Paris à nouveau touchée par le terrorisme

 |   |  683  mots
Cette attaque intervient alors que la France vit sous une constante menace terroriste. La dernière attaque meurtrière, le 23 mars à Carcassonne et à Trèbes (Aude), avait porté à 245 le nombre de victimes tuées dans les attentats sur le sol français depuis 2015.
Cette attaque intervient alors que la France vit sous une constante menace terroriste. La dernière attaque meurtrière, le 23 mars à Carcassonne et à Trèbes (Aude), avait porté à 245 le nombre de victimes tuées dans les attentats sur le sol français depuis 2015. (Crédits : CHRISTIAN HARTMANN)
Plus d'un mois après les attentats de Carcassonne et Trèbes (Aude) du 23 mars, une attaque au couteau faisant une victime et quatre blessés a eu lieu ce samedi à Paris. L'Etat Islamique a revendiqué cet attentat.

Une attaque au couteau faisant une victime et quatre blessés a eu lieu ce samedi peu avant 21h00 à Paris, rue Monsigny, dans le IIe arrondissement, près de l'Opéra, dans un quartier touristique de bars, restaurants et théâtres très fréquenté le samedi soir. L'agresseur a été tué par les forces de l'ordre après que ces derniers n'aient pu utiliser leur taser qui n'a pas fonctionné.

Qualifiant cette attaque d'"attentat", Edouard Philippe a rendu hommage aux policiers qui ont neutralisé l'agresseur 9 minutes seulement après le premier appel à Police Secours, évitant ainsi un bilan bien plus lourd. Selon des chaînes d'infos, l'Etat Islamique a revendiqué cette attaque.

L'assaillant a crié "Allahou Akbar"

Peu avant cette revendication, la piste de l'attentat avait déjà été privilégiée. Au regard du "mode opératoire" et du témoignage d'un passant assurant que le terroriste a crié "Allahou Akbar", le procureur de Paris François Molins a saisi la section antiterroriste du parquet de Paris sous la qualification "d'association de malfaiteurs terroristes" et de "tentative d'assassinat sur des personnes dépositaires de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste".

"La France paye une nouvelle fois le prix du sang"

"Toutes mes pensées vont aux victimes et aux blessés de l'attaque au couteau perpétré ce soir à Paris, ainsi qu'à leurs proches. Je salue au nom de tous les Français le courage des policiers qui ont neutralisé le terroriste.  La France paye une nouvelle fois le prix du sang, mais ne cède pas un pouce aux ennemis de la liberté", a déclaré le président de la République, Emmanuel Macron.

"Toutes mes pensées et ma solidarité pour les victimes et leurs proches après l'attaque survenue ce soir à Paris. Notre inlassable combat contre la lâcheté et la barbarie continue", a déclaré la ministre de La Défense, Florence Parly sur Twitter.

Sur Twitter également, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a salué "le sang-froid et la réactivité des forces de police qui ont neutralisé l'assaillant". "Mes premières pensées vont aux victimes de cet acte odieux", a-t-il lancé.

"Ce soir, notre ville a été meurtrie", a dit la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui s'est rendue sur place.

Un important périmètre de sécurité a été mis en place dans un secteur bouclé où ont convergé un nombre impressionnant de véhicules de police, de pompiers et de secours. Des touristes et riverains étaient bloqués derrière les rubans de sécurité, visiblement interloqués, parfois désorientés.

"On a entendu deux coups de feu, on ne savait pas ce que c'était, on a vu des gens partir en courant et on est partis en courant aussi. La terrasse était blindée et tout le monde est parti d'un coup", a raconté Sébastien, qui se trouvait à la terrasse d'un café avec deux amis.

"On a croisé quelqu'un qui sortait de l'immeuble et qui a dit avoir vu l'assaillant égorger quelqu'un. Des gens se sont réfugiés dans le bar", a ajouté son ami Maxime.

"Forcément, on entend trois coups de pétard, au vu des antécédents du 13-Novembre, on cherche pas, on court", a complété Elisa, en référence aux attentats jihadistes sur des terrasses parisiennes en 2015.

245 victimes des attentats depuis 2015

Cette attaque intervient alors que la France vit sous une constante menace terroriste. La dernière attaque meurtrière, le 23 mars à Carcassonne et à Trèbes (Aude), avait porté à 245 le nombre de victimes tuées dans les attentats sur le sol français depuis 2015. Des attaques ont déjà été menées au couteau, notamment à Marseille en octobre 2017.

Particulièrement visée, la France fait partie de la coalition militaire internationale intervenant en Syrie et Irak contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI). Mi-avril, Paris a mené des frappes contre des sites de production d'armes chimiques du régime de Bachar al-Assad, lors d'une opération conjointe avec le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/05/2018 à 19:44 :
Bon ! On le construit quand ce bagne aux Kerguelen , superbe prison sans carreaux aux fenêtres.....Que de temps perdu . Et on y met tous les fichés S.....Bien sur
a écrit le 14/05/2018 à 10:45 :
Après la compassion et des heures d'infos en continu (alimentant la psychose), il semble interdit de se poser la question : pourquoi la France est la principale visée en Europe ?
Pour défendre ses valeurs, sa liberté, bla bla bla ...et justifier ses Opex et son rôle de Toutou 1er des EU. Au lieu d'aider les pays en guerre à se reconstruire avant de les bombarder et d'en chasser des milliers d'exilés. Démocratie-alibi contre pétrole et gaz .
a écrit le 14/05/2018 à 8:39 :
La Tchéchénie a toujours été en guerre avec la Russie.
Franchement vous vous attendez à quoi quand vous faites venir des gens en immigrations issues des «  guerres sanglantes »?
ça n’excuse pas les «  pétages de plomb » mais ce n’est pas interdit de réffléchir avec toutes l’avancées des neurosciences

ensuite les terroristes de l’ei savent utiliser la «  colère » de ces marionnettes contre les autres...
bref une «  sphère infarnale de violence »
il faut «  briser » cette sphère d’hyper- violence.
a écrit le 13/05/2018 à 17:49 :
Donc un seul agresseur et armé d'un couteau : c'est absolument terrifiant et nul ne sait comment il réagirait dans cette situation, mais il quand même était seul contre tous. C'est sans doute ce que dans Astérix on appelle "une force supérieure en nombre". Et dans un restaurant personne n'a pensé qu'en prenant une chaise et en dirigeant les pieds de cette chaise vers l'agresseur on le neutralisait assez vite ? Surtout en agissant à plusieurs ? On est loin de l'héroïsme du Colonel BELTRAM, ou des soldats américains dans le Thalys (pourtant face à une kalachnikov). Evidemment, on ne risque pas non plus l'accident par tentative stupide d'autodéfense...Peut-être faudrait-il quand même penser à compléter les consignes de sécurité du plan Vigipirate par la recommandation : "Défendez-vous" ! "Et faites-le ensemble" ! "Votre force, c'est votre nombre et votre solidarité ! "
Réponse de le 13/05/2018 à 18:22 :
La légitime défense n'est permise que dans certains cas particuliers,il vaut mieux l'éviter.Il vaut mieux suivre les instructions gouvernementales:en cas d'incident avec des déséquilibrés,fuyez,mettez vous a l'abris et prévenez les secours.Surtout ne prenez aucun risque.
Réponse de le 13/05/2018 à 19:25 :
Sauf que les soldats du Thalys n'avaient aucune porte de sortie donc pas vraiment de choix, et que le colonel Beltram ne s'est absolument pas livré au terroriste en pensant y rester.

Ces gens étaient des soldats aguerris et habitués à pratiquer la violence dans certaines conditions, ce qui n'est plus le cas des français moyens qui sont conditionnés à l'obéissance et au refus de la violence depuis leur plus jeune âge.

Se sauver en présence d'un individu armé d'un couteau et qui a déjà tué n'est pas une mauvaise stratégie en l'absence de possession d'une arme efficace à distance.
Réponse de le 13/05/2018 à 19:58 :
que les policiers n'y sont pas allés avec une chaise...

Le tazer (qui n'a pas fonctionné et il faudra savoir pourquoi) et ensuite le 9 mm.

Pour vous faire plaisir ils auraient du tenter la matraque ou le gaz de défense mais ils ont préféré être des fonctionnaires qui ont fait leur boulot plutôt que des héros morts, ce qui est fort sage de leur part.
Réponse de le 13/05/2018 à 20:27 :
Et pendant que vous fuyez il se passe quoi , à votre avis ?
Réponse de le 13/05/2018 à 21:09 :
@élu ps.
En France lorsque l'on vous agresse, vous devenez une victime ....et dès que celle ci veut se défendre, elle devient l'agresseur .....
Exemple, lorsque l'on vous attaque au couteau, soit vous avez la possibilité de fuire ou alors d'attendre que cela se passe ....
On voit bien que dans certains cas l'agresseur à plus de droits que la victime...les exemples ne manquent pas....
Réponse de le 13/05/2018 à 21:35 :
@élu ps
"...Il vaut mieux suivre les instructions gouvernementales, ... mettez-vous à l’abri, ...ne prenez aucun risque, etc...". Ah, là, là. Et quand il n'y a aucun abri on fait comment ? Ensuite le temps que vous suiviez les instructions gouvernementales il y a des chances que vous ayez déjà été envoyé ad patres. On devine que certains ont une expérience du terrain ( lol ). .
Réponse de le 14/05/2018 à 17:04 :
Je vous rappelle que notre classe dirigeante a besoin de moutons qui ne réfléchissent pas par eux-mêmes et qui acceptent le suicide collectif que celle-ci nous organise (gaspillage des ressources, changement climatique, surpopulation, ...). Donc oui, elle bénit le terrorisme qui lui permet de faire passer des lois liberticides/sécuritaires et de préparer la mise en place d'états policiers à son bénéfice quand d'ici quelques années l'épuisement des premières ressources pourra être constaté même dans les pays riches/développés.
Réponse de le 14/05/2018 à 19:44 :
à @truc !!! oui vous oubliez le P.S prêt à nous sauver , chaux devant !
a écrit le 13/05/2018 à 15:05 :
Sans les médias point de terrorisme!
a écrit le 13/05/2018 à 14:16 :
Peine de Mort ! comme avant 1981 !
Réponse de le 13/05/2018 à 15:36 :
Oui tout à fait c est ce qu il faut Sinon rien s arrêtera Mais qui a enlevé cela ????
Réponse de le 14/05/2018 à 12:02 :
Combien de terroristes en France ont survécu aux attentats et ont pu être déferrés devant un juge?...
a écrit le 13/05/2018 à 14:12 :
Le ver est dans le fruit , mille excuses , il ne s'agit pas de poésie, pour le vers , on verra plus tard.
a écrit le 13/05/2018 à 14:12 :
Les déclarations de nos dirigeants ne sont pas à la mesure de mes attentes , nous ne sommes plus en sécurité en France il conviendrait que nos différents gouvernements actuels et futurs fassent de la sécurité une priorité.
Tous les fichés S doivent être démis de leur double nationalité et expulser , la nationalité française se mérite et doit être un engagegement , un contrat qui doit être rompu si il y a rupture de l’engagement .Arrêtons de comprendre, d’être gentille .
Au moins bravo auxforce de police et l’armée qui peuvent tirer pour éliminer cette gangrène.
a écrit le 13/05/2018 à 14:09 :
Dans la réalité, l'immigration massive que connaît notre pays depuis 20 ans a pour conséquence l'arrivée de personnes hostiles à notre façon de vivre. Une provocation pour eux, ils ne supportent pas la liberté des femmes, notre démocratie, le fait que l'on puisse être athée . Du coup, pour trouver des excités capables de commettre des attentats, c'est facile. Daesch n'a rien à faire, cette organisation sait pertinemment que le vers est dans le fruit et que l'occident est fragilisé.
Réponse de le 13/05/2018 à 17:50 :
"Dans la réalité, l'immigration massive que connaît notre pays depuis 20 ans "

Un peu plus :
Décret du 29 avril 1976

Le regroupement familial fut rendu légal, et institutionnalisé, par le président Valéry Giscard d'Estaing, son premier ministre Jacques Chirac et le ministre du Travail Michel Durafour.Le texte veut, pour des raisons humanitaires, rapprocher les familles séparées des deux côtés de la Méditerranée
a écrit le 13/05/2018 à 13:29 :
la France est à l'avant-garde de la lutte contre l'islamisme radical avec les US. elle est une cible prioritaire. en janvier 2015, AQPA (Al-Qaïda dans la péninsule Arabique) disait que la France était le principal ennemi, devant les US.
a écrit le 13/05/2018 à 13:23 :
Nos dirigeants Présidents successifs sont hantés par Napoléon. Ils sont également hantés par Louis XIV 'Le Roi Soleil". Pour vous dire que j'ai assisté à une démonstration époustouflante de la Patrouille de France pendant des dizaines de minutes. A l'heure des économies en tous genre, j'aimerai savoir le coût de cette démonstration avec 8 avions.
Avec cette somme astronomique qui je crois va se répéter à plusieurs reprises en France et en plus à l''étranger l'on pourrait réaliser beaucoup de choses (écoles - dépendances etc)
Réponse de le 13/05/2018 à 14:23 :
Idem si tout ceux qui possèdent un abonnement internet l'arrêtent et reversent les sommes pour réaliser beaucoup de chose (écoles - dépendances etc), sauf la démagogie !
a écrit le 13/05/2018 à 13:09 :
Nos dirigeants Présidents successifs sont hantés par Napoléon. Ils sont également hantés par Louis XIV 'Le Roi Soleil". Pour vous dire que j'ai assisté à une démonstration époustouflante de la Patrouille de France pendant des dizaines de minutes. A l'heure des économies en tous genre, j'aimerai savoir le coût de cette démonstration avec 8 avions.
Avec cette somme astronomique qui je crois va se répéter à plusieurs reprises en France et en plus à l''étranger l'on pourrait réaliser beaucoup de choses (écoles - dépendances etc)
a écrit le 13/05/2018 à 12:45 :
Je fais un constat qui est inquiétant :
1/ alors que les opérations extérieures de la France coutent en budget annuel entre 1,5 et 1,7 Mds, sur un budget des armées de 33 Mds - 1,82 % du PIB; avec 154 militaires tués et 620 blessés, je fais le constat suivant :
- lors du raid contre les sites de production chimique du début de l'année en Syrie, avec les américains et les anglais, nous avons pu vérifier que les français n'ont tiré que quelques missiles ...suite à la défaillance des matériels (avions et frégates...)
- aujourd'hui, lors de l'attaque au couteau près de l'opéra, les forces de l'ordre n'ont pas pu neutraliser l'assaillant avec leurs "tasers" qui étaient défaillants......
Les français sont- ils bien protégés sur leur sol ?
Est-il nécessaire de maintenir nos forces armées des OPEX (Chammal en Irak et Syrie, Barkhane au Sahel.....) alors que tous les attentats perpétrés depuis quelques années en France, le sont d'individus vivant sur le sol français, sont français pour la plupart, et connus des services de sécurité pour nombre d'entre eux.

La priorité n'st-elle pas d'assurer la protection du sol français, au lieu de nous faire croire qu'il est nécessaire d'être présents sur les pays ou Daech fait régner la terreur ?
Il faut aider ces pays à combatte les terroristes, mais ne pas se substituer à eux.
Attention, les français pourraient faire payer chèrement le prix de cette situation dans les prochaines élections, en donnant le pouvoir aux extrêmes ? qu'en pensez-vous

Alors que les prélèvements obligatoires pèsent de plus en plus lourds pour un majorité de français, 46/47 % du PIB,avec la 1ère position en Europe ? et les nouvelles taxes apparaissent tous les ans.....9 pour le début 2018....
Réponse de le 13/05/2018 à 14:24 :
INTERROGATION ou AMALGAME ,
Réponse de le 13/05/2018 à 16:36 :
Dans notre pays, ça nous fait une moyenne de 80 morts par an par le terrorisme (250 morts sur 3 ans 1/2) .
En clair il y a d'autres causes de mortalité bien plus importantes, je n'ai pas envie de vivre dans un pays piloté par l’extrême droite parce que certains ont peur du terrorisme alors que peut-être ils fument (tabac : 80 000 morts par an), boivent (alcool: 49 000 morts par an), conduisent comme des chauffards (3500 morts par an) et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.
Réponse de le 13/05/2018 à 20:30 :
On aurait très bien pu laisser les alliés de l'EI prendre le Mali ce qui leur aurait permis de déstabiliser toute l'Afrique de l'Ouest et jusqu'au Magreb.

On aurait pu laisser les kurdes et les syriens libres se faire écraser par l'EI en irak et en Syrie.
Dans les deux pays, le pouvoir "légitime" était incapable de résister. Mossoul 2eme ville du pays et réserve financière est tombée en quelques jours et sans les russes Assad serait en fuite.

Dans les deux cas on aurait pu comme la plupart des pays européens, détourner les yeux... mais on en serait où aujourd'hui?

Notamment combien de réfugiés en plus? et combien de neo-frontistes en plus en France?
Réponse de le 13/05/2018 à 20:36 :
à johnmackagan, les statistiques sur le nombre de mort par le terrorisme vous inquiètes pas, plutôt que l'extrême droite au pouvoir pour faire baisser cette criminalité si je sui votre résonnement .
Réponse de le 13/05/2018 à 21:36 :
@pierre
Je ne pense pas que l’extrême droite soit capable de lutter efficacement contre le terrorisme de toute façon.
a écrit le 13/05/2018 à 12:38 :
Je pense également à tous ceux qui sont morts par coups de couteaux qui passe dans l'oublie dans notre pays .
a écrit le 13/05/2018 à 12:24 :
Il paraît évident d'après les déclarations de nos autorités compétentes que nous devrons vivre pour très longtemps avec cette menace islamiste.
Nous connaissons les individus ou pouvons facilement les identifier mais rien est fait pour les arrêter, le renard est dans le poulailler et le fermier le laisse faire. Les poules elles semblent consentantes.
Allez comprendre !
a écrit le 13/05/2018 à 11:41 :
Comme quoi tant que les gouvernements n'auront pas le courage de retirer de la circulation tous les fichés S nous serons en danger .
Le droit des Français prime avant de celui des étrangers même naturalisés.
Réponse de le 13/05/2018 à 14:27 :
Idem pour les chauffards de la route, les buveurs invétérés, les consommateurs de cannabis, les chasseurs maladroits, les détenteurs de chiens catégorie 1, etc ...
a écrit le 13/05/2018 à 11:40 :
Comme quoi tant que les gouvernements n'auront pas le courage de retirer de la circulation tous les fichés S nous serons en danger .
Le droit des Français prime avant de celui des étrangers même naturalisés.
a écrit le 13/05/2018 à 11:34 :
Je le redemande les gars, en quoi est-ce une information économique svp ?
a écrit le 13/05/2018 à 11:29 :
Un acte est qualifié de "terrorisme" dés que les médias en parle en tant que tel et rependre l'insécurité; alors qu'il pourrai s'agir de l'action d'un déséquilibré!
a écrit le 13/05/2018 à 11:26 :
Il et peut être temps de mettre tout se beau monde dehors les dirigeants devrait comprendre que les fiché s non rien à faire sur notre sol on les nourris blanchit au frais de la population qu'on me mette président sa va bougé bien plus vite qu'avec se macarons qui reste sans rien faire des années et des années que sa dur il et temps de faire bouger les choses!!!
a écrit le 13/05/2018 à 10:03 :
Il y en a marre de ces politiques qui versent des larmes de crocodile et ne font rien. Encore une marche blanche ? Encore des bougies ? Encore des discours ? Mais rien pour vider nos villes et notre pays de tous ceux qui ne veulent que détruire notre pays, tout en profitant de notre argent. Cessons d'ouvrir nos frontières à tout va. Renvoyons tous les irréguliers. Et cessons de vouloir jouer au gendarme du monde. Il est plus que temps que Macron s'occupe de la France et de ses problèmes, nombreux, d'abord, et même sans tenir compte d'obligations souvent insensées de Bruxelles
a écrit le 13/05/2018 à 9:59 :
Mais meilleur second rôle masculin dans sa reprise des cantiques socialistes.
a écrit le 13/05/2018 à 9:51 :
La Tribune pourrait ouvrir une chronique des « accidents » dans Paris et pourquoi pas une rubrique nécrologique pour les abonnés.
a écrit le 13/05/2018 à 9:47 :
C'est une information économique ça ?
a écrit le 13/05/2018 à 9:45 :
Encore une fois les politiques vont récupérer l'événement et jouer sur la peur des gens. Tout ça permet d'éviter de traiter des sujets infiniment plus meurtriers (grippe saisonnière, cancer, asthme, tabagisme, alcoolisme, toxicomanies, sécurité routière) mais qui demandent une politique à long terme. Tout ça permet aussi d'éviter d'autres sujets compliqués (le handicap, le chômage, la prise en charge des personnes âgées etc...). A écouter certains il ne faudrait parler que du terrorisme. C'est un sujet grave mais qui ne doit pas faire oublier les autres.
a écrit le 13/05/2018 à 7:48 :
Lors de NOTRE agression de la Syrie aux côtés des USA, il semble (Allo! Madame PARLY? Vous nous devez des précisions!) que notre "armement" ait été défaillant; je note que notre police n'est pas mieux lotie; notre présence armée en Afrique se plaint, parait-il, de la faiblesse et de l'âge de son outillage... D'accord, la menace diffère d'une guerre classique, mais nous avons pratiqué la Pacification avec succès; notre histoire coloniale en témoigne, même si nous avons été incapables d'en sortir sans sang. Nous retrouvons les mêmes rodomontades de nos dirigeants actuels que dans ceux d'alors.
a écrit le 13/05/2018 à 7:31 :
tout va bien, tout va bien...... on attend avec impatience les commentaires de onfray et autain...
a écrit le 13/05/2018 à 6:54 :
Encore des commentaires lénifiants de la part des messieurs Moulins, Collomb et Macron.
Quand on est en guerre, kn utilise tous les moyens, y compris le parcage des fichés S. La première démocratie du monde, les Usa, l'a fait avdc les japonais sur le sol américain pendant la ww2. Sommes-nous plus bête que les américains?
Réponse de le 13/05/2018 à 8:59 :
@dom
En effet, gouverner c'est prévoir dit le dicton et il semble que ce ne soit pas le cas. Il faudra bien demander des comptes un jour ou l'autre à ceux qui nous dirigent car leur responsabilité en la matière est de taille.
Réponse de le 13/05/2018 à 9:34 :
Ben oui
Réponse de le 13/05/2018 à 9:59 :
Mollins n'est pas lénifiant, il est toujours factuel.
a écrit le 13/05/2018 à 6:51 :
Encore et encore
cette malédiction du sort
qui nous fait tant de morts
Au bout de la folie
de furieux religieux
n'arrivant pas à vivre
sans amas d'inepties
dans les communautés
si peu différenciées
d'un seul et même Dieu
qui nous donne la vie
sans rien nous retirer
qu'il ne sache réparer.

Mais plus loin aussi,
voici ce que j'en dis.

Toutes les divinités
au plus loin recherchées
nous ont enseveli
sous décombres et débris
que de doctes artistes
nous avaient érigés
en somptueux abris
dans l'amour de la paix
et des prospérités.

N'est ce pas qu'il appert
de ces sombres destins
que doit être proscrit
du coeur et de l'esprit
ces idoles façonnées
par la main des humains
et l'appel au divin
jaloux de son chemin
qui ne peut supporter
de côtoyer l'idée
d'une autre vérité
sous l'habit d'un imam
d'un prêtre ou d'un rabbin
qui nous pousse au ravin
de si sanglantes fins.

Emile Georges
Réponse de le 13/05/2018 à 9:06 :
Très beau poème mais on ne voit pas bien ce que viennent faire un prêtre ou un rabbin dans cette galère.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :