Orpea alerte sur un manque de liquidités début 2023

En pleine tourmente depuis le début de l'année, suite à des révélations sur le mauvais traitement de ses clients, Orpea connaît désormais de sérieuses difficultés financières. Après s'être placée sous protection judiciaire en raison de son endettement massif, l'entreprise risque désormais de manquer de liquidités au début de l'année 2023.
Orpea compte céder des actifs immobiliers pour récupérer au plus vite des liquidités.
Orpea compte céder des actifs immobiliers pour récupérer au plus vite des liquidités. (Crédits : STEPHANE MAHE)

Les difficultés d'Orpea n'en finissent plus et risque désormais d'être à court de liquidités « début 2023 » selon la direction. Orpea est « exposé à un risque de manque de liquidités au cours du premier trimestre 2023 », a déclaré mardi le groupe à l'occasion de la présentation d'un plan de transformation, lequel ressemble surtout être un plan d'urgence.

Cession d'actifs immobiliers en vue

Entre autres options étudiées pour sauvegarder l'entreprise, Orpea dit avoir « identifié » des actifs immobiliers d'une valeur estimée à un milliard d'euros, « prêts à être cédés dès que les conditions du marché le permettront ».

En octobre, pour la deuxième fois de l'année, le gestionnaire d'Ehpad s'est placé sous la protection de la justice pour renégocier ses milliards de dette avec ses créanciers. « L'entreprise est trop endettée en raison du développement international et immobilier mené à un rythme effréné, à l'initiative de l'ancienne direction générale », avait alors déjà alerté le nouveau directeur général Laurent Guillot qui dénonce une situation financière « fortement affectée par les malversations et les manquements éthiques de la direction précédente ».

Difficultés financières et fronde actionnariale

L'actionnariat de l'entreprise, qui a vu ses marges s'effondrer et a perdu plus de 90% de sa valeur en Bourse depuis le début de l'année tangue lui aussi et complique les projet de restructuration de la dette. Mat Immo Beaune et le fonds Nextstone sont entrés à 5 % du capital en octobre, après le départ du fonds Mirova qui détenait 4% d'Orpea, et ont taclé ouvertement le projet de conciliation devant la justice.

Depuis la parution du livre « Les Fossoyeurs » début 2022,  qui a révélé le mauvais traitement des clients d'Orpea et des méthodes de traitement indignes, l'entreprise va de crise en crise. L'enquête accuse le groupe d'Ehpad, qui possède plus de 350 établissements pour personnes âgées dépendantes en France, de tout faire pour optimiser ses bénéfices jusqu'à négliger les services élémentaires à la personne pour ses clients et de mettre une pression colossale sur ses employés. Le gouvernement a diligenté des inspections dans tous les établissements du secteur et une enquête judiciaire a été ouverte.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 15/11/2022 à 13:00
Signaler
Manque de liquidité : En tant que directeur général de Orpéa, Yves Le Masne a touché une rémunération globale de 1 258 000 € en 2016. Yves Le Masne figure à la 90 e position du classement des patrons les mieux payés en 2016 sur un total de 131 di...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.