Régionales : Xavier Bertrand vainqueur face à Marine Le Pen selon un sondage

 |   |  1662  mots
Le premier tour des élections régionales aura lieu le 6 décembre prochain.
Le premier tour des élections régionales aura lieu le 6 décembre prochain. (Crédits : REUTERS/Jean-Pierre Amet)
Le deuxième tour des élections régionales est prévu le 12 décembre prochain. La Tribune rassemble tous les sondages qui donnent la tendance pour chacune des 13 nouvelles régions.

[11.12] Xavier Bertrand peut-il battre Marine Le Pen ?

Sur les 156 candidats qui s'étaient présentés au premier tour, 38 candidats sont encore en lice pour briguer la présidence des 13 nouvelles régions. Parmi ceux-ci, la plus médiatisée, au deuxième tour comme au premier, est la présidente du Front national, Marine Le Pen, qui concourt pour diriger la région Nord-Pas-de-Calais Picardie, constate l'Argus de la presse dans un baromètre publié vendredi 11 décembre, à l'avant-veille des élections. Elle est suivie par sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, candidate FN pour la région PACA, puis par Christian Estrosi, son rival des Républicains. 

Le classement des régions suis celui des candidats:  la plus médiatisée est le Nord-Pas de Calais Picardie, suivi par la PACA.

Selon un sondage BVA-La Voix du Nord-Courrier Picard-Nord Eclair-L'Union, au Nord-Pas-de-Calais Picardie, Xavier Bertrand serait en mesure de remporter le deuxième tour de l'élection régionale dimanche prochain, avec 53% des voix contre 47% pour Marine Le Pen. Il profiterait du retour aux urnes des abstentionnistes: 83% des habitants de Nord-Pas-de-Calais inscrits sur les listes électorales se déclarent en effet aujourd'hui intéressés par le second tour des élections régionales, soit 15 points de plus qu'à la fin du mois de novembre (68%).

[04.12] Le FN à 29,5%, LR-UDI-Modem deuxième à 28,5%

Le FN recueillerait 29, 5% des intentions au premier tour au niveau national, soit une baisse de 0,5% entre le 20 et le 29 novembre, selon Ipsos/SopraSteria. Le parti dirigé par Marine Le Pen serait en tête devant les listes LR/UDI/MoDem (28,5% soit -0,5%). Les listes PS/PRG termineraient troisième avec 23% des intentions de vote. Par ailleurs, 47 à 51% des électeurs se déplaceraient pour aller voter au premier tour.

Dans ce sondage Ipsos/SopraSteria pour France Télévisions et Radio France, 600 personnes ont été interrogées entre le 29 novembre et le 2 décembre pour chacune des 13 régions (800 en Île-de-France).

[02.12] Avec Philippot, le FN l'emporterait en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne

Le député européen frontiste Florian Philippot serait en tête à l'issu du premier tour en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne. Il y recueillerait 34% des voix, tandis que Philippe Richert, le leader de la liste "Les Républicains-UDI-Modem", est crédité de 28% des voix. Le socialiste Jean-Pierre Masseret obtiendrait 20% des voix quant à lui.

Au second tour, en cas de triangulaire, le FN l'emporterait de peu avec 35,5% des voix, juste devant la liste "Les Républicains-UDI-Modem" (34,5%). Le PS recueillerait 30% des intentions de vote.

Mais si le Front national se retrouvait seul face à la liste de droite, cette dernière l'emporterait par 56% contre 44%.

Sondage publié le 1er décembre et réalisé par Elabe pour Les Echos. 922 personnes inscrites sur les listes électorales de la région ont été interrogées sur Internet du 26 au 30 novembre.

[29.11] Le FN progresse dans de nombreuses régions

Alors que le Parti socialiste réaliserait 33% au premier tour, le parti "Les Républicains" 36%, le FN recueillerait 31% des voix et l'emporterait dans deux régions (PACA et Nord-pas-de-Calais-Picardie). Le parti dirigé par Marine Le Pen enregistre des progressions très importantes dans la majorité des régions :

  • Dans le Centre-Val-de-Loire, le parti recueillerait 31%, soit 4 points de plus que dans le sondage précédent (publié fin octobre).
  •  Dans les Pays de la Loire, le Front national gagne 6 points de plus que dans la précédente enquête de BVA et atteint 24%.
  • En Bretagne, la liste FN prend 5 points et grimpe à 23%. Elle reste néanmoins loin derrière la liste PS-PRG (42%) et celle de LR-UDI-MoDem (35%).
  • En Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, la liste FN, deuxième derrière celle du PS-PRG, prend 3 points à 35%.
  • Le parti dirigé par Marine Le Pen progresse également en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes de 3 points à 24%.
  • En PACA, Marion Maréchal-Le Pen gagne 6 points d'intentions de vote et atteint 42%. En cas de triangulaire, elle est assurée d'une victoire (43%).
  • En Bourgogne-Franche-Comté, où l'issue est incertaine au second tour, le parti d'extrême droite prend 5 points et se retrouve premier au premier tour, à égalité avec LR-UDI-Modem à 35%.
  • Troisième liste en Auvergne Rhône-Alpes, le FN progresse de 5 points à 28%.

Pour l'institut de sondage, "il est impossible de considérer que les attentats du 13 novembre n'auront aucun impact sur le vote des Français aux élections régionales" mais "cet impact ne sera cependant pas nécessairement conscient". En effet, 52% des Français déclarent qu'ils voteront en priorité en fonction d'enjeux régionaux contre 53% en octobre. La part de Français déclarant qu'ils voteront à ces élections pour sanctionner l'exécutif régresse de 3 points à 24%.

Le sondage a été réalisé par l'Institut de sondage BVA du 17 au 23 novembre 2015 par Internet.

[27.11] Bourgogne-Franche-Comté: le Modem en arbitre

La gauche pourrait conserver la région désormais constituée de la Bourgogne et de la Franche-Comté. La liste socialiste de Marie-Guite Dufay, actuelle présidente de la région Franche-Comté, qui ne recueillerait que 19% des voix au premier tour, pourrait atteindre les 36% des suffrages en additionnant les voix du Front de Gauche (8,5%) et d'EELV (7%). Elle distancerait ainsi la liste FN qui devrait arriver en tête au premier tour (30% des suffrages) mais qui ne bénéficierait d'aucun report de voix au second tour.

La liste de François Sauvadet (Les Républicains-UDI) a perdu 5 points au premier tour pour se placer à 26% des intentions de vote. Au second tour, il pourrait toutefois atteindre le score de 34,5% des voix en ajoutant les diverses listes de droite. Reste à savoir comment se répartira les voix du Modem passé de 5% d'intentions de vote à 2,5%. Dans un match aussi serré, la position du parti centriste est stratégique.

Sondage réalisé par l'Ifop (pour l'Est Républicain, Bien Public, Journal de Saône-et-Loire) et effectué du 20 au 24 novembre auprès d'un échantillon de 748 personnes.

[27.11] Depuis les attentats, le FN engrange

Marqué par les attentats du 13 novembre, le contexte national bénéficie fortement au Front national dans l'optique des élections régionales qui se tiendront les 6 et 13 décembre prochains.

Selon un sondage Ipsos/Sopra Steria réalisé entre les 21 et 24 novembre 2015, le parti d'extrême droite récolterait globalement 30 % des suffrages lors du premier tour, soit quatre points de plus que lors du dernier sondage de l'institut, réalisé avant les attentats.

Les listes de droite LR-UDI-MoDem perdent pour leur part 3 points et ne récolteraient plus que 29 % des voix au premier tour, alors que le PS gagne 2 points et atteindrait un score de 22 %. Les autres listes de gauche, EELV (7 %) et le Front de gauche (4 %), se stabilisent pour leur part à des niveaux très bas.

[26.11] Bartolone perd du terrain sur Pécresse après les attentats.

Un dernier sondage d'Odoxa pour BFM TV et La Parisien, réalisé entre le 19 et le 21 novembre, donne Valérie Pécresse (LR-UDI-MoDem) vainqueur au second tour des élections régionales en Île-de-France, avec 5 points d'avance sur Claude Bartolone (PS). C'est le plus gros écart final enregistré par un sondage entre les deux principaux candidats depuis le lancement de la campagne.

Si l'on compare aux derniers sondages, c'est en fait Claude Bartolone qui perd du terrain. Il ne recueillerait plus que 35 % des suffrages au second tour, contre 40 % pour la candidate de la droite, et 25 % pour le Front National de Wallerand de Saint Just, qui semble le plus bénéficier du contexte post-attentats. Au premier tour, les listes PS et FN seraient même au coude-à-coude, selon Odoxa, avec 23 % des voix chacune, contre 33 % pour la liste LR-UDI-MoDem de Valérie Pécresse.

[25.11] Le FN l'emporterait facilement en Nord-Pas-De-Calais Picardie

La liste conduite par Marine Le Pen est créditée de 40% des intentions de vote au premier tour. Loin derrière, à 26%, la liste "Les Républicains" menée par Xavier Bertrand est deuxième. Le Parti socialiste, avec Pierre de Saintignon en tête de liste, est troisième. Il obtiendrait 20%.

Ces résultats au premier tour donneraient une triangulaire qui permettrait à Marine Le Pen de remporter facilement la région avec 41% des voix, contre 30% pour la liste de droite et 29% pour celle de gauche.

[Sondage réalisé pour Ipsos-Sopra Steria pour Radio France et France Télévisions, entre les 10 et 13 novembre 2015 auprès de 992 personnes inscrites sur les listes électorales.]

[24.11] Valérie Pécresse: l'Ile-de-France basculerait à droite

La liste Les Républicains-UDI-MoDem en Ile-de-France caracole en tête dans les sondages. Emmenée par Valérie Pécresse, la liste est créditée de 33% des suffrages au soir du premier tour. Elle se place loin devant celle de Claude Bartolone qui ne recueillerait que 22% des intentions de vote, soit le même score que la liste Front National de Wallerand de Saint-Just.

Malgré l'absence de réserves de voix importantes, Valérie Pécresse devrait l'emporter au second tour avec 40% des voix. Claude Bartolone réduit l'écart puisqu'il peut espérer 36% des intentions de vote au second tour. En revanche, la liste FN plafonnerait à 25% des suffrages.

[Sondage réalisé par Ipsos-Sopra Steria pour Radio France et France Télévisions réalisé du 19 au 21 novembre auprès de 815 personnes.]

[23.11] Marion Maréchal Le Pen: la PACA à portée de main?

La candidate du Front National a gagné 3 points dans les sondages après les attentats de Paris. Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions auprès de 915 personnes, publié dimanche 22 novembre, Marion Maréchal-Le Pen serait désormais créditée de 40% des voix au premier tour, contre 37% avant le 13 novembre. La liste conduite par Christian Estrosi qui rassemble Les Républicains, l'UDI et le Modem, perd 2 points et pointe à 30% des voix. La liste PS-PRG-MRC dirigée par Christophe Castaner, qui représente la tendance politique sortante, ne recueillerait que 16% des voix.

Au second tour, Marion Maréchal-Le Pen ne progresserait que d'un point, mais ses concurrents n'ont pas suffisamment de réserves de voix pour rattraper l'écart. Christian Estrosi gagnerait 34% des voix, tandis que Christophe Castaner peut espérer 25% des suffrages.

[Sondage réalisé par Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions auprès de 915 personnes, publié le 22 novembre.]

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2015 à 16:15 :
On verra dimanche soir si on récupère un ancien ministre de NS ou quelqu'un qui est, au moins, pas responsable de la situation depuis 10 ans
a écrit le 11/12/2015 à 15:29 :
Les instituts de sondages servent en priorités ceux qui les paient pour réaliser le sondage.
Il n'y a pas d'exception, c’est aussi pour ça qu'il faut de gros moyens pour financer une campagne. Les sondeurs recherchent avant tout le profit comme toute entreprise.
Avec en plus cette semaine, l'homme a abattre: "le parti qui ne fait pas partie du club".
On décuple donc les moyens pour influencer les électeurs.

Je participe parfois a des sondages d'opinion, je dis toujours le contraire de ce que je vais voter. Par conviction.

En final, c'est le citoyen face a son bulletin qui décidera dimanche. Merci encore messieurs les sondeurs.
a écrit le 05/12/2015 à 16:44 :
lles politiques de ces dernieres années ont bel et bien réussie a radicaliser la majorité des FRANCAIS
a écrit le 04/12/2015 à 17:54 :
Le Comité Valmy proche du programme du CNR et donc fidèle à un gaullisme authentique appelle les Français à voter UPR (ou à s’abstenir) aux élections régionales de dimanche prochain.. Le Comité Valmy justifie sa prise de position en soulignant à juste titre que « la quasi-totalité des listes, en compétition – sauf celle de l’UPR, celle-ci faisant exception – est partagée entre ceux qui sont partisans de l’Europe fédérale des régions et d’autres, dont il est difficile de connaître les objectifs véritables et de savoir s’ils entendent réellement rejeter l’euro et retirer la France de l’UE et de l’OTAN ou persévérer dans la trahison nationale »
(cf. http://www.comite-valmy.org/spip.php?article6606).

http://www.upr.fr/actualite/le-comite-valmy-appelle-les-francais-a-voter-upr-ou-a-sabstenir-aux-elections-regionales-de-dimanche-prochain
a écrit le 04/12/2015 à 17:00 :
Personne ne connait les programmes des régions c'est une élection nationale.

Les regions n'ont même pas de nom et ne savent pas ce qu'elles feront il faudra une nouvelle loi

On a le choix entre soutenir Sarko ou soutenir Hollande. !! Ouffff

Bon autant rester chez soit et finalement le FN ça changera peut être la clique en place depuis 40 ans

Juste un rayon de soleil si on peux dire en grande aquitaine on a mme calmel qui est du privé et ancienne pro des programmes pour neuneu lol
a écrit le 04/12/2015 à 14:08 :
D'un autre coté quand on entend sur tous le médias nos politiques socialistes psalmodier à longueur d'ondes des banalités affligeantes en réponse aux sondages, on reste rêveur et on commence à cauchemarder aux lendemains difficiles à venir !!!
a écrit le 04/12/2015 à 14:06 :
Bon bé je vais faire 3 h de route pour rien, mais je vais tout de même voter, sinon je ne serais pas crédible quand je vais râler! Un piot coup de tourisme en chpicardie, c'est toujours sympa. En tant qu'amateur de SF, le coté post-apocalyptique de ce département vaut le détour. A moins que ce ne soit un mélange de cyberpunk et de pécore?!
a écrit le 04/12/2015 à 14:05 :
Il arrivera un jour où se posera la question de l'unité de la France. Si en 2017 la moitié Ouest est toujours clairement anti-FN et la moitié Est clairement pro-FN, pas besoin d'être un grand vizir pour comprendre que la cohabitation ne sera pas possible plus de quelques jours en cas de victoire de l'extrême droite.
Personnellement si PACA, la Lorraine et le Nord veulent créer un pays à eux, qui soit d'extrême droite, grand bien leur fasse. Je ne veux juste pas qu'ils entrainent le reste de mon pays dans le ravin avec eux. Que mon pays dans son ensemble soit désormais un pays d'extrême droite, je le déplore, mais c'est une évidence. Par contre, que des villes comme Bordeaux, Nantes, Pau, Bayonne, Rennes, Tours, Limoges, soient un jour sous la coupe d'un régime d'extrême droite, c'est inadmissible.
Malheureusement les armes (la police et l'armée) seront du côté de l'extrême droite, pas du côté des indépendantistes. Il ne faudra donc pas se réveiller un jour après, il sera trop tard.
a écrit le 04/12/2015 à 0:15 :
L’herpès et le FN sont en tête. Guérissons-nous de LRPS. Ne resterait-il alors que le FN ? Non, il reste le FNFGEELVDLF qui rassemble les autres partis européistes partisans d’une « autre europe » ! Mais ces derniers sont des leurres, car l’article 48 du TUE réclame l’unanimité des 28 états membres pour modifier un seul caractère des traités européens, et la probabilité d’avoir un accord unanime est de 0.5 à la puissance 28 soit 4 dixmoins7 % autant dire 0.
L’UPR est le seul parti à l’expliquer et à avoir diagnostiqué que les traités européens sont les causes du désastre social et économique actuel. Il est aussi le seul à en tirer les conclusions et à alerter sur l’urgence de sortir de l’Ue, de l’euro et de l’Otan par l’article 50 du TUE.
Réponse de le 04/12/2015 à 18:47 :
Déjà adhérente de ce parti qui sent bon la France et ses valeurs..!
Réponse de le 05/12/2015 à 10:31 :
L'UPR ce n'est pas le nom des nouvelles centrales nucléaires ?
a écrit le 03/12/2015 à 18:49 :
régionales PACA ou ailleurs: bla bla bla http://sleazy-caricatures.over-blog.com/2015/12/yakenou.html
a écrit le 02/12/2015 à 21:39 :
Ces sondages n'ont aucun sens : à chaque fois, plus de la moitié des sondés ne se prononcent pas. Plus la mobilisation sera forte, plus le FN baissera : c'est mathématique.
a écrit le 02/12/2015 à 13:49 :
ils critiquent tous le fn mais qu'ils se rassure quand le fn sera passer il trouvera des elus de gauche et de droite pour venir bouffer au ratelier on ne se refait pas
Réponse de le 02/12/2015 à 14:13 :
Le FN aussi bouffe au râtelier. Eux aussi vivent de la politique et du financement public des partis. Les Le Pen ne se sont certainement pas appauvris en faisant de la politique...
a écrit le 02/12/2015 à 12:23 :
Si le FN veut aller plus loin, il devra "obligatoirement" faire ses preuves! Le fait qu'il risque de réussir, fait peur a ceux qui vivent grassement du statue-quo actuel!
a écrit le 02/12/2015 à 11:24 :
Quand je vois tant de haine, j'ai peur et honte.
Comment tant de lecteurs peuvent t ils vomir tant de haine ?
Comment peut-on croire que cette haine pourra sauver notre pays ?
C'est ça la France, doux pays de mon enfance ?
Ou est passée notre devise "Liberté, égalité, fraternité" ?
Pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font (Luc 23:34)
Réponse de le 02/12/2015 à 15:39 :
@ LUC ;
40 ans....que ces gents nous mènent en bateau , pour la première fois je vote Fn , pas par conviction...loin de là . Leur bilan est trop désastreux , un coup de pompe dans la fourmilière s' impose et qu' un électrochoc s ' en suive . Les médias du monde entier vont nous aider, la honte......, à Dimanche .
a écrit le 01/12/2015 à 7:30 :
Franchement, ça ne pourra pas être pire qu'avec l'UMP et le PS qui ont coulés la France en s'échangeant le pouvoir ces 40 dernières années. Donc, moi je dis banco. On ne saura si cela est pire qu'après avoir essayé. En parler avant, c'est la peur du changement...sans savoir. D'ailleurs, la peur du changement, c'est le mal de beaucoup d'entreprise.
Réponse de le 01/12/2015 à 17:01 :
http://m.lavoixdunord.fr/politique/regionales-pourquoi-une-victoire-du-fn-nous-inquiete-ia228354b229664n3191673#.Vl1rmsxWjxo.twitter
Réponse de le 02/12/2015 à 11:05 :
Ah si, ça sera pire : À des problèmes complexes ils proposent des solutions tellement simplistes et idiotes que cela crève les yeux. Les politiques autoritaires et xénophobes ne sont pas nouvelles, l'Europe les a déjà intensivement essayé...
a écrit le 30/11/2015 à 18:30 :
Nord et P.A.C.A deux régions au profil opposé : économique, social, culturel. Je ne vote pas F.N. Néanmoins souhaite sa victoire dans ces deux régions, pour qu'il démontre ses compétences ou non. Dommage que ce test précède de seulement 15 mois les Présidentielles et Législatives, après que ces régionales aient été différées de 9 mois.
Si ces mandats constituent un succès sur la durée : elles seront réélues en 2021, et Le Pen accédera à l'Elysée, et remportera la majorité législative en 2022. Sachons qu'aucune majorité parlementaire n'a été reconduite depuis 1981 " coup de pieds de renvoi " à chaque fois. Et SEULS PAR EXCEPTION ont été réélus, les Présidents de Cohabitation : records d'impopularité avant la cohabitation, réélection triomphale à son terme (Mitterrand 88 et Chirac 2002 ) : peaux de bananes du Président, à son 1er ministre de cohabit. Le Président de Mai 2017 sera de toute évidence BATTU en mai 2022. Les Français éliront Le Pen qui aura 54 ans en 2022.
a écrit le 30/11/2015 à 15:46 :
Un seul parti peut prendre les mesures nécessaires , capable de protéger cette jeunesse qui est l'avenir du Pays ,c'est le FN . Il l'a tout le temps dit !
Faut stopper l'immigration massive voulue par L'U.E .
Réponse de le 30/11/2015 à 16:22 :
"Faut stopper l'immigration massive voulue par L'U.E "

Tu oublies le patronat :
Pierre Gattaz : l’accueil des migrants est « une opportunité pour notre pays »
Réponse de le 30/11/2015 à 18:32 :
Le FN veut rester dans l' UE..!
Réponse de le 30/11/2015 à 19:07 :
Le Pen ne perdra qu'à 47% dans 16 mois Mai 2017, et l'emportera bien évidemment aux présidentielles suivantes de Mai 2022.
Réponse de le 30/11/2015 à 19:20 :
L'espace " Européen " Schengen, n'est controlé que par quelques milliers de " douaniers" et " policiers ". C'est une passoire ouverte à tout le monde. La France aura t-elle un (e) Chef de l'Etat qui enfreindra Schengen, pour rétablir les controles à ses frontières. L'Europe en est incapable, ne le veut pas, et laisse tout passer. Comment 28 !!!!!!! Pays peuvent s'accorder sur le moindre truc. Les sommets en témoignent : ils débouchent sur rien, et donc sur des paroles creuses et inutiles. L'avenir est aux partenariats privilégiés, en tous domaines, entre deux Etats : Belgique-France, Italie-France, Espagne-Portugal-France. Avec l'Allemagne, le partenariat ne peut se concevoir qu'entre les deux Ministres de l'Intérieur, mais en rien par ailleurs. La France et L'Allemagne n'ont plus rien en commun. Que les entreprises des deux pays coopèrent le cas échéant, et c'est tout.
Réponse de le 02/12/2015 à 11:12 :
L'immigration est entre autres ce qui nous permet d'avoir une natalité au dessus du seuil de renouvellement des générations.

Ce qui nous permet d'avoir un tout petit peu de croissance (les immigrés consomment comme tout le monde), un budget pas en trop gros déficit (les immigrés payent des impôts et des taxes), et un système de sécu et de retraite qui tienne vaguement la route (les immigrés cotisent pour les retraites et leurs parents ne sont pas là pour percevoir ces retraites).

Supprimer les immigrés, qui font pour la plupart partie de la population active, et vous avez un pays qui se casse sérieusement la figure.
a écrit le 30/11/2015 à 14:41 :
Régionales Ile de France
Vous écrivez que Mme Pecresse sera élue!!!!
cette affirmation ne repose sur aucun critère vérifiable,car la position des abstentionnistes et ILS SONT 50% en IdF,est difficile à maîtriser.
L'ump chasse sur les terres du FN,alors ne faut-il pas privilégier l'original ?????
a écrit le 30/11/2015 à 13:09 :
Le FN ne semble en mesure d'emporter aucune région à la majorité absolue, c'est donc qu'il est rejeté partout par plus d'un électeur sur 2. Il peut effectivement emporter quelques régions à la faveur de triangulaires avec prime majoritaire, le problème vient donc surtout d'un mode de scrutin qui permet à des personnes/listes rejetées par plus de la moitié des votants d'être élus quand même. Il faudra donc, après ces régionales, supprimer dans TOUTES les élections (régioanes, européennes) la proportionnelle au profit d'un scrutin majoritaire uninominal à 2 tours par circonscription (éventuellement avec des binômes hommes/femmes comme aux départementales) et avec interdiction des triangulaires (où seuls les 2 candidats/binômes arrivés en tête auraient le droit de se maintenir) selon le même principe que la présidentielle.
Réponse de le 30/11/2015 à 18:08 :
Je vois que vous êtes un grand démocrate !!!! Vous oubliez que notre chère président a été élu avec 1 vous sur 4 ( 25% des Français, si vous ôtez les absentéistes et autres choix politique) . Peux être aimeriez vous un président a vie, du moment qu'il corresponde z vos opinions?. La démocratie c'est accepter le choix majoritaire, et pas de bidouiller le mode de scrutin en fonction des circonstances.
Réponse de le 30/11/2015 à 23:34 :
Les conseillers régionaux, élus sur liste, donc irresponsables devant les électeurs qui ne les connaissent pas. Il fallait les supprimer. Les Conseillers de Canton, proches de la vraie vie, et que chacun(e) connaît et choisit directement, allant sièger et à la Région. L'assemblée Départementale alors supprimée. Le Département subsistant comme division Préfectorale. Les Sous-Préfectures datant du cheval, et de l'avant informatique supprimées
Réponse de le 30/11/2015 à 23:40 :
Les conseillers régionaux élus sur liste !! sans mérite et sans compétence, ne sont que des copains et copines du parti, à placer ! ou à recaser !
Comme les 233 copains et copines du conseil économique et social, sans compétence, lequel est inutile, et fournit à ses copains et copines de cette assemblée rémunération, et 9 semaines de congés payés.
a écrit le 30/11/2015 à 12:38 :
N'en manque-t-il pas une ALCA? Parce que L'Alsace était la seule région aux dernières régionales à être restée à droite , ajoutons Champagne Ardennes, Lorraine. N'y aurait-il pas là aussi une poussée ???
a écrit le 30/11/2015 à 2:36 :
Il y a encore des Français pour voter a gauche? Ces 35 % pour bartelone ce sont des gens qui bossent dans l'administration ou des sympathisants d'origine Nord Africaine???
a écrit le 29/11/2015 à 15:59 :
Le chant du cygne
Dégage la gauche caviar 😈
Réponse de le 30/11/2015 à 16:26 :
Pour mettre la droite caviar ou l'extreme droite caviar comme en PACA ?
a écrit le 29/11/2015 à 15:59 :
Le chant du cygne
Dégage la gauche caviar 😈
Réponse de le 02/12/2015 à 11:33 :
Je rappelle que les Le Pen sont riches à millions...
a écrit le 28/11/2015 à 14:57 :
Je reste toujours dubitatif sur les affirmations du genre "mais qui ne bénéficierait d'aucun report de voix au second tour". Parce que comme le disait notre très regretté Coluche, quand on n'en sait pas plus que ça, on ferme sa g.....!!
a écrit le 28/11/2015 à 12:08 :
Qui sème le vent récolte le FN
a écrit le 27/11/2015 à 19:38 :
Le constat du FN est à peu près correct (ce ne sont pas les seuls et ce n'est pas trop compliqué à faire); les solutions elles sont lamentables notamment sur le plan économique, mais aussi sociétal. On aura très rapidement une situation pire, mais les partis établis étant malheureusement aveugles ne sont pas capables de riposter intelligemment, à croire qu'ils ne sortent jamais du 7ème arrondissement de Paris.
Comme dit par Tom, il faudrait qu'un ménage soit fait et qu'on n'entende plus jamais parler hors à la rubrique "la vie à la Santé" de Balkany, Sarkozy, Thévenoud, Cahuzac, etc.....et de tous ceux qui trainent des casseroles grosses comme ça.
a écrit le 27/11/2015 à 10:01 :
Le FN ne progresse pas, ce sont les autres partis qui échouent lamentablement.
Réponse de le 27/11/2015 à 19:56 :
@ patoche ;
En gros cela s' appelle les vases communicants....Pour le choix Fn , on n'est plus dans la sanction mais dans la punition . Prochain palier , 2017 ?
Réponse de le 30/11/2015 à 16:33 :
C'est surtout l'absention qui fait grimper mathematiquement le FN ,comme les 63% de jeunes de moins de 30 ans qui ne voteront pas d'après un sondage de Sud-Ouest.Faudra pas s'étonner ensuite que des baby-boomers friqués passés au FN gérent des régions car la population qui votent FN est riche contrairement à ce qu'on pense ,en particulier en Paca.
a écrit le 26/11/2015 à 19:05 :
Non, ce ne sont pas des attentats dont le FN profite, mais, de leur clairvoyance, leur lucidité et leurs esprits d'analyses qui font qu'une grande majorité de personnes, qui, hier, auraient détourné leur attention, s'interrogent sur les réelles capacités de nos dirigeants actuels et passés à diriger notre pays et surtout, à s'occuper des français et des problèmes tout aussi bien sociaux, qu'économiques voir, internationaux. Mme Le Pen est entouré de personnes qui sont compétentes et qualifiées et celles-ci nous le démontrent tandis qu'en face, on retrouve des politiciens qui répètent leurs litanies à longueur de temps, continuent à promettre ce qu'ils n'ont pas su ou voulu faire hier , ne le faisant pas plus aujourd'hui que demain.
Réponse de le 28/11/2015 à 11:54 :
Tout à fait, les gens raisonnables de tous milieux, regardent le front national comme une possibilité à essayer au vue de l'échec économique et sociétal développé en France depuis plus de trente années.
Réponse de le 02/12/2015 à 11:24 :
C'est totalement faux : Marine Le Pen propose des solutions démagogiques et inefficaces comme la peine de mort ou le rejet des immigrés (quel serait notre taux de natalité sans les immigrés ?). Sur le reste de son programme économique, c'est vide (ou alors si, la préférence nationale qui sera de toute façon anti-constitutionnelle).

Et Marion Le Pen en est rendue à des politiques vieilles de 50 ans en s'opposant au planning familial. Comme si plus d'enfants non désirés naissant dans des milieux sordides était justement ce dont la France a besoin !

Quant aux municipalités FN, tout ce qu'elles font c'est couper les subventions aux associations qui ne lui plaisent pas, les réorienter vers les copains, et renommer quelques rues au nom de fachos putchistes. Tu parle d'une révolution.

Les élus FN ne sont pas des génies, ils ne feront certainement pas mieux que nos énarques, mais ils ne voudront pas laisser le pouvoir si facilement à la fin de leur mandat, parce qu'ils ne sont pas de parfait démocrates...
a écrit le 26/11/2015 à 17:13 :
Les électeurs d'Ile de France , ont bien compris que le sieur Bartolone est l'investigateur
de la situation sociétale dans le 93 et St.Denis en particulier ! A force de faire des mamours à certaines populations , plus rien n'est contrôlé !
a écrit le 26/11/2015 à 17:09 :
Dans ce concerto des élections régionales 2015,

en Rhone-Alpes Auvergne, il y a censure des médias à la solde de Wauquiez omni-présent sur le Dauphiné Libéré qui inonde ses pages avec des articles publicitaires de la campagne de Wauquiez ;

Les électeurs se demandent quel est le budget de campagne de Wauquiez et surtout s'il n'a pas déjà dépassé le budget de campagne comme Sarkozy aux Présidentielles 2012.
a écrit le 26/11/2015 à 16:50 :
Apparemment les habitants de PACA ont les politiciens qu'ils méritent.
a écrit le 26/11/2015 à 13:03 :
france: au pays des bisounours !
a écrit le 26/11/2015 à 11:30 :
La sérénade des chiffres de sondages, comme d'élections, devrait être logiquement désespérante : depuis que 2/3 des électeurs Français sont pour l'abstention ou le vote blanc et un parti légal ostracisé. Cherchez l'erreur !
a écrit le 26/11/2015 à 11:19 :
une autre donnée qui a son importance:la forte hausse de cote de popularité du président(entre 40 et 50% suivant les instituts).cela aura un effet d'entrainement sur le ps.je pronostique une heureuse surprise.
Réponse de le 29/11/2015 à 7:24 :
A mes yeux "notre très cher Président" n'a pas changé. C'est toujours l'homme au scooteur, l’homme pas assez intelligent pour comprendre que l’on ne fait pas un discourt sous la pluie. Il est l’incarnation de la première qualité de l’homme politique, le menteur pathologique. Il est la magouille incarné, voir le découpage électorale. L’homme qui me prend pour un con à chaque fois qu’il ouvre la bouche. Bref il est lui.
Réponse de le 29/11/2015 à 7:24 :
A mes yeux "notre très cher Président" n'a pas changé. C'est toujours l'homme au scooteur, l’homme pas assez intelligent pour comprendre que l’on ne fait pas un discourt sous la pluie. Il est l’incarnation de la première qualité de l’homme politique, le menteur pathologique. Il est la magouille incarné, voir le découpage électorale. L’homme qui me prend pour un con à chaque fois qu’il ouvre la bouche. Bref il est lui.
a écrit le 26/11/2015 à 0:53 :
Ce serait presque à penser que le peuple a la haine... Bizarre, non..??
a écrit le 25/11/2015 à 20:36 :
La responsabilité est a à l UMP et au PS.

Nous remettre Sarkosy avec tous ces mensonges et ces casseroles ça ne donne pas envie d aller voter

Le PS à menti autant que l UMP et n a rien changer depuis 3 ans
Voila le constat et si ça continue on aura le FN a l élysée
a écrit le 25/11/2015 à 19:39 :
@ BONSOIR ; rien d'étonnant els FRANCAIS se rendent compte de plus en plus que c'est la seul parti à défendre le peuple de FRANCE les autres partis tous des politicards de gauche comme de droite avides de voler les français. qui en font rien après els attentats de janvier qu'a fait le sieur HOLLANDE et sa clique rien après le saccage de la ville de MOIRANS et des installations ferroviaires qu'a fait M. HOLLANDE et sa clique rien les ROMS petits protégés de la gauche peuvent tuer, voler saccage en toute impunité J'espère que el F.N. va remporter ces élections ce qui fer peut être réfléchir HOLLANDE et sa clique du ras le bol des français ..... C'est le moment, par ce vote, de protester contre la politique économique, stratégique du toutou des américains !!!!!!! je ne suis pas un suppôt de l'extrême droite mais là il y en a ras le bol !!!!!!!!
a écrit le 25/11/2015 à 19:26 :
Le FN a eu la stratégie de dire ce qui se passer réellement sur le terrain, la volonté affichée de dire la politique qu'il mettrait en place pour contrer les dérives et remettre la laïcité au centre de notre démocratie. Encore ce matin F.Philippot posait la question sur RTL de pourquoi, le gouvernement n'agissait pas pour fermer les mosquées salafistes radicales, n’arrêtait pas et ne renvoyait pas les imams radicaux dans leur pays ou les assigner à résidence avec interdiction de prendre la parole. Alors pour le FN c’est du surf pour ne pas dire du toboggan pour le régionales à venir !
Réponse de le 02/12/2015 à 11:26 :
N'importe qui peut dire "tout va mal", surtout si on est en permanence dans l'opposition...
a écrit le 25/11/2015 à 19:08 :
Soit leur donner l'occasion de faire leur preuve, soit de les avoir dans l'opposition. Que peut être la meilleure solution quand ceux qui sont a place ne sont pas a la hauteur?
a écrit le 25/11/2015 à 19:08 :
En votant FN, les français sanctionnent entre autre le fait que nos élites n'adoptent pas les mêmes standards d'éthique et de transparence que ce qu'on peut voir dans les pays nordiques.

Espérons que le prise de deux régions par l'extrème-droite soit une secousse suffisante pour par exemple inciter les parlementaires à réformer leur statut...
a écrit le 25/11/2015 à 18:12 :
La plupart des Électeurs ne veulent pas de Pécresse, qui ne servira que ses propres intérêts, mais le Parti leur impose cette candidature.

Bonne chance en tous cas au FN, qui est actuellement le seul Parti à défendre la France et les Français. Souhaitons que Marion soit élue !
a écrit le 24/11/2015 à 12:36 :
La prime à la médiocrité en PACA comme en IDF. MMLP du haut de ses 25 ans va diriger une région de plusieurs millions d'habitants ? Valérie Pécresse qui arpente les couloirs du pouvoir depuis combien d'années, qui a fait partie de l'équipée ruineuse de Sarkozy va présider aux destinées de la plus peuplée des régions françaises et accessoirement l'une des plus riches d'Europe ? Au profit de qui ? De ses amis ?
Réponse de le 24/11/2015 à 15:52 :
Bartolone qui arpente les couloirs du pouvoir depuis combien d'années, qui fait partie de l'équipée ruineuse de Hollande va présider aux destinées de la plus peuplée des régions françaises et accessoirement l'une des plus riches d'Europe ? Au profit de qui ? De ses amis ?
Réponse de le 24/11/2015 à 19:32 :
Ils doivent fusionner !!!!???
Réponse de le 25/11/2015 à 21:09 :
Et puis c'est des femmes, blondes en plus. La prime à la misogynie, c'est pour vous en tout cas !
Réponse de le 26/11/2015 à 0:16 :
Valérie Pécresse est la Ministre qui a mené la Grande Réforme des Universités ( vérifiez vous-meme ) depuis près de 35 ans tous les Gouvernements Gauche-Droite l'estimaient indispensables, et tous reculaient. A présent aucun Parti ne veut l'abolir. Elle a mené une présentation très claire de sa Loi. Le travail a été difficile, il est fait et bien fait. Son Ministère a fait tomber tous les Ministres, sauf elle. Cette Femme, n'abuse jamais de l'argent public : prouvez le contraire ! elle est dynamique, compétente, efficace. Lorsqu'elle sera élue, elle sera réélue très très largement à chaque fois ensuite. Bartolone (aile ultra-gauche du P.S ) sera un Président de l'Assemblée nationale affaibli, jusqu'à la fin de la législature. Ce quasi-communiste a empetré le Dpt 93 dans le surendettement avec des taux six à neuf fois les taux du marché, couvert les détournements du P.C.F et de la C.G.T Communiste, dans ce Dpt 93
Réponse de le 26/11/2015 à 12:12 :
Bien dit Juv. UMP et PS c'est la même chose, les mêmes politiciens, les mêmes pratiques.... Pas étonnant que les électeurs s'abstiennent ou votent FN!
Réponse de le 26/11/2015 à 18:37 :
@Darwin : vous proposez qui ? Tous les caciques du PS arrogants et dont les résultats sont catastrophiques ? Un grand bol d'air frais nous fera le plus grand bien ne vous en déplaise.
a écrit le 23/11/2015 à 19:39 :
Le retour du balancier ! Et oui, au final, hélas, le FN avait raison sur beaucoup de points que les autres partis ne voulaient pas voir, pas aborder. On se rassurait de la "paix sociale à tous prix", du déni de réalité, du laxisme décennal. On mesure maintenant le prix très élevé de cette posture politicienne et électoraliste. Alors, la vérité, souhaitons-le sortira des urnes au deuxième tour du 13 décembre. Le hasard des chiffres, encore un 13 ?
Réponse de le 25/11/2015 à 23:11 :
Oui oui, le raz de marée, on a déjà entendu ca...
En même temps ca vous occupe...
Réponse de le 26/11/2015 à 18:20 :
le FN n'a raison sur rien du tout. Dire qu'il y a des problèmes de chomage , des problèmes industriels ou des problèmes d'intégration en France ce n'est ni scoop ni une analyse. Parlons des propositions du FN pour résoudre et voyons si elles sont fondées, viables, légales et efficaces. Et sur les plans politiques économiques et légaux le programme du front national est un 0 pointé. Certes il faut éviter de diaboliser le FN et dire qu'il pleut juste parce que le FN dit qu'il fait beau.
En revanche le manque de rigueur, de cohérence bref, le manque de travail des dirigeants du FN dans élaboration du programme est flagrante.
Enfin beaucoup d'électeurs se plaignent des éléphants du PS ou des népotistes de l'ex UMP.... que ne devrait on s'évanouir alors, en voyons une famille politique le FN qui ne vit que de cela , depuis 40 ? les le Pen pere fille petite fille, philippot pères et fils etc etc ... ai je une illusion d'optique ?
J'imagine qu'on a la classe politique qu'on mérite après tout.
a écrit le 23/11/2015 à 19:23 :
Commençons par le bilan de l'actuel président PS en fait un illustre inconnu qui en dehors de "voyages " en hélicoptère » pour visiter la région vue du ciel, aucun bilan présenté et pour cause. Concernant M. Estrosi un éléphant plus dans la politique politicienne nationale et maire de Nice qu'une vision pour la région avec en prime son futur combat pour une ligne LGV pour sa ville de Nice, le reste de la région lui est inconnu. Concernant le socialiste un homme ou une femme je ne sais pas car jamais vu jamais entendu. Pour ce qui est du FN encore du blabla une personne qui n' a aucune expérience et surtout pas en économie mot qui lui est étrange. Les autres, les vexés de ne pas avoir un strapontin dans les assemblées alors ils se présentent pour rien pour le fun peut-être ou avoir leur nom dans le canard du coin. Alors le 6 & 13 un bon resto en famille car qui sera élu ne changera rien sauf dans les discours type: MOI JE MOI JE en fait toujours le même discours avec MOI tout est vert conclusion en fin de mandat rien a changé sauf bien sûr la dette et l'augmentation des impôts directs ou indirects. Je regrette que ce sondage n'évalue pas l'abstention premier parti de France et le seul légitime par son pourcentage mais jamais élu et pour cause abstention et blanc les grandes peurs des politiques de tous les bords parions que le 13 décembre le seul parti élu sera celui du NON vote. Les politiques auront-ils le courage et le respect de ne pas accepter leur élection faute d'une vraie majorité 50 pour cent plus une voix??? rêvons.
a écrit le 23/11/2015 à 16:23 :
Marion MLP est une jeune femme brillante et qui a de la suite dans les idées et un avenir politique qui lui tend les bras. Quand j'entends Estrosi argumenter sur sa politique, je suis sidéré par la pauvreté et les limites de ses interventions. A moins d'une alliance UMPS, le maire de Nice et le socialo de service seront balayés au 2ème tour. Les derniers évènements terroristes n'ont rien arrangé tant la responsabilité de Hollande et sa bande est grande car elle découle directement de leur incapacité à anticiper et à réagir fermement face à ce que l'on peut qualifier de crimes contre nous. Ce n'est pas en allant guerroyer dans ces régions en bombant le torse que notre tranquillité va s'arranger bien au contraire. Mais notre président normal fait de la récupération politicienne car il est en campagne; j'espère que la gifle qu'il prendra sera proportionnelle au désastre qu'il va laisser à notre pays..!
Réponse de le 25/11/2015 à 23:12 :
Nanard !
Ca vous va si bien.
Réponse de le 26/11/2015 à 0:46 :
Cette jeune Femme est brillante : il faut lui donner l'opportunité de prouver ses compétences à la tete de cette région : elle ne peut que faire mieux, que l'actuel, également Ministre de Mitterrand. Sa tante (Marine Le Pen ) est jeune 47 ans : elle ne lachera pas avant 80 ans comme son père. alors à 26 ans, il est vraisemblable, qu'elle n'attendra pas 33 ans, son tour. Un affrontement violent et rupture semblent plutôt évidents entre La Tante et La Nièce : entre la Fille et la petite Fille de J.M.L.P
a écrit le 23/11/2015 à 15:01 :
Et pourquoi pas c'est une candidate comme les autres et il y a toujours un vainqueur ...
a écrit le 23/11/2015 à 15:01 :
Et pourquoi pas c'est une candidate comme les autres et il y a toujours un vainqueur ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :