Patrick Devedjian, figure de la droite, est décédé du Covid-19

 |   |  366  mots
(Crédits : Reuters)
L'homme politique de 75 ans proche de Nicolas Sarkozy, était président du conseil départemental des Hauts-de-Seine depuis 2007 et a été ministre sous le gouvernement Raffarin. Diagnostiqué positif au Covid-19, il avait été placé en observation mercredi dans un hôpital du département.

Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine et ancien ministre de Nicolas Sarkozy Patrick Devedjian (LR) est décédé dans la nuit de samedi à dimanche des suites du coronavirus, a annoncé à l'AFP son service de presse. Diagnostiqué positif au Covid-19, l'homme politique de 75 ans avait été placé en observation mercredi dans un hôpital du département.

Jeudi, il avait indiqué dans un tweet être "touché par l'épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants". "Fatigué mais stabilisé grâce à eux, je remonte la pente et leur adresse un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades", ajoutait-il.

Président du conseil départemental des Hauts-de-Seine depuis 2007

Gérard Larcher, président du Sénat a aussitôt réagi sur Twitter: "Grande tristesse d'apprendre la mort de Patrick Devedjian. Homme courageux et totalement dévoué à sa ville d'Antony et aux Hauts-de-Seine. Condoléances à sa famille et à ses équipes". Le président Emmanuel Macron a salué "un esprit libre".

Avocat de profession, Patrick Devedjian a été député de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine de 1986 à 2017, maire d'Antony de 1983 à 2002 et élu conseiller départemental en 2004. Il présidait le département depuis 2007. Il fut également porte-parole du RPR de 1999 à 2001 et secrétaire général de l'UMP de 2007 à 2008 et occupa plusieurs fonctions gouvernementales.

De l'extrême droite au Sarkozysme

Passé dans sa jeunesse par l'extrême droite, il a milité à Occident (extrême droite) entre 1963 et 1966. "Je ne me suis jamais caché de mon passé", expliquait-il en 2005 au Monde. "J'étais d'origine arménienne et c'était aussi une façon, pour moi, de me sentir français".

Patrick Devedjian est ensuite devenu un proche de Nicolas Sarkozy. "Je suis le premier sarkozyste du gouvernement": ainsi se décrivait M. Devedjian lorsqu'il était ministre délégué à l'Industrie, en 2005 dans le très chiraquien gouvernement de Jean-Pierre Raffarin. Pourtant, après avoir été évincé du gouvernement en mai 2005, ce libéral essuie une autre déception: avec l'accession de Nicolas Sarkozy à l'Elysée, il ne fait pas partie du gouvernement Fillon, ouvert aux centristes et à la gauche.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/03/2020 à 21:16 :
Paix à son âme.courage à sa famille.
a écrit le 30/03/2020 à 8:50 :
Je pense qu'il a recu les meilleurs soins dans les meilleurs hopitaux... du fait de sa position ...
Souffrait il d'une autre pathologie? On attribue sa mort au covid 19 mais en principe... le covid 19 semble s'attaquer à des gens avec une autre pathologie...
a écrit le 29/03/2020 à 16:21 :
S'est moche , mais des miliers dè gents sont deja morts , des anonymes, et se n'est que le debut , malheureusement.......
Lorsque cette crise Sera finis , certain devrons rendre des compte...
Le responsable de la diminution des masques et des moyen de protection...
L'absence de commande de moyen de protection des le début de la crise....
Nos politique incapable de fermer nos frontières...
Les ministres responsable de cette cacophonie...
a écrit le 29/03/2020 à 15:34 :
En dépit de commentaires que je juge déplacés, je ne peux dire qu'une chose bien que ne l'ayant pas connu personnellement : c'était un homme, un vrai !
a écrit le 29/03/2020 à 13:17 :
Ce n'était pas le pire... Il avait le droit d'être à Occident, moi je suis bien à LFI !
a écrit le 29/03/2020 à 12:40 :
C’est incompréhensible. Les municipales n’étaient pas mauvaises pour la droite française en plus. Je ne comprends pas
a écrit le 29/03/2020 à 12:17 :
Toutes les morts prématurées sont regrettables .Pendant la bataille on ne discute pas de la stratégie mais viendra le jour où il faudra écrire l'Histoire .Le candidat des Républicains proposait la suppression de 500 000 fonctionnaires à la dernière présidentielle .Le remède libéral va tuer le malade .En ce qui concerne le passage par Occident ..je connais des gens qui ont été maoïstes ,castristes ,staliniens etc Les idées politiques varient et seuls les snoc ne changent pas d'idées .
Réponse de le 29/03/2020 à 13:37 :
un peu de propagande opportuniste ne fait pas de mal, pas vrai?
pourriez vous nous parler du venezuela ou grace a l'ami de votre favori, tous les gens sont heureux, car ils n'ont rien de liberal ( c'est l'essentiel), manquent de tout, et 70% de la population vit avec moins de 2 euros par jour ( ce qui est tres bien car ca reduit copieusement les inegalites!)
et pour memo c'est quand meme le pays d'amerique latine le plus riche ( avec plus de petrole que l'arabie); on n'imagine meme pas s'ils goutaient le bonheur pas liberal en partant d'encore plus bas!
Réponse de le 29/03/2020 à 19:57 :
Churchill ,si vous pensez que je soutiens le sieur Mélenchon ,vous vous trompez .Et je n'ignore rien de la nomenklotura qui dirige les pays soit disant socialistes .Mais que dire d'un régime libéral qui diminue les dépenses de santé pour des raisons idéologiques ?Savez-vous combien gagnent les aides soignantes ,les infirmières ,les internes ,qui risquent leur peau en ce moment ?
Réponse de le 30/03/2020 à 10:37 :
Churchill ,que le prestige de cet homme d 'Etat ruisselle sur votre personne .Vous m'avez fâché en supposant que la propagande m'animait .Le débat dictature démocratie a été tranché par Aron il y a bien longtemps et Sartre avait tord ,ainsi qu 'Aragon et tant d'autres. Pour la propagande j'ai eu la chance d'assister aux cours de J. Ellul et à ceux d'Escarpit pour la communication et la publicité .On apprenait à décortiquer les articles de journaux ,les discours politiques nazis ou communistes .Et à lire les photos .Connaissez_vous celle du soldat russe hissant le drapeau rouge sur le Reichstag ?Il avait une montre à chaque poignée .Staline l'a faite corriger .Pas de pillard dans l'armée rouge .Ni de viols Et celles des grands de ce monde à cheval?En Camargue ,en Sibérie ou en Corée du Nord. C'est la plus belle J'accepterais des nouilles à la sciure de bois pour avoir un si magnifique leader .
a écrit le 29/03/2020 à 12:14 :
Ça faisait quand même un moment que l'on ne l'entendait plus alors que la droite n'a jamais eu autant besoin de repère solide du genre.

"J'étais d'origine arménienne et c'était aussi une façon, pour moi, de me sentir français""

Seule la pensée complexe peut comprendre ce phénomène loin d'être exceptionnelle chez les immigrés dont bien nombreux sont plus français, le mérite bien plus en tout cas et de très très loin, que de nombreux français là depuis des siècles.

Ensuite pas facile de comprendre que l'extrême droite française n'est qu’un ramassis, comme tous les autres politiciens, de personnages compromis et cupides seulement là pour défendre leurs intérêts pécunier et leurs réseaux se dissimulant derrière des idéologies dont ils se tapent comme de l'an 40, seulement là pour façonner leur imposture politicienne.
a écrit le 29/03/2020 à 11:46 :
Peut être méditer que si même un président de département, ancien ministre, qui est parfaitement soigné et pris en charge, en décède c'est que le Covid 2019 est vraiment dangereux pour certains....

A méditer pour les "bobos" et autre inconscients qui se croient en vacances ...
a écrit le 29/03/2020 à 11:00 :
A commencé à l'extrême droite, a terminé à peine au centre.
a écrit le 29/03/2020 à 10:51 :
Il ne faudrait pas occulter de mentionner qu'il a adhéré au mouvement Occident aux côtés (entre autres) de Longuet et Madelin. Occident, une organisation d'extrême droite, fasciste, anticommuniste, antisémite, une certaine admiration pour le III ème Reich en ce qui concerne au moins la culture du Chef, le pouvoir des élites. Il ne pouvait finir qu'au RPR avec Pasqua. Désormais RIP.
Réponse de le 29/03/2020 à 11:03 :
Personnellement je doit avouer que ce soit un politicien, un écrivain ou un journaliste qui décède du covid19 et ce même si c'est notre président, on s'en "fiche". Je trouve dommage que des personnes meurt, mais occulter les milliers de morts voir plus des EPAD et malade graves pour lesquels le covid 19 est occulté pour éviter de "dire" la réalité de cette épidémie est beaucoup plus grave et devrait être dite...
a écrit le 29/03/2020 à 10:45 :
Un grand homme politique, pas sectaire et compétent dans les différents postes qu'il a occupé, avec des qualités de discrétion et d'humilité.
Triste de voir tous ces gens partir en ce moment...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :