Retraites : l'Institut de la protection sociale sonne l'alarme

La réforme des retraites devrait être particulièrement défavorable pour les familles ayant entre un et trois enfants et pour les femmes, selon la dernière évaluation de l'Institut de protection sociale.
Grégoire Normand
Avec pour objectif d’instaurer une réforme des retraites sans en faire porter le poids sur les actuels cotisants, la clause des droits acquis génèrera sans aucun doute des difficultés pour les entreprises et rendra beaucoup plus complexe les réformes financières ultérieures explique l'IPS.
"Avec pour objectif d’instaurer une réforme des retraites sans en faire porter le poids sur les actuels cotisants, la clause des droits acquis génèrera sans aucun doute des difficultés pour les entreprises et rendra beaucoup plus complexe les réformes financières ultérieures" explique l'IPS. (Crédits : Reuters)

La pression monte sur l'exécutif. Alors que le Premier ministre a reçu l'ensemble des organisations patronales et syndicales à Matignon mardi et lundi, le gouvernement a décidé de durcir le ton la semaine dernière en visant particulièrement les régimes spéciaux. En réponse, plusieurs syndicats, qui étaient en retrait de l'appel à la grève le 5 décembre prochain, ont appelé à manifester. C'est le cas de la CFDT-Cheminots et de la CFE-CGC.

À l'approche de cette mobilisation, l'Institut de la protection sociale (IPS) s'est intéressé aux gagnants et aux perdants de la réforme, tout en pointant les zones d'ombre d'une telle transformation qui s'annonce périlleuse. En plongeant dans les détails du rapport Delevoye remis en juillet, le président de l'organisme, Bruno Chrétien, n'a pas hésité à expliquer que l'on était face "à une impréparation technique invraisemblable".

"Le gouvernement annonce des choses que l'on ne peut pas démontrer par les chiffres. Dans cette phase de concertation, il est important que les citoyens savent comment les nouvelles pensions vont être calculées", a poursuivi le responsable.

En dépit du flou et du manque de précisions dénoncé par l'expert, l'IPS a voulu évaluer les conséquences des nouvelles règles sur les droits sociaux et familiaux pour les salariés du privé et les résultats pourraient alimenter les mécontentements face à cette usine à gaz.

Les parents, grands perdants de la réforme

Avec la mise en place du régime universel, les parents, dans la grande majorité des cas, pourraient être les plus pénalisés par la réforme défendue par l'exécutif. Les calculs réalisés par l'IPS à partir des derniers documents du Haut commissaire à la réforme des retraites montre que, en vitesse croisière, "le nouveau dispositif s'avère être, dans la plupart des situations, défavorable aux mères de 1 et 2 enfants". L'un des facteurs qui explique ce désavantage est l'instauration d'un âge pivot à 64 ans à la place d'un âge de départ à taux plein possible dès 62 ans actuellement, qui permettait une forme de compensation pour les mères de famille. Si les femmes "veulent partir à 62 ans comme actuellement, elles devront supporter une décote de 10%, qui annihile largement la majoration des 5% pour enfant", expliquent les experts.

Pour les familles avec trois enfants, les répercussions sont encore plus sévères. "La perte de droits est d'une ampleur exceptionnelle", juge l'IPS. Les familles de trois enfants "subissent 'la double peine' en cumulant la perte de la majoration de durée d'assurance avec celle de la majoration pour trois enfants qui disparaît également".

Les femmes pénalisées

Les femmes pourraient également être les perdantes de cette vaste réforme. D'abord au niveau de la pension de réversion qui concerne avant tout les femmes (89% des bénéficiaires sont des femmes), la mesure gouvernementale présentée, si elle doit simplifier les procédures, va entraîner "un déficit de couverture pendant de nombreuses années".

Selon les simulations opérées par le laboratoire d'idées, les bénéficiaires de la pension de réversion devraient "perdre, par rapport au système actuel, 7 ans de durée de versement de la pension s'ils demandent leur pension à 62 ans et 9 ans s'ils la demandent à 64 ans". Si aucune compensation n'est instaurée, "ce changement constituerait une perte de droits très grave pour des personnes déjà fragilisées", poursuit l'IPS.

En outre, les femmes avec un ou deux enfants, ayant travaillé de nombreuses années, devraient également connaître des pertes de revenus, évaluées entre 9% et 17% chaque année. "Avec le nouveau système, les mères perdent l'effet levier que leur apporte la majoration de durée d'assurance aux carrières pour lesquelles il manque 20 trimestres ou moins pour atteindre le taux plein [...] Le paradoxe de la réforme Delevoye est qu'elle va pénaliser les femmes alors que le système actuel leur devenait plus favorable".

La clause du grand-père, une solution technique complexe pour les entreprises

L'option de la clause du grand-père avancé par le gouvernement pourrait s'avérer complexe à mettre en oeuvre. Cette solution consistant à n'appliquer la réforme qu'aux futurs travailleurs, "sans en faire porter le poids sur les actuels cotisants", pourrait entraîner de sérieuses difficultés notamment pour les services de comptabilité et de ressources humaines. "Cette clause constitue un retour en arrière car elles obligent les entreprises à modifier les outils de gestion de paie et former leurs salariés en conséquence", explique Jean-Claude Spitz , président de la caisse d'assurance vieillesse des experts comptables et des commissaires aux comptes . "Elle nécessite de piloter deux types de salariés dans leur politique salariale, selon l'âge d'entrée dans la vie active". Par ailleurs, cette clause du grand père pourrait se heurter à "un principe jurisprudentiel qui précise que lorsque des salariés sont dans la même situation, ils doivent avoir les mêmes droits sociaux". Même si elle vise à calmer la gronde sociale, l"IPS préconise un abandon total de cette solution.

Grégoire Normand

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 84
à écrit le 29/11/2019 à 20:30
Signaler
la clause du grand-père va mettre les étudiants dans la rue parce qu'ils sont les prochains à entrer sur le marché du travail. si j'étais cynique, je dirais tant mieux. je ne le suis pas, j'ai peur qu'ils soient victimes de violences.

à écrit le 28/11/2019 à 11:39
Signaler
Le problème des retraites est la conséquence directe de la désindustrialisation MASSIVE depuis 20 ans, aggravée LOURDEMENT ces 10 dernières années par les gouvernement RaffarinFillon puis VallsMacron et maintenant Philippe chaque paquebots industr...

le 29/11/2019 à 16:44
Signaler
Seulement partiellement ; en 1947 le système de retraites créé accordait la retraite à 65 ans pour une espérance de vie de 67, l'effort financier était donc minime et on comptait grosso modo 15 actifs pour un retraité. Aujourd'hui l'âge de départ est...

le 29/11/2019 à 19:39
Signaler
@ Bruno , La solution est dans votre réponse : Diminuer le «  poids pour tous «  Créer une «  retraite pleine avec 50% de cotisations personnelle( une épargne libre sans frais de gestion et sans impôt ) en diminuant les cotisations patronales et sa...

à écrit le 27/11/2019 à 12:36
Signaler
J'ai cotisé pendant 41 ans à l'Agirc Arco , une retraite calculée en fonction du nombre de points obtenus . Malgré des attaques incessantes des politiques pour minorer la retraite et la réforme Balladur (calcule sur les 25 dernières années pour le c...

le 27/11/2019 à 14:12
Signaler
"Malgré des attaques incessantes des politiques pour minorer la retraite et la réforme Balladur (calcule sur les 25 dernières années pour le calcul de la pension)" Oui, et toujours dans la même réforme l'allongement de la durée de cotisation néc...

le 28/11/2019 à 13:19
Signaler
Passer par l'intermédiaire de cotisations et de caisses n'est pas nécessaire. L'Etat paye directement la retraite des fonctionnaires et a une réserve budgétaire pour le faire. On pourrait d'ailleurs le généraliser pour tout le monde. La seule chose q...

le 29/11/2019 à 16:50
Signaler
@Theophile : oui c'est le budget de l'état qui assure la retraite des fonctionnaires, et non, l'état n'a pas de réserve financière pour le faire (je vous rappelle que le déficit budgétaire de la France est de plus de 100 milliards cette année). Autre...

à écrit le 27/11/2019 à 10:00
Signaler
Quel est la légitimité de cet Institut inconnu? Ce soit disant expert a-t-il pris la peine de soumettre ses conclusions à d'autres experts? le Macronbashing est à la mode décidément.

le 27/11/2019 à 10:12
Signaler
Non, juste le fait de ne vouloir assumer les conséquences qu'il produit. La loi el khomry, c'était lui, il n'a pas assumé non plus, car si il veut des lois ultralibérales et régressives, il faut qu'il assume. Plutôt de faire des réunions ou l'o...

le 27/11/2019 à 12:25
Signaler
Parce que les institutions sont elles dignes de confiance ? ahahahah avec les circonvolutions des politiques, les chiffres publics cachent bien des choses. Ex le calcul du nombre de chomeur, l'indice INSEE qui écarte volontairement des postes de dépe...

le 27/11/2019 à 15:27
Signaler
@PIC SOUS "Cependant, il faut reconnaitre qu'il a hérité d'un pot de pus laissé par ses prédécesseurs, tous bords politiques confondus" Et qui ce sont mis ensemble pour former LREM ,comme quoi

à écrit le 27/11/2019 à 9:43
Signaler
... le petit manu continue à dépenser de l'argent qu'il n'a pas et a creuser l'insoutenable dette française, chancre européen et mondial en la matière. En tant que chef d'Etat, Emmanuel Macron est souvent amené à se déplacer aux quatre coins du mo...

le 27/11/2019 à 12:14
Signaler
Notre président a parfaitement rempli sa mission. Présenté à Bernard Arnault par sa femme qui instruisait les enfants du milliardaire, il a été choisi pour porter un agenda en faveur des ultra riches, et c'est un succès éclatant. La France est le...

le 27/11/2019 à 20:02
Signaler
Oui, enfin, s'il suffisait à Macron de réduire ses vols de 1,6 millions d'€ pour rétablir l'équilibre budgétaire, ça se saurait et je pense qu'il le ferait volontiers (rappelons au passage que la mesure d'affichage de Hollande qui consistait à se dép...

à écrit le 27/11/2019 à 9:03
Signaler
Cette réforme dure trop : on en parle depuis trop longtemps, on fait "monter la sauce" et on n'avance pas. Il faudrait que l'action publique se réveille sérieusement : là on procrastine et on lambine. C'est le meilleur moyen de fédérer les opposition...

à écrit le 27/11/2019 à 8:52
Signaler
Vu d'Extreme-Orient ou je demeure, observant les spasmes de la societe francaise et son eclatement programme, les jours, semaines et peut-etre les mois qui vont advenir vont etre decisifs pour ce gouvernement d'amateur. Une seule chose a retenir: Le...

à écrit le 27/11/2019 à 7:54
Signaler
En résumé Ils se sont plantés dans l analyse la solution et s obstinent dans l erreur Chapeau l artiste Il était plus simple d inscrire dans la constitution que les personnes d un groupe voulant un régime particulier ne pouvaient pas bénéficier d...

à écrit le 27/11/2019 à 4:13
Signaler
Retraites en danger avec Macron tout est en danger

le 27/11/2019 à 9:36
Signaler
certains ont débuté des réserves.!! les routiers observent

à écrit le 27/11/2019 à 0:08
Signaler
Quoiqu'il en soit, il est nécessaire de réformer le système de retraite pour y mettre plus d'équité. Il n'est en effet pas équitable que certains sous prétexte de statut partent à 52 ans en ayant 88% de leur dernier salaire alors que les autres du se...

le 27/11/2019 à 10:41
Signaler
Encore du bruit pour déplacer le problème pas pour le régler, mais ce bruit semble vous convenir!

le 27/11/2019 à 15:42
Signaler
"Quoiqu'il en soit, il est nécessaire de réformer le système de retraite pour y mettre plus d'équité" Dit-il en étant retraité ,quel métier, à quel âge etc.. "de la moyenne des 25 dernières années". Jusqu'en 1993 et la réforme Balladur ,l'é...

à écrit le 26/11/2019 à 22:36
Signaler
ll s' agit là encore pour Macron de suivre servilement en stakhanoviste appliqué les GOPE ou feuille de route de Bruxelles parfaitement stériles puisque l’histoire économique enseigne qu’il n’y a pas de baisse des dépenses publiques réussies sans dé...

à écrit le 26/11/2019 à 22:14
Signaler
ils causent et causent pour du vent ! trop d enfumage et aucune exemplarité au regard des citoyens. que de mépris

à écrit le 26/11/2019 à 22:12
Signaler
ils causent et causent pour du vent ! trop d enfumage et aucune exemplarité au regard des citoyens

à écrit le 26/11/2019 à 21:58
Signaler
Toutes les lois votées depuis plus de 30 ans n'ont fait qu’affaiblir le pouvoir d’achat des français, soit en creusant la dette, soit en levant toujours plus de taxes et impôts (à pardon c'est ET, et non pas SOIT), en défendant les droits de l'homme ...

le 26/11/2019 à 23:53
Signaler
Si on fait des dettes, c'est qu'on vit au-dessus de ses moyens et comme il faut payer les intérêts de cette dette (ne parlons même pas de remboursement), il faut en conséquence augmenter les taxes et impôts. L'un ne va sans l'autre.

le 27/11/2019 à 10:19
Signaler
La dette est proportionnelle a ce qui guide et gouverne, autrement au constat des privatisations sur les 20 dernières années, on peut dire aussi que l'argent en fait sert celui en poste et non a réduire la dette. A la fin on a la dette, et plus d'...

le 27/11/2019 à 17:47
Signaler
Réponse à Gonzague : Votre explication est insensée. Le CICE n'est pas un don aux entreprises. C'est une réduction d'impôts nécessaire pour permettre aux entreprises françaises de lutter à armes plus égales avec leurs concurrents. Aujourd'hui le mond...

à écrit le 26/11/2019 à 21:12
Signaler
C'est quoi l'IPS ? Combien de personnes ? Payées par qui ? Quelles missions , quel budget , comment en devient on membre ? A qui l'IPS rapporte t'il ?

le 26/11/2019 à 23:40
Signaler
Avez vous au moins visité leur site web?

le 27/11/2019 à 13:17
Signaler
Leur site est bloqué

à écrit le 26/11/2019 à 21:08
Signaler
Au fait, qu'est-ce qui était prévu dans la réforme des retraites envisagée par François FILLON ? Dites-nous un peu pour voir, qu'on compare et qu'on rigole un peu plus...

à écrit le 26/11/2019 à 20:22
Signaler
Meme precision que la loi egalim. Les agriculteurs font le bilan de cette loi idiote . Samedi le rayon poisson de mon magasin etait ecoeuré car il devait jeter tout son etal restant s il respectait la loi ou contrevenir en bradant à plus des 30% lega...

le 26/11/2019 à 22:00
Signaler
Vous pouvez toujours proposé une loi intelligente. Quant à votre exemple relatif à la loi egalim vous racontez des bobards. Et pas des petits bobards.

à écrit le 26/11/2019 à 19:56
Signaler
La cfdt elle vas signer normal un syndicat de droite vu la tête de berger pro Macron

le 26/11/2019 à 22:03
Signaler
On aimerait connaitre votre tête .

le 27/11/2019 à 10:24
Signaler
oui, il est entre les deux et choisira (berger) celui qui va remporter la bataille de l'opinion. ils signent tout, mais quels sont les conquêtes sociales? nada, et pour le coup par la suite nommé comme les potos au conseil économique et social a 1...

le 27/11/2019 à 13:49
Signaler
Faut dire ,que pour la CFDT c'est devenu un classique.Dèja dès 1983 ,elle soutient la rigueur du gouvernement Mauroy.En 1988 , une scission interne créait SUD PTT,ces militants n'ont pas suivi le virage plus à droite de la CFDT.En 1995, lors des gran...

à écrit le 26/11/2019 à 19:49
Signaler
Des instituts qui sortent de nulle part sortent des analyses forcement biaisées puisque aucun texte, aucune proposition, aucun paramètre n'ont été communiquées. Toutes les forces conservatrices vont nous pondre des rapports alarmistes avec des proje...

à écrit le 26/11/2019 à 19:49
Signaler
La RU l’a fait ? Et alors ? Si ils ont échoué, c’est leur problème... L’idée est de «  sauver une entreprise « Les personnes aptes à «  sauver leur entreprise «  c’est d’abord les salariés et les retraités de cette entreprise . Ce n’est pas une mauv...

à écrit le 26/11/2019 à 19:08
Signaler
Qui ? autres que les deux Syndicats Communistes CGT-S.U.D avec leurs citadelles publiques, a encore confiance en sa future retraite par Répartition ? P.C.F et Insoumis- L.O- L.C.R - Beu Beu Hamon-Aubry. La réforme consiste à du cache-misère : l...

le 27/11/2019 à 14:55
Signaler
"les deux Syndicats Communistes CGT-S.U.D avec leurs citadelles publiques" Souvenir de 2017 : Les résultats de la deuxième édition des élections de représentativité des salariés des entreprises de 10 salariés ou moins et employés à domicile sont...

à écrit le 26/11/2019 à 18:27
Signaler
En fait, en préparant sa campagne électorale Macron s'est fait refiler cette réforme des retraites (comme celle de la suppression de la taxe d'habitation) par de pseudos experts qui lorgnant vers d'autres pays comme la Suède en rêvaient depuis 15 ou...

le 26/11/2019 à 19:46
Signaler
Analyse intéressante, car effectivement je crois simplement qu'il est question d'objectif qui tient a sa personne. Pour le fait qu'il n'est pas respecté les corps intermédiaires, qu'il n'est aucune forme de consensus global, mais surtout qui était...

le 26/11/2019 à 19:55
Signaler
Non, ça c’est un «  prétexte « . Voici la vérité : M. Sarkozy a mis toute «  la gomme «  pour détruire le «  social » en France et il a fait «  croire » que c’était M. Hollande qui était à l’origine de ce carnage , ensuite M. Macron a vite compris ...

le 27/11/2019 à 1:01
Signaler
La retraite par point est tout simplement incompatible avec la retraite par répartition et elle ne fait que reproduire et amplifier les inégalités et injustices de la vie professionnelle. Un smicard peut cotiser pour disons 150 €/mois en se saigna...

le 27/11/2019 à 7:10
Signaler
Laustralien devrait étudier le système de retraite en place dans son pays: 9,5% du salaire brut obligatoirement placé dans un compte au nom du salarié dans fonds de pension. Les placements sont choisis par le salarié qui est ainsi responsabilisé. Le ...

à écrit le 26/11/2019 à 18:24
Signaler
La réforme des retraites vers un système de retraites universel par point ou la fabrication de nos aînés pauvres. Comment et surtout, avec l' aide de qui ? Ceci est sans surprise exigé par les GOPÉ de la Commission européenne, sera superficiellement ...

le 26/11/2019 à 18:38
Signaler
Parce qu'avec un frexit il n'y aurait plus de problèmes sur les retraites ? C'est vraiment n'importe quoi.

le 26/11/2019 à 22:11
Signaler
Le frexit aurait au moins cet avantage de forcer les gouvernements français à prendre leurs responsabilités car ils ne pourraient plus compter sur l'€ et sur l'UE pour amortir les conséquences de leur lâcheté. Il faudrait durablement rétablir les com...

le 26/11/2019 à 22:30
Signaler
Evidemment puisque nous les finançons de nos propres deniers sans plus de subordination à la feuille de route de bruxelles, le solde net après départ est pour mémoire de 50 milliards de quoi financer sur le long terme...

à écrit le 26/11/2019 à 17:49
Signaler
50 ans, je ne comprend pas pourquoi la génération que je représente va percevoir moins de retraite que celle-la même qui est partie avec 37,5 avec les 10-15 meilleurs années(secteur privé comme public) , va continuer à payer pour que cette génératio...

le 26/11/2019 à 22:19
Signaler
Le maintien de la retraite à 65 ans en 1982 (Rocard et Delors étaient vent debout contre la retraite à 60 ans, étant bien conscient qu'elle n'était pas durablement tenable) aurait permis d'accumuler de plantureux excédents qui mis en réserve auraient...

à écrit le 26/11/2019 à 17:48
Signaler
dans cette réforme le seul but est de faire des économies que l'on soit dans les régimes spéciaux ou le régime des salariés du privé. Les gouvernements depuis plusieurs années ont décidé de faire baisser le cout du travail non pas dans une meilleure ...

le 26/11/2019 à 22:21
Signaler
Le problème n'est pas la seule année 2019. Il faudra sans doute revenir sur à peu près tout ce qui a été octroyé depuis 40 ans.

à écrit le 26/11/2019 à 17:47
Signaler
50 ans, je ne comprend pas pourquoi la génération que je représente va percevoir moins de retraite que celle-la même qui est partie avec 37,5 avec les 10-15 meilleurs années(secteur privé comme public) , va continuer à payer pour que cette génératio...

à écrit le 26/11/2019 à 17:43
Signaler
50 ans, je ne comprend pas pourquoi la génération que je représente va percevoir moins de retraite que celle-la même qui est partie avec 37,5 avec les 10-15 meilleurs années(secteur privé comme public) , va continuer à payer pour que cette génératio...

à écrit le 26/11/2019 à 17:01
Signaler
Le point Commun des deux régimes : la Désindexation de l'inflation. .La valeur unitaire du Point décrétée par le Gouvernement, à 1eur par exemple en 2025 et inchangée à 1eur en 2045 = retraite amputée de l'inflation Cumulée sur les 20ans. ....

à écrit le 26/11/2019 à 16:56
Signaler
Rien que des Cassandre pour soutenir Macron et son gouvernement! Edouard Philippe n'est qu'un Juppé-bis qui, rappelons-le, a retiré aux "partenaires sociaux" la gestion de la SECU sous prétexte de la rendre bénéficiaire; les gouvernements français, q...

à écrit le 26/11/2019 à 16:52
Signaler
Encore un organisme qui sert a caser les copains S'il y en avait moins on pourrait peut etre verser de meilleures retraites

à écrit le 26/11/2019 à 16:17
Signaler
Et hop! encore un institut bidon pour alimenter le discours conservateur (et remplir les médias à peu de frais). Cette grève va faire un flop : les salons parisiens croient dans la mobilisation générale du peuple en colère parce qu'ils lisent Le Mon...

à écrit le 26/11/2019 à 16:10
Signaler
Les femmes touchent en moyenne 20%plus logtemps que les hommes leur pension du fait de leur espérance de vie supérieure alors quelles ont le meme taux de cotisation.

le 26/11/2019 à 16:26
Signaler
L’´espérance de vie est de 76 ans pour les hommes et 82 pour les femmes . Vous proposez quoi ? Qu’on les euthanasie ou quoi ? Faut pas abuser quand... Que dire des personnes qui travaillent dans le bâtiment ou l’industrie.... qui ne dépassent pas .....

le 26/11/2019 à 17:27
Signaler
Salaire plus faible, en les alignant, en salaire, sur les hommes, ça remplirait les caisses de retraite (et d'indemnités chômage par de plus fortes cotisations) ! Voila une bonne idée. :-) Une technique serait de dire à tous, vous aurez tant jusqu'...

à écrit le 26/11/2019 à 15:56
Signaler
Ce gouvernement est contre le «  droit des femmes «  comme le LR et e RN alors qu’ils essayent de faire «  croire le contraire «  Démission de Mme Schiappa , elle mérite mieux que ces imposteurs...

à écrit le 26/11/2019 à 15:28
Signaler
Attention , le gouvernement voudrait bien récupérer les réserves des caisses de retraite bénéficiaires. Ces réserves appartiennent aux cotisants , attention à l'arnaque à venir. 165 milliards d'euros de réserves Seulement voilà, les gestionnai...

le 26/11/2019 à 18:45
Signaler
Vous êtes donc d'accord pour payer les déficits de la SNCF, de la RATP, d'EDF, GDF ?

le 26/11/2019 à 18:48
Signaler
Vous êtes donc d'accord pour payer les déficits de la SNCF, de la RATP, d'EDF, GDF ?

le 26/11/2019 à 19:30
Signaler
Réponse marc469 En, vous citez des noms d'entreprises, et pour autant si je comprends ce que vous voulez dire, vous mettez l'ensemble des personnes dans la boucle. Car il me semble que si il y a déficit, donc expliquez pourquoi la présidente de...

le 26/11/2019 à 19:37
Signaler
Et comme actuellement l'état prend les dettes des entreprises publiques, cet l'argent de fait peut le permettre.... Du coup, je pense qu'a la fin du macronisme, vous verrez qu'il n'y aura plus d'argent partout ! Si l'on doit imaginer sa gestio...

à écrit le 26/11/2019 à 15:23
Signaler
En refusant de prendre l'argent aux mégas riches ils feront toujours mal et de ce fait sont paramétrés à faire au mieux mal.

le 26/11/2019 à 15:58
Signaler
Bonne idée. Déficit retraites sncf + RATP : 4 milliards. On ajoute une nouvelle taxe de 4 milliards par année sur les individus très riches qui vivent en France. Et l'année suivante ?

le 26/11/2019 à 16:50
Signaler
Pour les transports, la solution est de privatiser : ouvrir le capital aux salariés et retraités de la RATP et SNCF L’expérience permet une meilleure gestion d’une entreprise, faut supprimer le statut actuel et l’adapter à notre temps. Ouvrir le cap...

le 26/11/2019 à 17:43
Signaler
@ multipseudos: "Déficit retraites sncf + RATP : 4 milliards" Rien que d'arrêter d'installer la filiation oligarchique pantoufler, au mieux, dans le privé on les récupérerait les doigts dans le nez. "Et l'année suivante ? " Bah on peut...

le 26/11/2019 à 19:34
Signaler
réponse a @blasé Non, il serait plus simple de prendre les 24 milliards de CICE que nous donnons a des entreprises, et dont cet argent va aux multinationales, il me semble qu'un pays n'est pas la pour sponsoriser des entreprises potentiels a défau...

le 26/11/2019 à 19:54
Signaler
"Non, il serait plus simple de prendre les 24 milliards de CICE" Ha ! Visiblement vous ne m'avez pas lu, par ailleurs les solutions simples dans une société qui n'a fait que cumuler les aberrations ne peuvent pas exister. Il y a bien trop d'h...

à écrit le 26/11/2019 à 15:09
Signaler
si ca peut faire baisser la natalité, c est plutot une bonne chose. Un bebe c est un futur chomeur, sans compter l impact ecologique. Pour la pension de Reversion, ca avait un sens quand les femmes ne travaillaient pas, mais si on veut l egalite des ...

le 26/11/2019 à 16:04
Signaler
Vous vous trompez sur la pension de réversion ( qui est une cotisation que paye un père de famille ou mère de famille toute sa vie ) Si le parent décède , cette pension permet de subvenir au besoin du survivant si il est en âge de ne pas pouvoir tra...

le 26/11/2019 à 17:34
Signaler
Quand vous êtes boucher (par exemple) et que votre épouse tient la caisse, gratuitement, elle aura quoi comme pension ? Rien ? Ma mère avait 100€/mois ayant élevé 3 enfants, très peu pour vivre une fois le mari décédé (à 82 ans, elle à 85). Que quel...

le 26/11/2019 à 20:01
Signaler
@ Photo 73 Il suffit de mettre en place des plafonds en fonction du plafond de SS ( base de calcul )pour les pensions Si la dernière loi n’a pas changé c’est 54% du salaire du décédé ou bien mettre un montant universel pour toutes les veuves et ve...

à écrit le 26/11/2019 à 15:01
Signaler
Qui pouvait en douter?!!! le simple fait de ne pas donner les éléments permet de comprendre que le gouvernement n'assume pas. Pire, il stigmatise les gens qui ne sont pas d'accord. Et faire croire qu'il y aurait des gagnants alors que c'est l'inve...

le 27/11/2019 à 11:03
Signaler
Ces dirigeants, ils sont tous URSSCOMPATIBLES, vivement l'amélioration du système avec de vrais contre-pouvoir!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.