Régionales : après les attentats, le FN engrange

 |   |  750  mots
La parti d'extrême droite reste tout de même le plus rejeté en France.
La parti d'extrême droite reste tout de même le plus rejeté en France. (Crédits : Reuters)
Le Front national ne cesse de monter dans les sondages depuis les attentats. Le parti d'extrême droite récolterait même 30 % des suffrages au premier tour des élections régionales, selon Ipsos.

Marqué par les attentats du 13 novembre, le contexte national bénéficie fortement au Front national dans l'optique des élections régionales qui se tiendront les 6 et 13 décembre prochains.

Selon un sondage Ipsos/Sopra Steria réalisé entre les 21 et 24 novembre 2015, le parti d'extrême droite récolterait globalement 30 % des suffrages lors du premier tour, soit quatre points de plus que lors du dernier sondage de l'institut, réalisé avant les attentats. Les listes de droite LR-UDI-MoDem perdent pour leur part 3 points et ne récolteraient plus que 29 % des voix au premier tour, alors que le PS gagne 2 points et atteindrait un score de 22 %. Les autres listes de gauche, EELV (7 %) et le Front de gauche (4 %), se stabilisent pour leur part à des niveaux très bas.

Les thèmes sécuritaires préoccupent davantage

Clairement, les attentats jouent dans l'appréhension de cette élection : « la menace terroriste », « l'insécurité » et « la délinquance et l'immigration » font désormais partie des 5 thèmes qui détermineront les plus le choix des électeurs, avec la fiscalité et le chômage, explique Ipsos.

« La menace terroriste » est désormais le 5e thème le plus déterminant du vote des Français pour ces élections, alors qu'il était le 14e lors du dernier sondage. Ainsi, 29 % des français citent la menace terroriste comme l'un des thèmes qui déterminera le plus leur vote -contre 9 % lors du précédent sondage- soit autant que le chômage qui était pourtant le thème le plus cité lors du précédent sondage, par 38 % des électeurs.

Par ailleurs, sans surprise, « la menace terroriste », « l'insécurité » et « la délinquance et l'immigration » sont les thèmes qui détermineront le plus les choix des électeurs Front National.

Un vote d'adhésion au discours du FN ?

Beaucoup d'indices montrent que depuis les attentats, le Front national récolte plus un vote d'adhésion, qu'un vote de contestation. En effet, la hausse du Front national s'inscrit d'une part dans le cadre d'un net regain d'intérêt pour ces élections : 59 % des Français se disent intéressés par les élections régionales, soit 5 points de pourcentage de plus que lors du dernier sondage Ipsos.

Et d'autre part, la hausse du Front national coïncide avec un contexte national de plus en plus prégnant : 56 % des français estiment désormais que la situation politique nationale va déterminer leur vote, contre 48 % lors du dernier sondage. Et 78 % des votants FN assurent qu'ils voteront par rapport à un contexte politique national, et non régional.

Moins d'opposition vis à vis de François Hollande

Autre point intéressant : la hausse du FN lors des dernières semaines n'est pas liée au rejet de la politique du président de la République François Hollande, bien au contraire : le vote d'opposition vis-à-vis du chef de l'Etat se réduit très significativement. « Seulement » 44 % des électeurs comptent exprimer leur opposition à François Hollande dans leur vote de décembre. C'est 11 points de pourcentage de moins que lors du précédent sondage Ipsos !

Le chef de l'Etat a, certes, principalement réussi à calmer les ardeurs des votants LR-UDI-MoDem (-17 points). Mais chez les électeurs FN, le vote d'opposition à François Hollande s'est aussi réduit (-5 points) même s'il reste à un niveau très élevé : 76 % des électeurs FN déclarent qu'ils exprimeront leur opposition à François Hollande dans leur vote en décembre.

Une majorité de Français demande à faire barrage contre le FN

Dans ce contexte très favorable au parti d'extrême droite, 54 % des Français demandent à la gauche de se retirer au profit de la droite dans les régions où le Front national est en situation de l'emporter face à la droite. Et les électeurs PS sont même 60 % à le demander.

En revanche, en cas de situation inverse, où le Front national serait en position de force pour l'emporter face à la gauche, les électeurs LR-UDI-MoDem ne sont « que » 44 % à demander que la droite se retire au profit de la gauche. Les électeurs de gauche sont donc plus enclins à « concéder » une victoire de la droite face au FN que l'inverse.

Le FN reste le parti le plus rejeté

Du reste, les Français restent plus de la moitié (53 %) à considérer que, si le Front national l'emportait dans leur région, ce serait une « mauvaise chose ».

Alors que, si la droite ou la gauche l'emporte, l'indifférence de la part des Français est beaucoup plus importante.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/11/2015 à 10:45 :
Et si la montée du FN n'est surévaluée volontairement que pour entendre dire, au lendemain de l'élection, les "Progressistes", revendiqués le réveil républicain citoyen? va savoir.
a écrit le 29/11/2015 à 16:21 :
Le Fn joue à fond son rôle de hochet commode du système qui est de décliner à tous les temps et sur tous les modes, la faute en revient aux arabes.. Le Fn se nourrit des évènements récents des tueries et/ou de l' immigration européenne et française en même temps qu' il est lui-même instrumentalisé pour la dénoncer. Que ces évènements qui ont tous une source politique sinon géopolitique débordent le cadre des compétences de LRPS, qu' elles ne puissent être réglées qu' au plan européen sinon extra européen et donc pas davantage par le Fn, le système s'en moque.. Le appeau Fn qui persiste à vouloir maintenir la France dans l' Union européenne n' en demeure pas moins le parti leurre providentiel, connivent au service du système..

http://www.upr.fr/actualite/france/le-fn-epouvantail-consentant-au-service-du-systeme
Réponse de le 29/11/2015 à 17:26 :
L'UPR un parti qui dit la vérité, mais qui n'est jamais invité par les médias, car contre le système...alors que le FN est la roue de secours du système et maintenant, le FN est invité par tous les médias pour monter dans les sondages.
a écrit le 29/11/2015 à 14:00 :
"Alors que, si la droite ou la gauche l'emporte, l'indifférence de la part des Français est beaucoup plus importante" Voila le problème, nous sommes suicidaires ou accroc a la fameuse GaucheDroite un peu comme ces fumeurs qui achètent des paquets avec une tête de mort dessus. Ils savent qu'ils vont en crever mais n'y croient pas vraiment...
Les Français sont des suicidaires et cela n'est pas récent.. Vu la tournure des éventements ils vont finir par y arriver
Il y a aussi une autre évidence, quand le peuple est ignorant alors il faut l’éduquer et cela fait des décennies que les différents pouvoirs en place aidés des médias leur lave le cerveau! Les vieilles recettes fonctionnent toujours, leur faire croire au diable.....
a écrit le 29/11/2015 à 12:41 :
A voir tout ces commentaires qui rêvent de l'ectoplasme FN, je me demande pourquoi la France n'est pas plus intelligente, résouds tous les problèmes, et n'est pas plus en sécurité. Plus dur sera la chute après quelques élections à venir, Iron FN manquera de carburant de toute façon.
a écrit le 28/11/2015 à 22:36 :
Le FN pro Europe soutenant la politique qui vise à créer la confrontation du choc des civilisations plutôt qu' en dénoncer la manipulation sous tous ses aspects c'est tout de même un peu fort de café....!
a écrit le 28/11/2015 à 21:37 :
Le titre de La Tribune : "Régionales : après les attentats, le FN engrange"

la réalité : Les Français sont gavés des crétineries de la Vallsia et des imbécilités de la Sarkozia, 2 maladies fatales.
a écrit le 28/11/2015 à 18:28 :
Le Front National engrange, pourquoi, parce que lui seul, mettait en garde sur le danger des migrants, les mosquées salafistes et la sécurité en général. Maintenant, ce sont les pyromanes (toujours plus d'émigrés, ouvertures des frontières....etc) qui veulent assurer notre sécurité en nous retirant le peu des libertés qui nous restent. Déjà en s'en prenant aux zadistes qui même si je ne suis pas d'accord sur tout, veulent empêcher cet aéroport, alors qu'il suffirait de rénover l'aéroport actuel de Nantes-Atlantique et ensuite à tous ceux qui refusent d'être des "charlie" ou des bisounours. Attendons de voir ce qu'ils oseront , comme avait dit Audiard, c'est même à ça qu'on les reconnait...
Quant à la réactivité face aux attentats, un certain nombre de spécialistes soulignent la faiblesse en moyens de nos forces de police qui ont fait leur travail courageusement.
Réponse de le 28/11/2015 à 19:00 :
N'oublions pas que ce parti s'est opposé aux lois sur la sécurité intérieure et notamment le contrôle d'internet. Drôle de contradiction. Le FN veut le pouvoir mais se méfie de l'Etat ...
Réponse de le 28/11/2015 à 19:58 :
Le FN nest pas opposé au controle d'Internet, a travers des mesures ciblees. Le FN est en revanche opposé a la loi renseignement, equivalent francais du Patriot Act américain, dont le but est de place l'intégralité de la population sur écoute permanente dans un cadre qui depasse largement celui du terrorisme (cf article 1 de la dite loi). Nuance de taille ! On le voit d'ailleurs aujourd'hui avec les assignations et les perquisitions menees chez des militants écologistes !
Réponse de le 28/11/2015 à 21:29 :
Le FN engrange, promu par qui et pour le compte de qui ? Réfléchissez un tout petit peu, vous prenez le mauvais bateau..
Réponse de le 28/11/2015 à 22:42 :
Je vous fais la même réponse qu'à l' interlocuteur ci-dessous. Les aficionados de ce parti.. se feront bananer comme nos amis grecs, le FN se résume bien à un rôle de ..SYRIZA de droite."

http://www.upr.fr/communiques-de-presse/les-electeurs-du-front-de-gauche-du-npa-du-mrc-de-dlf-et-du-fn-doivent-rejoindre-au-plus-vite-lupr-sils-ne-veulent-pas-se-faire-syrizer-en-2017
a écrit le 28/11/2015 à 17:03 :
À Pedro ! Tu as raison en bon mouton panure, continue à faire confiance à la droite ou à la gauche qui ne sont là que pour s engraisser sur le dos du contribuable
Ses rancune
Réponse de le 28/11/2015 à 18:47 :
En tout cas, moi, je parle français (pour ton info, on dit mouton de Panurge)
Réponse de le 28/11/2015 à 21:27 :
Moutons de Panurge copain de Pantagruel revoyez vos classiques...
a écrit le 28/11/2015 à 17:01 :
Pourtant les socialistes font tout pour profiter du drame mais ce n'est pas si simple. Ils dégoûtent trop de monde maintenant. Ils sont démasqués. Ils devraient partir dans la dignité......mais ne rêvons pas, ils s'accrocheront aussi longtemps que possible.
Réponse de le 29/11/2015 à 14:06 :
Pour la dignité, il est trop tard, il aurait du partir après son discours au Bourget! Il n'aurait pas eu a respecter ses promesses
a écrit le 28/11/2015 à 16:59 :
Le vrai visage de la France, le mensonge se dévoile en Bretagne. Notre "très cher " Président a dit pas de cumul ministre et mandat régionale. La République, c’est la réalisation de ses paroles. La Démocratie, c’est le respect des électeurs. La Bretagne mérite mieux qu’une roue de secours à la place de Le Drian a sa tête s’il est élu. Soit celui-ci reste ministre, soit il démissionne pour la Bretagne. Pas les deux, même en temps de « guerre ».
a écrit le 28/11/2015 à 15:55 :
Le FN "n'engrange pas", ce sont les parties de la droite et gauche conventionnelles qui font en sortent que les citoyens Français passent chez eux par dégoût...
a écrit le 28/11/2015 à 14:51 :
Cazeneuve dénonce les approximations et les mensonges

« J'ai bloqué 87 sites appelant à la haine et au terrorisme : ce n'est pas grâce à Mme Le Pen qu'on l'a fait puisque ses députés se sont opposés à cette mesure », a-t-il par ailleurs souligné. « Mme Le Pen s'est opposée à toutes les mesures qui ont été proposées par l'Union européenne et par le gouvernement français pour lutter contre le terrorisme, parce qu'il y a une seule chose qui intéresse Mme Le Pen et son parti, par delà la multiplication chaque jour des approximations et des mensonges : c'est le trouble, la division, les difficultés, parce que c'est sur le terreau des difficultés que le Front national prospère », a-t-il commenté.

Il a également cité l'opposition du FN à la loi sur le renseignement ou, au Parlement européen, à l'adoption du registre des données de passagers aériens (PNR), « alors que la traçabilité du retour des terroristes implique que ce dispositif soit adopté ». Pour lutter contre le terrorisme « dans le respect des lois de la République, je ne peux pas compter sur le FN qui n'a voté aucune loi que nous avons proposée, qui convoque le mensonge comme je viens d'en faire la démonstration en trompant les Français », a conclu le ministre.

Vendredi soir à Nice, la dirigeante d'extrême droite avait accusé le gouvernement de n'avoir, depuis le 13 novembre, fermé qu'une mosquée salafiste, expulsé « zéro » imam prêchant la haine et de n'avoir lancé aucune procédure de déchéance de nationalité. « Combien d'étrangers fichés S ont été reconduits à la frontière ? Zéro. Combien d'associations douteuses ont été dissoutes ? aucune », avait encore accusé Mme Le Pen. « La réponse est toujours la même, rien n'a été fait hier, rien ne se fait aujourd'hui, ou si peu », avait martelé l'eurodéputée.
Réponse de le 28/11/2015 à 18:16 :
Du Valls quoi, pas besoin d' en remettre une louche, le gesticulateur précoce de toujours..
a écrit le 28/11/2015 à 14:38 :
Ces gens n'ont aucune solution réaliste à proposer. Eructer des propos haineux n'a jamais fait une politique. L'utilisation par ce parti des derniers évènements dramatiques est une pure honte. Ne vous laisser pas avoir, le FN est un danger pour le pays, pas une solution.
a écrit le 28/11/2015 à 13:31 :
Nous sommes dans la 'mouise' et ce n'est pas le FN qui nous y a conduit
Gouverner c'est au moins prévoir, et en matière de prévision, la seule qui a prévu ce qui risquait se passer et s'est passé malheureusement, c'est Marine le Pen . La seule à prévoir et à nous prévenir aussi depuis des mois et des années.
Mais on disait d'elle : elle noircit le tableau, elle surfe sur les peurs etc... Que n'avait-on entendu quand elle avait dit ''Combien de M. Mérah sur notre territoire ???'' : encore une fois on disait qu'elle exagérait et en rajoutait.
Bref, la seule qui ne change pas au gré du vent et courageusement nous annonce la couleur depuis bien longtemps, c'est elle
Sur ce point en effet elle a tout juste et ceux qui disent qu'elle fait de la récup actuellement... récup de quoi puisque ce sont depuis tjours ses idées.
Par contre ce sont les autres partis qui font de la récup et lui piquent aujourd'hui ttes ses idées et ses solutions.
Sur ce point sécuritaire comme sur l'Europe que nous ne parviendrons jamais à construire dans les conditions actuelles (ou au prix de plusieurs générations de sacrifiés), j'adhère à sa vision et à ses analyses.
Maintenant, faudra continuer à avoir bcoup d'opiniâtreté et de courage pour parvenir à modifier les choses.
Avec son tempérament de battante et sa détermination je ne doute pas qu'avec elle nous puissions faire un grand pas en avant pour tenter de sauver ce qui peut encore l'être.
Réponse de le 28/11/2015 à 14:10 :
Il est vrai que surfer à ce point sur la haine, c'est presque beau...
Réponse de le 28/11/2015 à 17:00 :
"Avec son tempérament de battante et sa détermination" Creusez, analysez, le FN est une imposture prégnante, le nouveau SYRIZA..
a écrit le 28/11/2015 à 13:30 :
Comme quoi, il faut se renouveler :
Charlie Hebdo était une bonne opération pour les socialos, recommencer , même avec 10 fois plus de morts, c'était trop.
a écrit le 28/11/2015 à 11:06 :
Les journalistes aféodés au global parti font feu de toute brindille pour truquer les élections à venir. Ils répèteront ainsi sur tous les tons que le Front national est un parti "d'extre droite" (!) sans jamais ou si peu lui donner la parole. Tout prétexte ou sondage est bon pour faire oeuvre de dénigrement. Cependant comme la France a l'intention de voter principalement pour lui, dira-t-on que c'est un pays d'extrême droite ? Si le propos est stupide on n'hésite pourtant pas à le rabacher dans l'espoir de freiner quelque ultime crédule.Ceci n'honore pas la presse et malheureusement La Tribune ne se distingue pas. Il est certain que la réduction des régions comme leur perte presque totale de pouvoir (il s'agit de très petits budgets) fait adopter une ligne surtout nationale voire pré-présidentielle. Si Hollande se décidait à démissionner elle serait signifiante. On se demande même si un candidat pourrait se présenter à l'élection suprème sans être élu à la tête d'une région ? C'est le seul intérêt de cette élection tant les français ne pensent pas que la gestion de leur région ait un quelconque caractère original. Ils espèrent à la marge réduire la nocivité de la politique d'ensemble que mène le global parti avant qu'une éventuelle nouvelle donne le modifie au mieux. Hollande tente de récupérer les attentats, l'agitation internationale et la conférence "climat" qu'il a judicieusement placé à l'agenda pour tenter de donner un intérêt à la mouvance gauchiste. C'est donc à une machinerie complexe entièrement anti Front National à laquelle nous assistons pour ces raisons. La discorde est pourtant de mise dans les rangs puisque pour de nombreux candidats et partis c'est de leur sortie définitive de la politique qu'il s'agit, ils rechignent d'autant à se désister... contre aucune compensation stable, voire rien. D'autres un peu partout calés dans des fauteuilles moelleux savent qu'ils pourraient se transformer en sièges éjectables car le ménage sera fait, n'en doutons pas. On devine alors l'entrain soudain qui leur vient à se mobiliser contre cette fin d'empire possible. De fait c'est un regard de dégoût qui coùmmence à peser sur ces femmes et hommes déchus et en perte totale de crédibilité. Mort aux vaincus comme disaient les romains, le risque change de camp. C'est bien une France jusqu'à là silencieuse qui se mobilise pour changer de régime.
Réponse de le 28/11/2015 à 11:20 :
Ce que vous n'avez visiblement pas perçu, c'est que le FN est un parti européïste comme LR et PS, DLF et FG .. Comme les autres, tristement comme les autres.. Ce qui vous donne le ..choix entre des partis européïstes et l' UPR..
Réponse de le 28/11/2015 à 15:37 :
L'UPR c'est comme DLF, un micro parti crée artificiellement pour tenter de prendre des électeurs au FN...
Réponse de le 29/11/2015 à 9:10 :
@vienne En passe de devenir le cinquième parti de France, l' UPR semble vous déranger..
a écrit le 28/11/2015 à 10:32 :
Attentats ou pas, il ne me vient pas à l'idée de voter pour ce parti brun-rouge, l'ennemi c'est l'ennemi.
Réponse de le 28/11/2015 à 14:39 :
Ennemi, pour qui ? C'est ce que nous a répété pendant des mois le 1er ministre ; et on en a vu les résultats ! Se tromper sous couvert idéologique et seulement pour son propre intérêt et plus que grave ; c'est de l'inconscience et de celle-ci, vous en avez aussi à revendre, me semble t-il !
a écrit le 28/11/2015 à 9:37 :
53% pensent que ce serait une mauvaise chose que le FN l'emporte dans leurs régions.
Oui mais, à t'on posé la même question sur le PS ?
a écrit le 28/11/2015 à 9:26 :
ah enfin une bonne nouvelle dans ce pays en plein declinisme et depressif
a écrit le 27/11/2015 à 23:46 :
C'est évident et logique : leur fond de commerce est la haine.
Réponse de le 28/11/2015 à 8:36 :
C 'est ce qu' on attend de ce parti, décliner sur tous les temps, sur tous les modes, la faute en revient aux arabes. A qui cela profite t-il, à votre avis...?
a écrit le 27/11/2015 à 22:18 :
Marine Le Pen aurait des difficultés à gouverner le pays en raison de l extrême diversité de son électorat qui rassemble des électeurs de gauche ( courant Philippot ) et des electeurs très à droite ( tendance Marion Le Pen ). Toutefois elle ne connaîtra pas ces difficultés car en 2017 Sarkozy sera triomphalement élu grâce aux voix du PS. Une telle anomalie permettra au moins de mettre en lumière le délabrement de notre démocratie.
Réponse de le 27/11/2015 à 23:54 :
J'ai voté Hollande en 2012
Mais j'avais je n'irai revoter Sarko même si c'était lepen en face
Finalement ça fera peut-être le ménage
Réponse de le 28/11/2015 à 9:22 :
@Rires : autrement dit vous préférez le saut dans l'inconnu avec Marine Le Pen à la réélection d'un Sarkozy dont le bilan économique, malgré un contexte mondial bien pire qu'actuellement, n'est pas pire, en termes de chômage et de finances publique, que celui de l'actuel locataire de l'Elysée.
a écrit le 27/11/2015 à 21:43 :
Normal ! Pour le moment nous vivons une violation pure et dure de nos libertés et surement pas une lutte anti-terroristes ! Bonjour le délire. Tout ce qui était "ss" "facho" il y a 6 mois est tout à fait légitime aujourd'hui ! On croit rêver ! Mes copains bobos qui acceptent tout sans broncher ! WAOOO ils auraient sortie une tirade lyrique sur Jaures 6 mois plus tôt, il faut le voir pour le croire. Bref au tour du FN de nous montrer ce qu'ils sont capables de faire et on verra après.
a écrit le 27/11/2015 à 21:35 :
Le choix entre Hollande et Sarkosy impose par les médias et la petite mafia des parties politique ne donne plus qu'une possibilité de changement
a écrit le 27/11/2015 à 21:31 :
Question d'Éric Naulleau à Jean-Marie Lepen :
"Est-ce que votre fille, une fois arrivé au pouvoir, ne serait pas obligée de jouer le même rôle que Syriza? "
La réponse est sidérante. Cette séquence démontre et donne encore une fois raison à François ASSELINEAU, si les enjeux ne sont pas clairement énoncés dès le départ, la trahison devient inéluctable.. Voulez-vous vous faire "syriser" et comme l' analyse l' UPR ?
A 1h03:30..
https://www.youtube.com/watch?v=Xn32xkTSno4
Réponse de le 28/11/2015 à 11:14 :
Ce que dit l'UPR est énorme, c'est le fruit d'une réflexion, d'une compétence, et d'un long travail de recherche et de vulgarisation
Réponse de le 28/11/2015 à 16:57 :
L 'UPR est le seul à parler de la sortie de l'UE. On trouve bien la notion d'indépendance par rapport à l'UE chez le FN mais comment être indépendants de l'UE sans en sortir ? Cornélien, non...?
a écrit le 27/11/2015 à 20:47 :
Le Front National reste le seul capable de rétablir la sécurité dans notre pays .Notre société ne s'est plus à quels Saints se vouer , tellement la parole est très virtuelle .Et souvent on fait le contraire de ce que l'on dit .
Réponse de le 28/11/2015 à 9:55 :
le FN est certainement le dernier parti à pouvoir rétablir la sécurité dans notre pays. Son langage de haine vis à vis de l'autre, le climat incessant de guerre civile qu'il entretient sont porteur d'insécurité. Ce parti a toujours besoin de bouc émissaires pour prospérer. Ca a été l'antisémitisme (mais est-ce vraiment du passé) maintenant c'est tourné contre les musulmans et demain? Et quel serait l'attitude d'un FN au pouvoir face à des groupuscules d'extrême droite allant "casser du juif ou de l'arabe" , car il y a fort à parier que cela arriverait. Non le FN au pouvoir c'est la certitude d'une grande pagaille nationale, d'un déferlement de haine qui reste quand même contenu aujourd'hui, bref une insécurité généralisée pour l'ensemble des citoyens, car l'histoire l'a montré ce genre de parti au fond s'attaque à tout le monde et se trouve toujours des cibles à maltraiter. C'est la seule justification de son existence.
Réponse de le 30/11/2015 à 18:55 :
Réponse à laustralien22.

Le FN est peut-être le dernier parti à gouverner.Ceci dit, qui peut accepter le chaos à Calais ? Ce parti n' a plus besoin de bouc émissaire : le laxisme, l'angélisme de certains ont fait qu'il prospère en effet.Pas besoin de faire partie du Fn. Toute personne sensée refuserait ce qui se passe en France actuellement : un état de droit bafoué à chaque coin de rue ou presque et ce n'est pas le sursaut électoraliste du pouvoir qui va y changer quelque chose. Toute cette agitation sécuritaire est temporaire...

Je ne pense pas que la situation de pagaille soit pire que ce qu'on connaît...
a écrit le 27/11/2015 à 20:23 :
En même temps, ils avaient prévue les vagues massives d'immigration, l'échec de l'Europe, dénoncé la corruption de notre classe politique....les faits depuis 10 ans leurs donnent raison.
Je connais beaucoup de jeunes, cadres et diplômés, de gauche ou de droite, qui adhérent aux idées du FN et s'en cachent de moins en moins.
Réponse de le 28/11/2015 à 8:32 :
Et qui se feront bananer comme nos amis grecs, le FN se résume bien à un rôle de ..SYRIZA de droite.

http://www.upr.fr/communiques-de-presse/les-electeurs-du-front-de-gauche-du-npa-du-mrc-de-dlf-et-du-fn-doivent-rejoindre-au-plus-vite-lupr-sils-ne-veulent-pas-se-faire-syrizer-en-2017
Réponse de le 28/11/2015 à 9:29 :
les personnes politiques de ces 30derniéres années ne font que recolter ce qu'ils ont semés .bien fait pour eux au moins ils seront punis .puisqu a chaque fois ils se retrouvent dans les mains d ela justice on leur fait de procès qui durent des années et ils sont a chaque fois blanchis marre de ce pays
Réponse de le 28/11/2015 à 10:01 :
Le FN jouant les Cassandre depuis des décennies ,répétant inlassablement le même discours, il y avait de fortes chances pour que certaines choses arrivent. Comme elle auraient pu de ne pas arriver. Tient je vais vous faire une prédiction type FN: Une météorite tombera sur la terre et fera des milliers de morts......je ne risque rien ça arrivera certainement un jour. C'est cela le FN annoncer tout et n'importe quoi, ratisser le plus large possible et dire , je vous l'avais bien dit. Pitoyable.
a écrit le 27/11/2015 à 19:37 :
Et pourtant, ça ne fait QUE 80 ans... Nous n'écoutons plus nos anciens qui ont pourtant vécu.
Réponse de le 27/11/2015 à 20:26 :
Par contre cela fait 40 ans que la caste de politiciens rentiers se partage le pouvoir gentiment en faisant couler la France un peu plus chaque année au détriment du peuple assommé de taxes.
Réponse de le 27/11/2015 à 20:32 :
boh, la france elle fait mieux que ca!
apres avoir nie kravchenko, apres avoir nie soljenitsine, apres avoir fait l'apologie de polpot et de celle du che, etc, etc... non seulement elle n'a jamis rien dit a sa gauche a ne pas stigmatiser, et en plus elle la maintient au pouvoir en 2015!
quand on sait que les derniers camps d'exterminations ' qui n'ont rien d'ultraliberal', comme on dit, sont actuellement dans le dernier paradis reenchante pour tous.........
ft s'etonner de rien
a écrit le 27/11/2015 à 19:25 :
Normal, ils ont dénoncé depuis longtemps le laxisme de la justice , les politiques irresponsables à la limite de l'aveuglement d'une immigration non contrôlée.
Les français en ont assez du politiquement correct , du tout le monde il est beau , tout le monde il est gentil. Nos valeurs ont un sens et nous prenons conscience qu'elles ne sont pas partagées par tout le monde.
Réponse de le 27/11/2015 à 20:31 :
Et ils savent aussi que socialistes ou républicains c'est la même chose!
Réponse de le 28/11/2015 à 0:23 :
L'Alsacien de BA qui regrette les panzers. MDR...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :