Sarkozy, un nouveau livre pour une nouvelle candidature

Le président du parti "Les Républicains" a exprimé son désir d'être candidat à la primaire de droite en vue de l'élection présidentielle de 2017.
Laszlo Perelstein
La nouvelle candidature de l'ancien chef d'État n'était plus vraiment un mystère.
La nouvelle candidature de l'ancien chef d'État n'était plus vraiment un mystère. (Crédits : REUTERS/Vincent Kessler.)

L'ancien chef de l'État donne rendez-vous chez les libraires. C'est dans un livre intitulé Tout pour la France que Nicolas Sarkozy annonce sa candidature à la primaire de droite, afin de pouvoir prétendre ensuite à nouveau à la présidence de la République lors de l'élection de 2017.

"J'ai décidé d'être candidat à l'élection présidentielle de 2017. La France exige qu'on lui donne tout. J'ai senti que j'avais la force pour mener ce combat à un moment si tourmenté de notre histoire", explique-t-il dans un extrait du livre partagé sur Twitter.

La nouvelle n'était plus vraiment un mystère. Depuis le 19 septembre 2014 et l'annonce -sur Facebook, en dehors des canaux habituels des politiques- de son retour à la vie politique français via sa candidature à la présidence de son parti, d'aucuns ne doutaient que Nicolas Sarkozy visait la fonction suprême étatique. Déjà là, il se posait en sauveur d'une France "sans espoir".

"Ce serait une forme d'abandon que de rester spectateur de la situation dans laquelle se trouve la France", écrivait-il alors.

     | Lire Nicolas Sarkozy : le « communicator »

Un "point de départ" dans un fief de Copé

Le président du parti "Les Républicains" officialisera jeudi 25 août sa candidature lors d'un déplacement à Chatêaunard. Une ville des Bouches-du-Rhône bien connue de son prédécesseur et désormais rival Jean-François Copé, puisque c'est là que celui-ci organisait depuis plusieurs années sa rentrée politique, souligne Libération.

Ne pouvant être candidat à la primaire de droite et président de son parti, Nicolas Sarkozy devrait abandonner son poste avant l'élection, dont le premier tour aura lieu le 20 novembre et le second la semaine suivante.

Pour l'heure, le nouvellement déclaré candidat est loin d'être celui qui séduit le plus les électeurs de droite et du centre. Avec 74% d'opinions favorables, le maire de Bordeaux Alain Juppé tient la tête, même s'il a perdu en un mois cinq points tandis que Nicolas Sarkozy (57%) en gagnait 4, selon un sondage Elabe pour Les Échos et Radio Classique paru début août.

>> Aller plus loin Sarkozy en orbite vers la primaire avec un projet pour 2017

Laszlo Perelstein

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 38
à écrit le 25/08/2016 à 20:22
Signaler
C'est juste dommage car lui reste le même... Toujours imbu de lui même et nul...

à écrit le 23/08/2016 à 20:25
Signaler
Et dire que certains vont acheter son bouquin, qu'ils s'achètent plutôt des glaces ou boissons fraîches...par cette période de grande chaleur.

le 25/08/2016 à 20:24
Signaler
C'est pas sûr que beaucoup l’achète. Le dernier, c'est lui même qui en avais acheté un max... Là il est capable de le faire et de l'offrir à ceux qui voteront pour lui lors des primaires...

à écrit le 23/08/2016 à 19:21
Signaler
Lol ! mon commentaire n'a pas été publié. Pas trop de commentaire négatifs pour le chouchou des médias ? Vous comptez vraiment nous imposer sa candidature ?

à écrit le 23/08/2016 à 16:48
Signaler
Le fond n'est pas atteint voila Sarkozy de retour, son égo démesuré nous prépare de la part de l'étranger à des commentaires assez saignants, il repart avec ses copains de toujours, il n'a même pas fait le ménage parmi ces gens là, donc il reste tel ...

à écrit le 23/08/2016 à 16:47
Signaler
Il a raison d'avoir coucher sur papier ses propositions avant qu’Alzheimer ne puisse l'atteindre!

à écrit le 23/08/2016 à 15:29
Signaler
Quelqu'un pourrait-il essayer de lui expliquer que l'élection présidentielle n'est pas une compétition sportive, qu'il ne s'agit pas de prendre une revanche? A côté de lui, Hollande, martial mais pas bagarreur, en devient sympathique.

à écrit le 23/08/2016 à 13:10
Signaler
@BONJOUR : je savais très ben que les mots honnêteté, probité sincérité avaient été chassés depuis longtemps du langage des hommes politiques mais alors là avec SARKOZY alias BISMUTH cela bat tout les records .... LE PARTI RIPUBLICAIN n'a aucun ...

à écrit le 23/08/2016 à 10:34
Signaler
Après un quinquennat aussi ambigu aussi controversé, des promesses jamais tenues voire totalement inversées malgré les déclarations solennelles (je ne vous mentirai pas, je ne vous trahirai pas, etc.) je ne comprends pas comment Nicolas Sarkosy ose...

à écrit le 23/08/2016 à 10:32
Signaler
Il serait bizen qu'il écrive un bouquin sur la corruption au sommet de l'état, on peut être certain qu'il aura une tonne de chose a raconter !

à écrit le 23/08/2016 à 9:18
Signaler
Ils se disputent tous pour être le "béni oui oui" des directives de Bruxelles, qui deviendra, comme par hasard, leur programme un fois élu!

à écrit le 23/08/2016 à 7:33
Signaler
sarko, alias bismuth, alias mr casseroles repointe son museau de fouine ( pardon pour les fouines) ce pour la magistrature supreme ! Damned. Il n'y a qu 'en France que l'on peut voir cela. Aux US il serait en taule et dans les pays nordiques en cam...

le 23/08/2016 à 21:57
Signaler
Ben oui, mais nous sommes en France et beaucoup de Français aiment bien voter ou revoter pour des politiciens véreux...la French Touch, quoi.

à écrit le 23/08/2016 à 0:45
Signaler
Le petit soldat du nouvel ordre mondial remet le couvert! Prière de se souvenir de son intervention ridicule à l'ONU:" le nouvel ordre mondial...personne ne pourra s'y opposer". La belle blague, car l'évolution de la gouvernance mondiale conduit ac...

le 23/08/2016 à 7:20
Signaler
François asselineau. Cette bonne blaque. C est lui l évolution ascendante dont vous parler? Arrêtez votre lobbying. Merci.

le 23/08/2016 à 10:26
Signaler
Bonjour, il est rare de lire une analyse aussi pertinente. Vous affirmez certaines choses que j'hesite a formuler clairement, car il est encore trop tot pour etre compris... Il y a cependant quelques points sur lesquels je suis en desaccord avec vous...

à écrit le 23/08/2016 à 0:07
Signaler
Bizarre nos partis politiques et nos énarques nous font des cours de démocratie tous les jours Et les voila entrain de nous imposer ceux qu'on ne veut plus voir Hollande et Sarkosy sont grillés fondu crame insupportable Du vent , du balai

à écrit le 22/08/2016 à 22:57
Signaler
@BONSOIR: Mmes et Ms les électeurs du parti républicain croyez vous vraiment que nous allons voter pour un mafieux? Il y a d'autres candidats qui représente la droite et non la mafia comme le fait M. BISMUTH ...si SARKOZY est el président de la d...

à écrit le 22/08/2016 à 22:03
Signaler
Sarkozy c est rompe dans le titre . c est pas "tout pour la France" mais "tout pour moi". La France il en a rien a faire ou sinon il se serait rendu compte qu il avait ete un mauvais president et aurait tenu la promesse qu il avait faite le soir de s...

à écrit le 22/08/2016 à 22:02
Signaler
Vraiment ce gugusse se prend pour le messie. La France exige qu'on lui donne tout oui mais pas qu'on lui prenne une partie. J'ai senti blabla...... mais moi j'ai rien senti sauf que je ne veux plus de ce personnage qui comme le président actuel est u...

à écrit le 22/08/2016 à 19:59
Signaler
Sarkosy / Hollande , moi président contre moi je , horrible perspective.

à écrit le 22/08/2016 à 19:12
Signaler
Candidat à la présidentielle ou aux primaires ?

à écrit le 22/08/2016 à 18:54
Signaler
Comme l'écrit un autre contibuteur : on a déjà donné et comme en 2012 ce sera du TSF.

à écrit le 22/08/2016 à 18:34
Signaler
Les Électeurs ne souhaitent pas plus de la candidature de NS que de FH. Mais les Partis et les manoeuvres politiques pourraient ne pas nous laisser d'autres choix !

le 23/08/2016 à 15:24
Signaler
@PNL: quand on est d'accord ni avec l'un, ni avec l'autre, on vote blanc. Dans le système actuel, le quidam obtient environ 20% des voix des inscrits au 1er tour, ce qui n'a rien de démocratique. Au 2e tour, les gens votent en effet contre l'autre. L...

à écrit le 22/08/2016 à 18:28
Signaler
Une véritable catastrophe! les français sont même capables de voter pour lui, vu le choix édifiant révélateur de la déliquescence de notre pays, qui nous est proposé.. le blues total de constater que le mur est là. la France, économiquement, ne s'en ...

à écrit le 22/08/2016 à 18:26
Signaler
Il n'est même pas capable de tenir ses engagements quand il a dit qu'il arrêterait la politique s'il perdait en 2012... Il a beaucoup promis, (et j'y ai cru), et parti dans tous les sens en multipliant les réformes bâclées et maintenant il se consid...

à écrit le 22/08/2016 à 18:26
Signaler
Il n'est même pas capable de tenir ses engagements quand il a dit qu'il arrêterait la politique s'il perdait en 2012... Il a beaucoup promis, (et j'y ai cru), et parti dans tous les sens en multipliant les réformes bâclées et maintenant il se consid...

à écrit le 22/08/2016 à 18:12
Signaler
une excellente nouvelle.j'éspère que la justice va le laisser tranquille le temps des élections.

le 22/08/2016 à 20:00
Signaler
En vertu de quoi la justice le laisserait plus tranquille qu'un autre justiciable ? S'il a commis des infractions il doit les assumer dans les délais prévus par la justice. Point. Il n'est pas au dessus des lois et même plus, il se doit d'être exempl...

le 22/08/2016 à 22:37
Signaler
Pour une fois je suis bien d accord avec vous.

à écrit le 22/08/2016 à 18:10
Signaler
Il sait, le bougre, que dans le système actuel, c'est celui qui sera opposé à LePen au 2e tour qui sera élu :-)

à écrit le 22/08/2016 à 18:07
Signaler
mais je n'aimerai pas être pas sa comptable ou son directeur de campagne. Que la force du Bygmalion soit avec toi Nicolas.

à écrit le 22/08/2016 à 17:57
Signaler
Sarkozy, un nouveau livre pour une nouvelle candidature les moulins à mensonges blasblas de la sarkologie se remettent dans leurs costumes avec leurs nez rouges et les portefeuilles biens remplis avec les deniers volés aux sarkothon par les bygmal...

à écrit le 22/08/2016 à 17:37
Signaler
On commence à avoir l'habitude: du réchauffé à la télé,du réchauffé dans l'assiette,du réchauffé en politique.Tout tourne en boucle depuis 30 ans.Après il faut pas s'étonner que le moral flanche.Le jour du vote le nombre d'abstentionnistes va augment...

à écrit le 22/08/2016 à 17:34
Signaler
Les médias vont nous refairent le coup du cinquante deux ,quarante huit avec papi Juppé histoire de nous tenir en haleine . On a la droite que l'on mérite .

à écrit le 22/08/2016 à 17:22
Signaler
On a déjà donné... Ce sera sans mon vote...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.