la triste réalité qui nous attend, hélas...!
a écrit le 25/05/2015 à 16:49 :
pourtant il est encore très jeune ce Juppé il n'aura que 73 ans, il pourra nous raconter de nombreuses histoires sur les casseroles et parler de l'avenir de la jeunesse, il paraît qu'il arrive à manger sa soupe tout seul.
a écrit le 25/05/2015 à 16:08 :
Si la primaire à droite choisit Mr Juppé ce ne sera qu'avec l'appui du centre aidé de l'éternel revenant Mr Bayrou et de quelques appoints du PS inscrits opportunément. Résultat des courses: 2017 verra un second tour Hollande / Le Pen vu le reflux d'une partie de la droite traditionnelle votant pour celle-ci au 1er tour . "The winner is"... une présidente d'extrême droite aux méthodes musclées et à l'économie aventureuse, ou bien un Monsieur Je ( bis) aux réformettes nous faisant glisser toujours plus bas dans le concert européen et mondial ... avec pourquoi pas la vision Houellebecq en 2022 ???
a écrit le 25/05/2015 à 16:02 :
A mon avis Juppé devrait faire alliance avec Hollande en 2017 , les programmes sont les mêmes et le Centre pourrait s'y rallier . Bien sur tout le monde veut le pouvoir mais enfin ...
a écrit le 25/05/2015 à 14:59 :
Un sondage (encore) et sur 911 personnes, pouvez vous nous indiquer la marge d'erreur sur un panel aussi petit ?
Réponse de le 25/05/2015 à 16:46 :
ils ont pris les gens dans une maison de retraite pour ce sondage, la moyenne d'âge était de 80 ans.
a écrit le 25/05/2015 à 13:21 :
Les ventres mous ont peur de Sarkosy et de voter pour un vieillard. Les jeunes ont-ils une place en France pas vraiment quand on sait le taux du chômage les concernant.
Réponse de le 25/05/2015 à 14:29 :
Commentaire stérile. Aucune proposition, aucun argumentaire...Donc nul;
Réponse de le 25/05/2015 à 16:51 :
parce que vous pensez que votre commentaire a un intérêt quelconque, si vous avez la suite postez le nous sommes en attente de vos lumières.
Réponse de le 25/05/2015 à 17:37 :
Bien vu, Juppé la vieille baderne candidat merveilleux des retraités qui ont liquidé le pays pour leur petit confort minable
a écrit le 25/05/2015 à 12:38 :
Juppé/Sarkozy: Vous avez pas mieux que ces deux incapables?
a écrit le 25/05/2015 à 11:04 :
Enfin ! les ripouxblicains commencent à ouvrir les yeux ! Il est sûr qu'il vaudrait mieux du sang plus jeune; style quadra/quinqua; mais, ils prennent ce qu'il y a en magasin. Et ils tiennent surtout à ne pas se faire avoir, comme leur de leur choix antérieur. Entre Juppé, qui n'a plus rien à prouver; et Sarkozy, qui lui a démontré ses "limites" (on va dire, pour être gentil...), "y'a pas photo".
Réponse de le 25/05/2015 à 12:40 :
Vivement une loi qui interdisent ceux qui ont un casier judiciaire ou qui sont inquiété dans au moins une affaire de ne pas pouvoir se présenter... Remarquez ça "épurerais" la politique de notre pays. Il faudrait aussi étendre cette procédure à tous les hauts politiciens de notre pays...
a écrit le 25/05/2015 à 11:02 :
Où était Juppé quand BHL dictait notre politique étrangère pour finalement plonger le Sahel et le Nord de l'Afrique dans un chaos indescriptible aux conséquences que nous n'avons pas fini de payer !?!?!? Ni Sarkozy , ni Juppé ne méritent d'être président en 2017 !
Réponse de le 25/05/2015 à 12:43 :
La véritable question reste "quel politicien le mérite?" ou "quel candidat le mérite?". Pourtant il y aura un vainqueur en 2017 et les citoyens seront tous les perdants pour encore et toujours 5 ans de plus... Et pour 2022... re encore...
a écrit le 25/05/2015 à 10:53 :
C'est plutot logique. Sarkozy incarne une droite forte qui a échoué. Alain Juppé est le gauche de droite qui est en mesure de rassembler plus largement l'électorat de droite modérée et les décus du pseudo président Hollande.
Réponse de le 25/05/2015 à 12:44 :
Juppé la solution? Reprenez sa carrière depuis le début... Si il passe se sera pas mieux que Sarkozy...
Réponse de le 25/05/2015 à 16:53 :
vous avez certainement oublié, dans sa carrière comme vous le dites si bien, la période casseroles et je ne parle pas de batterie de cuisine.
a écrit le 25/05/2015 à 10:37 :
et s'il était atteint de la maladie d'aizenmer on fait quoi ! Quelqu'un a une réponse, il faudra prévoir toute une équipe médicalisée pour ses déplacements et une pharmacie ambulante avec un bloc opératoire. Ça va nous coûter un Max.
a écrit le 25/05/2015 à 9:54 :
Sommes nous condamnés à choisir entre des losers (NS, FH) et un vieux fonctionnaire hautain, ancien ministre nullissime, qui plus est socialiste et avec des casseroles ???
Ce pays est au tapis, complètement ruiné par ces individus et les médias sont en train de mettre en place le matraquage habituel pour nous influencer aux prochaines élections.
Allons nous une fois de plus nous laisser endormir par ces "Pinocchio" et perdre 5 années de plus ..?? Je ne peux pas le croire...!!
Réponse de le 25/05/2015 à 12:46 :
On est condamné à rien; mais faudrait que les Français soit massivement dans la rue et bloque le pays pour s'en sortir... Donc oui on est encore condamné pour au moins 5 ans... Disons que qu'en les citoyens seront moins proche de leur forfait de téléphone ou qu'ils ne pourront plus payer leur forfaits, ils se rendront compte de ce qu'il se passe...
a écrit le 25/05/2015 à 9:40 :
Je n'y vois qu'un avantage, c'est son âge...S'il est élu, il coutera moins cher que Nicolas Sarkozy que l'on devra entretenir par son indemnité d'ancien président jusqu'à la fin de ses jours. Déjà que Giscard D’Estaing nous coute un bras...
Réponse de le 25/05/2015 à 10:14 :
une bonne raison de réélire Sarkozy, non ? Même s'il redevient président en 2017 et qu'il est réélu en 2022, ça n'en fera qu'un à entretenir jusqu'à la fin de ses jours.
Réponse de le 25/05/2015 à 12:49 :
Bien sûr que non; la première réforme que Sarkozy actera sera de figer le salaire de tous et de s'octroyer une augmentation comme en 2012... Et la seconde sera d'inciter les patrons à s’augmenter pendant qu'ils figent es salaires des employés... Comme en 2012 aussi...
a écrit le 25/05/2015 à 9:10 :
si il se présente à la primaire, ce dont je continue de douter vu ses casseroles, ça va être un plaisir de fracasser NS.
Réponse de le 25/05/2015 à 12:51 :
L'avantage de Juppé, c'est que Sarkozy aura du mal à lui payer une femme de ménage... histoire de lui mettre une histoire de fesse sur le dos. A son âge ça doit plus se lever facilement...
a écrit le 25/05/2015 à 7:08 :
De tous nos maux choisissons le moindre mal.
Réponse de le 25/05/2015 à 14:27 :
Vous avez raison...Votons Marine.
a écrit le 24/05/2015 à 21:53 :
Autant supprimer les commentaires

La censure règne
Réponse de le 25/05/2015 à 20:55 :
En effet, surtout quand on précise quelques faits concernant Juppé
a écrit le 24/05/2015 à 18:38 :
vive ce grand père voici l'avenir de la France, on aura tout vu.
a écrit le 24/05/2015 à 13:54 :
N'ayant vraiment pas envie d'avoir à ne pas choisir dans le trio infernal (ils sont aussi mauvais les uns que les autres) à savoir NS,FH et MLP, je ne peux que souhaiter qu'Alain Juppé l'emporte
a écrit le 24/05/2015 à 13:19 :
Peut être que cette fois ci les électeurs vont élire un président qui a prouvé ses compétences comme Juppé en tant que maire de Bordeaux.Si il nous fait à la France ce qu'il a fait à sa ville on va revenir au niveau des Allemands même si cela nous prend dix ans d'efforts.Elire Sarkozy ou Hollande on l'a déjà fait on a vu ce que cela a donné on va pas recommencer deux fois la même erreur si ? On n'est pas si stupides?
Réponse de le 24/05/2015 à 16:33 :
hollande ,juppé, sarko c'est le même tonneau ,trouvez autre chose ou on votera ailleurs pour ne pas toujours tomber de charybde en scylla.
Réponse de le 24/05/2015 à 16:51 :
les médias poussent à fond Juppé !!!pourquoi??peur de Sarkozy qui va faire le ménage? De plus Juppé est sympa mais il sera un Chirac bis et donc rien ne se fera . La France va encore perdre quelques années!!à vous de voir!!!
Réponse de le 25/05/2015 à 10:22 :
Près de 4 journalistes sur 5 on voté à gauche en 2012. Mais ayant bien compris que pour 2017 (et sans doute bien au delà) la gauche, c'est mort, ils choisissent celui qu'ils pensent être le moins à droite. Même si, à vrai dire, il n'y a pas de grosse différence de ligne politique entre le gouvernement Juppé de 1995 à 1997 et le gouvernement Fillon de 2002 à 2007
Réponse de le 25/05/2015 à 10:54 :
Comme en 1996, il mettra la moitié de la France dans la rue. Quand on est psychorigide on le reste même s'il joue au sage au sympa. Le problème c'est qu'on nous propose que des mauvais candidats....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :