Taxes sur l'acier et l'aluminium : la France passe à l'offensive

 |   |  521  mots
Les Etats-Unis ont annoncé jeudi l'instauration de droits de douane de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium importés aux Etats-Unis par l'Union européenne, le Canada et le Mexique à compter du 1er juin.
Les Etats-Unis ont annoncé jeudi l'instauration de droits de douane de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium importés aux Etats-Unis par l'Union européenne, le Canada et le Mexique à compter du 1er juin. (Crédits : YVES HERMAN)
Le gouvernement américain a décidé ce vendredi de taxer l'acier et l'aluminium importés aux États-Unis par l'Union européenne, le Canada et le Mexique. Face à cette nouvelle sortie fracassante de Donald Trump, Paris annonce des représailles. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert évoque même la possibilité de prendre de sévères mesures sur certains articles américains dans les jours à venir.

La guerre est déclarée. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a évoqué aujourd'hui la possibilité de sanctionner certains produits américains en réponse à l'instauration des droits de douane sur l'acier et l'aluminium importés aux États-Unis.

"C'est une décision unilatérale, injustifiée, injustifiable et totalement dangereuse pour notre industrie qui peut remettre en cause beaucoup d'emplois sur le territoire français et nous n'allons pas rester sans rien faire",  a déclaré le ministre sur Cnews.

"Il y a des mesures qui peuvent être prises sur un certain nombre de produits américains", a-t-il ajouté en évoquant les "produits textiles", les "motos", "certains produits spiritueux".

Les vins et spiritueux représentent "11 milliards d'euros d'excédent dans la balance commerciale," selon le ministre de l'Agriculture. Les exportations totales vers les États-Unis sont chiffrées à 61 milliards d'euros. "Regardez ce que la France exporte vers les États-Unis en matière de vins et spiritueux, nous avons aussi la capacité à pouvoir (...) axer une prime particulière."

Macron annonce la couleur à son homologue américain

Emmanuel Macron, qui s'est entretenu dans la nuit de jeudi à vendredi avec Donald Trump, a qualifié cette décision d"erreur" et jugé qu'elle était "illégale".

Il a souligné notamment que "l'Union européenne réagirait en prenant les mesures appropriées, de manière ferme et proportionnée, en conformité avec le droit de l'OMC (Organisation mondiale du commerce, ndlr)".

Le chef de l'Etat a estimé par ailleurs qu'il y avait " de graves dysfonctionnements dans le commerce international, et que pour les résoudre, la seule voie viable était de renforcer les règles qui régissent le commerce". Il appelle donc l'Union européenne, les États-Unis, la Chine et le Japon à "travailler activement à refondre les règles de l'OMC, notamment pour résorber les surcapacités, encadrer les subventions, mieux protéger la propriété intellectuelle".

L'Union européenne préoccupée

Face aux restrictions du gouvernement américain, le président de la Commission européenne Jean Claude Juncker a évoqué être très préoccupé par cette situation qualifiant ces restrictions d'être "injustifiées". Pour lui, la décision est donc sans appel.

Juncker souhaite durcir les regles d'ethique a la commission europeenne

 Jean Claude Juncker, président de la commission européenne. Crédits: Reuters.

Les États-Unis ne nous laissent à présent pas d'autre choix que d'engager une procédure de règlement des différends devant l'OMC et d'imposer des droits de douane additionnels sur un certain nombre d'importations en provenance des États-Unis. Nous défendrons les intérêts de l'Union, dans le plein respect du droit international du commerce.» a affirmé ce dernier à Bruxelles.

La frayeur d'une guerre commerciale

Les États-Unis ont annoncé jeudi l'instauration de droits de douane de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium importés aux États-Unis par l'Union européenne, le Canada et le Mexique à compter du 1er juin.

Cette décision met fin à deux mois d'exemptions accordées à ces trois partenaires de Washington par le président Donald Trump afin d'encourager des discussions plus générales sur les échanges commerciaux et relancer les craintes d'une guerre commerciale.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/06/2018 à 12:09 :
"Attention hein qu'on vous dit !"

L'UE ou l'empire des faibles.
a écrit le 03/06/2018 à 9:14 :
Nous pouvons taxer le soja qui est importer des USA , comme cela sa favorisera l'agriculture ( çe qui semble une obsession francaise ) et cela obligera certain pays d'Amérique du sud à diversifier leur production ... ( le Brésil moins d'huile de palme et plus de soja ) .
Il n'est pas question que nous acception les taxes imposer à l'exportation de nos produits .... Nous nous devons aussi dè proteger l'emploi sur notre continent...
Ensuite pour se qui est du commerce avec l'Iran, si nous ne pouvons exploiter les champ pétrolier , nous pouvons toujours leurs vendre des armes ... Conduite de tir et canon de 105mm dè l'amx30b2 serai une bonne amélioration des T54 iranien....
a écrit le 03/06/2018 à 8:46 :
une europe bien discréditée ! que pèse elle vraiment ? pas bésef
a écrit le 02/06/2018 à 10:00 :
Finalement le comportement loufoque de Trump va peut-être finir par obliger les pays Européens à se poser les bonnes questions et à faire l'Europe économique, sociale, défense et utiliser l'Euro en équivalent du dollar. Cette Europe promise et qui depuis 40ans est en échec ?
a écrit le 02/06/2018 à 9:18 :
La seule mesure à prendre c'est la "poubellisation" des accords de libre échange appelés TAFTA. Il faut sauter sur cette occasion inespérée de pouvoir y mettre un terme et de les renégocier.
a écrit le 02/06/2018 à 8:43 :
arrêté Macron j ai peur doit penser Trump. cela fait plusieurs mois que Trump l a annoncé et Junker Macron Merkel n ont pas réagit. la plainte c est pipeau. 6 mois de délai de quoi coule les industries impactées. qu' il bloque le rachat de HGH la perle pour l infrarouge... des vrais actions
a écrit le 02/06/2018 à 7:25 :
La guerre commerciale n'aura pas lieu si l'on accepte de prendre des mesures afin d’éviter les excédents des balances commerciales.
Je suis persuade que Trump ne veut rien de plus.
Les taxes ne servent qu'à faire pression, une fois le principe des balances commerciales équilibrées accepté, les taxes vont disparaître.
Certains pays, l'Allemagne en Europe, ont bâti leur modèle économique sur l'excédent permanent, autrement dit aux dépens des autres. L'Allemagne vit en dessous de ses moyens, au lieu d'assurer le plein emploi par la consommation, il l'assurent par l'excédent en exportation. Ce que tous les pays ne peuvent et ne veulent pas faire et surtout ce qui pose des gros problèmes aux autres pays de l'Union.
a écrit le 02/06/2018 à 6:18 :
faut coller des taxes sur les produits agricoles, l'armement, et autres bien lourds......... il veut envoyer du signal a son electorat, ok, il va en avoir....
a écrit le 01/06/2018 à 23:36 :
Lol quelle offensive ? rien, nada, l'europe est sclérosée et incapable de réagir a part saisir l'OMC ce qui ne servira a rien, on est dirigé par des pleutres
a écrit le 01/06/2018 à 21:51 :
les taxes sur l'acier et l'alu imposées par les USA sont illégales a dit Macron .
les taxes prévues par l'union européenne en représailles à la décision américaine elles sont conformes aux règles de l'OMC donc parfaitement légales dit le même Macron .
ça me rassure complètement car je n'exporte rien aux USA et je n'aime pas le beurre de cacao .
je vais quand même en parler à mes cousins producteurs de cognac et de vins de Bordeaux ( qui vendent une partie de leurs productions à un importateur US ) pour savoir ce qu'ils en pensent ...
a écrit le 01/06/2018 à 20:53 :
Rien compris !
Je n'ai pas vu une seule mesure concrète !
a écrit le 01/06/2018 à 20:20 :
Que la France s'occupe d'abord de ces propres taxes sur les carburants avec des prétextes complétement mensongers alors que chez nos voisins du sud les prix sont dérisoires, comment font-ils ?
a écrit le 01/06/2018 à 18:46 :
Normal, les taxes américaines visent l'Allemagne et la France va taxer les produits US sans être taxée. Une bonne opération en somme.
a écrit le 01/06/2018 à 18:45 :
Cela m'etonnerait beaucoup...Macron est le toutou de Trump....lors de son déplacement il a d'ailleurs était ridicule....😁😎 si il va taxer l'importation de donuts....🤣😎

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :